AOP discrets et tubes...

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Re: AOP discrets et tubes...

Postby Julien591 » Sat Oct 13, 2018 10:35 pm

Bonsoir Francis,

Je vois.. 4 fois plus élevé, je ne me doutais pas à ce point!

Mais ça voudrait dire que pour un bien, si on a un ampli de sensibilité de 2V, il ne faut pas lui injecter un signal d’un preampli de plus de 0,5V, sachant que les crêtes peuvent monter à 2V.

Si on pousse le volume et injecte un signal de 1V par exemple, il y aura des crêtes à 4V et donc de la distorsion.

Alors pourquoi matcher les équipements entre eux ? Il faudrait toujours avoir de la marge, par exemple :

Si mon ampli SE 300B à une sensibilité de 3,5V et délivre 8W.

Je peux lui injecter au maximum 3,5/4, soit 0,875V, ce qui me donera 0,6W propres, et jusqu'a 8W sur les crêtes.

Si, je pousse le volume et lui injecte le double, soit 1,75V, ça me donnera 2,5W en sortie, mais les crêtes peuvent necessiter jusqu'a 35W !!

Mon raisonnement est-il correcte ? Si oui, j'en conclue qu'il ne faut jamais dépasser la barre des 0,875V à la sortie du préampli. Si le volume n'est pas satisfaisant, il faut passer sur un ampli plus puissant.
Julien591
 
Posts: 307
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: AOP discrets et tubes...

Postby francis ibre » Sun Oct 14, 2018 7:33 am

Julien,

tu oublies deux choses :
- beaucoup de disques sont enregistrés à niveau relativement faible...
- tu as un réglage de volume !

Si tu écoutes un disque enregistré 6 dB plus bas que la moyenne, il te faut bien +6 dB de gain disponible, bien qu'habituellement tu n'utiliseras pas tout ce gain, autrement dit tu ne mettras pas le volume à fond.
Ce qui m'amène au second point : ton réglage de volume ne devrait jamais être à fond, cela voudrait dire que tu n'as justement pas assez de gain !
Au plus haut tu sera peut-être à -2-3 dB sur les disques les plus "faibles", et sans doute vers -20 dB sur les plus forts et selon ton volume d'écoute...

Et bien sûr, avec le volume à fond le signal de sortie du préampli aura une amplitude suffisante pour saturer l'étage d'entrée de l'ampli, c'est tout à fait normal.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: AOP discrets et tubes...

Postby trappeur » Sun Oct 14, 2018 10:21 am

Salut à tous ,

Julien591 wrote:Si, je pousse le volume et lui injecte le double, soit 1,75V, ça me donnera 2,5W en sortie, mais les crêtes peuvent necessiter jusqu'a 35W !!


Ben oui Julien , je suis d'accord avec ça , et je viens de le redécouvrir récemment (je le savais mais je l'avais un peu oublié )

Et si je ne me trompe pas , Francis n'a pas vraiment répondu à ta question :o

Par rapport au niveau moyen d'écoute , quel qu'il soit , les crêtes peuvent atteindre jusqu'à 4 fois ce niveau moyen (3,5 fois vérifié au scope récemment sur du classique ) , et ceci en tension , soit plus de 12 fois en puissance.
En gros , il faut au minimum que tu ais 9 à 10 dB de marge en SPL , soit une marge minimum de 10 fois en puissance , donc si tu écoutes à un niveau qui demande 2,5W en moyenne , le mini pour que l'ampli ne compresse pas c'est 25W (efficaces bien sûr) plus une petite marge parce qu'il faut toujours une petite marge..
Et si je viens de le re découvrir c'est parce que ça s'entend nettement quand on compare un PP 6V6 avec un PP KT66 , au même niveau moyen d'écoute , ça ne "sort" pas de la même façon , ça m'a pris un peu de temps pour comprendre d'où ça venait 8-) , mais je comparais beaucoup de choses différentes en même temps!!
Moralité avec 2,5W de puissance crête t'as intérêt à t'équiper en haut rendement à l'autre bout de la chaîne...
A+
trappeur
 
Posts: 297
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:56 am

Re: AOP discrets et tubes...

Postby Julien591 » Sun Oct 14, 2018 3:11 pm

Bonsoir à tous :)

Merci pour les précisions, donc effectivement, le haut rendement s'impose. Il est vraiment temps que je me penche sur la question !

Avec un ampli qui délivre 8W (300B SE), ça veut dire que je peux sortir 0,5W sereinement, au delà, ce n'est pas l'idéal. Donc avec mes enceintes à 99dB de sensibilité, ça m'autorise à écouter à un niveau de 96dB à 1m.


Par contre, comme dit Francis, il faut une réserve de gain pour les enregistrements qui ont un niveau sonore faibles etc.. D'où la nécessité de faire matcher le niveau de sortie du préampli et la sensibilité de l'ampli.
Julien591
 
Posts: 307
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: AOP discrets et tubes...

Postby Julien591 » Tue Oct 16, 2018 10:59 am

francis ibre wrote:
Cellule : le niveau de sortie est indiqué selon la norme pour une "vitesse de gravure" de 5 cm/s à la fréquence de 1 kHz.
Cette vitesse est en fait la vitesse de déplacement du diamant, et elle correspond à une gravure au niveau de -6 dB par rapport au maximum techniquement possible sur un disque...
Autrement dit, sur une très forte crête de gravure, on pourrait atteindre une vitesse de 20 cm/s, donc un niveau de sortie de la cellule 4 fois plus élevé !

Dans ton cas, avec une cellule annoncée à 0,5 mV, tu peux donc au pire sortir 2 mV, ce qui donnera en gros 40 à 50 mV après le transfo MC, et plus de 1 V en sortie de l'étage RIAA.

Francis


Je me demandais, on parle bien de 1Vpp ou 1Vp ici ?
Julien591
 
Posts: 307
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: AOP discrets et tubes...

Postby francis ibre » Tue Oct 16, 2018 2:07 pm

Julien,

toutes les valeurs de tension que j'ai annoncées jusqu'ici sont en valeur efficace !

Le fait que cette valeur efficace (fluctue et) passe par un maximum n'en fait pas pour autant la valeur crête...
En crête il faut t'attendre à 1,414 fois plus sur une onde sinus, et donc 2,8 fois plus en crête à crête !

Dans l'exemple que j'ai pris (voir un peu plus haut) avec 1 V au maxi sur les fortes modulations, la tension crête à crête en sortie du pré-phono RIAA sera de l'ordre de 3 V.
C'est vraiment le pire des cas bien sûr, et si ça se produit sur un disque - gravé à fort niveau, c'est certain - alors le potar de volume sera très certainement réglé relativement bas, autour de -10-12 dB au mieux...
Du coup, la tension réellement transmise à l'entrée de l'ampli sera de l'ordre de 0,75 V donc pas de quoi le faire écrêter.

Bien sûr si tu essaies d'écouter ce disque (Tchaïkovsky, ouverture de 1812) à très fort volume, là tu verras que ton ampli à simple triode ne suit pas...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: AOP discrets et tubes...

Postby Julien591 » Tue Oct 16, 2018 2:41 pm

Aie aie aie, donc la cellule qui sort normalement 0,5mV peut sortir du 2mV en fonction de la vitesse de gravure et on peut avoir des peaks à 5,6mVpp ? :shock:

C'est énorme ! On peut facilement venir saturer les AOP (avant le contrôle de volume).

Si on a par exemple un montage phono + préamplifi qui donne 2V en sortie, puis un contrôle de volume. ça veut dire qu'on peut avoir jusqu'à 8Vrms et 22,4Vpp dans l'AOP, à moins de diminuer le volume.

22,4Vpp sature tous les AOP que je connais !


francis ibre wrote:Bien sûr si tu essaies d'écouter ce disque (Tchaïkovsky, ouverture de 1812) à très fort volume, là tu verras que ton ampli à simple triode ne suit pas...

Francis


Ah la, oui, surtout la fin :lol:
Julien591
 
Posts: 307
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: AOP discrets et tubes...

Postby francis ibre » Tue Oct 16, 2018 5:39 pm

Julien,

la plupart des AOP alimentés en +15/-15 V peuvent sortir 25 Vpp sans problème...

Ceci dit, lorsque la cellule sort 5,6 mVpp comme tu le dis, on aura en gros 1,5 Vpp en sortie de l'étage RIAA, et le potar de volume ne pourra jamais être tourné à fond dans ce cas !

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: AOP discrets et tubes...

Postby Julien591 » Wed Oct 17, 2018 1:30 pm

francis ibre wrote:Julien,

la plupart des AOP alimentés en +15/-15 V peuvent sortir 25 Vpp sans problème...

Ceci dit, lorsque la cellule sort 5,6 mVpp comme tu le dis, on aura en gros 1,5 Vpp en sortie de l'étage RIAA, et le potar de volume ne pourra jamais être tourné à fond dans ce cas !

Francis



Oui effectivement, 25Vpp sans problème, pardon, je me suis trompé dans mes chiffres dans mon précédent message. Par exemple un ampli 20B/300B à une sensibilité de 3V.

Si on veut un préampli à AOP, il doit sortir 3V, donc 12V au maximum (20cm/s), soit 33,6Vpp. La ça devient délicat.. C'est le pire cas, mais ça peut arriver. Il faudrait donc atténuer le volume avant cet AOP. Ou diminuer le gain du montage et ajouter un étage triode SE qui lui n'écrête pas à 33,6Vpp.
Julien591
 
Posts: 307
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: AOP discrets et tubes...

Postby tron_ic » Thu Oct 18, 2018 4:33 am

Bonjour Julien

Julien591 wrote:Par exemple un ampli 20B/300B à une sensibilité de 3V.

Oui, mais cela dépends également du potentiel que l'on souhaite tirer de l'étage de puissance !
Dans la pratique et pour l'exemple il faudrait au minimum 3,82V avec une EML 20A afin de commander à fond une 300B polarisée à -84Vdc.

Meilleures Salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1386
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Previous

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests