Détecteur de radiation

Postby rakounet » Thu Feb 23, 2012 12:00 am

Bonsoir à tous,

Pour info j'ai réalisé un détecteur selon le schéma d'Elektor sur une plaques à trous, en mettant un petit transfo BF à la sortie 7 d'IC1 en série avec 47µF. Le secondaire du transfo est chargé par un petit HP de 8 ohms. Avec un HP plus grand c'est encore mieux.

Voici les résultats :

Pour source radioactive, j'utilise une petite assiette en oursaline, enfermée avec le détecteur dans une boîte à gâteaux muni de son couvercle (important pour obtenir le noir et un bon blindage).

Voir photo.

Avec une BPW34, j'obtiens de 4 à 6 clics par minute.

En mettant deux BPW34 en parallèle, la sensibilité s'améliore (6 à 10 clics par minute), mais les clics sont plus faibles .

Avec trois BPW34 en parallèle, je n'entends plus les clics. Ils sont certainement noyés dans le bruit. Sans doute dû à la capacité excessive résultante des trois diodes en parallèle.

Bien entendu, j'ai fait l'expérience sans mettre l'assiette dans la boîte, et là, pas de clic pendant plusieurs minutes. CQFD.

A suivre...
Attachments
D-tecteur.JPG
rakounet
 
Posts: 1
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby lu6fer » Fri Feb 24, 2012 12:00 am

Merci pour cette info mais peux tu me donner les coordonnés du vendeur ukrainien ?
lu6fer
 
Posts: 9
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby lu6fer » Fri Feb 24, 2012 12:00 am

Merci à toi , j' ai un peu laissé tombé pour une autre activité , et je trouve tous vos message aujourd'hui que je reprend le problème . Merci à tous d' abord pour votre aide.
J' avais unstallé 3 pins de façon à rendre ammovible la diode et son blindage, donc je remets tout au standard du kit , comme images . Et je refais essais. Y compris essai loin de chez moi , ( un voisin radio amateur ...) .
lu6fer
 
Posts: 9
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby lu6fer » Fri Feb 24, 2012 12:00 am

Merci pour ce résumé passionnant . Il semble que ce soit le début d'une nouvelle technologie de détection ... attention aux crocodiles des Xnat si rapides à déposer brevet sur les découvertes des génies qui vivent avec la fonction mercantile sur "off"..
J' attend aussi le kit ' bob" depuis 1 mois . Pour fin Fev m' a-t-on dit .
lu6fer
 
Posts: 9
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby jls28jls28jls28 » Fri Feb 24, 2012 12:00 am

Bonjour à tous,

Je m'étonne du succès de ce projet car
il ne me semble pas que l'idée soit particulièrement nouvelle,

voir ici par exemple

www.maxim-ic.com/products/ibutton/images/wideband.pdf

(Photodiode and Op Amps form wideband radiation
monitor)

sauf erreur ça date des années 70 ! ...

et ici un autre projet similaire utilisant une diode 1N3191 :

http://www.seekic.com/circuit_diagram/Measuring_and_Test_Circuit/RADIATION_MONITOR.html
jls28jls28jls28
 
Posts: 27
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby lu6fer » Mon Mar 05, 2012 12:00 am

Désolé , tout est OK .
lu6fer
 
Posts: 9
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby domi314 » Mon Mar 05, 2012 12:00 am

Il semble qu'il y ait un bon kit compteur Geiger ici :
http://www.cooking-hacks.com/index.php/documentation/tutorials/geiger-counter-arduino-radiation-sensor-board
Mais il reste basé sur un tube nécessitant de la HT et ne pouvant que compter.

La solution dElektor, à base de diode IR, a le mérite de se passer de HT et de donner des valeurs d'amplitude. Voici par exemple ce qui se passe durant 11 heures dans les alpes, sans source radioactive particulière (0,57 coups/minute en moyenne, avec le seuil de détection à 12).
22% des impulsions sont < 16
38% entre 17 et 32
21% entre 33 et 64
15% entre 65 et 128
4% (quand même) sont > 128
Ca mérite de se poser des questions.

Pour ceux que cela intéressent, j'ai fait le portage sur Arduino en C. Le fait de travailler à 16 Mhz semble changer les mesures...
Cordialement'
Attachments
11H.jpg
domi314
 
Posts: 38
Joined: Fri Jan 03, 2014 1:47 pm

Postby domi314 » Fri Mar 09, 2012 12:00 am

Avec le passage de la tempête magnétique suite à l'éruption solaire, j'ai pensé qu'une mesure de radioactivité pouvait faire apparaître quelque chose. Que nenni !
Voici les résultats :
Sur 47 Heures d'observations (du mercredi 7 à 11H au vendredi 9 à 10H), le détecteur a relevé 842 coups (seuil fixé à 12) dont :
- 335 d'amplitude 13 à 16
- 198 de 17 à 32
- 181 de 33 à 64
- 89 de 65 à 128
- 34 de 129 à 256
- 5 de plus de 256 (le maximum est de 488)
Je me demande d'ailleurs pourquoi le soft en Bascom limite l'amplitude mesurée à 255. En C Arduino, j'ai gardé toute l'amplitude de l'integer qui permet d'observer le maximum (1023) du CAN du processeur.
On voit sur les graphiques la répartition dans le temps (nombre de coups par minute durant les 1000 premières minutes) et en amplitude (842 coups sur 47 heures)
Première conclusions : la moyenne est restée à 0,3 cpm comme d'habitude, donc il ne semble pas que l'eruption solaire ait provoqué quoi que ce soit, mise à part quelques coups de forte amplitude que je ne vois pas d'habitude.
Mais comme le capteur est dans la maison (protégé par un toit et des murs) je devrais certainement penser à faire les mesures dehors la prochaine fois.

PS la sonde n'a pas changé et est toujours alimentée en 9V par une batterie NiMH dont la tension est surveillée (de 8,86V à 8,57V sur 47 heures). Le compteur est maintenant le kit PLATINO, avec un ATMega328 à 16Mhz et un afficheur 4 lignes. Plus de détails dans une prochaine contribution.
Avec ce compteur je suis obligé de monter le seuil à 12 au lieu de 10 avec le montage d'origine pour conserver la valeur moyenne de 0,3 cpm sur longue durée. Est-ce du au fait qu'à 16Mhz le compteur est plus sensible ?
Avez-vous une idée sur la question ?
Attachments
8Mars12.jpg
domi314
 
Posts: 38
Joined: Fri Jan 03, 2014 1:47 pm

Postby domi314 » Fri Mar 09, 2012 12:00 am

Voici 2 photos du portage sur PLATINO et le source Arduino (pas du tout optimisé pour rester facile à mettre au point).
J'ai branché le connecteur 3 points de la sonde sur un jeu de câbles reliés à la pile. Un pont diviseur avec 2 R=10K aux bornes de la batterie est relié à la pin A1 (suivi de la tension batterie), la sortie de sonde à la pin A0, le 0V pile et sonde au 0V Platino, le + sonde au +9V pile, et AREF au +5V.

J'ai juste programmé un ATMega328 avec le bootloader Arduino (sur Mac avec AVRFuses) et j'ai dû ajouter une capa en série avec le DTR de l'interface USB-Série (le câble en nappe qu'on voit dessous) pour avoir un bon reset de Platino.

Je vais ajouter prochainement une carte SD pour remplacer la liaison au Mac (capture actuelle dans le moniteur d'Arduino 1.0) et une batterie LiPo de 2200MaH pour tenir plusieurs jours.

Le Kit Platino est sympa mais quand même un peu gros par rapport à une carte Arduino Uno et plus gourmand en courant.

Je pense aussi "bricoler" le compteur d'origine du détecteur pour ajouter la carte SD et en faire un appareil "de terrain".

Cordialement.
Attachments
IMG-1442.jpg
IMG-1443.jpg
Radiation-Platino.rtf
(10.83 KiB) Downloaded 66 times
domi314
 
Posts: 38
Joined: Fri Jan 03, 2014 1:47 pm

Postby domi314 » Tue Mar 13, 2012 12:00 am

Voici quelques nouvelles photo de Platino alimenté par une batterie de 8 éléments NiMh (radio modelisme). 4 jours d'autonomie.
J'ai testé le BOB pour récupérer les mesures : nickel !
Pour programmer, petit problème : il faut transformer le passage du DTR haut à bas en impulsion de reset (un capa série + une zener 5.1V).
Avec L=13 je niveau moyen est encore élevé (0,23 au lieu de 0,12 idéalement voire 0,06 d'après les mesure de l'air ambiant par l'ISRN)
Attachments
IMG-1445.jpg
IMG-1446.jpg
domi314
 
Posts: 38
Joined: Fri Jan 03, 2014 1:47 pm

PreviousNext

Return to Détecteur de rayonnement amélioré (11-2011)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest