Attention ! Fermeture imminente du forum d’Elektor (pour en savoir plus, cliquer ici). À partir du vendredi 15er mars il ne sera plus possible de s’identifier sur ce forum, mais son contenu restera disponible en lecture seule jusqu’à la fin du mois. Le 1er avril, il sera fermé définitivement.

Un ampli 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe

Les deux livres de Francis Ibre : <a href="http://www.elektor.fr/nos" target=_blank><U>Tubes audio anciens & récents</U> (2007)</a> et <a href="http://www.elektor.fr/audiotubes" target=_blank><U>Audio tubes </U> (2010)</a>

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby francis ibre » Wed Jun 20, 2018 2:39 pm

Bonjour Guytou,

bien sûr que le SRPP a un son personnel, mais qui irait plutôt dans le bon sens, comparé à un étage cathode-commune classique : le SRPP présente une impédance de sortie un peu plus faible, donc une bande passante un peu plus large vers le haut, et une distorsion plus basse.
Généralement il donne une meilleure articulation du bas-médium, une meilleure ouverture de la scène, et ça ne devrait pas aller vers un son "éthéré" !

Mais on ne peut hélas pas généraliser... enfin, pas tout le temps :D
Il suffit d'un transfo de sortie un peu "léger" dans le grave, de composants passifs un peu brillants dans le haut (condos), de tubes en peu "secs" dans le haut également, et voilà un montage assez déséquilibré pour que le montage SRPP paraisse trop "éthéré"...
C'est une question d'équilibre, et c'est très subtil parce qu'il suffit d'un demi dB à 15 kHz pour changer pas mal de choses...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4983
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby guytou » Thu Jun 21, 2018 11:25 am

tu as raison Francis , quoique dans ce montage , plus de capa de liaison , plus de découplage cathode sur le premier étage , déjà il ne reste plus beaucoup de condensateurs . Et un montage avec le moins de composants possible , au delà de sa qualité auditive supérieure ou non , c'est justement pour moi l'occasion d'essayer de mieux cerner l'influence du shéma , des points de fonctionnement , du routage ... Pour les TS , je vais bientôt déposer ceux d'origine , et les remplacer par des Hexacom TSM 39 , de bien belles bêtes mais je ne sais pas ce que ça vaut . Avant démontage je vais faire quelques mesures , je publierai les carrés en sortie d'ampli , pour l'origine et les Hexacom . Pour les tubes , aprés des JJ que j'aime bien , des 300 B-Z , il parait qu'il faut les roder longtemps ...

Auparavant , je vais câbler l'ampli en double mono intégral ( je suis en train de refaire une deuxième alim à l'identique pour l'étage d'entrée ) , j'en profiterai pour faire du ménage dans le cablâge des masses , il ronfle un léger poil .
Last edited by guytou on Thu Jun 21, 2018 2:13 pm, edited 1 time in total.
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1270
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby guytou » Thu Jun 21, 2018 1:05 pm

" bien sûr que le SRPP a un son personnel, mais qui irait plutôt dans le bon sens, comparé à un étage cathode-commune classique "

Re Francis , tu nous a déjà dit , si je ne m'abuse , qu'on pouvait perdre en définition sur un montage triodes parallèle . Là ils sont en série , influence ou pas ?
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1270
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby guytou » Thu Jun 21, 2018 1:28 pm

Bonjour à tous , j'éprouve le besoin de revenir sur un argument avancé par Jean Noel ( ecossais ) , en début de fil :

" -et la liaison directe ne donne pas autant de liberté pour le choix du point de fonctionnement des tubes , car le fonctionnement des deux étages n'est plus indépendant "

.. Qu'est ce qui pourrait nous limiter dans le choix du point de fonctionnement dans cette configuration ? Je me permets de rappeler que 95 % des amplis à transistors sont à liaison directe de l'entrée à la sortie , sauf qu'en plus on a la plupart du temps QUATRE étages en cascade .... Limitations où quand pourquoi , il me manque un petit développement de l'argumentation , pour la clarté de l'échange .
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1270
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby trappeur » Thu Jun 21, 2018 5:23 pm

Salut à tous ,
Ben oui ,il a raison Guytou , pour 2 étages en tous cas , il est parfaitement possible de choisir indépendamment l'un de l'autre les points de fonctionnement de deux étages à tube en liaison directe.
C'est à dire le Vgk et le courant de repos pour chacun des tubes ...il faudra ensuite calculer les valeurs des charges de plaque (ou de cathode) et trouver le B+ .
Mais on peut aussi imposer une charge et le B+ et le courant de repos pour un tube et calculer le reste pour l'autre tube , ou imposer les deux courants de repos et une charge ...en tous cas c'est pas dans le choix qu'on est limité , c'est juste dans le fait qu'on doit fixer les deux ensemble , mais on peut choisir les deux points de repos .
On commence par choisir ce qu'on veut absolument fixer pour les deux étages et on calcule le reste ensuite par la méthode des réseaux de Kellog idéalisés....

A+
trappeur
 
Posts: 301
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:56 am

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby francis ibre » Thu Jun 21, 2018 5:34 pm

Bonsoir Guytou,

dans un montage à transistors, il n'y a que quelques volts de tensions à "compenser" entre deux étages successifs, et parfois même seulement 0,6 V (tension Vbe) alors qu'une liaison directe avec des tubes oblige à prendre en compte une tension de plus de 100 V en général.

Du coup, cela oblige à monter la tension de cathode de l'étage suivant, en augmentant la Rk... rien de gênant à-priori... sauf que si on souhaite modifier le point de repos d'un tube, la liaison directe fait aussi bouger le point de repos de l'étage suivant... et ainsi de suite... ça enlève toute liberté de mise au point.

Concernant le SRPP : les deux triodes sont en série, et travaillent avec le même courant modulé, ce qui impose qu'elles modulent des tensions en opposition de phase (d'où le nom PP).
Les non-linéarités de transfert s'annulent...
Mais attention : le SRPP ne révèle ses avantages qui si certaines conditions sont respectées :

- Rk du bas découplée, sinon on perd l'avantage de l'impédance de sortie basse
- Rk du haut non découplée, sinon on retombe sur le circuit half-µ qui n'a... aucun intérêt
- triodes parfaitement appairées
- filament polarisé correctement
- alimentation costaude, parce que la sortie sous faible impédance va demander des courants transitoires...

Ceci étant, le SRPP que je conseille est la version modifiée de Gomes, là c'est tout à fait autre chose !

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4983
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby guytou » Thu Jun 21, 2018 5:36 pm

Ben merci trappeur .. Dans mon cas je suis limité par les 470 V de l'alim des 300 B , alim que j'ai faite avec ce que j'avais dans les tiroirs . Si j'étais parti d'un B+ de 550 ou 600 V pour les 300 B , j'aurais eu beaucoup plus de marge sur tous les points de fonctionnement . Mais il n'est pas dit que , si je trouve ce qu'il me faut ...
Last edited by guytou on Thu Jun 21, 2018 6:09 pm, edited 2 times in total.
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1270
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby guytou » Thu Jun 21, 2018 5:42 pm

Bonjour Francis , " ça enlève toute liberté de mise au point " .... de mise au point peut-être , mais pas de conception , il suffit de le penser en fonction des contraintes de la liaison directe , rien n'est gratuit . Pour le reste je planche .
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1270
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby guytou » Thu Jun 21, 2018 6:04 pm

" Concernant le SRPP : les deux triodes sont en série, et travaillent avec le même courant modulé, ce qui impose qu'elles modulent des tensions en opposition de phase (d'où le nom PP). "

... Tout de même Francis , tu ne trouves pas que ce tube du haut du SRPP , piloté par le tube du bas , se comporte un petit peu comme un source de courant constant , chose que tu n'aimes pas trop dans les montages à tubes ? ( je ne connais pas ta position sur les CCS dans les montages à transistors )

... Je ne suis pas électronicien professionnel , merci par avance pour votre indulgence .
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1270
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: Un 300 B SE SRPP deux étages à liaison directe .

Postby francis ibre » Thu Jun 21, 2018 7:57 pm

Guytou,

non, le tube du haut ne peut pas être assimilé - même de loin - à une source de courant !

Son impédance interne n'est pas élevée, c'est la Ri de la triode, la même que celle du bas... et en plus le courant qui la traverse EST modulé, parce qu'elle voit une modulation sur sa grille... et dans une triode, Ia = f(Ugk)...
Alors, un composant d'impédance interne faible, et qui module du courant, c'est très loin d'une CCS...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4983
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

PreviousNext

Return to Tubes audio

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests