La Sovtek 2A3 en classe A2

Les deux livres de Francis Ibre : <a href="http://www.elektor.fr/nos" target=_blank><U>Tubes audio anciens & récents</U> (2007)</a> et <a href="http://www.elektor.fr/audiotubes" target=_blank><U>Audio tubes </U> (2010)</a>

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby guy2 » Mon Jun 19, 2017 4:42 pm

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de connecter la « masse » de la sonde de l’oscillo sur la cathode du driver.
Il vaudrait mieux observer avec 2 sondes en différentiel, si l’oscillo le permet.

Sinon, utiliser la méthode proposée par Jean, et mettre la R de mesure entre l’anode et le B+ du driver.

Dans ce cas visualiser le signal injecté avec l’autre sonde, ça permettra de vérifier que le courant grille apparait bien au sommet de la sinusoide, (ce qui n’est apparemment pas le cas sur tes oscillogrammes).
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1326
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby shucondo » Mon Jun 19, 2017 4:49 pm

mon oscillo n'a qu'une voie, et l'ampli est remonté et mis à sa place, dans ma chambre , tv, ordi, platine vinyl et enceintes haut rendement Altec 604 8G :D
shucondo
 
Posts: 174
Joined: Sun Jun 11, 2017 11:42 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby jaja75 » Mon Jun 19, 2017 5:05 pm

Bonsoir

C'est dommage Shucondo, car après tous ces échanges intéressants sur ce mode de fonctionnement en A2 de la 2A3 on ne va pas pouvoir conclure sur ses caractéristiques dans ce mode.

Tu as défriché un terrain intéressant pour beaucoup d'entre-nous mais on va rester le nez en l'air (moi tout au moins).

Jean
jaja75
 
Posts: 510
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby shucondo » Mon Jun 19, 2017 5:48 pm

on peut faire une pause, attendre le schéma, si faut vraiment que je m'y remette je le ferait, bientot
faudra bien préciser tout, je peux faire de l'oscillo deux voies en pseudo simultané :geek: vu les conditions de mesures tout à fait stable :D c'est vrai qu'il va pas etre possible de syncroniser les deux :(
Last edited by shucondo on Mon Jun 19, 2017 6:00 pm, edited 2 times in total.
shucondo
 
Posts: 174
Joined: Sun Jun 11, 2017 11:42 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby guy2 » Mon Jun 19, 2017 5:52 pm

Bonsoir Jean,

Si on suppose que la «masse» de sonde de l’oscillo est flottante (?), la mesure est peut-être exploitable...

Sauf erreur, la «cloque» à 8W a environ 200mV d’amplitude (4 carreaux, 5mV/division, sonde par 10)
Dans 47 Ohm ça fait un peu plus de 4mA, ce qui parait peu…

Ce que je ne comprends pas c’est le positionnement de cette cloque par rapport au signal sinus de l’oscillogramme, ni même d’où vient ce signal sinus… :roll:

Guy

@Philippe
Oui, tu as bien mérité de faire une pause ;)
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1326
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby jaja75 » Mon Jun 19, 2017 6:04 pm

shucondo wrote:on peut faire une pause, attendre le schéma, si faut vraiment que je m'y remette je le ferait, bientot
faudra bien préciser tout, je peux faire de l'oscillo deux voies en pseudo simultané :geek: vu les conditions de mesures tout à fait stable :D


Ok pour la pause

Quand tu seras prêt on t'expliquera quoi faire exactement :
- insérer 47 ohm ( ou une autre valeur de cet ordre de grandeur) entre les 2 plaques et la HT (niveau condo de découplage de l'étage driver)
- relevés en continu et en alternatif à l'oscillo ( 1 voie suffira); ce sera très important de pouvoir chiffrer les niveaux de tension observés

@Guy
Ce relevé est bizarre car cette tension devrait être nulle et augmenter fortement lorsqu'il y a courant de grille
Ce n'est pas ce que l'on voit.

Jean
jaja75
 
Posts: 510
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby guy2 » Mon Jun 19, 2017 6:49 pm

Qu’il soit « bizarre » je n’en disconviens pas,
mais ce relevé a le mérite d’exister, et on peut essayer de le comprendre et de l’exploiter.

La pointe de courant grille est bien visible, et « mesurable ».
Ce qui est moins compréhensible c’est effectivement la sinusoide qui s’y superpose…

Mais on y verra sans doute plus clair lors de futures mesures.

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1326
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby shucondo » Tue Jun 20, 2017 12:00 am

jaja75 wrote:
shucondo wrote:on peut faire une pause, attendre le schéma, si faut vraiment que je m'y remette je le ferait, bientot
faudra bien préciser tout, je peux faire de l'oscillo deux voies en pseudo simultané :geek: vu les conditions de mesures tout à fait stable :D


Ok pour la pause

Quand tu seras prêt on t'expliquera quoi faire exactement :
- insérer 47 ohm ( ou une autre valeur de cet ordre de grandeur) entre les 2 plaques et la HT (niveau condo de découplage de l'étage driver)
- relevés en continu et en alternatif à l'oscillo ( 1 voie suffira); ce sera très important de pouvoir chiffrer les niveaux de tension observés

@Guy
Ce relevé est bizarre car cette tension devrait être nulle et augmenter fortement lorsqu'il y a courant de grille
Ce n'est pas ce que l'on voit.

Jean

Il fait vraiment chaud en ce moment et ça continu demain , alors je pense reprendre demain sur l'ampli et faire ce test, Jean, si il y a autre chose dites moi. vais rester au frais comme ça :mrgreen:
Comme j'ai de fins spécialistes qui suivent et participent grandement à mon sujet, j'aurais quelque petites questions,
la formule simple de calcul pour fc des condos de découplage cathode?
Pourquoi mes calculs d' d'harmoniques se sont révélés faux , vautré total sur mon premier driver, là ou le calcul me disait 3% , ct plutôt du 30 % ! . Pourtant ce filtre réjecteur d'harmoniques semble bien fonctionner, c'est un filtre en double T le calcul d'après ma mémoire c'est : harmoniques/fondamental et multiplier par 100
Last edited by shucondo on Tue Jun 20, 2017 1:52 am, edited 1 time in total.
shucondo
 
Posts: 174
Joined: Sun Jun 11, 2017 11:42 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby shucondo » Tue Jun 20, 2017 1:49 am

trappeur wrote:
jaja75 wrote:Bonjour Trappeur, content de te retrouver...

Mais la charge dynamique de cathode varie fortement dès que l'alternance positive dépasse 50V en sortie cathode. Est-ce que la tension sur la cathode continue à reproduire celle appliquée en entrée du driver ? Je ne pense pas, il doit y avoir une forte compression de la tension donc forte distorsion.

S'il y a 12W en sortie, il faut un swing en sortie cathode du driver de 200Vcàc dont une partie se fait sur une charge basse ( 1 kohm ?) !
Jean


Re Jean ,
Ce dont tu parles se produit effectivement quand on est en sortie plaque depuis le driver , l'espace grille cathode du tube final devient conducteur et ça effondre l'impédance de charge du driver...au moment ou le courant diminue dans le driver le courant de grille vient l'augmenter brusquement et ça perturbe le signal de sortie plaque parce qu'il traverse la charge..
Mais en sortie cathode on n'a pas le même phénomène , le courant augmente dans le driver quand le courant grille se déclenche et vient s'ajouter au courant "normal" du driver . Il n'y a pas de perturbation du signal de sortie cathode.
Maintenant le fonctionnement correct dépend du tube , le but du fonctionnement en classe A2 , ou AB2 ou B2 , c'est d'obtenir un supplément de swing de courant utile dans le tube final , mais certains tubes fonctionnent très mal en grille positive.
J'ai constaté que certains tubes ne fournissent quasiment rien en courant plaque supplémentaire quand tu passes en g1 positive : c'est la g1 qui prend tout le supplément de courant...et ça chauffe très vite la pauvre g1..

A+

ce message me parle bien, les tubes à mon idée qui donne rien de bon en grille positive, sont certainement les tubes à fort gain, autrement dit, les penthodes, tétrodes modernes, avec une grille très proche de la cathode, grille positive, c'est la cata; c'est bien ces tubes qui s'emballent avec le moindre défaut de fuite de grille... Au contraire toutes les triodes semblable à 2A3, 45, 300B , faible gain, donc grille presque à mi distance entre cathode et plaque, faible risque d'emballement. Ces tubes font de bons candidats à la classe A2.
shucondo
 
Posts: 174
Joined: Sun Jun 11, 2017 11:42 pm

Re: La Sovtek 2A3 en classe A2

Postby jaja75 » Tue Jun 20, 2017 5:57 am

Bonjour à tous

Shucondo, tu veux rester au frais et faire des manips, parfait.

Comme je te l'ai dit hier, une manip simple et fiable est d'introduire une petite résistanc, par exemple 100 ohm qui facilitera ensuite les calculs de courant, entre les plaques dela 6SN7 et la HT.

Ainsi les 2 triodes en parallèle ont maintenant une résistance de plaque, faible, qui ne devrait pas perturber leur fonctionnement.

Avec l'oscillo connecté sur les plaques, la tension alternative observée est donc le produit du courant traversant R par R : V=R x Ip en alternatif et en continu. Il ne faut pas oublier qu'elle est en opposition de phase avec celle en sortie cathode appliquée à la grille de la 2A3.

Seule la composante alternative nous intéresse à cet endroit.

En augmentant l'amplitude du signal d'entrée appliqué sur le driver, la tension alternative observée aux bornes de R va augmenter de manière proportionnelle tant que la 2A3 ne consomme pas de courant de grille, donc théoriquement jusqu' à une amplitude crête de 45V si Vgk ~-50V.

Lorsque l'amplitude crête du signal appliqué sur la grille de la 2A3 s'approche de la valeur Vgk, la grille de la 2A3 commence à conduire et appelle un suplément de courant; la tension observée sur les plaques du driver doit montrer une petite cloque, négative, sur l'alternance négative.

En continuant à augmenter l'amplitude du signal, le suplément de courant appelé par la grile 2A3 devient important et l'amplitude de la cloque augmente considérablement.

J'ai tracé sur un excel ce que tu devrais observer sur les plaques du driver en fonction de l'amplitude du signal.

Driver 6SN7.png


V1 est la tension plaque à partir de laquelle la frille 2A3 consomme du courant

V2 est la tension plaque correspondant au courant normal du driver + courant consommé par la grille.

Tu peux relever V1 et V2 pour différentes amplitudes de signal.

J'éspère que tu as compris le principe de la manip.

Si tu as des doutes, demandes-moi.

Jean
jaja75
 
Posts: 510
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

PreviousNext

Return to Tubes audio

Who is online

Users browsing this forum: bing [bot], google [bot], pierre9209 and 0 guests