il est Mini, Docteur Masquel

Postby ymasquel » Thu Jan 31, 2008 12:00 am

Bonjour Marc,

Recevant les offres de LIDL j'ai vu ce matériel mais je crains qu'il soit impossible de "visiter" des platines de dimensions supérieures à une diapo 24x36 sans le cadre (pour ceux qui ont connu autre chose que les appareils numériques).

Je vise la baisse de prix des matériels USB qui puissent survoler une platine avec un grossissement de 10x à 50x comme le microscope optique x50 que je possède et qui est généralement utilisé par les philatélistes. Malheureusement la largeur et la profondeur de champ sont trop faibles et le grossissement unique trop restrictif.

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3392
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby itu » Thu Jan 31, 2008 12:00 am

Bonsoir Yves

Oh, je ne cherchais pas un système très perfectionné. Tout juste un "machin" capable, le cas échéant, de m'aider à faire une retouche de soudure ou d'éliminer un pont à la tresse, quitte à opérer un glissement latéral de la platine. Il faut dire que mes amours CMSiennes sont nettemnet inférieures aux cartes Europe
http://wb6dhw.com/995x_front.jpg
Les formats plus grands sont réservés aux technologies traversantes...
Pour les contrôles généraux, jutilise une technique un peu plus triviale : le scanner. Possédant un scanner à plat (qui lui-même est équipé d'un passe-film pour numériser les diapos que vous mentionnez), je me contente de plaquer la carte sur la vitre de l'appareil. Le résultat, en terme de définition, est considérablement meilleur que tout ce que je pourrais faire avec mon Canon monté sur statif. La profondeur de champ est compatible avec l'épaisseur des composants CMS, et le rapport d'agrandissement amplement suffisant avec un balayage poussé à 1200 points par pouces.
C'est une forme un peu hussarde de la macrophotographie à balayage
linconvénient de cette technique, c'est qu'elle n'est pas "directe" et immédiate, comme pourrait l'être une caméra de type "paluche" ou une bonne binoculaire (voir à ce sujet le blog impressionnant de phil Covington
http://pcovington.blogspot.com/2005/11/microscope-for-smt.html
Mais lui joue dans la "cour des grands"
http://www.philcovington.com/SDR/PICS/qs1r_revc_front_800_600.jpg

Amicalement

Marc
itu
 
Posts: 171
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:36 pm

Postby itu » Wed Feb 20, 2008 12:00 am

Les idées se suivent et se ressemblent : à travers la presse en ligne, j’ai trouvé deux projets différents de fours à refusion. L’un est purement amateur, pas de plan proposé. Mais la suite de photos
http://picasaweb.google.com/ReKlipz/Torc?authkey=OAEgAElUKqc
est assez intéressante. Elle m’a fait découvrir, par la même occasion, une structure de regroupement des commandes pour la fabrication des circuits imprimés, BatchPCB
http://www.batchpcb.com/faq.php
Ce peut être intéressant, je ne me suis pas encore penché sur les prix et conditions diverses. En tous les cas, la qualité finale est impressionnante.

Plus opérationnel, un kit américains de Silicon Horizon.
http://www.thesiliconhorizon.com/reflow.htm
L’intérêt de cette approche, outre son prix 4 fois moins élevé que le tarif du kit Elektor, c’est la possibilité dutiliser un ordinateur pour tracer la courbe de montée en température (ce n’est pas obligatoire, l’appareil fonctionne également en mode autonome)
http://thesiliconhorizon.com/store/product_info.php?cPath=21&products_id=33
Une occasion dutiliser efficacement cet ordinateur portable qui date de l'ère Windows 98 et que nous rechignons à poubeliser...

Marc'
itu
 
Posts: 171
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:36 pm

Previous

Return to Four à refusion pour CMS (01-2006)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests