Amortissemnt ideal des compressions

Les deux livres de Francis Ibre : <a href="http://www.elektor.fr/nos" target=_blank><U>Tubes audio anciens & récents</U> (2007)</a> et <a href="http://www.elektor.fr/audiotubes" target=_blank><U>Audio tubes </U> (2010)</a>

Amortissemnt ideal des compressions

Postby chauffeur de cathodes » Mon Jan 07, 2019 8:04 pm

Bonjour Francis
je vous présente mes meilleurs voeux ainsi qu'à toutes les personnes suivant ce forum.
J'ai bien compris que le courant en retour du déplacement d'une membrane de haut parleur perturbait l'ampli associé. Pour un filtrage passif le boomer amène son courant retour via une self, le médium et le tweeter en moindre quantité.
Pour un filtrage actif le boomer est en direct avec l'ampli et l'amortissement n'est pas perturbé par la self.
J'ai peine à croire,qu'en actif, une chambre de compression avec une très faible excursion malgré un champ magnétique puissant puisse perturber fortement un ampli.
Si c'est le cas quel famille d'amplis doit on préferer pour driver les chambres de compressions? ( Monotriode, monotransistor, push-pull?)
Merci
Amicalement
chauffeur de cathodes
 
Posts: 83
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Re: Amortissemnt ideal des compressions

Postby chauffeur de cathodes » Sun Jan 13, 2019 8:29 am

Bonjour à tous,
il semble que ce sujet n'inspire personne!
Soyez sympas, commencez le file, que le débat prenne place...
Amicalement
chauffeur de cathodes
 
Posts: 83
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Re: Amortissemnt ideal des compressions

Postby francis ibre » Mon Jan 14, 2019 7:21 am

Bonjour Chauffeur de cathodes,

le sujet n'inspire pas grand monde simplement parce que le point abordé ne pose pas vraiment question !

Depuis un bon demi-siècle que les audiophiles emploient des pavillons couplés à des compressions, ils les associent (très) généralement - pour ne pas dire toujours - à de petits amplis à tube triode de faible puissance.
Il y a nécessairement un tas de raisons !

En sonorisation professionnelle, les contraintes sont différentes :
- on veut obtenir un niveau très très élevé, parce que l'espace à sonoriser est immense
- on cherche une mise en oeuvre aisée et une fiabilité absolue : pas de tubes...
- et un dégagement de chaleur minimal : pas de tubes...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4975
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Amortissemnt ideal des compressions

Postby chauffeur de cathodes » Fri Jan 18, 2019 6:15 pm

Bonsoir Francis
merci pour cette réponse. Je suis en cours de fabrication d'amplis monotriode AD1 et VT 25 pour mes compressions Altec 806A et mes tweeters Fostex Ft 90H et d'un coup
la question insidieuse s'installe : est-ce vraiement les amplis idéalement associés? . Cela semble donc un bon choix.
Amicalement
chauffeur de cathodes
 
Posts: 83
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am


Return to Tubes audio

Who is online

Users browsing this forum: google [bot], tdelmas and 5 guests