Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby olivier » Wed Mar 07, 2018 9:58 pm

Bonjour,

Voici un petit compte rendu d’une visite chez Klinger Favre.
A l’occasion d’un passage rapide avec mon fils au Salon de la Hifi à Luxembourg à Mondorf cet hiver j’ai eu l’occasion de bavarder avec Jean-Jacques Bacquet, le concepteur de la marque Klinger Favre.

La démonstration au salon ne m’ayant pas inspiré (mais tout de même plus que les autres lors de ce salon, quoique chez Yamaha petite écoute très sympa et cohérente) à cause de conditions bien évidemment pas idéales comme dans la plupart des salons, monsieur Bacquet m’invite à me rendre dans ses locaux pour une écoute dans des conditions appropriés et plus « domestiques » disons.

Rendez-vous pris sur le site KF de Facebook quelques mois plus tard et le plein de gazole dans le tank, je me rends à l’usine Klinger Favre située à Saint Dié les Vosges, il est 15h00.

Ecoute au petit auditorium :
L’accueil est très agréable, monsieur Bacquet d’une grande gentillesse m’offre un café et les festivités commencent sans tarder avec une écoute dans la petite salle du rez de chaussée, dans une acoustique plutôt bien fournie, en compagnie du nouvel intégré Master KF et des petites D36, les D46 et les Studio 17 (configuration d’apolito).
Image
Les petites D36 et D46 sont de vrai bijoux pour les yeux, sans doute les biblios les plus jolies qu’ils m’ait été donné de voir, l’esthétique découlant de la fonctionnalité et non le contraire ( je pense par exemple à ces enceintes comme les Sonus Faber Guarneri qui mettent le paquet dans la déco peu fonctionnelle). Bref ça sent la formule 1 dans cette pièce.

Monsieur Bacquet donne des explications sur la genèse des tweeters KF, ayant longuement étudié les tweeters Esotar et Scanspeak afin d’aboutir à un produit qui puisse les dépasser en performance.
Image

On passe rapidement quelques morceaux, c'est joli et je demande à écouter les Studio 17.
Le résultat monte un cran au -dessus de la série D, et une démonstration de descente dans le grave m’est offerte comme je n’en ai encore jamais entendu en 30 ans de hifi : l’impact dans le grave est d’une autorité, d’une fermeté et d’une densité que je n’aurais jamais cru possible, toute tailles de boomers confondus. Un seul mot me vient à l’esprit : tellurique. Comment peut dégager autant d’énergie de si petit boomers, là franchement je n’en revient pas, chapeau bas.

Mais bon, avec ma grande gueule, en bon Français jamais satisfait je déclare à monsieur Bacquet que le rendu général dans cette pièce est un peu trop mat pour moi avec une acoustique un chouilla un peu trop confinée, aussi histoire de le provoquer un peu pour qu’il m’emmène au grand auditorium .. sur quoi le fondateur de Klinger Favre, stoique et souriant, me rappelle qu’il s’y connait un peu en acoustique ( « ah tiens ?, hum… » je vide mon café l’air embarrassé) puis me propose de visiter la manufacture.

Super sympa, cette visite guidée pour moi tout seul ! Visite de la salle de coupe, en passant par le laboratoire de mesure, la bibliothèque recoupant des revues du son francaise et nippones à n’en plus finir, la salle de protos, la salle ou quelques boites s’entassent en attente d’assemblage final etc… pour passer au grand auditorium.
Image
Image
Image
Image
Last edited by olivier on Thu Mar 08, 2018 3:17 pm, edited 3 times in total.
olivier
 
Posts: 72
Joined: Wed Apr 12, 2017 11:50 am

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby olivier » Wed Mar 07, 2018 9:59 pm

SUITE

Ecoute au grand auditorium
Le grand auditorium destiné à écouter, et à enregistrer. L’acoustique est aux petits oignons avec un peu plus de réverb côté écoute, M Bacquet fait la démo de clarinette.
Image
Image
Image
On passe aux écoutes. Aller hope un petit coup de Studio 17 dans une salle plus grande, moi ca me fait du bien, il me semble que l’enceinte s’exprime mieux dans cette salle. On compare un CD Diapason d’Or ou Choc Classica- me rappelle plus – mais il s’agit d’une sonate pour piano, et un enregistrement fait sur place par M Bacquet avec son matos de prise de son (il m'a dit la marque mais je ne me rappelle plus). La c’est la grosse, très grosse claque pour le CD commercial. L’enregistrement KF est supérieur, de très loin, le piano enregistré par KF a beaucoup plus de présence, de densité et de raffinement que celui du label doré. Rien à voir ! un seul lregret : ne pas avoir emporté le CD avec moi !

On passe aux Studio 20
Pavillon pour le tweeter, boomers Davis sur cahier des charges KF avec membrane kevlar brossée « velours » et non vernie comme sur les modèles du commerce.
Image Les boomers velours des Studio 20

Bon je n’y vais pas par 4 chemins, l’écoute est libérée, c’est beaucoup plus direct, live comme j’aime, on est sur le lieu de l’évènement. Si je devais choisir une paire d’enceintes KF ce serait celle-ci. Pour moi il ne s’agit pas seulement d’une évolution de la Studio 17 mais d’une philosophie d’écoute différente grâce au tweeter à pavillon. Ca peut ne pas plaire à ceux qui préfèrent une écoute légèrement tamisée ou plus HIFI, moins live. Moi ca me correspond davantage étant possesseur d’enceintes à HP large bande non-filtrées et donc très directes.

Les Studio 20 sont imposantes, à savoir que d’après son concepteur, on a pas forcéement besoin de 30m2, elles peuvent s’exprimer dans 25m2 sans qu’il en résulte un déséquilibre. Tous les registres du spectre sont raffinés, et on en profite pour ajouter une petit boiboite par-dessus, un mega tweeter Klinger Favre qui traite la zone qui se rapproche du soit disant presque « inaudible » 10khz – 100 khz (un peu comme le Townshend mais en mieux). On fait des allers retours avec et sans le mega tweeter. C’est assez net, avec le mega tweeter il y a davantage d’aération, l’image est encore plus libre, les basses plus libres aussi. On le débranche : l’écoute se matifie et se coince un peu, il manque quelque chose. Je suis capable de dire si les boites sont branchées ou pas les yeux fermés pendant que le concepteur branche/débranche à tour de rôle.

Image Le mega tweeter développé et finalisé par M Bacquet
Image Studio 20 avec mega tweeter qui se branche sur les borniers en sus des cables HP tout simplement


Les discussions vont bon train, Monsieur Bacquet partage sa passion pour la reproduction sonore, l’enregistrement, les projets en cours et à venir (comme ce 38cm développé avec Francis Ibre ou la future salle d'enregistrement en construction étudiée pour accueuillir un piano, lui-même aussi sur cahier des charges), il me fait visiter son labo, on échange sur les cables…et il est presque 19h00 !!

Image Future pièce destinée à recevoir un piano pour prises de sons, ainsi qu'auditorium
Image Le laboratoire!
Image Collection de revues techniques sur la HIFI


Voilà il y aurait encore beaucoup à dire sur cette visite mais je vais m’arrêter là. Il ne faut pas hésiter à prendre RDV avec Klinger Favre, il n’y a pas plus patient et agréable que le gérant pour partager sa passion et faire une démonstration de ses produits. J'en garde un souvenir fabuleux et instructif.

Olivier
Last edited by olivier on Mon Mar 12, 2018 9:51 pm, edited 4 times in total.
olivier
 
Posts: 72
Joined: Wed Apr 12, 2017 11:50 am

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby tron_ic » Thu Mar 08, 2018 6:48 am

Bonjour Olivier,

Nous sommes quelques uns ici à connaitre Mr. Bacquet et comme d'autres j'ai eu le plaisir d'aller le voir dans son antre pour partager un moment et écouter ces produits. J'en ai d'ailleurs fait un compte rendu ici et sur mon blog là : http://officina-tron-audio.blogspot.ch/ ... e-des.html

D'autres comme " m.big-net " dispose de la belle S-20 dont et ou il explique un peu son parcours et sa visite ici : viewtopic.php?f=156010&t=2715639

D'ailleurs je pense bien y retourner et lui soumettre une petite idée qui me trotte dans la tête ...

Meilleures salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1309
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby olivier » Thu Mar 08, 2018 3:20 pm

Bonjour Tony,

Je suis allé voir, très joli blog en effet!

Amicalement
Olivier
olivier
 
Posts: 72
Joined: Wed Apr 12, 2017 11:50 am

Re: Visite chez Kinger Favre: compte rendu

Postby quebec » Thu Mar 08, 2018 6:34 pm

olivier wrote:SUITE

Ecoute au grand auditorium

On passe aux écoutes. Aller hope un petit coup de Studio 17 dans une salle plus grande, moi ca me fait du bien, il me semble que l’enceinte s’exprime mieux dans cette salle. On compare un CD Diapason d’Or ou Choc Classica- me rappelle plus – mais il s’agit d’une sonate pour piano, et un enregistrement fait sur place par M Bacquet avec son matos de prise de son (il m'a dit la marque mais je ne me rappelle plus). La c’est la grosse, très grosse claque pour le CD commercial. L’enregistrement KF est supérieur, de très loin, le piano enregistré par KF a beaucoup plus de présence, de densité et de raffinement que celui du label doré. Rien à voir ! un seul lregret : ne pas avoir emporté le CD avec moi !


Olivier


Si vous ne vous rappelez pas le nom de l'enregistreuse ça veut dire que c'est pas une Nagra .... :D

Mais aujourd'hui il y a beaucoup de bonne marque en digital .... la différence c'est le préamp micro qui la fait !

Mais juste avec un esprit critique aiguisé .... un enregistrement digital aujourd'hui , avec quelqu'un qui connait très bien cela en plus , c'est surement en 24bit 192 si c'est pas en DSD et le comparer à un format CD .... il y a des amateurs dans le coin ! ;)

Mais n’empêche , je vais aller faire mon tour un de ces quatre matins ..... avec mon expérience comme bagage .
Pas facile , j'ai 7 chats et l'été j'élève des coqs pour la chair .... et je vie seul .
Last edited by quebec on Fri Mar 09, 2018 12:41 am, edited 1 time in total.
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 643
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby olivier » Thu Mar 08, 2018 8:49 pm

Si c'est un Nagra! voilà ca me revient, mais moi Nagra j'y connais rien, donc j'avais oublié ;)

Si j'ai l'info pour le CD je ne manquerais pas de passer l'info.
olivier
 
Posts: 72
Joined: Wed Apr 12, 2017 11:50 am

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby luckram 2 » Fri Mar 09, 2018 3:53 pm

Bonjour,

Merci à Olivier pour ce CR super intéressant !
Une question de pure curiosité : quelles sont ces grandes enceintes en arrière-plan de la toute première photo, de couleur grise, en 4 ou 5 voies ?
Je n'ai pas trouvé d'info à leur propos sur le site KF. Un ancien prototype...?

Jean-Michel
luckram 2
 
Posts: 148
Joined: Sat Feb 21, 2015 1:25 pm

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby olivier » Fri Mar 09, 2018 5:11 pm

Bonjour Jean Michel,

Aucune idée, je n'avais même pas porté attention à ces grosses boites, il y a tellement de matériel...

Olivier
olivier
 
Posts: 72
Joined: Wed Apr 12, 2017 11:50 am

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby m.big-net » Fri Mar 09, 2018 9:07 pm

tron_ic wrote:
...D'autres comme " m.big-net " dispose de la belle S-20 dont et ou il explique un peu son parcours et sa visite ici : viewtopic.php?f=156010&t=2715639

D'ailleurs je pense bien y retourner et lui soumettre une petite idée qui me trotte dans la tête ...

Meilleures salutations. Tony


Bonsoir à tous,

Je ne possède que des studio 17 qui sont pour moi d'excellentes enceintes.
A propos de l'enregistreur chez Klinger Faver c'est le modèle VI avec pour la captation un couple très haut de gamme chez Neumann type électrostatique.
L'occasion m'a été donné de comparer la version CD et l'enregistrement réalisé dans ces lieux.
Le point technique qui fait la différence est l'absence de compression de la dynamique laissant la musique s'exprimer le plus naturellement possible.
La méthode de la captation par une seule paire de micros est une approche facile techniquement et difficile sur la qualité des outils utilisés car le micros doivent être de très haut niveau avec une admissibilité en puissance acoustique avec pratiquement pas de distorsion et une ouverture très large.
Il s'en suit d'un choix de l'angle d'ouverture pour retrouver les mêmes sensations que ses propres oreilles. Bref je m'excuse de cet éloignement du sujet.
Cela permet de juger des limites des enceintes et dans ce cas là on se retrouve plongé dans une ambiance proche du réel !
Je pose la question : quand les maisons de disques seraient-elles capables de nous vendre une version non-compressé de leurs albums ? Techniquement cela reste facile à mettre en place : par un code de téléchargement inscrite dans le livret du CD.

Bien cordialement,
M.Big-net
Last edited by m.big-net on Sun Mar 11, 2018 11:52 am, edited 1 time in total.
User avatar
m.big-net
 
Posts: 43
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Re: Visite chez Klinger Favre: compte rendu

Postby quebec » Sat Mar 10, 2018 1:56 pm

Le CD dont vous parlez ici c'est quelle marque , cheap ou une bonne marque connu ?..... DG d'habitude ne met pas de compression .... c'est tu une enregistrement digital ou analogique ?

On peut avoir cette impression , le manque de dynamique , avec les enregistreuses à bande d'autrefois à comparer au digital d'aujourd'hui . En plus il y a toujours la méthode de prise de son qui peut faire une différence .... micro plus ou moins éloigné du piano .

Ma référence , des Sonates de Beethoven , c'est de Emil Gilels DG 400-036-2 ... enregistrement digital , il ne manque pas de dynamisme ! Je vais l'emmenez quand j'irais et aussi Les Variations de Goldberg par Glenn Gould ... CBS
.... Francis , si je les met en fichier wav sur microSD et un lecteur usb , KF va pouvoir les lirent ?

Le Neumann c'est tu un U87 version Ai ?

Le piano en stéréo c'est bien difficile .... ou sait pas trop ou il faut placer la paire de micro par rapport à la caisse de raisonnance du piano à queue . Les notes basses à gauche ou d'arrière en avant .... pas évident ... par la méthode ORTF .

=========================================================

Finalement , je crois que je n'irais pas ..... merci quand même Francis !
Si je compare les paramètres de son système et du mien , la balance penche de mon coté .
On a pas beaucoup de donner sur ses appareils .... DAC ; en 24/192 et conversion électrique par condensateur surement , si non il aurait indiqué par résistance , mon Audio Research conversion à 352 et par résistances calibrés .
Ampli ; Classe B et condensateur plastic qui indique dans les spécifications , à comparer au Perreaux upgradé avec 30 watts en Classe A et condensateur d'entrer en "true cooper" et condensateur de l'alimentation avec des Mlytic et Silmic-II .... lui , I don't know !
Haut parleur ; basse reflex contre Baffle Plan .... pour la musicalité pas difficile de départager

Avec tout ça , si j'irais , il risque fort que mon compte rendu soit pas tout à fait en sa faveur .
Si je demeurais en France je serais près de gager 1000 euro que le mien est plus musicale .
Last edited by quebec on Mon Mar 12, 2018 9:16 am, edited 1 time in total.
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 643
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Next

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest