La ronde des valves redresseuses !

Les deux livres de Francis Ibre : <a href="http://www.elektor.fr/nos" target=_blank><U>Tubes audio anciens & récents</U> (2007)</a> et <a href="http://www.elektor.fr/audiotubes" target=_blank><U>Audio tubes </U> (2010)</a>

Postby jef » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Bonjour à tous

Faire des essais de valves différentes sur un appareil est un sujet qui revient souvent sur le forum.

Les recommandations à respecter sont :

- Même style de valves ( chauffage direct ou indirect )
- Etude du datasheet pour adapter la taille maxi du condo de tête
- Mise en place ( toujours suivant datasheet + calcul ) des résistances qui vont bien au secondaire HT du transfo

Par contre, je vois peu de chose sur les tolérances de tension de chauffage.

Francis dit cette phrase dans plusieurs fils:

- si le transfo est prévu pour une 5U4 qui prend 3A sur le filament, en mettant une 5R4 ou une 274B qui ne prend que 2A la tension filament va remonter, entre 5,2V et 5,5V selon le transfo, et cela risque de surchauffer le filament de la valve, qui ne va pas durer longtemps !


Mes questions sont de savoir quelle tolérance est réaliste sur ce chauffage en 5V (le data est muet en général sur ce point)

Quelle solution peut être envisagée... résistance dans le circuit filaments ??

En l'occurrence dans mon projet, j'ai un enroulement 5V / 4A pour alimenter une 5AU4 qui consomme 3,75A.

Je suis preneur de vos conseils !!

Jef
jef
 
Posts: 275
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Postby francis ibre » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Bonsoir jef,

le filament d'une valve à chauffage direct est exactement semblable à elui d'une triode à chauffage direct : ruban de nickel revêtu d'oxydes de baryum-calcium-strontium...

Et la cathode d'une valve à chauffage indirect est similaire à celle d'un tube habituel !

Et ces électrodes émissives voient leur pouvoir émissif (émissivité en A/cm²) varier fortement avec la température, donc avec la tension de chauffage, voir ici :

http://www.elektor.fr/forum/forum/publications-d-elektor/tubes-audio/chauffe-marcel-!.1800022.lynkx

en particulier mon document avec abaque, sur lequel on voit en rouge la variation démissivité en fonction de la tension de chauffage.
Cet abaque est tracé pour 6,3 V, mais on peut transposer en 5V sans problème :

- avec une tension élevée de +5% au-dessus du nominal, l'émissivité (donc le débit) augmente de +15% environ

- à –5% en-dessous de la tension nominale on est à –15%...

si on surchauffe, avec +10% de la tension, on arrive à une émissivité de +35% !!!!


Et la durée de vie me direz-vous ?
Les travaux au laboratoire RCA de Harrisson, par A.G.F. Dingwall, on montrer qu'elle varie comme la puissance –12,5 de la tension...
Il est facile d'en déduire que si la tension est multipliée par 1,05 (soir +5%...) alors la durée de vie est multipliée par... 0,54...

Donc en gros divisée par deux !!!!

La plupart des fiches techniques et des manuels, y-compris le RCA Tube-handbook dans ses premières éditions, donnent une tolérance de +/–5% sur la tension de chauffage : ceci garantit le fonctionnement correct du tube à court terme...
ça ne donne aucune garantie sur sa durée de vie...

les dernières éditions du HB3 RCA, après 1961, donnent d'autres tolérances, selon les conditions de travail souhaitées, et on tombe à +/–2% si on souhaite dépasser 2000 heures... tiens tiens...

Pour des tubes pro haute sécurité comme les 5692, les 6900 et d'autres, la durée de vie est indiquée selon les conditions de travail, avec entre autres détails par exemple :

- chauffage 6,3 V +/–2% pour durée supérieure à 5000 h...
- chauffage 6,3 V +/–5% pour durée de 2000 h
- et avec +/– 10% il ne faut pas espérer plus de 500 h !!!


Au vu des prix actuels des tubes NOS et de leur disparition prévisible, j'applique une tolérance de +0 / –2%...
Chacun fera comme il voudra

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence. (Miles Davis)
la musique réalise, en brisant le silence, ce que le silence voulait... (d'après Merleau-Ponty)
francis ibre
 
Posts: 621
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Postby jef » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Merci Francis !

La réponse est bien détaillée et c'est une chose que j'ai parfaitement intégré pour le chauffage des tubes en 6,3V ou même 12V !

Par contre, je tourne toujours autour d'une solution concernant la redresseuse....

J'ai imaginé que l'utilisation d'un bloc résonnant en 5V pouvait être une solution clé en main... mais le besoin de garantir l'isolement de ce module à 500V voir 600V m'a refroidi

Une résistance calculée dans chacune des branches de lalimentation filament serait "la solution" pour maintenir 5V ???

Jef'
jef
 
Posts: 275
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Postby tron_ic » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Bonsoir Jef,

Jef Une résistance calculée dans chacune des branches de l'alimentation filament serait "la solution" pour maintenir 5V ???

Oui, c’est simple et très efficace !

Personnellement, je prévois et j’utilise toujours 2 résistances dans le circuit " filament " valve.

Salutations. Tony
User avatar
tron_ic
 
Posts: 773
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Postby jef » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Merci pour ton passage Tony !

Oui entre autre j'ai regardé avec attention tes circuits et je vois par exemple sur celui du préampli de Thierry que tu proposes 2 résistances de 0,1 en 3W suivant la valve utilisée.

Moi avec mes calculs ( pas forcément corrects !! ) je voyais 2 résistances de 5,6 ohms dans mon cas pour passer de l'alimentation fournie de 5V sous 4A à une consommation de la 5AU4 de 5V sous 3,75A

Je crois que je suis pas trop loin de la solution !!!
Jef
jef
 
Posts: 275
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Postby tron_ic » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Hello Jef,

tboll Moi avec mes calculs ( pas forcément corrects !! ) je voyais 2 résistances de 5,6 ohms dans mon cas pour passer de l'alimentation fournie de 5V sous 4A à une consommation de la 5AU4 de 5V sous 3,75A

En fait ce n’est pas correct !

En pratique et pour coller à la réalité il faut préalablement mesurer la tension secteur (Réf) et la tension « filament « effective sur ta 5AU4.

Admettons que tu mesure 5,75Vac, tu devras donc insérer une résistance de :5,75Vdc – 5Vdc = 0,75/3,75A= 0,2R ou 2 x 0,1R !

A+ Tony
User avatar
tron_ic
 
Posts: 773
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Postby jef » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Merci Tony

Je ne peux donc pas faire de calcul avant la mise en service et l'essai des tensions !

Je ferais donc comme tu indiques et un petit coup de loi d'Ohm ensuite !!!!!

Jef
jef
 
Posts: 275
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Postby tron_ic » Mon Mar 03, 2014 12:00 am

Hello Jef

Absolument, sinon on est pas dans la réalité !

Salutations. Tony
User avatar
tron_ic
 
Posts: 773
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Postby jef » Wed Mar 05, 2014 12:00 am

Bonjour à tous

Une petite question de détail au sujet de l'alimentation filament des valves.

Francis a bien précisé la constitution des filaments valves et la similitude avec les autres tubes.

La question est : pourquoi imaginer l'implantation de condo MKP X2 sur les filaments au plus prês des embases pour les tubes "normaux" et rien de particulier sur les mêmes circuits au pied des redresseuses ??

C'est du détail, mais il y a une raison particulière à cela ??

Jef
jef
 
Posts: 275
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Postby francis ibre » Wed Mar 05, 2014 12:00 am

Bonsoir Jef,

il existe une capacité parasite entre le filament et la cathode, en plus d'une résistance d'isolement pas énorme à chaud, disons souvent moins de 100 kO...

Par conséquent, toute tension alternative présente sur le filament, quelle qu'en soit la cause, sera reportée sur la cathode... au moins en partie, selon le diviseur de tension formé par l'impédance d'isolement filament/cathode et la résistance de cathode du tube...

On se retrouve donc facilement avec quelques µV de 50 Hz sur la cathode, quand le chauffage est en alternatif... et là il n'est pas question de mettre un condo... et de toute façon ce condo ne court-circuiterait pas le 50 Hz !
Et quelques µV de crépitement si ce chauffage est simplement redressé filtré... et là le petit condo est très très utile !

Et s'il est en continu régulé, il peut arriver tout de même que du bruit parasite HF arrive jusqu'à la cathode... ça m'est arrivé sur un étage d'entrée phono.
Comme un condo X2 ne coute rien, je prend systématiquement la précaution d'en mettre un sous le support de tube, aux bornes du filament.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence. (Miles Davis)
la musique réalise, en brisant le silence, ce que le silence voulait... (d'après Merleau-Ponty)
francis ibre
 
Posts: 621
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Next

Return to Tubes audio

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest