Relais statique de démarreur 70A - n°397/398

Postby paradox » Wed Sep 07, 2011 12:00 am

Bonjour,

Dans le cadre d'un projet de prototype de véhicule, je souhaite réaliser le montage nommé "Relais statique de démarreur 70A" du n° double 397/398 de cet été (bas de la page 68)

N'étant pas une pointure en électronique de puissance, je préfère poser mes questions aux spécialistes de la discipline

Je ne suis pas sûr de lintérêt des diodes D2 et D3 (P600D), telles qu'elles sont intégrées au schéma. Personnellement, si j'avais dû faire ce schéma j'aurais tout simplement supprimé ces deux diodes (et la liaison qui va avec), en rajoutant une diode de roue libre en parallèle du démarreur.

Je ne suis pas sur de comprendre ce que D1 vient faire là, d'autant vu sa valeur de 20V alors qu'on utilise une batterie 12V en alimentation.

J'avais l'impression que C1 était un condensateur de découplage (et allait avec D1) mais vu sa forte valeur, j'en doute.

J'ai la même impression à propos de C2, mais je ne vois pas ce qu'il vient faire là... A ce propos, pourquoi le "bas" de la partie "puissance" n'est-il pas reliée à la masse ? (Je vois bien qu'il y a volonté d'isolation galvanique mais pourquoi dans ce cas-là ?)

D1 est-elle là pour pallier à une forte chute de tension (pour garantir la polarisation du transistor) lors de l'appel de courant survenant à la commutation ?

Merci d'avance pour vos éclaircissements.

PS : Si quelqu'un pouvait scanner le schéma pour qu'on sache tous de quoi l'on parle, ce serait génial.'
paradox
 
Posts: 1
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby treels » Mon Oct 17, 2011 12:00 am

Bonjour.

Toutes les réponses à vos questions figurent, déjà, dans le texte de l'article.

A une exception : le rôle de la diode zener.

Explication :

Lors de la phase démarrage, il y a une (courte) période, durant laquelle, le démarreur continue d'être sollicité, alors, que le moteur tourne déjà. (le temps de relacher les commandes).

Durant cette période, le stator se met à débiter.
Et beaucoup, vu que le régulateur détecte une tension de batterie plutôt basse.

Les pic's de tension, à cet instant, sur le circuit général peuvent atteindre une quarantaine de volts (très visibles, à l'oscillo).

Ces régulateurs sont plutôt "basiques".

Ci-joint le schéma, comme demandé (avec l'aimable accord de M. Valens, d'Elektor France).

Une dizaine de proto's de ce type, fonctionnent actuellement, dans la communauté scoutériste.

Certains équipés de 3 SUP (Pour les nouveaux démarreurs type "Racing", à 83 A, soit près du KW !).
Attachments
schemaneg.jpg
Qui ne supporte la critique ne progressera point.
User avatar
treels
 
Posts: 807
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm


Return to Autres articles publiés par Elektor

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest