VLF 770

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' bitcheboys'
Bonjour J.P.,
Merci pour ces précisions.
J'ai réalisé le montage et commencé les réglages.
A ce sujet, sur le schéma d'implantation proposé par Detecteur33 (avec le typon), le transistor Darlington est représenté à l'envers (Collecteur à la place de l'émetteur), résultat=pas de son au niveau du Haut parleur (Il faut lui faire faire un 180°).
Deuxième constatation, (La critique est facile, mais l'art est difficile ...), les pastilles ainsi que certaines pistes sont un poil petites (Après avoir percé le cuivre, il reste trés peu de cuivre)
Troisième constat, les bobines ne sont pas faciles à faire et encore moins à régler (L'équilibrage se fait au 1/10° de mm).
Là où j'en suis dans les réglages, je detecte une pièce de 0,50 Euros à une distance de ... 5 cm ! Il y a surement une erreur quelque part.
Est-ce que quelqu'un (qui aurait réalisé un détecteur qui fonctionne correctement) pourrait indiquer les oscillogrammes (et les tensions à retrouver) sur les différentes entrées et sorties des amplificateurs ?
Le livre donne seulement quelques photos.
APPEL AU PEUPLE ... Tous les conseils sont bienvenus.
NOTE : Je vais essayer de mettre dans la rubrique fichier, le typon dune tête de détection à bobines concentriques (Trouvé sur le site Geotech), à tester ...
Salutations, Hugo'
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

Bonjour à tous,
Il n'y a aucune imprécision ni erreur dans le schéma du livre, à ma connaissance.
Vr4 doit être un potentiomètre avec un interrupteur push-pull incorporé, comme on en trouve sur certains halogènes.
S2 permet de sélectionner deux gammes de sensibilité alors que VR4, en amortissant progressivement la bobine de réception permet de jouer sur le gain de U4 et, par là même, la sensibilité de détection.
Personnellement, je n'ai pas implanté les deux gammes de sensibilité et S2 est constitué par un simple cavalier.
Comme je l'ai déjà écrit dans un post précédent, le VLF770 fonctionne à la dernière soudure.
Le seul point un peu délicat est dans la réalisation des bobines, bien qu'elle puisse être menée à bien simplement en suivant les recommandations de l'auteur.
Je signale que j'ai déposé dans rubrique fichiers, un CI redessiné dont l'implantation diffère un peu de celui proposé par l'auteur, mais qui est en simple face, donc plus facile à réaliser.
Une fois assemblé, cet appareil permet sans problème d'atteindre les performances honnêtement annoncées par l'auteur, et je ne suis pas le seul à l'avoir constaté, la lecture des posts concernant cet appareil devrait le confirmer.
Avec une bobine co-axiale de 25cm, les performances de cet appareil en non ferreux, sont encore meilleures et tout à fait comparables avec celles obtenues par certains appareils du marché dits "haut de gamme".
Pour ce qui est du Kit, c'est un peu comme l'Arlésienne, je ne connais personne sur ce forum qui ait réussi à en obtenir un, qu'il s'agisse du VLF770 ou du DBP2010.
Cordialement, GG
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' bitcheboys'
Bonjour GeGe,
Est ce que cette bobine Co-axiale de 25cm est plus facile à ajuster que l'originale du livre en DD ?
Pouriez-vous indiquer les caractéristiques de cette tête ?
Et éventuellement une petite aide sur les oscillogrammes des AOP ...?
Merci d'avance, Hugo
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

Salut,
Personne n'est parfait, mais le transistor Q2 est représenté dans le bon sens, si on utilise un BC517, comme moi, à la place du MPSA13.
Non mais !!...
En ce qui concerne le CI, il est vrai que la pointe du fer à souder doit être très fine, mais l'intérêt de l'affaire est de se contenter d'un CI simple face.
Les perçages sont à faire avec un foret de 0.8mm au MAXIMUM.
Personnellement, je perce avec des forets carbure de 0.7mm.
Attention avec les forets en acier rapide qui s'émoussent rapidement et ne font pas un trou bien net.
Fectiv'ment, les bobines sont un peu "délicates" à régler et la rigidité du support est essentielle.
L'idéal est d'utiliser un support en époxy (non cuivré).
La bobine coaxiale, dans laquelle la bobine d'émission est bobinée à l'extérieur avec un quart environ de la bobine de réception, le reste de cette dernière étant bobiné sur un diamètre de 100 à 120mm sur le même axe, permet d'obtenir une bien meilleure stabilité.
Mais la bobine en double D est la plus facile à réaliser en ce qui concerne le bobinage.
Le réglage est une autre affaire...
Dans un post précédent, j'ai indiqué la méthode de réglage de la bobine de réception DD, qui doit être pré-positionnée débranchée du circuit, équipée de son condensateur et raccordée sur un bon millivoltmètre alternatif.
Elle sera positionnée au minimum de signal.
On pourra ensuite terminer le réglage suivant les indications de l'auteur
Je n'ai pas implantée R42, et C3 passe à 0.15µF pour obtenir la fréquence indiquée par l'auteur.
GéGé
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' vlf770'
Bonjour GG
Bravo pour l'implantation en simple face, et merci d'indiquer que ce montage fonctionne de façon certaine d'aprés le schéma développé.
Néanmoins, ayant réalisé le CI en double face, une bonne partie des repères encadrés dans un carré ne correspondent à rien sur le plan d'implantation en p 106 du livre; ceci représentant les imprécisions que j'ai mentionnées.
Par conséquent, j'avais bien des doutes il est vrai, quant à la justesse du schém dev proposé.
Je vais donc tenter de faire fonctionner ce montage tel quel,en utilisant mon double face en (faut rentabiliser !), montant et testant les différents blocs pas à pas , ne suivant que les indications du schem dev fig 3.8 p102/103
Merci encore pour votre intervention rapide; je ne connaissais pas encore les forums, mais c'est vraiment épatant.
Bien cordialement, J-P.
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' bitcheboys'
Bonjour,
Au sujet du transistor, autant pour moi ... Mea culpa (20 coups de fouet).
Le retournement n'est valable que si on monte le MPSA13.
Pour la tête coaxiale, si j'ai bien compris, cela donne par exemple, bobine d'émission à l'extérieur (diamètre 250mm, 20 tours) et bobine de réception à l'intérieur (diamètre 120, 80 tours).
Soit :
- Diamètre bobine d'émission = 2 fois le diamètre de la bobine de réception
- Nombre de spire bobine de réception = 4 fois le nombre de spires de la bobine d'émission
Et une question bête : comment fait-on le découplage ?
Hugo
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' vlf770'
Encore une question concernant la bobine coaxiale:
Qu'entendez-vous par là ? Doit on penser à une bobine coaxiale constituée des 2 bobines décrites (même nb de spires, même structure,) mais bobinées l'une sur l'autre, de manière a obtenir un couplage plus serré et en définitive un seul élément monobloc?
Ou alors situées dans un même plan H, l'une ayant un diamètre plus important que l'autre, le couplage électromagnétique est alors favorisé par la présence du métal à détecter ?
merci beaucoup, J-P.
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' jeje_surf46'
Bonjour,
Je ne suis pas d'accord. Il y a bien des imprécisions et des incohérences dans le livre pour la construction du VLF 770.
D'ailleurs, même le dessin du CI est faux. J'ai déjà posté des messages sur ces incohérences qui sont restées à l'époque sans réponses.
Salutations.
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

Bonjour,
Je n'ai pas vérifié le circuit imprimé de l'auteur, car vu son tracé, j'ai préféré en créer une autre carte qui ne comporte aucune erreur, d'autres l'ont constaté sur ce même forum.
J'ai réalisé deux détecteurs avec cette carte sans le moindre problème.
Le schéma publié est juste.
Pour moi, il n'y a aucun mystère dans ce montage, je l'ai réalisé, il fonctionne, je n'en demande pas plus, et je n'ai aucun intérêt dans cette affaire.
La réalisation de ce détecteur demande un minimum de connaissances et un peu de pratique, peut être que tu en manques un peu.
GéGé
Guest
 

Postby Guest » Mon May 19, 2008 12:00 am

de ' bitcheboys'
Bonjour à tous,
J'ai un soucis avec le VLF770; Je ne discrimine pas mais alors pas du tout !
Le couplage est "parfait", c-a-d que le signal de la bobine de réception est < à 5 mv au repos, la portée de détection dans l'air est de 25cm pour une pièce de 0,50 Euros.
En inversant l'entrée de U3, je ne détecte plus rien du tout.
Si quelqu'un a une idée ?
Salutations, Hugo
Guest
 

PreviousNext

Return to Détecteur de métaux (11-1981)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest