Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Les deux livres de Francis Ibre : <a href="http://www.elektor.fr/nos" target=_blank><U>Tubes audio anciens & récents</U> (2007)</a> et <a href="http://www.elektor.fr/audiotubes" target=_blank><U>Audio tubes </U> (2010)</a>

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby shucondo » Tue Dec 19, 2017 5:48 pm

Bonsoir Francis,

j'accepte tout à fait tes explications pour la première partie, rayonnement des faces internes des plaques limitées à 72%
Mais pour la limitation dû au bulbe j'ai l'impression qu'il y a erreur
puisque le bulbe d'une 2A3 est plus petit de 74,4 %
il convient me semble t-il de considérer les 40 W de la 300B
Donc 40 x 0,744 = 29,76 W pour limite de dissipation du bulbe
d'ailleurs de quel façon le verre limite la dissipation en fait ?
shucondo
 
Posts: 220
Joined: Sun Jun 11, 2017 11:42 pm

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby francis ibre » Tue Dec 19, 2017 6:26 pm

Bonsoir Shucondo,

le verre n'est pas parfaitement transparent aux infra-rouge, donc il dissipe dans son épaisseur une partie de l'énergie du rayonnement, donc il s'échauffe !

Sa face externe refroidit principalement par convection, et un tout petit peu par conduction (contact avec air, embase...) et rayonnement, mais négligeable...
Etonnant, mais si le verre était totalement transparent à 100% il ne dissiperait rien et resterait froid même avec la plaque chauffée au rouge ! surprenant non ?
(oui, conduction depuis la plaque par les micas en contact avec le bulbe, donc il chaufferait un peu)

Et tu as raison, le bulbe devrait supporter une dissipation de 30 W.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4799
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby shucondo » Sun Dec 24, 2017 4:36 am

Bonjour Francis,
le verre réfléchi 4% du rayonnement environ reçu, sur chaque face, c'est beaucoup, le fait qu'il s'agit d'ondes explique pourquoi les pertes sont si importantes, sans cela il serait traversé par tout le rayonnement presque à 100 % ; en optique c'est traité anti-reflet, multi -couches , alors on arrive à pas loin des 100% , bon pour un tube ce serait guère rentable :) mais cela c'est dans le domaine visible, en infra rouge, je sais pas trop. Du coté supérieur le verre ne laisse plus passer à partir de l'ultra-violet. Les miroirs en astronomie refroidissent pas mal par rayonnement, surtout du coté de la face tourné vers le ciel, ce qui arrive à défocaliser l'image en peu de temps, mais on peut avoir comme j'ai fait un tube optique compensé en température, en jouant sur les divers coeff de dillatation des matériaux...
Pour en revenir aux tubes 2A3, je sais pas quoi penser, à part que des gens n'ont pas été très sérieux :P
shucondo
 
Posts: 220
Joined: Sun Jun 11, 2017 11:42 pm

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby francis ibre » Sun Dec 24, 2017 11:52 am

Bonjour Shucondo,

le verre est presque transparent aux infra-rouges proches, jusqu'à une longueur d'onde de 3 µm, mais au-delà dans l'infra-rouge moyen et lointain il est opaque.

Un corps (la plaque) porté vers 300 °C (573 K) rayonne vers 5 µm, sa chaleur ne traverse pas le verre industriel !
Malheureusement nos tubes sont construits dans des verres standards (boro-silicates ou sodo-calciques), seuls quelques tubes spéciaux ont été faits en Pyrex, et de très rares en Nonex (Bendix 6900).

Donc les bulbes chauffent par le rayonnement, et refroidissent par convection...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4799
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby ecossais » Sat Jan 06, 2018 10:13 am

Bonjour à tous et tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Ci dessous le schema de la nouvelle mouture de cet ampli original suivant les indications données par Philippe.
En bleu le schema pour la 2A3C avec en rouge les modifications pour l'adapter à la 300B.

Comme d'habitude, j'ai utilisé mon logiciel de dessin "vintage".
Jean-Noel
Attachments
IMG_1159.JPG
Cliquer sur l'image pour agrandir
IMG_1158.JPG
Cliquer sur l'image pour agrandir
Last edited by ecossais on Sat Jan 06, 2018 11:04 am, edited 1 time in total.
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1119
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby bengug » Sat Jan 06, 2018 10:30 am

Bonjour Jean-Noel, Shuncoo et à tous, Meilleurs vœux également !

Wahou nice !
Schéma fort intéressant et très lisible, merci du partage :)
Je comprends mieux l'originalité du design ! :)

Je me permets une petite question, j'ai beau chercher, je ne comprends pas comment est fourni l'alim HT de 445 V à l'entrée du transfo de sortie :?

Merci à vous :)
bengug
 
Posts: 839
Joined: Thu Mar 02, 2017 8:55 am

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby ecossais » Sat Jan 06, 2018 10:52 am

Bonjour Benoît,
L'alim HT est prise au point A juste après la self de 8H. Il faudrait que je rajoute ces valeurs sur le schema.
Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1119
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby bengug » Sat Jan 06, 2018 11:12 am

Merci :) My Bad :oops: Maintenant que tu le dis c'est évident ....
J'en conclu, pour chaque canaux, une self mais avec chaqu'un son condensateur ?

A+
bengug
 
Posts: 839
Joined: Thu Mar 02, 2017 8:55 am

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby guy2 » Sat Jan 06, 2018 1:20 pm

Bonjour Jean-Noel,

Merci pour les schémas.

En première lecture j'avais l'impression qu'il manquait un réglage de la tension négative de grille des tubes de puissance (polar fixe).
En fait ce sont les potar de 4.7k dans le circuit d'anode qui permettent ce réglage, si j'ai bien compris.
On fait varier la tension d'anode du driver, ce qui a pour effet de modifier le courant de polar du driver et donc fait varier la tension négative appliquée sur la grille des tubes de puissance.
Il me paraitrait plus logique et plus sain de fixer la tension d'anode, et donc le courant de polar des drivers, et de jouer sur la R de pied de cathode (potar) pour faire varier cette tension négative.
Mais si ça marche bien comme ça ... ;)

A+
Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1956
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: Le gros A2 , pour tubes type 2A3C et 300B

Postby francis ibre » Sat Jan 06, 2018 6:22 pm

Bonsoir à tous,

et une excellente année 2018 à tous les tubistes, triodistes ou non !

Quelques remarques sur le schéma ci-dessus :

- lorsqu'une alimentation négative est utilisée dans le circuit cathode, il faut se poser cette question : où circule le courant passant dans le tube ????

Réponse : il "sort" par l'alim 224 V dans le cas présent (B) puis traverse la 6SN7, sa résistance de cathode de 680 ohms, la R de 22 kO (charge de cathode) et va "dans" l'alimentation -336 V...
Très bien... mais alors comment retourne-t-il à l'alimentation +224 ??????????????
Voilà la VRAIE bonne question...
Si on n'y a pas répondu, alors on a référencé ces deux alims + 224 et -336 V en les mettant à la masse, quelque part dans l'alimentation, près des condos et du transfo... donc "côté alims"...
Le courant modulé se referme donc par une immense boucle, qui en plus de capter et d'émettre, partage des impédances inconnues : pas bien...

Alors que du point de vue du tube 6SN7, le courant modulé devrait être refermé au plus court, à proximité : il FAUT donc établir un point de masse au pied de ce tube, point de masse auquel seront référencées les deux alims +224 et -336 V.
Bien sûr ce point de masse sera relié aux autres points de masse des étages amont et aval, mais il ne circulera RIEN dans la ligne de masse reliant ces points.


Deuxième chose : ouh que je n'aime pas ce chauffage en redressé-filtré, qui grésille méchamment !
Pour moi le chauffage se fait en alternatif ou en continu régulé...

Dernier point : puisqu'il y a une valve redresseuse (GZ34), utilisons-là normalement... donc seule... les 4 diodes ici présentes ne font qu'apporter des parasites...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4799
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

PreviousNext

Return to Tubes audio

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest