Probléme avec mélange acide & eau oxygénée

Postby elecman88 » Fri Jan 24, 2014 12:00 am

Bonjour à tous,

Malheureusement je n'arrive pas à avoir de résultat correct avec cette méthode. Je suis à la recherche de tous conseils et votre avis sur mon procédé.


Tout d'abord j'ai réalisé moi même mon insoleuse à base de led UV. Elle à l'air ok car l'insolation est très net. J'ai essayé avec des plaques bakélite conrad ou epoxy KF pré-sensibilisées, le résultat est le même. Je pense avoir deux problèmes, un avec l'eau oxygénée et l'autre avec le révélateur.


Pour le révélateur j'utilise de la lessive de soude 36° diluée à 17mL / L comme préconisé sur plusieurs sites. La révélation n'a jamais marché telle quelle, même en la chauffant.. Je suis toujours obligé de rajouter de la soude. C'est pas évident de bien doser j'ai peur d'en mettre trop.. Je sais pas si mon révélateur est correct.


Ensuite pour la gravure j'utilise 3 volumes d'eau pour 2 volumes d'eau oxygénée et 2 d'acide. Quand je plonge la plaque la réaction est très faible, ça bulle mais légèrement. Rien à voir avec les vidéos ou l'on voit un grand dégazement de fumée. Il faut plusieurs minutes pour graver une plaque au lieu que normalement en quelques secondes c'est fait.

J'ai pu avoir un résultat très très fin mais avec des pistes un peu creuses, pictées. Je pense que c'est par ce que la gravure est trop longue et que ça ronge là ou ça ne devrait pas vu que le typon n'est jamais 100% transparent..

Je ne comprend pas pourquoi la réaction n'est pas plus rapide, j'ai essayé de plonger un fil de cuivre nu pour tester et c'est pareil.

Mes doutes se portent sur mon eau oxygénée (130 volumes), je me demande si elle est bien active.. Savez vous si elle peu perdre de sa concentration avec le temps ?

Tous mes produits sont de marque onyx (castorama)

J'utilise celle-ci :



Je sais que certains utilisent aussi cette marque, mais j'ai vraiment l'impression qu'elle n'est pas efficace. Doit-elle dégazer quand on ouvre le bouchon ?


J'ai vraiment du mal à comprendre ce que se passe, auriez-vous une idée ?

Merci beaucoup ,

Eric
elecman88
 
Posts: 3
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:19 am

Postby treels » Fri Jan 24, 2014 12:00 am

Perchlo, ou mieux, persulfate.

Outre le fait que tu rencontres des problèmes avec ce mélange (ça devrait pas, mais bon ...), il faut se souvenir qu'il est EXTREMENT dangereux de manipuler les uns à coté des autres trois produits comme l'acide chloridrique, l'eau oxygénée (surtout en 130V) et l'acétone (dont je suppose que tu l'utilises aussi, pour le nettoyage résine).

Tout ça peut donner ce qu'on appelle du péroxyde d'acétone.
Et, là ...

Sinon, ton problème semble être plus ciblé sur la révélation, que sur la gravure.

Tente le mélange suivant, pour le révélateur :
Quatre bouchons de Destop par litre d'eau déminéralisée, à une température de 38°
On ne frotte pas la plaque, mais on l'agite, à l'horizontale, pendant quelques secondes, puis, immédiatement, rinçage à grande eau.
Ca doit le faire.
Bye.
Qui ne supporte la critique ne progressera point.
User avatar
treels
 
Posts: 807
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby ymasquel » Fri Jan 24, 2014 12:00 am

Bonjour Eric,

+1.

L'analyse de "treels" est la réponse à ton problème, révélation trop poussée à quoi j'y ajouterai sur-exposition qui peut être causée par un typon pas assez dense (ou plutôt avec des micro faiblesses d'encrage) et par la directivité de l'éclairage par LEDs ou vraiment un temps d'exposition trop élevé.

Contrôler le typon par transparence à la loupe forte. C'est fou ce qu'on peut voir comme gouffres dans les à-plats et même dans les pistes.

Un calibrage de l'exposition doit être réalisé (système du cache qu'on décale d'un ou deux centimètres toutes les 30 ou 60 secondes comme déjà expliqué à plusieurs reprises dans le forum).

Quant à la gravure, toutes les méthodes se valent mais ne présentent pas la même facilité d'emploi. Commencer avec les produits "faits pour" c'est un gage de réussite quasiment assuré (sauf si le mode d'emploi n'est pas suivi). Jouer avec la chimie est à réserver pour plus tard, quand on est certain que la chaîne de traitement utilisée jusqu'ici fonctionne à 100%, moyennant les précautions d'usage à la manipulation des produits et quelques connaissances de base en la matière.

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3362
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby ymasquel » Fri Jan 24, 2014 12:00 am

Bonjour Eric,

En complément aux informations, je te propose de jeter un oeil aux images jointes. J'utilise indifféremment des pré-sensibilisés d'origine BUNGARD, ELECDIF ou CIF insolés par une valisette à tubes fluo révélés à la soude (granulés à 7g par litre) et gravés au mélange acide/peroxyde avec réactivation au peroxyde en cas de perte d'efficacité (je ne suis pas fan de la gravure trop rapide).

Les images des pistes les plus fines (0,2 et 0,3mm) ont des défauts dont l'origine vient principalement du typon réalisé sur HP6MP laser sur transparent pour lequel la densité était un peu faiblarde.

Les images des pistes plus larges (0,635mm) n'ont quasiment aucun défaut car le typon a été obtenu sur une imprimante à jet d'encre "solide" (une XEROX ColorQube utilisant des "pavés" de cires - technologie Tektronix sur les PHASER) et support transparent.

Dans les deux cas je n'ai utilisé qu'une épaisseur de typon mais il m'arrive lorsque j'utilise des typons issus de la HP6MP de coller deux typons ensemble et le résultat est parfait.

Amicalement, Yves.
Attachments
Pistes-0-305.jpg
Pistes-fines.jpg
Pistes-0-635.jpg
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3362
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby escartefigue33 » Sat Jan 25, 2014 12:00 am

Bonjour à tous,

Pas mal du tout Yves...
Perso, je reste au perchlo avec une Gyrojet qui a plus de 15 ans et fonctionne toujours nickel.

Tout est dans le contraste, il faut un typon aussi dense que possible et une insolation puissante.
J'ai fait des essais avec des leds, ils ont été décevants.
Dans une bonne insoleuse, les tubes UV se touchent quasiment, les temps sont courts et le développement se fait en 10 secondes.

Il est assez difficile d'obtenir des typons bien contrastés et sans microperforations, un truc qui marchait pas mal consiste à imprimer avec une laser, puis fixer solidement le typon sur une plaque et pulvériser une couche de vernis genre Kef1280 (sans le traceur UV!).
Le vernis agglomère le toner tout en améliorant la transparence du calque.
Après séchage complet le typon est parfait et résistant.
Mais il faut le scotcher solidement sur le pourtour pendant le séchage pour éviter le rétrécissement du vernis.
Ma solution actuelle consiste à faire un contre tirage avec du Posireflex, le typon obtenu est parfait et l'insolation ne dure qu'une minute environ.

Cdlt,
Gérard
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby ymasquel » Sat Jan 25, 2014 12:00 am

Bonjour Gérard,

Surtout, j'ai oublié de le rappeler -mais tout le monde devrait maintenant le savoir, il faut absolument que la face imprimée du typon soit en contact avec la face de la platine à insoler. Pour ne pas l'oublier il y a un truc simple qui consiste à toujours placer un texte sur chaque face à graver, ce texte devra toujours être "en miroir" sur le typon imprimé et donc directement lisible quand on aura fixé le typon sur la platine à graver (croyez-moi, ça évite de réfléchir quand on en a pas envie).

Un "truc" supplémentaire consiste à plaquer intimement typon et platine lors de l'insolation. Pour cela il n'y a RIEN de mieux que le vide et c'est si simple à réaliser jetez un oeil à "Pompe à vide.

J'utilise systématiquement cette méthode, d'ailleurs mon insoleuse dispose de la pochette et de son tuyau d'aspiration fixés à demeure (pochette remplaçable).

Voici une gravure réalisée hier avec doublage du typon imprimé sur HP6MP => aucun piquetage causé par le typon, seul un petit défaut de la couche sensible est à noter.

Autres défauts qui peuvent se remarquer sur la photo de l'agrandissement et, ici, on se situe plutôt au niveau des limites de la gravure chimique. La piste qui apparaît en bas de la photo s'élargit à proximité de la pastille et il y a des petites irrégularités lorsque deux parties cuivre sont très proches. L'origine possible de ces anomalies est un mauvais mouillage dans les gorges étroites (même si pas profondes ) par les produits chimiques qui sont "repoussés" comme par effet déperlant sur le vernis non non insolé.

Amicalement, Yves.
Attachments
PHOTO-GRAVURE-ACIDE.jpg
Gros-plan.jpg
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3362
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby escartefigue33 » Sat Jan 25, 2014 12:00 am

Bonjour Yves,

Quelle est le type de ta graveuse ?

J'avais ce genre de problème avec des graveuses à basse pression ou a mousse.
Avec la Gyrojet, plus de problème...

Amicalement,

gérard
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby ymasquel » Sat Jan 25, 2014 12:00 am

Bonjour Gérard,

Comme il s'agit d'une gravure HCL + H2O2 j'utilise simplement la cuvette plastique "bercée". Ce que tu me dis semble confirmer mon analyse, le liquide ne pénètre pas suffisamment dans les gorges étroites entraînant une sous-gravure.

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3362
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby elecman88 » Wed Jan 29, 2014 12:00 am

Bonjour à tous,

Tout d'abord merci beaucoup pour l'attention que vous portez à mon problème.


J'ai repris les tests aujourd’hui, j'ai donc commencé par cibler la révélation. Sur une chute j'ai essayé mon révélateur en ajoutant progressivement de la lessive de soude jusqu’à temps que le résultat soit correct. Je dois être à environ 30mL / L. Même en chauffant je n'avais aucune révélation à 17mL. J'ai pas voulus trop le concentrer, la révélation se fait au bout d'une minute. (Sur mes plaques la résine était marron un peu dorée, elle a l'air beaucoup plus résistante que la verte). Le résultat est très net.

Comme suggéré par Yves je me doutais d'une surexposition, j'ai donc réduis. Concernant l'insoleuse, elle m'a l'air correcte mais je vous montrerais des photos d'insolation pour avoir votre avis. J'ai fait des tests, à 1min les plans de masse sont bien définis mais le tracé des pistes n'est pas très rectiligne. A 1min45 il est difficile de déboucher les sillons fins. A plus de 2min15 on voit les imperfections du typon sur les plans de masse.

Concernant la gravure, j'ai changé ma bouteille d'eau oxygénée qui avait 2 ans pour voir si ça changeait quelque chose. La réaction est maintenant beaucoup plus rapide, la gravure se fait en 30-40s, je pense même doser un peu moins pour ralentir un peu. Un problème de réglé

Jai gravé un circuit, j'ai choisi 2min05 pour bien déboucher les espaces fins (10 th) au prix de points sur le plan de masse (même si l’essai était correct sur un échantillon). Je suis quand même plutôt satisfait même si ce n'est pas parfait. Cela n'a rien à voir avec les résultats précédents.

Pour le typon j'utilise une imprimante jet d'encre réglée sur temps de séchage long avec des feuilles transparentes absorbante d'un coté. Naturellement j'imprime en miroir et l'encre coté cuivre.
Effectivement Yves tu as de super résultats !! Ça donne envie Pour les gorges étroites, jai donc constaté le même problème. A confirmer mais j'ai l'impression qu'en insolant un peu plus on a moins ce problème.


En tout cas merci pour vos expériences partagées Je vous montrerais demain quelques photos de mes résultats.

Eric
elecman88
 
Posts: 3
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:19 am

Postby ymasquel » Wed Jan 29, 2014 12:00 am

Bonjour Eric,

Avec une jet d'encre j'ai obtenu les meilleurs (moins mauvais) résultats avec des transparents NOVALITH et l'imprimante réglée sur "papier photo glacé extra" et "qualité haute" ou encore en mode "transparent T-SHIRT" et "qualité haute" (dans ce cas même avec des transparents plus classiques de Micro Application pour rétro-projecteur) mais dans cette configuration ne pas oublier que certains gestionnaires d'impression effectuent la fonction "miroir" automatiquement.

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3362
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Next

Return to Fabrication de circuits imprimés

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest