Histoire d'optimisations...

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Re: Histoire d'optimisations...

Postby quebec » Thu Nov 02, 2017 12:13 pm

THERMORESISTANCE ....... une à chaque borne du primaire
Last edited by quebec on Sat Nov 04, 2017 12:16 pm, edited 1 time in total.
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 649
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Histoire d'optimisations...

Postby tron_ic » Thu Nov 02, 2017 12:21 pm

quebec wrote:THERMORESISTANCE

Oui on peut aussi, mais cela nécessite de le dimensioner correctement.

Salutation. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1342
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Re: Histoire d'optimisations...

Postby pinou123 » Wed Dec 13, 2017 9:06 pm

Hello

J ai fait quelques essais sur le tube driver d abord
Ai mis un mkp de 1uF en découplage. Francis a bien répèté à maintes reprises que la seule façon de découpler un Elna Silmic II est un Rifa, je voulais faire l essai.
résultat: Son bizarre, médium boursouflé
Il est pas resté longtemps en place le condo

En liaison j ai aussi essayé des condos pio russes. J ai senti un voile par rapport aux Mindorf Suprême, qui sont revenus
A leur place initiale

deux questions aux experts
J ai vu sur le schema du SE 845 de Francis que ses 50 uF mkp de découplage de cathode sont découplés avec des ,47 et des 0,1uF. Et la première question: si on découple un 50 uF avec 0, 47 et 0,1 , avec quoi découpler un 220 uF? Un 1 uF et un 0,3uF ? Ou autre?

Et ma seconde question: n irait t on pas plus loin en naturel d écoute remplaçant de Silmic par des mkp, comme il y en a sur les 300b?
J'ai trouvé ce genres de choses sur ce site
https://www.hificollective.co.uk/catalo ... 8_170.html
Est c que deuc condos en // de 100 uF conviendraient en cathode du tube driver?

Bonne soirée

Pascal
Last edited by pinou123 on Thu Dec 14, 2017 8:21 pm, edited 1 time in total.
pinou123
 
Posts: 36
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Histoire d'optimisations...

Postby francis ibre » Wed Dec 13, 2017 9:57 pm

Bonsoir Pascal,

des MKP de qualité sont évidemment préférables, mais souvent dans un montage existant il n'y a pas la place pour loger des condos de cathode de 100 µF en polypro !!!
Donc le mieux qu'on puisse faire dans ces montages, c'est de remplacer le chimique d'origine par un Silmic...

Mais dans un montage de réalisation personnelle, tu décides toi-même de la place que tu laisses aux composants, donc tu laisses la place de mettre un ou des polypros.

Mon 845 : le schéma est celui de départ, avec des 50 µf SCR qui sont relativement bons et pas trop chers, et qui sonnent un peu mieux en les découplant.
Après quelques essais avec ce que j'avais dans mes tiroirs, je suis resté à l'époque sur des 0,47 µF / 1 kV Arcotronics, associé à des 0,1 µF / 1,5 kV Evox.
(Arco et Evox-Rifa sont dans le giron de Kemet aujourd'hui).

Depuis, ça a évolué : Wima MKP5 en 195 µf / 500 V... sans besoin de découplage.

Il faudrait quand même éviter de mettre la même référence de condo en alim, en liaison et en cathode, afin de ne pas additionner la signature sonore !

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4793
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Histoire d'optimisations...

Postby pinou123 » Thu Dec 14, 2017 8:36 pm

Chic, de nouveaux essais en perspective !! :D

Merci m'sieur !!
pinou123
 
Posts: 36
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Histoire d'optimisations...

Postby pinou123 » Fri Dec 22, 2017 9:25 pm

Hello à tous,

Quelques News
Je n ai pas encore pu tester les condos de découplage préconisés par Francis, Mouser n en a plus en ce moment
Alors je me suis tourné vers l étape que j avais réserve pour juste après
Donc voilà: je suis très content de la sonorité des blocs, mais il y avait tout de même un quelque chose de métallique, de mécanique, les aigus montaient mais manquaient un brin de finesse, les voies et surtout feminines pouvaient être un brin acide.
J ai soupçonné le Mundorf Supreme de liaison inter étage, qui est un Mkp. Je me suis dit que du PIO devrait y remédier, apporter un peu de douceur, plus de musicalité. L essai de condos PiO russes n a pas été concluant
Alors , je suis passé à une référence différente. Depuis cet après midi le condo de liaison est un Jupiter Copper foil paper wax.
il est "tout jeune" et va sans doute évoluer un peu après plusieurs heures d écoutes
Néanmoins une difference subtile a été apportée, et est conforme à ce que j en attendais:la voie de Janis Joplin dans le Summer Time , enregistrement pas top, avec pas mal de bruit de fond, et des guitares assez saturées, est plus douce, moins agressive.
Les cordes de la kora de Toumani Diabate n'ont jamais vibre aussi délicatement :shock:
Les notes semblent à chaque disque écoute plus liées, plus liquides, et aucune dynamique n a été perdue
Les micro détails sortent mieux également
Les chœurs féminins qui accompagnent Rokia Traoré se détachent mieux de sa voix, malgré des timbres proches

Premières impressions après 6 heures d écoutes non stop

Bon, ben je crois qu on va les garder un peu, ceux la :mrgreen:

Merci le Père Noël

Bonnes fêtes à tous
pinou123
 
Posts: 36
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Histoire d'optimisations...

Postby ecossais » Fri Dec 22, 2017 10:06 pm

pinou123 wrote:Hello à tous,
Alors , je suis passé à une référence différente. Depuis cet après midi le condo de liaison est un Jupiter Copper foil paper wax.
Bonnes fêtes à tous

Bonsoir Pascal,
C'est aussi mon préféré, pour un prix encore abordable une qualité superbe.
Un son beaucoup plus "live", plus humain que les pp et teflons.
Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1119
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Histoire d'optimisations...

Postby tron_ic » Sat Dec 23, 2017 6:09 am

Bonjour Pascal, bonjour à tous

D'après nos dernières discussions le choix et le type de ce condensateur Jupiter me paraît aller dans le bon sens et tes premières écoutes avec ces derniers tendent à te le confirmer !

Comme je te l'ai dit je ne fais plus vraiment de comparatif d'écoutes sur ce point. J'ai bien quelques références personnelles mais il est vrai qu'elles commencent sérieusement à dater. C'est pourquoi je souhaiterais organiser dans un proche avenir une nouvelle cession au club afin d'actualiser une petite sélection.

Pour revenir sur ton choix et ces Jupiter Copper foil paper wax j'avoue qu'outre leur nom je ne les connais pas plus que cela mais je vais sans autre me renseigner voir peut être en commander une paire pour les tester et pourquoi pas les proposer avec le nouveau 300B-ATS Officina !

jupiter-copper-paper-wax-800.jpg

Pour les lecteurs qui comme moi ne les connaissent pas voici à quoi ils ressemblent !

Ici une traduction du descriptif qu'à réalisé Humble Homemade Hifi dans son Capacitor tests:

" Spécifications techniques (selon le fabricant): "Old Concept New Technology - Un mélange unique de l'ancien son avec les raffinements du nouveau. Cette nouvelle série haute température remplace la conception originale de la cire d'abeille / papier. La ligne de condensateurs Jupiter Condenser HT dispose d'un papier de cire d'abeille renforcée Le diélectrique et (avec des techniques d'imprégnation améliorées) sont maintenant placés dans un boîtier non-goutte / fondu et peuvent résister à des températures de fonctionnement plus élevées.Parfait pour le bricolage et l'OEM où le son naturel est demandé Température de fonctionnement: 70 ° C à 1200VDC à deux étapes de production: feuille d'aluminium, fil de plomb argenté 20AWG, traitement cryogénique, fabriqué aux États-Unis de matériaux américains. "

Son: J'ai trouvé le papier Jupiter HT BeesWax très spatial et riche en texture harmonique. Ils sont clairs et ouverts mais il n'y a jamais et trop d'emphase sur n'importe quelle région. Comparé aux types de feuilles d'aluminium AmpOhm, le Jupiter a plus d'air et produit une image plus large, alors que le projet AmpOhm projette plus d'avant en arrière. Toujours pas aussi neutre et cohérent que le Duelund VSF mais au même niveau de qualité que le haut de gamme Mundorf. Ils ont de beaux aigus charnus avec un médium riche à égaler. Ils agissent bien dans toutes les conditions et ne semblent pas avoir de préférences. Je les trouve très agréables à écouter.
"

Et un texte sur Enjoy The Music.com: Enjoy The Music.com

Voilà te dit à bientôt. Meilleures salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1342
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Re: Histoire d'optimisations...

Postby quebec » Sat Dec 23, 2017 1:30 pm

Oui les Copper sont très très bien pour les fréquences médium et début des aigus .... les Mundorf Silver God Oil sont plus axées sur les haut aigus ........mais à 67 ans , les aigus !

Pour qu'il s'ouvre vraiment ça prend une centaine d'heures

L'indication anglaise de H H H est différente .... plus poussée comme analyse ;

Jupiter Condenser Copper Foil Paper & Wax 100VDC - 5% tolerance

Technical specifications (according to manufacturer): "Tolerance +/- 5%; Operating temperature: 80°C; Voltage: 100VDC; Dielectric: Paper & Wax Pure Copper Foil CDA-101 Oxygen Free, Purity 99.99%; Silver 4N Wire Leads 20AWG; RoHS Compliant; Made in USA"

Sound: The Jupiter Copper-Foil Paper & Wax seems to have everything you are looking for in a capacitor: a coherent and organic presentation, detail and smoothness come hand-in-hand, a well controlled and focussed image, rich and transparant overtones, they are all there. The image is produced against a quiet background making it sound spatious with good retrieval of the recording venue. For example on Jordi Savall's mulit-channel recording of "Esprit d'Armenie", when you close your eyes it is as if you are sitting there in the old church building with the musician's only a few metres away. The texture and timbre of acoustic instruments seems very realistic. Comparing the Jupiter with other high quality capacitors, you get similar amounts of fine detail as you do with the Mundorf Supreme Silver Gold Oil but with more weight and coherence. The top end clarity of the Jupiter also has certain richness to it. It's organic texture and smoothness is very similar to that of the Duelund RS but with a tad more "shine" in the top octave. I guess if you want to be as close to absolute, ruler flat neutrality as possible then the Duelund RS would be your favourite. If you are looking for a tad more air at the top, then the Jupiter Copper-Foil Paper & Wax is a serious alternative. A matter of personal taste I would say. Switching to a different copper-foil capacitor, the Rike Audio Q-Cap, you get more body especially noticable with solo piano. But the Q-Cap doesn't have that same lush and intimate character that makes the Jupiter so convincing and lovable. Comparing the Jupiter with the Duelund CAST-Cu, I found there was a tad more blacker background and a little more "being there" effect with the CAST-Cu. Only a very small difference but noticable, especially on well recorded classical music with real-life acoustics. Anyway, the Jupiter Copper Foil Paper & Wax is one of my favourite capacitors!

Verdict: 13


J'ai aussi de Cooper mais des Intertechnik , True Copper , ils sont juste en arrière des Jupiter .... mais j'avais eu une occasion des avoir à moitié prix .

Intertechnik Audyn True Copper Cap MKP 630VDC - 2% tolerance

Technical specifications (according to manufacturer): "High-quality polypropylene capacitor for audiophile applications. Electrode: copper foil; Tritec end leads; induction free winding technique; self-healing design; encapsulation: epoxy resin; connections: 7x0,50mm Tritec wires; capacitance values from 0,10 uF to 2,20 uF; nominal voltage: 630 VDC; C-tolerance: ± 2%; temperature range: -25C to +70C; insulation resistance 30000/CMohm; uF) IEC60384-1, EN130000; Tang: less than 0,0002 at 1 kHz 25C".

Sound: The Audyn True Copper Cap is quite spatial with lots of air around the individual instruments. Very nice and coherent sounding with rich natural harmonics, all in all rather musical. Woodwind instruments come across with natural ease and brass instruments sound bright and warm at the same time - very convincing. The Audyn True Copper Cap has a perfect balance between warmth and detail. The amount of detail and spatial information lets you hear the acoustics of the recording venue well, placing an orchestra correctly about the stage (recording quality permitting of course). Very nice indeed and one of my personal favourites!

Verdict: 12+



C'est aussi celui là qui est dans mon Perreaux , ça a fait une grosse différence !
en plus j'ai mis des nouveaux condensateurs plus performant , dans l'alimentation .... un autre +
J'ai sortie le transfo du boitier , ça baissé le bruit de fond à presque rien .... seulement un petit souffle quand on colle l'oreille sur le Coral Flat 5 ..... sans self de filtrage !

C'est de valeur qu'il y a un océan entre la France , j'aurais bien aimé faire un test comparatif avec un ampli 300B

Image
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 649
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Histoire d'optimisations...

Postby ecossais » Sat Dec 23, 2017 3:25 pm

Bonjour Tony, bonjour Pascal, bonjour à tous,

Les essais de condensateurs de HHH sont fait sur des filtres haut parleurs, les comportements en liaison d'ampli peuvent être sensiblement différents.

tron_ic wrote:Hormis le PCB d'alimentation le câblage est réalisé en l'air avec une technique spécifique qui ne demande qu'un tournevis imbus pour réaliser les raccordements. Dès lors, il pourra très facilement et sans sortir à chaque fois le fer à souder remplacer et tester divers composants pour comparer leurs effets et in fine optimiser " Pico Bello " son appareil dans son environnement. Etant donné que j’ai volontairement figé certaines choses, il ne pourra jouer dans un premier temps qu'avec :
- Le condensateur de signal
- Le condensateur de découplage cathode C3G
- Le/les condensateurs de découplage cathode 300B
- Le condensateur dit transverse.
- Le découplage B+ de la C3G

Pourquoi pas aussi essayer de faire des essais sur les résistances, les differences peuvent être très sensibles.
par exemple:

-Mills MRA5 en résistances de cathode de 27k de la C3G
https://www.hificollective.co.uk/components/mills.html

-Charcroft Z-foil en résistance d'arrêt de 1k sur les grilles des 300B et C3g (sont elles nécessaires sur les 300B?)
https://www.hificollective.co.uk/components/car_resistors.html

-Tantale Shinkoh (si encore disponibles) ou sinon AudioNote non magnétique en résistance de fuite de grille 100k (C3g) et 180k (300B)
https://www.hificollective.co.uk/components/shinkoh_resistors.html
https://www.hificollective.co.uk/components/an_tantalum_nonmagnetic.html

Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1119
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

PreviousNext

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests