Problème montage détecteur VLF

Postby escartefigue33 » Fri Mar 29, 2013 12:00 am

TwingsBonjour à tous, je viens vous exposer mon problème: je suis actuellement en train de réaliser un montage très simple et basique de détecteur VLF qui me permettrait de mettre en avant le caractère de détection mais surtout le phénomène de discrimination des métaux en terme de déphasage. Mon montage est le suivant: j'utilise deux bobines positionnées pour avoir un couplage nul en l’absence de métal (une bobine est placée perpendiculairement à l'autre), une tension sinusoïdale est envoyée sur la bobine émettrice et cette tension est aussi envoyée sur un oscilloscope. Le signal reçu par la bobine réceptrice est également envoyée sur l'oscilloscope, celui-ci étant quasiment nul en l’absence de métal. Mon problème: à l'approche d'un métal, le signal de sortie augmente plus ou moins significativement (j'utilise des plaques fines de dimensions approximatives 30cm*30cm*4mm) mais cependant, quel que soit le métal de ma plaque (j'utilise des plaques de fer, cuivre, plomb), aucun déphasage significatif n'apparait, la phase de mon signal de sortie se confond avec celui en entrée. J'utilise une plage de fréquence allant de 5 à 20KHz, une tension de 7 volts environ et aussi différentes bobines ( 35mH, 65mH...), mais quel que soit mon montage, je n'ai jamais rien eu de significatif en déphasage... Votre aide me serait très précieuse, et je vous en remercie d'avance!


Bonsoir,
Le couplage entre les bobines ne doit pas être trop "serré" pour permettre au déphasage de se manifester, c'est d'ailleurs là que réside tout l'art de fabriquer des bobines.
Les bobines en double D sur le même plan sont les plus faciles à réaliser pour obtenir cet effet.

On peut également fabriquer deux bobines concentriques sur deux diamètres différents.
La bobine de réception sera bobinée en premier sur le plus grand diamètre.
Puis la bobine d'émission sera bobinée pour environ 1/4 dans le même sens et par dessus puis en sens inverse sur le plus petit diamètre, on alimentera avec un générateur sinus pendant le bobinage pour déterminer le nombre de spires de la petite bobine qui permettra d'atteindre le nul.
Je ne connais pas d'autre moyen que le tâtonnement.

J'ai obtenu de bons résultats avec 120mm pour le petit diamètre et 200 pour le plus grand (pompé sur une bobine du commerce).

Mais le plus simple est de réaliser une paire de bobines en D.

Il est très important que les deux bobines, émission et réception soient parfaitement accordées par un condensateur sur la fréquence de travail.

Cdlt,
GéGé
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby bidtronic » Wed Apr 10, 2013 12:00 am

Bonjour gégé.
Quelques point de détail sur le VLF770:
la section de la bobine indiqué de 5x7mm ne correspond pas a 80 spires en théorie. Quelle est la section à obtenir.
10 spires par 8 couches donnerait (5mm+jeux X 4mm+jeux)
Quelle type d'enroulage est le meilleur pour le détecteur?
Liste des erreurs constatée sur le schéma:
R24 n'est pas représenté sur le schéma! (330k).
C6 de l'oscillateur est en réalité C8.
R16 sur collecteur de Q2 est en réalité R46.
Cordialement.
did.
bidtronic
 
Posts: 14
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby escartefigue33 » Wed Apr 10, 2013 12:00 am

Bonjour,
Les bobines sont identiques à part que celle de réception n'a pas de point milieu.
Malheureusement, je ne me souviens plus du nombre de spires exact, et ma première bobine est coulée dans la résine...
On devrait trouver ça en parcourant le forum.
Je n'utilise plus cette bobine qui était instable en température, remplacée par une coaxiale.

Chaque bobine (sans tenir compte du point milieu) mesure 2,3mH.
Le condensateur d'accord est un 68nF, le condensateur de l'oscillateur (C3) est un 150nF sur ma carte.
R24 n'existe pas.

R16 est effectivement une erreur de ma part sur l'implantation il s'agit bien de R46, c'est déjà rectifié sur la dernière version.

Cdlt,
GéGé
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby bidtronic » Wed Apr 10, 2013 12:00 am

Bonjour gégé.
l'inductance est de 2,4mH pour ma première bobine de 80spires, sa me parait correct avec tes résultats.
Pour le bobinage est-ce quelle qu'un c'est si il est plus avantageux d'avoir plus de couches de spires ou plus de largeur de spires?
pour la résistance R24 elle existe sur le typon de l'auteur. Si elle est strapper le signal sur l'entrée de l'ampli est bien fort pour effectuer le gain...., qui plus est, tu n'aurais pas câblé R42 résistance du principe d'asservissement.
Avons nous une méthode de recherche auto sur le forum?, dans le cas contraire, les recherches risque avec Manuel!
Amicalement
did
bidtronic
 
Posts: 14
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby escartefigue33 » Wed Apr 10, 2013 12:00 am

bidtronicBonjour gégé.
l'inductance est de 2,4mH pour ma première bobine de 80spires, sa me parait correct avec tes résultats.
Pour le bobinage est-ce quelle qu'un c'est si il est plus avantageux d'avoir plus de couches de spires ou plus de largeur de spires?

En principe, il vaut mieux avoir une section rectangulaire comme on peut le voir sur le livre fig. 3.16
Mais un tel bobinage est quasiment impossible à réaliser artisanalement, l'auteur doit posséder un moule avec la partie droite du D un peu arrondie, (elle sera redressée par la suite) et il s'agit de fil thermo soudable, la bobine est solidifiée par un courant d'une valeur bien précise durant un temps bien défini également.
La bobine que j'ai réalisée est de section ronde, les spires ne sont pas parfaitement jointives, le diamètre final doit être d'environ 5mm avec du fil de 0,43mm de diamètre.

Cette bobine m'a permis de tester parfaitement le fonctionnement de ce détecteur, réalisé sur le circuit que j'ai dessiné, il fonctionne parfaitement, il a été réalisé avec succès par plusieurs co-listiers.


Pour la résistance R24 elle existe sur le typon de l'auteur. Si elle est strapper le signal sur l'entrée de l'ampli est bien fort pour effectuer le gain...., qui plus est, tu n'aurais pas câblé R42 résistance du principe d'asservissement.

Il faut que je vérifie sur le montage que je n'ai pas à portée de main, mais compte tenu de la résistance d'entrée du CA3080, une résistance de 330Ko à l'entrée divise quasiment le signal (et la sensibilité) par 10, ce qui est tout de même étonnant.

Avons nous une méthode de recherche auto sur le forum?, dans le cas contraire, les recherches risque avec Manuel!
Amicalement

Le moteur de recherche du forum n'est pas très performant, mais je confirme le nombre de spires, 80 et 2x40cdlt,
GéGé.


did
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm


Return to Détecteur de métaux (11-1981)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest