Probléme avec mélange acide & eau oxygénée

Postby waldo » Wed Jan 29, 2014 12:00 am

Bonsoir à tous,
pour rebondir sur les imprimantes jet d'encre, nombre de ces imprimantes sont équipées de 2 cartouches d'encres noires dont une est plus grosse que l'autre.
La + petite est chargée avec de l'encre dite "photo", elle est pratiquement transparente aux UV, c'est de l'encre DYE.
La + grosse est chargée avec de l'encre dite "texte", elle est opaque aux UV, c'est de l'encre Pigmentaire.
Le choix de l'utilisation de l'une ou de l'autre cartouche de noire est totalement dépendant du type de support utilisé. Ce choix est géré par le pilote de l'imprimante et paramétré par le constructeur.
Il faut aller dans les "Aides Opérateur" pour savoir quel type d'encre noire est utilisée avec tel support.
Il faut pour réussir un typon exploitable, s'assurer d'utiliser l'encre noire Pigmentaire.
Comme l'encre PG est composée de pigments en suspension dans un liquide, le support utilisé doit être capable de "recevoir" ce type d'encre sans disperser les pigments (effet de bord)
S'il est possible de forcer l'utilisation de la "grosse" cartouche noire dans le pilote, pour un support transparent donné, le typon n'en sera que plus exploitable.

Cordialement,
Jean-Claude
waldo
 
Posts: 1
Joined: Fri Jan 03, 2014 1:58 pm

Postby jmg54 » Sun Feb 16, 2014 12:00 am

Bonsoir,

Je prends en route le fil de cette discussion.
Tout a été dit ou presque sur ce forum, mais une chose est sûre c'est que le problème évoqué vient plutôt de l'insolation/développement des plaques que de la gravure proprement dite.

A ce sujet, il ne faut pas perdre de vue que les plaques sensibilisées vieillissent assez mal et en tous cas perdent une partie plus ou moins importante de leur sensibilité au fil du temps, un peu comme les pellicules photo argentiques, surtout si elles sont conservées à une température pas assez fraîche.

Alors, bien sûr, selon les fabrications, le problème est plus ou moins marqué, mais je considère personnellement qu'au bout de deux ans, les défauts sont évidents.
L'autre élément important, c'est bien évidemment la nature et la qualité de l'actinisme de la source UV.
Je ne sais pas ce que valent les Led UV, mais des essais progressifs devraient permettre de lever le doute.

Il ne faut pas perdre de vue qu'une autre source de rayons UV est utilisable, d'autant qu'elle est gratuite : c'est le soleil/
Bien sûr, il est difficile de doser précisément cette source selon la saison et l'heure d'exposition, mais à titre d'information, j'ai réussi d'excellents tirages à partir de typons sur calques (jet d'encre) avec des temps d'exposition de 30 à 45 secondes alors qu'il en aurait fallu plus du double avec des tubes UV neufs !

Quoiqu'il en soit, l'exposition et le développement à la soude doivent absolument débarrasser la plaque de tout ce qui est inutile, c'est à dire que le métal doit être à nu, mais que les pistes doivent rester parfaitement "étanches" aux produits de gravure.

Pour ce qui est de la gravure proprement dite, peu importe la méthode perchlo, persulfate ou H2O2+HCL.

Personnellement, je suis passé à l'acide chlorhydrique+eau oxygénée pour des raisons de propreté et de visibilité du travail en cours, surtout pour contrôler des circuits CMS par exemple.

La formule que j'utilise est la suivante :
- dans l'ordre : 2 volumes d'eau + 1 volume de HCL + 1 volume de H2O2 130 (et pas l'inverse).
On peut même réchauffer légèrement la solution obtenue aux alentours de 25° (pour accélérer) et la gravure se fait alors dans une cuvette, face cuivrée au dessus, en moins de 3 minutes avec un dégagement gazeux et une production de bulles très raisonnables.

Attention quand même à bien aérer le local et à éviter de respirer les vapeurs. De toutes façons, ça sent mauvais et et il faudrait être maso pour laisser son nez dessus.
jmg54
 
Posts: 2
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:19 am

Postby elecman88 » Mon Feb 24, 2014 12:00 am

Bonjour à tous,

Pardon pour le délais

Jai donc pu résoudre mon problème grâce à vos conseils et vous en remercie. C'était donc bien un problème de révélation comme vous l'avez identifié.


J'ai commencé par faire quelques essais à 2 min d'insolation qui étaient bons sur des échantillons mais qui ont donné toujours quelques points sur les plans de masse :




Finalement j'ai étalonné mon révélateur en trempant petit à petit un circuit sensibilisé en rajoutant progressivement de la lessive de soude jusqu'à avoir un révélateur satisfaisant. Dans mon cas le bon dosage est de 40ml de lessive de soude par litre d'eau. La révélation se fait doucement mais le résultat est très net, très bon contraste entre cuivre nu et résine.

J'ai encore réduit à 1min30 d'insolation, voici le résultat :




J'ai vu une grande différence lors de la gravure, les grandes zones ont été rongées rapidement mais j'ai pu laisser la plaque beaucoup plus longtemps pour déboucher les petites zones sans que cela ne ronge les plans de masse. Avant si je laissais trop longtemps un circuit des bulles sortaient des grandes zones ou encore certaines pistes étaient creusés. Maintenant je n'ai plus ce problème, merci !


Après gravure :



Je suis vraiment satisfait du résultat


De plus prés (avec résine) :



Les pistes font 20th et l'écart entre piste et plan de masse (clearance) est de 10th. Je n'ai pas essayé plus fin mais je pourrais peut être avoir plus fin si besoin est.


Une fois étamé :




Encore merci à tous !

Eric'
elecman88
 
Posts: 3
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:19 am

Postby chimimic - remy mallard » Mon Feb 24, 2014 12:00 am

Bonjour Eric,

merci pour ce retour, et ravi que tu obtiennes désormais ces beaux résultats. Bravo, la persévérance paye, comme d'habitude !

Amicalement,
Rémy
chimimic - remy mallard
 
Posts: 219
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:42 pm

Postby escartefigue33 » Mon Feb 24, 2014 12:00 am

ElecMan88Bonjour à tous,

Pardon pour le délais

Jai donc pu résoudre mon problème grâce à vos conseils et vous en remercie. C'était donc bien un problème de révélation comme vous l'avez identifié.


J'ai commencé par faire quelques essais à 2 min d'insolation qui étaient bons sur des échantillons mais qui ont donné toujours quelques points sur les plans de masse :




Finalement j'ai étalonné mon révélateur en trempant petit à petit un circuit sensibilisé en rajoutant progressivement de la lessive de soude jusqu'à avoir un révélateur satisfaisant. Dans mon cas le bon dosage est de 40ml de lessive de soude par litre d'eau. La révélation se fait doucement mais le résultat est très net, très bon contraste entre cuivre nu et résine.

J'ai encore réduit à 1min30 d'insolation, voici le résultat :




J'ai vu une grande différence lors de la gravure, les grandes zones ont été rongées rapidement mais j'ai pu laisser la plaque beaucoup plus longtemps pour déboucher les petites zones sans que cela ne ronge les plans de masse. Avant si je laissais trop longtemps un circuit des bulles sortaient des grandes zones ou encore certaines pistes étaient creusés. Maintenant je n'ai plus ce problème, merci !


Après gravure :



Je suis vraiment satisfait du résultat


De plus prés (avec résine) :



Les pistes font 20th et l'écart entre piste et plan de masse (clearance) est de 10th. Je n'ai pas essayé plus fin mais je pourrais peut être avoir plus fin si besoin est.


Une fois étamé :




Encore merci à tous !

Eric


Bonjour,
Bravo ! je ne fais pas beaucoup mieux avec du matériel semi pro, insoleuse à vide, graveuse Gyrojet, étameuse CIF à rouleau.

J'utilise du révélateur Kef pas cher et constant, des produits Cif, sel et flux d'étamage.
J'imprime avec une laser en 600dpi pour papier ordinaire, avec le circuit imprimé en plaques bleues, pas besoin de vernis.
Si j'ai beaucoup de plaques à insoler, je fais un typon photo ou avec du Posireflex en mode transparent.
Le typon obtenu est très résistant et d'un contraste parfait.

Cdlt,
Gérard'
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby jmg54 » Tue Feb 25, 2014 12:00 am

Bonsoir à tous,

Les photos des résultats sont très parlantes.
Je ne fais pas mieux non plus.
Avec cette qualité, les circuits CMS, si c'est pour bientôt, ce sera sans problème.

Encore bravo.

JMG
jmg54
 
Posts: 2
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:19 am

Re: Probléme avec mélange acide & eau oxygénée

Postby elektrax » Fri Oct 17, 2014 8:43 am

bien

j'ai essayé 1x sur une chute le hcl+h202, çà a bien fait une réaction mais pas résultat espéré, faut dire que ma bouteille h2o2 non entamée trainait depuis 5 ans, coute cher et pas facile à trouver, le perchlo coute cher aussi

impression : jet d'encre hp avec reglages adéquats : optimale sur "autres transparents"

transparent justement : microapplication, malheureusement il y a eu 2 "modeles" dont celui avec un grain sur une face qu'on sent tres bien avec le doigt

j'utilisais le transparent ref 5055 de microapplications dans imprimante jet d'encre avec succés pistes de 0.3, voire 0.254 (passage entre pads ci)
http://www.microapp.com/papier_film...eur_5055. html

ma nouvelle pochette de transparents ref 5055 est différente, pas de coté granuleux, une bande blanche où c'est écrit"imprimer sur l'autre face"
piste min 0.6 pour resultat exploitable
les ref coté granuleux (en réédition sur chez Ma) en reference complete :

01209 ref 5055 45

celle qui n'a pas de coté grains : 09905 ref 5055 39

MAJ TRES IMPORTANTE 17/10/2014 : sur le lien la photo montre une secretaire avec un classeur bleu dans la main la pochette, il n'y a pas de ref complete, c'est celle qui correspond a ma pochette granlée de 2012 ref 505-45
la pochette coté non granuleux elle tient un classeur rouge 5055-39 (en 2013)

je sais les novalith ....où les trouver a part sur leur site avec un minimum cde 75 roro HT

insolation : 2min15, insoleuse A4 marque allemande achetée vers 1996 au Luxembourg : 1000 FF (6000 francs luxembourgeois en réalité)

revelation : cristaux de soude ! exactement : hydroxyde de soude de forever, 15 grs/litre plaques bungard

gravure : perchlo chaud cuve a bulle ( anecdote : je l'ai eu gratuite chez hbn en 1996 : l'employé avait oublié de l'encoder sur mon ticket de caisse)
elektrax
 
Posts: 159
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Previous

Return to Fabrication de circuits imprimés

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron