2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Les deux livres de Francis Ibre : <a href="http://www.elektor.fr/nos" target=_blank><U>Tubes audio anciens & récents</U> (2007)</a> et <a href="http://www.elektor.fr/audiotubes" target=_blank><U>Audio tubes </U> (2010)</a>

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby francis ibre » Wed Jan 10, 2018 6:58 am

Bonjour à tous,

après 16 pages de "détails de conception" prématurés, voici enfin un point de départ :

Julien591 wrote: ... si je peux écouter de la meilleure façon qui soit le thème principal de Star Wars, je serai heureux. J'ai un salon de 45m carré, des enceintes de 93 dB de sensibilité.


out cela implique deux contraintes :
1 - ...85 dB SPL à la zone d'écoute... située en gros à 3 m des enceintes minimum...
Soit 95 dB SPL à 1 m... et 105 dB crête minimum, donc plus de 16 W requis avec tes enceintes de 93 dB/1W... et très probablement plus près de 30 que de 20 !

2 - traitement acoustique de la salle : ce type de bande-son, on sait exactement ce que ça rend au cinéma, dans une salle parfaitement agencée, avec un matériel de reproduction de très haute volée.
Si tu veux entendre aussi bien, il va falloir FAIRE aussi bien... à commencer par la salle et les enceintes.


Pour moi, en réfléchissant à "ECC99 ou 5687" tu mets la charrue 10 km avant les boeufs.
Recentrons donc un peu tout ça : le titre du sujet concerne un préampli phono... et nous voilà en train de parler de "star wars"... qui n'existe pas en vinyl :?:
Je comprends que tu veux beaucoup de choses, mais toutes à la fois ça n'est pas possible : il va falloir définir des priorités, des objectifs clairs, des contraintes précises.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4713
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby bengug » Wed Jan 10, 2018 9:30 am

Bonjour à tous,

francis ibre wrote:Je comprends que tu veux beaucoup de choses, mais toutes à la fois ça n'est pas possible : il va falloir définir des priorités,
des objectifs clairs, des contraintes précises.


Julien, mon expérience récente va dans ce sens. J'ai découvert ce monde passionnant, plein de possibilités, et je me suis quelque peu perdu dans cet infini de possible.
Clairement, attention à ne pas vouloir faire un appareil hybride avec l’espoir qu'il répondra à tous les besoins .... mais finalement correctement à aucun. Bref un besoin, une cible, un appareil dédié, dirais je.

Julien591 wrote:Brièvement, si je peux écouter de la meilleure façon qui soit le thème principal de Star Wars, je serai heureux. J'ai un salon de 45m carré, des enceintes de 93 dB de sensibilité.


Pour l'avoir entendu récemment, au cinéma : Volume sonore élevé, grande dynamique, présence de tout le spectre, matière/densité, impacts, etc...
Bref c'est du grand spectacle qui envoie du bois ! Et avec un ampli de 8/10 Watts, sur des enceintes de 93 dB / 1 W dans une pièce de 45 m² non traitée, difficile, d'après mes calculs et recherche, de disposer de ce "grand spectacle".

Personnellement, j'ai eu fait mon têtu ... pas écouté les conseils .... et je constate maintenant qu'ils étaient fort avisés ! Je ne peux que te conseiller de bien identifier ton objectif et tes besoins. Puis à partir d'eux de définir les spécifications (cahier des charges) de l'appareil. Puis ensuite les specs détaillées et le schéma technique.

Maintenant je comprends le plaisir d'apprendre, de concevoir et réaliser *son* ampli ! Pour autant mon expérience de débutant m'a montré une chose : bien définir l'objectif et les specs, ne pas vouloir faire un appareil multi-taches / multi-roles (lilou ?), la chèvre et le choux ne peuvent s'allier facilement sans en faire une poté ... écouter les conseils, faire une première construction à partir de schémas/bases et composants éprouvés.

francis ibre wrote:out cela implique deux contraintes :
1 - ...85 dB SPL à la zone d'écoute... située en gros à 3 m des enceintes minimum...
Soit 95 dB SPL à 1 m... et 105 dB crête minimum, donc plus de 16 W requis avec tes enceintes de 93 dB/1W... et très probablement plus près de 30 que de 20 !


Surtout pour écouter à fort volume une bande son "grand spectacle" qui envoie du bois, oui :)

Julien si tu veux j'ai, en // de ma construction, dans mes heures "creuses", réfléchis au base d'un ampli ayant justement comme cible : enceintes de sensibilité moyenne, auditeur à 1,5m des enceintes, pièces de 20m², bonne assise, tout le spectre. (Et quelques contraintes dans le cahier des charges : HT < 500 V, tubes répandus et simple à trouver appairés, tarif contenu) ... Et après des recherches, il n'y a pas 50 possibilités pour les grandes lignes ...


Bonne journée.

A+
bengug
 
Posts: 810
Joined: Thu Mar 02, 2017 8:55 am

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby Julien591 » Wed Jan 10, 2018 12:10 pm

out cela implique deux contraintes :
1 - ...85 dB SPL à la zone d'écoute... située en gros à 3 m des enceintes minimum...
Soit 95 dB SPL à 1 m... et 105 dB crête minimum, donc plus de 16 W requis avec tes enceintes de 93 dB/1W... et très probablement plus près de 30 que de 20 !

2 - traitement acoustique de la salle : ce type de bande-son, on sait exactement ce que ça rend au cinéma, dans une salle parfaitement agencée, avec un matériel de reproduction de très haute volée.
Si tu veux entendre aussi bien, il va falloir FAIRE aussi bien... à commencer par la salle et les enceintes.


Oui, j'ai bien conscience que mes enceintes n'ont pas un rendement assez haut.

C'est pourquoi quand Tony m'avait proposé d'utiliser la 300B, il m'avait dit que je pouvais opter pour un caisson de grave actif. Par exemple les Avantgarde utilisent toutes un caisson actif.

Sinon, j'étais obligé de partir sur la 211/845 voire la 212 pour avoir entre 15 à 40W.

J'ai conscience que quoi que je fasse, je vais devoir changer mes enceintes, même actuellement, j'ai un manque cruel de graves à cause du 215 Supravox et de la conception de l'enceinte. Je descend à peine en dessous de 50Hz.

J'ai donc l'optique de changer d'enceintes, à plus haut rendement, mais jamais l'ampli sera capable de driver un gros HP donc je serai obligé d'opter pour un caisse de grave actif. D'ici 10 ans, pourquoi pas une paire d'enceintes Avantgarde.

Francis, comme tu l'indiquais bien, même un SE de 50W (avec la 212 par exemple), ne saura pas bien tenir le grave. Donc je me suis dis, allons pour la 300B et par la suite, je changerai d'enceintes (<97dB avec grave actif)

Mon raisonnement est-il bon ? Cela semble bien la meilleure solution non ?

Recentrons donc un peu tout ça : le titre du sujet concerne un préampli phono... et nous voilà en train de parler de "star wars"... qui n'existe pas en vinyl :?:
Je comprends que tu veux beaucoup de choses, mais toutes à la fois ça n'est pas possible : il va falloir définir des priorités, des objectifs clairs, des contraintes précises.


Starwars existe en Vinyl :mrgreen:
Et encore de nos jours : https://musique.fnac.com/a9147938/John-Williams-Star-wars-The-ultimate-soundtrack-collection-Coffret-Vinyle-album?oref=c40ad8f6-e2cd-eb6a-b34e-1e1fe8f90256&Origin=CMP_GOOGLE_MP_MUSIK&ectrans=1&ploc=1006094&plid=&pcrid=231813225552&gclid=EAIaIQobChMI3uGevK_N2AIV7wrTCh3cfgJhEAQYASABEgKjLvD_BwE&ptid=pla-349573444945

Mais je suis d'accord avec toi, je me suis perdu mainte et maintes fois.

Ma priorité est de construire un amplificateur qui saura me réjouir sur des morceaux qui ont du peps et qui demandent une restitution de toutes les fréquences.
Pour cela, le choix d'enceintes est primordial et c'est pourquoi je sais que j'opterai pour un caisson actif, car un SE de 300B sera incapable de me donner un grave précis et tenu.

Ensuite, lorsque je serais certain que c'est bien ce qu'il me faut, et que j'aurais fini de dresser mon cahier des charges, je commencerai le schéma.
L'amplificateur 20A/300B ayant une sensibilité de 4V m'oblige à réfléchir dans un coin de ma tête au préamplificateur, mais j'ai trouvé la solution, donc je le laisse aussi de coté.

Donc en premier, je fais l'amplificateur, en second, le préampli, en dernier le préampli phono.

Et pour préciser, le prix n'entre pas en compte dans le choix des tubes ou autres. J'ai déjà un système, je peux rester avec durant encore 10 ans le temps que je fasse mon nouveau système :)
Je dis ça car, aussi, vu le prix d'un 300B SE ou pire 211SE, je le ferai qu'une fois dans ma vie peut-être donc je suis pas à quelques € prêts si cet investissement en vaut la peine (Par exemple un bon transfo de sortie sur-dimensionné est un bon investissement à mes yeux)

Clairement, attention à ne pas vouloir faire un appareil hybride avec l’espoir qu'il répondra à tous les besoins .... mais finalement correctement à aucun. Bref un besoin, une cible, un appareil dédié, dirais je.


Je suis d'accord, et c'est bien difficile :cry:
Cependant, j'ai l'impression qu'un petit SE avec des enceintes ultra haut rendement peut être multitâche. Alors qu'un gros ampli PP avec des enceintes bas rendement ira très bien pour de la musique électronique peut être mais manquera d'aération dans les aigus pour les pièces orchestrales.

Julien si tu veux j'ai, en // de ma construction, dans mes heures "creuses", réfléchis au base d'un ampli ayant justement comme cible : enceintes de sensibilité moyenne, auditeur à 1,5m des enceintes, pièces de 20m², bonne assise, tout le spectre. (Et quelques contraintes dans le cahier des charges : HT < 500 V, tubes répandus et simple à trouver appairés, tarif contenu) ... Et après des recherches, il n'y a pas 50 possibilités pour les grandes lignes ...


Tu as fais un schéma d'un ampli que tu voulais réaliser ?

Pour la bonne assise et tout le spectre, après toutes les recherches que j'ai pu faire, j'en ai conclu que 100% du résultat dépend des enceintes. Avec des enceintes à ultra haut rendement et un caisson actif, même avec un 45SE on doit pouvoir trouver son compte.

Mais finalement, un 300B SE coûte moins cher qu'un 212SE, mais les enceintes nécessaires pour un 300B SE sont cruellement plus chères car elles doivent êtres à très haut rendement.

ça me semble d'ailleurs plus logique d'avoir des enceintes à meilleur rendement et ampli moins puissant. La seule chose que j'aime pas sur les enceintes à haut rendement, c'est leur taille monstrueuse...
Julien591
 
Posts: 290
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby francis ibre » Wed Jan 10, 2018 12:33 pm

Julien,

le caisson de grave ne devrait pas être "séparé" comme on le voit dans les petits systèmes home-cinéma : dans ce cas il doit être coupé vers 80-100 Hz, ce qui laisse une grande partie du grave et des forts niveaux pour les enceintes principales... et leur ampli...

Je préfère qu'on parle de "voie grave" : non dissociée de l'enceinte... simplement le HP grave est monté dans un caisson indépendant, les voies médium et aigu étant hors de ce caisson.

Caisson actif : oui, obligé ! on est donc en multi-amplification...
Et avec un ampli de faible puissance pour les médium-aigus, il faudra placer la coupure vers 250-300 Hz au moins...



... j'en ai conclu que 100% du résultat dépend des enceintes.


Et 100% du résultat dépend aussi de la salle !
Les maillons étant en série, chacun d'eux intervient sur 100% du résultat sortant du dernier : la salle...


Avec des enceintes à ultra haut rendement et un caisson actif, même avec un 45SE on doit pouvoir trouver son compte.


Pas sûr...
1 - si le caisson est équipé d'un HP à bas rendement, de diamètre 20 cm, et d'un ampli classe D de 1000 W... associé à des pavillons médium et aigu... j'appelle ça un mariage carpo-lapinesque... :D
La puissance d el'ampli de grave ne parviendra pas à rendre le grave aussi "léger" et dynamique que les autres voies...

2 - si la fréquence de raccordement est trop basse (en-dessous de 250 Hz en gros) aussi bien le pavillon de médium que son ampli de 5 W seront vraiment à la peine !



La seule chose que j'aime pas sur les enceintes à haut rendement, c'est leur taille monstrueuse...


C'est à cause de la faible masse volumique de l'air...
Pour la même raison, les oiseaux sont légers avec de grandes ailes !
Les lois de la physique sont incontournables.

Remarque : est-ce que tu remets en cause les dimensions d'un frigo ? d'un lit ? d'une chaise ? non : ils sont adaptés aux caractéristiques de l'être humain...
Il ne viendrait à l'idée de personne de les miniaturiser ! :shock:
c'est pareil pour les enceintes : il faut les adapter à notre ouïe...
Mais hélas on vit au siècle de "l'image" du tout visuel à outrance : on trouve normal de s'équiper d'écrans de plus en plus grands, et anormal d'y associer de grandes enceintes ????
c'est totalement illogique.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4713
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby Julien591 » Wed Jan 10, 2018 1:06 pm

francis ibre wrote:Julien,

le caisson de grave ne devrait pas être "séparé" comme on le voit dans les petits systèmes home-cinéma : dans ce cas il doit être coupé vers 80-100 Hz, ce qui laisse une grande partie du grave et des forts niveaux pour les enceintes principales... et leur ampli...

Je préfère qu'on parle de "voie grave" : non dissociée de l'enceinte... simplement le HP grave est monté dans un caisson indépendant, les voies médium et aigu étant hors de ce caisson.

Caisson actif : oui, obligé ! on est donc en multi-amplification...
Et avec un ampli de faible puissance pour les médium-aigus, il faudra placer la coupure vers 250-300 Hz au moins...


Oui voila, avec les Avantgardes par exemple, c'est un peu de la mono-amplification qui se scinde en deux pour se faire amplifier une seconde fois pour le HP de grave.

J'avais lu sur elektor que le top est d'avoir un filtre actif en entrée de l'ampli, mais ça, ça devient trop "bordélique" à mes yeux :lol: ça me limitera bien trop dans mon choix d'enceintes etc..

Pas sûr...
1 - si le caisson est équipé d'un HP à bas rendement, de diamètre 20 cm, et d'un ampli classe D de 1000 W... associé à des pavillons médium et aigu... j'appelle ça un mariage carpo-lapinesque... :D
La puissance d el'ampli de grave ne parviendra pas à rendre le grave aussi "léger" et dynamique que les autres voies...

2 - si la fréquence de raccordement est trop basse (en-dessous de 250 Hz en gros) aussi bien le pavillon de médium que son ampli de 5 W seront vraiment à la peine !


Je prend note :)

C'est vrai que les enceintes on veut de plus en plus les cacher... Mais je trouve que la plupart des grosses enceintes sont assez "moches" (Ce ne sont que mes gouts personnels). Mais pour un salon, les avantgardes TRIO, hors de prix malheureusement, sont magnifiques !

Donc au final, vu que je me concentre sur l'ampli, une configuration à base de 300B pour de futures enceintes à haut rendement avec HP de grave amplifié, c'est pas déconnant et ça marchera très bien pour du Starwars dans une salle de 40m carrés ?

D'ailleurs faut-il renommer le fil du sujet ? Car il n'est plus question de parler d'un préampli, surtout phono ici
Julien591
 
Posts: 290
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby bengug » Wed Jan 10, 2018 1:25 pm

Bonjour à tous en cette froide journée,

Dans ton cas d'utilisation, une autre approche ne pourrait elle pas être de répondre à ton besoin immédiat d'amplification de ~30 Watts, puis dans un second temps, après ou pendant le changement des enceintes de construire un deuxième ampli ? Sachant que le premier sera utilisable, et probablement utile, en bi-amplification ?


En plus tu auras acquis une bonne expérience.

Ah accessoirement, j'aurais tendance à faire un ampli qui est une sensibilité en relation avec DAC, de 1 à 2 Veff en gros. Et d'aligner la sortie du pré-amplie sur cette sensibilité.


Julien591 wrote:Tu as fais un schéma d'un ampli que tu voulais réaliser ?


J'en suis loin, actuellement j'ai juste quelques specs : puissance de sortie, sensibilité visée en entrée, Tension crète à crête en sortie et en entrée du transfo en relation avec les tubes du dernier étage, une vue sur l'amplification nécessaire dans les étages amonts, et une première estimation de la HT.
Éventuellement un début d'idée sur le type de topologie .... C'est déjà un début :mrgreen: Et mon expérience précédente me permet, me semble-t-il, d'attaquer sous un meilleur angle.

Je peux partager la réflexion, sur un topic dédié de préférence, mais bon il me faudra un peu de temps pour la mise en forme, donc pas avant ce we :idea:

A+
bengug
 
Posts: 810
Joined: Thu Mar 02, 2017 8:55 am

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby jef » Wed Jan 10, 2018 2:47 pm

Bonjour à tous

Remarques en limite du sujet !!!

Le bouquin " bien entendu itinéraire d'un audiophile" est désormais hors stock en neuf... dommage car sa lecture peut nous guider dans les étapes vers notre quête... :D
En voici donc juste la table des matières dont il faut bien regarder l'articulation des chapitres http://elektor.presse.free.fr/fiches_livres/161-3_BIEN_ENTENDU_2/BETDM_2.pdf

En gros Francis pose plusieurs gros pavés suivant un ordre important.
* le lieu d'écoute et les enceintes acoustiques...
* entre ces 2 pavés figure l'optimisation de l'existant
* .....etc etc

Peut-être que le début de notre recherche peut se dérouler par l'optimisation de notre installation existante... c'est de cette façon que j'ai commencé à ré-apprécier le matériel dont je disposais :lol:
Je sais que cette option n'est pas satisfaisante pour l'intellect tourné vers LA SOLUTION mais elle est souvent réjouissante par les surprises qu'elle procure et le potentiel caché qu'on met à jour sur notre matos actuel.

La base de comparaison est ainsi posée et la suite de la réflexion pour évoluer vers SON APPAREIL ULTIME bénéficie de meilleurs jalons :D
Les sujets d'optimisation ne sont plus très nombreux sur le forum à croire que chacun est déjà au top sur le dossier.... si c'est la cas, alors bravo Francis :lol:

Bonnes écoutes à tous :D
Jef
jef
 
Posts: 811
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby ecossais » Wed Jan 10, 2018 10:00 pm

Bonsoir Julien,
Avec le cahier des charges que tu commences à nous dévoiler, quelle sont les raisons qui t' on poussé à partir sur un système monotriode / vinyl?
J'aurais pensé (peut être à tort?) qu'un système basé sur des composants des gammes pro de cinéma ou de monitoring auraient été plus adaptés.
Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1107
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby Julien591 » Fri Jan 12, 2018 3:38 pm

Merci pour les réponses :)

J'ai beaucoup hésité avec une solution 211/211 mais oublions cela, je reste sur la 300B.

Dans ton cas d'utilisation, une autre approche ne pourrait elle pas être de répondre à ton besoin immédiat d'amplification de ~30 Watts, puis dans un second temps, après ou pendant le changement des enceintes de construire un deuxième ampli ? Sachant que le premier sera utilisable, et probablement utile, en bi-amplification ?


Alors, je ne préfère pas construire un ampli de 30W maintenant et re-dépenser une fortune pour faire un ampli moins puissant pour es futures enceintes.
Je préférerai construire un ampli de 100W par exemple pour driver un HP de grave si et seulement si je ressens un manque avec l'ampli 300B.

J'ai beaucoup beaucoup hésité, mais je partirai sur un HP de grave actif si je n'arrive pas à avoir le grave que j'ai. J'ai regardé les enceintes de mon studio de musique, ce sont des enceintes de monitoring et elles descendent jusqu'a 36Hz et elles tapent vraiment sévérement et je pense ne pas descendre en dessous des 40Hz voire 50Hz même sur des musiques de film, excepté sur quelques bandes son ou certains compositeurs comme Alexandre Desplat utilisent un Synthé pour doubler les contrebasses, bassons..

J'ai horreur de l'utilisation des synthés dans la musique orchestrale mais ici cela fonctionne bien pour faire ressortir la mélodie.

Tout ça pour dire que je n'aurais pas besoin de driver un HP de 40cm pour de la musique orchestrale.


Avec le cahier des charges que tu commences à nous dévoiler, quelle sont les raisons qui t' on poussé à partir sur un système monotriode / vinyl?
J'aurais pensé (peut être à tort?) qu'un système basé sur des composants des gammes pro de cinéma ou de monitoring auraient été plus adaptés.


Parce que je suis persuadé de ressentir plus d'émotions écoutant un système monotriode/vinyl que sur un gros ampli à transistor actuel des cinémas un fichier DSD. (Et que j'ai eu l'occasion d'écouter un ampli 45SE mais sur des enceintes ultra haut rendement, Avantgardes 107dB, et j'avais été impressionné mais les Avantgardes ont un HP de grave actif)


Donc je résume :

J'ai une pièce de 45m carrés, 2 enceintes de sensibilité 93dB (165/Tweeter 35-22000Hz, bi-reflex).
Dans la pièce il y a beaucoup de fenêtres mais des rideaux, canapés, table, chaises, piano, et tapis, l'acoustique n'est pas mauvaise malgré les fenêtres.)


Un 20A/300B comme celui de tony sera parfait, OU, 801A/300B mais la sensibilité diminue.

Dans les deux cas, il faut un préampli qui me donne assez de gain pour m'en sortie avec mes 2V en sources. J'ai le choix entre 20B/5.5 ou 1:4/801A/5.5

Tony était pas vraiment pour la solution du step-up et je suis d'accord avec lui. Cependant, la 801A est plus linéaire, et je pourrais mettre ce transfo step-up du préampli maximise le SNR.

Cependant, le tube de sortie du préampli phono est un 5687 avec sa rp de 1,7K ça me donnera 35K...

Que faire... that is the question.. Les deux solutions semblent bien quand même. Thomas Mayer lui utilise le step-up 1:4 de Lundhal quand il fait son préampli 10Y vers ampli 10Y/300B.

Aussi, si j'utilise un transfo step-up à l'entrée du préampli, je peux faire en sorte d'avoir une entrée symétrique et donc utiliser la sortie 4V de mon DAC actuel.
2V en RCA, 4V en BNC ou XLR, c'est assez fréquent.
Il me faudra donc deux fois plus de gain avec le préamplificateur phono, cela est assez facile. Et donc je peux diminuer le rapport du transfo d'entrée à 1:2

Mais cette solution ne sera pas vraiment universelle.


Avec transfo step-up j'aurais 4 transfos dans le chemin du signal, sans step-up, j'aurais 3 transfos. Sachant que mes futures réalisations (Phono, DAC) seront faites avec des condos de liaisons pour mixer les technologies.
Last edited by Julien591 on Fri Jan 12, 2018 8:16 pm, edited 2 times in total.
Julien591
 
Posts: 290
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: 2A3 et 45 pour un préamplificateur ?

Postby francis ibre » Fri Jan 12, 2018 4:08 pm

Bonjour Julien,

Julien591 wrote: ...elles descendent jusqu'a 36Hz et elles tapent vraiment sévèrement...


Ces deux qualités n'ont aucun rapport entre elles !
On a par exemple des VOT qui tapent bien et ne descendent pas... ou des B&W qui descendent mais ne tapent pas...

Descendre très bas permet de restituer les bruits de transision grave, comme par exemple les plosives produites très près du micro (si pas de filtre anti plop), ou les attaques de grosse caisse, de corde de contrebasse...


Tout ça pour dire que je n'aurais pas besoin de driver un HP de 40cm pour de la musique orchestrale.


Là aussi, aucun rapport !
Un grand HP grave permet d'obtenir un registre grave très articulé, parce qu'il travaille sur des élongations très faibles.
Que la musique reproduite soit orchestrale ou non, ça ne change rien aux avantages procurés par un grand HP.




... l'acoustique n'est pas mauvaise malgré les fenêtres.


C'est ce que chacun croit, pour sa pièce, tant qu'il n'a pas fait de traitement...
Une fois qu'un traitement correct a été effectué, pour éliminer la réverbération excessive, on comprend alors que TOUTES les salles sont mauvaises !

Le temps de réverbération devrait être inférieur à 0,4 sec maxi sur la plage 250 - 4 kHz... c'est assez difficile d'y arriver...


Cependant, le tube de sortie du préampli phono est un 5687 avec sa rp de 1,7K ça me donnera 35K...


???? je ne te suis plus...
La 5687 correspond au choix idéal pour un préampli ligne WOT, donc AVEC transfo de sortie !
le couple 5687 + transfo 8 : 1 donne un étage ligne de gain unité avec impédance de sortie inférieure à 100 ohms : parfait.

Si tu ne veux pas mettre de transfo de sortie au préampli (quel dommage) alors le choix de tube est à remettre en cause : ce n'est pas la 5687 qui est idéale !

Remarque : au niveau du préampli, c'est précisément en entrée et en sortie que les transfos sont le plus utiles !
Ils le sont nettement moins entre étage...

Je trouve que tout ça - pour le moment - manque de cohérence...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4713
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

PreviousNext

Return to Tubes audio

Who is online

Users browsing this forum: bing [bot], Julien591 and 7 guests