projet détecteur PI placer aurifère

Postby geroms » Sat Feb 09, 2013 12:00 am

Bonjour,
Après avoir essayé d'améliorer la stabilité d'un CS4PI en vain je voudrais me lancer dans la réalisation d'un projet présenté sur ce site
http://www.geotech1.com/cgi-bin/pages/common/index.pl?page=metdet&file=projects.dat
Lobjectif est de disposer d'un détecteur relativement stable sur un terrain fortement minéralisé.
2 projets me semblent intéressants mais je cherche des conseils pour pouvoir choisir entre le Hammerhead PI et le PI de Gary's.
Ils sont proposés tous 2 en kit et semblent avoir un réglage des effets de sol.
Merci d’avance pour votre aide'
geroms
 
Posts: 5
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby escartefigue33 » Mon Feb 11, 2013 12:00 am

geromsBonjour,
Après avoir essayé d'améliorer la stabilité d'un CS4PI en vain je voudrais me lancer dans la réalisation d'un projet présenté sur ce site
http://www.geotech1.com/cgi-bin/pages/common/index.pl?page=metdet&file=projects.dat
Lobjectif est de disposer d'un détecteur relativement stable sur un terrain fortement minéralisé.
2 projets me semblent intéressants mais je cherche des conseils pour pouvoir choisir entre le Hammerhead PI et le PI de Gary's.
Ils sont proposés tous 2 en kit et semblent avoir un réglage des effets de sol.
Merci d’avance pour votre aide


Bonjour,

Je ne sais pas si c'est toi qui m'a envoyé un MP auquel j'ai répondu, voici la réponse un peu condensée :
Le premier cité fait appel à une cascade de temporisateurs RC qui varient avec la température, il est vraisemblable que le second équipé d'un µP soit bien meilleur en ce qui concerne la stabilité.

De plus, je reste sceptique quand à la capacité des détecteurs PI à détecter des petites cibles non ferreux.

Ces deux montages sont vendus en kit, donc il y a peu de chances pour que les schémas et cuivres qui circulent sur le net soient justes, leur réalisation passe par la commande du kit pour éviter toute galère.

Cdlt,
GéGé'
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby bidtronic » Sat Mar 16, 2013 12:00 am

Bonjour GG
J'ai suivi file des échanges d'informations avec le temps passé, je remarque que le VLF700 et le BDP2010 n'ont pas évolué tellement.
Je démarre sur ce sujet, et je propose une idée pour le vlf700, ce serait de lui adapter une bobine en forme papillon de plus grand diamètre que l'origine. Le but est d'obtenir une détection avec un peu plus de profondeur. Le débat est lancé! Aplus
bidtronic
 
Posts: 14
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby escartefigue33 » Sun Mar 17, 2013 12:00 am

Bonjour,

Si quelqu'un veut refaire l'étude de ces détecteurs pour les améliorer, il en a parfaitement le droit, mais ce n'est pas mon objectif qui est seulement d'aider ceux qui veulent les réaliser à obtenir les performances décrites par l'auteur.
J'ai atteint mon but.

Avant d'espérer faire mieux, il faut déjà faire aussi bien...

En ce qui concerne les bobines, si elles apportent une profondeur de détection directement proportionnelle à leur diamètre, la faculté de détecter des petits objets varie à l'inverse.

Il s'agit donc d'un compromis, c'est pour celà que les fabricants proposent des bobines interchangeables pour leurs produits haut de gamme.

Pratiquement, si on prend une cible comme une pièce de monnaie de 25mm de diamètre, une bobine de 25cm de diamètre permettra d'obtenir le meilleur compromis et la détectera à 25cm de profondeur dans un sol peu minéralisé, avec une électronique performante. C'est facile à retenir 25 25 25...

Une cible plus grosse comme une canette en alu sera détectée à plus de 50cm.

Si votre détecteur sait faire ça, il fait partie des bons détecteurs.

Il est illusoire d'espérer mieux, et aucun détecteur même très haut de gamme ne prétend avoir de meilleures performances pour une pièce de monnaie de 25mm.
Des distance de détection plus grandes sont promises en l'air, ce qui ne veut pas dire grand chose en pratique, il est rare que des pièces de monnaires flottent dans l'air au-dessus du sol...

Si le sol est minéralisé, la mise en oeuvre de la compensation diminue encore la distance de détection, de plus la profondeur de détection dépend de la position de la pièce, c'est à plat qu'elle sera le mieux détectée.
En pratique, une pièce est généralement trouvée très près de la surface du sol, moins de 15cm, avant qu'elle ait eu le temps de se mettre sur la tranche pour s'enfoncer.

Un cadre d'un mètre de côté permet de détecter des cibles conséquentes à plusieurs mètres de profondeur avec un PI comme le DBP2010.

Le diamètre de la bobine doit être adapté à la cible recherchée, les bons chercheurs savent tous celà.
Les détecteurs aurifères ont rarement des bobines de diamètre supérieur à 20cm, et travaillent à des fréquences élevées.

Il est assez facile d'augmenter la fréquence de l'oscillateur du VLF770 et d'accorder les bobine en conséquence.
La bobine en double D du VLF770 peut également être remplacée par une bobine concentrique qui permet un meilleur pointage et dispose d'une meilleure stabilité en température.

Cdlt,
Gérard
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby bidtronic » Sun Mar 17, 2013 12:00 am

Bonjour,
Tout d’abord merci GG pour ta réponse objective, effectivement l’on remarque ta bonne connaissance du terrain pour les détecteurs, pour ma part Je connais très peu le terrain vu que j’ai du mal à marcher depuis 3ans ; depuis cette période ou je me suis intéressé au détecteur de métaux. J’ai commencer par lire les différents article, le fameux book de Rolf Wilhelm qui donne un bon point de départ, Je suis dans l’électronique industriel et pour un passionné d’électronique le domaine des détecteurs est un excellent sujet d’étude et d’application, qui n’est pas sans difficulté.
J’ai donc commencer a tester un détecteur assé connu, le Garrett ACE 250, les performances ne sont pas tellement supérieur au VLF770. L’avantage c’est le discriminateur, mais en recherche on règle sans filtre si non on ne détecte plus grand chose. L’information de détection sonore devient vite pénible et j’ai un peu le même retour sur les essais vue sur le net. IL fonctionne en mode VLF avec 2 bobines concentrique de forme ovoïde de diamètre de 19cm. La bobine d’émission simple tore est alimenter par une sinusoïdale de 30Vcc. (indication toujours bonne à prendre).
J’ai donc commencé une maquette du VLF770, Pas de souci particulier on obtient bien les résultats de détection. Le point noir de l’affaire c’est la réalisation de la bobine maison sur le coin de table de la cuisine, pour ma part j’ai réalisé une bobineuse programmable, la partie électrique électronique ok, mais la partie mécanique est fait de pièces en bois et métal, on est très loin de la précision d’une bobineuse pro !. Pour finir sur la réalisation de la bobine, il me paraît plus facile de faire des bobines ronde ou ovoïde, que la forme en D. Le fais du pliage de la bobine déforme la régularité du bobinage. Le toron du bobinage rectangulaire au départ a plutôt tendance a finir en ovale. L’auteur mais bien la condition aux meilleurs résultat du détecteur sur la qualité des bobines. L’essentiel est de participer et essayer d’obtenir des résultats. Merci à vous. Cordialement.
bidtronic
 
Posts: 14
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby escartefigue33 » Sun Mar 17, 2013 12:00 am

Bonjour,
Pour réaliser une bobine en double D, il faut partir d'un bobinage circulaire ou d'un D avec la partie droite un peu arrondie, sinon ils est quasiment impossible d'obtenir des pires jointives.
Il faut utiliser du fil émaillé thermo-durcissable dont le vernis se colle à chaud en faisant passer un courant continu d'une valeur bien précise pendant le temps nécessaire.
Une fois durci il est facile de déformer un peu la bibine pour obtenir la forme souhaitée.
Il faut également disposer d'un moule qui résiste à la chaleur.

D'après mon expérience, le fait que les spires soient jointives ou non ne change pas grand chose à la sensibilité du détecteur, simplement une bobine dont les caractéristiques diffèrent un peu de celles de l'auteur oblige à réajuster les capacités d'accord.

J'ai réalisé suffisamment de bobines de détection pour avoir fait ce constat.

Cdlt,
Gérard
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby bidtronic » Sun Mar 17, 2013 12:00 am

Bonjour,
Très bon rappel pour le fil émaillé thermo-durcissable, j'ai du voir sa dans un texte sur le net, mais je n'en ais jamais vu chez les fournisseurs de composants, encore un produit difficile a obtenir pour un particulier et le prix doit pas être mal non plus.
On peu voir la définition du fil chez des industriels du cuivre, la température de thermo-collage est entre 190 et 210°C pendant quel temps on ne sait pas?
Pour l'instant j'ai commander le fil émaillé et le vernis chez RS, ça reste abordable. (Vernis à base de solvant séchant à l'air monocomposant. Convient à l'isolation et la protection de transformateurs, composants enroulés, circuits imprimés, etc.
Application par trempage. @ 40° C : 15 mn).
cette méthode risque d'être un plus périlleuse, (collage au pièce environnante, coulure de vernis).
Pour répondre au résultat de la précision d'enroulement des spires sur une bobine, j'ai remarqué que sur un bobine multi-couche. en Effectuant plusieurs bobines identique si on a quelques spires pas bien jointive sur une bobine on obtient des caractéristique de la bobine très différentes: plus 250uH constaté.
Donc pour l'application du VLF700 cela veut dire qu'il faut accorder la capa C3 pour obtenir la meilleur résonance.
Comme tu le remarque c'est asse dur de définir les limites.
Merci pour le brain-storming, ( toujours pour un meilleur résultat sur la technique)
Cordialement, à bientôt.
Didier
bidtronic
 
Posts: 14
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby ymasquel » Sun Mar 17, 2013 12:00 am

Bonjour Didier,

Tu peux trouver du fil émaillé thermocollant (self bonding) en quantité raisonnable chez certains bobiniers (réparation de moteurs ou de transformateurs) qui acceptent parfois d'en revendre. Sinon tu peux en trouver en ligne chez "wires.co.uk" en quantités plus importantes mais à un prix abordable (comparable au prix du fil émaillé classique).

Le collage s'effectue en 5 minutes à la température citée (entre 190 et 210°C).

Amicalement, Yves.'
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3363
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby bidtronic » Mon Mar 18, 2013 12:00 am

Bonjour Yves.
Merci pour l'info avec le lien wire.co.uk, j'ai bien trouvé le bon produit (bobine de 500g 0.5mm Solderable Grade 1 Self Bond Enamelled Copper Wire).
Il y a un site intéressant pour trouver la liste des fournisseurs tous type de composants sur : http://www.magnetosynergie.com/index.htm dans la rubrique "ou trouver le matériel " ce site a pas mal dutilitaire et un super design.
Aplus, Cordialement.
Didier'
bidtronic
 
Posts: 14
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Re: projet détecteur PI placer aurifère

Postby RAZAIARIMALALA » Sat Aug 08, 2015 10:30 am

Bonjour à tous,
je suis une nouvelle,mais je désire participer,
je suis un fanatique de l’électronique spécialement pour les détecteurs de métaux et depuis je ne cesse de bricoler
mais jusqu'à maintenant mes réalisations sont tous de niveau jouet
alors je suis arrivée sur cette page d'Elektor et j'ai suivi le forum sur le vlf 770 et l'Elekor 41
du coup je me sent fin prêt pour de nouvelle réalisation
alors,s'il vous plaît,quelqu'un peut il me donner les schémas de ces fameux détecteur qui d'après mes lectures ,s'ils sont bien réalisés seront performant
RAZAIARIMALALA
 
Posts: 4
Joined: Sat Aug 08, 2015 10:14 am

Next

Return to Détecteur de métaux (11-1981)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest