PICcolino (n°418 avril 2013) remarques

Postby ensea92 » Sat Mar 23, 2013 12:00 am

Voici quelques remarques et corrections sur l'article "PICcolino carte de prototypage ultrarapide" publié pages 14 à 17 dans le n°418 d'avril 2013.

Mais où sont :
  • le schéma de cette carte ?
  • la nomenclature des composants ?
  • le typon de la carte ?


Pas de lien à la fin de l'article, ni de trace (pour le moment) sur le site Français d'Elektor, mais la carte apparait dans les kits en vente sur le site Hollandais Opgebouwd Piccolino-bord, et elle apparait sur la couverture du livre de l’auteur Supersnel PC-interfacen!

Donc petite description pour ceux qui n'ont pas encore lu la revue, elle utilise un micro-contrôleur PIC 16F887 et pour l'interface série un MAX232, et le langage de programmation JAL (Just Another Language), qui doit être décrit dans le livre en version Française 50 applications des microcontrôleurs PIC.

Revenons à l'article, je suis surpris par la méthode de calcul de la résistance (Rs) en série avec la référence de tension pour faire le voltmètre.
  • Avec une résistance de 250 ohms 5% (si elle existait), le courant pourra dépasser les 10 mA maxi. Exemple : (5V+5% - 2,5V-1%) / (250ohms-5%) = 11,68mA. Ce n'est pas beaucoup mais cela fait tout de même 16,84%
  • Pourquoi calculer la valeur de la résistance pour 400µA avec 2 volts ? Car s'il y a 2 volts aux bornes de la résistance, la tension d'alimentation est de 2,5 + 2 = 4,5 volts !


Pour moi, la méthode de calcul la plus simple est :
  • Calculer la valeur de la résistance minimale théorique, ce qui est presque bien expliqué dans l'article, mais il manque la prise en compte des tolérances (régulateur 5 volts +/-5%, LM336 +/-1%)Ce qui donne : 5,25V - 2,475V / 10mA = 277,5 ohms
  • Rechercher la valeur supérieure la plus proche disponible dans la série de son choix en tenant compte des tolérances. série E24 (5%) : 300 ohms [285 à 315 ohms]; série E48 (2%) : 287 ohms [281,26 à 292,74 ohms]; série E96 (1%) : 287 ohms [284,13 à 289,87 ohms]; série E192 (0,5%) : 280 ohms [278,6 à 281,4 ohms]
  • Calculer la tension minimale de fonctionnement permettant de garantir le courant de polarisation minimal de la référence de tension. Ce qui donne en pire cas et en fonction de la résistance choisie : 2,651 V avec 300 ohms de la série E24 (5%); 2,642 V avec 287 ohms de la série E48 (2%); 2,641 V avec 287 ohms de la série E96 (1%); 2,638 V avec 280 ohms de la série E192 (0,5%);Ce qui est toujours mieux que les 3,4 volts annoncé, qui n'est en fait pas dû à la limitation du courant de polarisation de la référence de tension, mais de l'interface série (MAX232) qui ne dialogue plus avec le PC !


La limite de bon fonctionnement de la référence de tension (courant de polarisation égale à 400µA) avec les valeurs données dans l'article (Rs = 1kohms 5%) est : Vdd = 2,945 V

Un peu plus loin dans l'article, je ne comprends pas pourquoi ils prennent une fois 125 puis une fois 127 pour la valeur décimale en sortie du Convertisseur Analogique Numérique (CAN ou ADC), représentant la tension aux bornes de la référence de tension.
Cela est possible en fonction de Vdd mais autant le dire.

NB : je n'ai pas pris en compte dans les calculs, la dérive thermique et le vieillissement.'
ensea92
 
Posts: 54
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:35 pm

Return to Autres articles publiés par Elektor

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest