rencontre de Klinger Favre

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby quebec » Mon Jun 20, 2016 1:11 pm

Si vous avez le budget pour les S30 ........ tout aussi bien d'aller aussi avec son ampli ! ..... mais je trouve que 40 watts c'est un peu court pour les S30 , dans les sens que c'est des HP de 500 watts , mais ça dépend du genre de musique écouté ........ 40 watts c'est 16 db de plus que le nominal , donc maximum 116 db , c'est très bien mais pour une orchestre symphonique ça serait mieux 120 et un peu plus pour faire passer sans compression ou coupure les sommets de la dynamique musical , soit 200 watts ( 100 watts = 120 db ) ..... vous dites le courant est élevé , mais la puissance c'est le voltage X par le courant en ampère . C'est vrai aussi qu'avec 4 HP 30cm c'est mieux d'avoir un grand local .

===================================================

m.big-net wrote:Bonjour à tous,

J'avais ouvert ce post depuis un certains temps, aujourd'hui le sujet tourne essentiellement par Quebec qui oppose en permanence ses montages fait sur une table de cuisine avec le célèbre Coral dont je ne dirai rien car je ne l'ai jamais entendu !
Si vos HP de la marque Coral sont passionnants vous pouvez ouvrir un post pour en parler et surtout partager votre expérience avec d'autres passionnés. oui mais comme vous pour les KF , je suis le seule qui en possède alors c'est difficile pour les autres de saisir le propos
Ma grande surprise vous continuez à contrer tous les qualités qui font la réputation de KF, affirmant que 40 Watts sont insuffisant pour contrôler une paire de S30, n'importe quoi !pas controler mais pour les besoin de certaine cause ..... orchestre symphonique
Ce qui me déçoit sincèrement ce que la confrontation de toutes vos idées préconçues qui seraient remise en cause par une simple écoute n'aura pas lieu ! :( il va avoir lieu , mais retarder . Si il avait pas un océan entre les deux , ça ferait longtemps que j'y aurait été les écouter . .... Mais encore là , si je vais dire , après les avoir écouté que les Beta 8 sont plus musicale , plus vivant qui va me croire !..... n'oublier pas que la force cinétique et l'acélération aussi , est directement proportionnelle à la masse en jeux , alors le 8 gr des Beta 8 est à comparer au ...? gr des 30 cm du S30 , pour les fréquenses en jeux de celui-ci .... jusqu'à 800 hz ,vous savez ou ça tombe la note de 800 hz sur un piano .... on a dépassé la moitié de celui-ci
Quebec mon conseil parlez de ce que vous avez écouté au lieu d'affirmer des suppositions infondées !c'est plutot des constatations par rapport à toutes mes expériences personnelles en ce domaine , que j'ai détaillé au court de mes nombreuses interventions

Une petite photo de mes anciennes enceintes (réalisé par mes soins) avant mes Studio 17 :
Image

Je souhaite apporter mon témoignage car un de mes amis possède une paire de S-30 qui ne fonctionnaient pas correctement dans sa salle d'écoute (acoustique difficile dont les dimensions ne sont pas adaptés à la taille des enceintes). De nombreux essais ont été fait en terme d'amplis Accuphase, Pass, Goldmund, Denon …
Le propriétaire de ces belles enceintes étaient bien gêné de ces résultats et nous avons longuement discuté ensemble. L'alternative coulait sous le sens un ampli Klinger Favre Précision. A partir de ce moment là son système Hifi apporte tant de qualités que l'on se pose plus de question sur ce choix. c'est compréhensible si c'est le seule qui soit d'une très grande résolution ou très grande transparence .... mais son acoustique reste le même . J'ai fait de même , j'avais des McIntosh ( même à lampes , MC75 ) mais les Tripath les bât en transparence très facilement , ça prend pas deux secondes pour s'en rendre compte à l'écoute ..... les ampli McIntosh dort dans un coin de ma chambre !
Attention toutefois les 40w ne sont rien à comparer de la capacité en courant de cet amplificateur dont le choix des composants laisse plutôt croire à un ampli de 250W ça peut se comprendre si c'est en classe B ( je croix ) mais ça tombe dans la zone de compression du transistor ..... sans cela , il dirait que c'est un ampli de 100 watts !car un des atouts de cet ampli est de posséder une réserve en courant inébranlable !
Le prix certes n'est pas léger mais à bien considérer l'achat et la revente de nombreux appareils un gaspillage financier sera vite évité.



======================================================

Vous avez des Studio S17 ........... j'aimerai bien voir un des HP 17 cm en photo ..... pour voir de ce qu'on parle , faute du S30 ;) ..... pour voir la constitution de celui-ci ............ Ça vient ! .... juste pour voir si c'est optimiser au bout !

Comme on dit par ici .... rien qu'a voir , on voit ben ! ( bien )

Image

Pour le fun .... et le rock .... 750 hz premier ordre , avec le vieux Beta .... les deux ont 101 db .... good !
Mais pour laisser passer l'émotion d'une voie , féminine souvent ..... on passera ! ,,... c'est peut-être le fait qu'on n'est plus en vrai point source comme avec les Coral seul ou autres choses ?
http://i35.servimg.com/u/f35/16/96/37/97/btfane10.jpg
Last edited by quebec on Fri Jul 29, 2016 8:58 am, edited 10 times in total.
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 577
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby m.big-net » Fri Jun 24, 2016 12:13 pm

Bonjour à tous,

J'avais ouvert ce post depuis un certains temps, aujourd'hui le sujet tourne essentiellement par Quebec qui oppose en permanence ses montages fait sur une table de cuisine avec le célèbre Coral dont je ne dirai rien car je ne l'ai jamais entendu !
Si vos HP de la marque Coral sont passionnants vous pouvez ouvrir un post pour en parler et surtout partager votre expérience avec d'autres passionnés.
Ma grande surprise vous continuez à contrer tous les qualités qui font la réputation de KF, affirmant que 40 Watts sont insuffisant pour contrôler une paire de S30, n'importe quoi !
Ce qui me déçoit sincèrement ce que la confrontation de toutes vos idées préconçues qui seraient remise en cause par une simple écoute n'aura pas lieu ! :(
Quebec mon conseil parlez de ce que vous avez écouté au lieu d'affirmer des suppositions infondées !

Une petite photo de mes anciennes enceintes (réalisé par mes soins) avant mes Studio 17 :
Image

Je souhaite apporter mon témoignage car un de mes amis possède une paire de S-30 qui ne fonctionnaient pas correctement dans sa salle d'écoute (acoustique difficile dont les dimensions ne sont pas adaptés à la taille des enceintes). De nombreux essais ont été fait en terme d'amplis Accuphase, Pass, Goldmund, Denon …
Le propriétaire de ces belles enceintes étaient bien gêné de ces résultats et nous avons longuement discuté ensemble. L'alternative coulait sous le sens un ampli Klinger Favre Précision. A partir de ce moment là son système Hifi apporte tant de qualités que l'on se pose plus de question sur ce choix.
Attention toutefois les 40w ne sont rien à comparer de la capacité en courant de cet amplificateur dont le choix des composants laisse plutôt croire à un ampli de 250W car un des atouts de cet ampli est de posséder une réserve en courant inébranlable !
Le prix certes n'est pas léger mais à bien considérer l'achat et la revente de nombreux appareils un gaspillage financier sera vite évité.
m.big-net
 
Posts: 39
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby Orlofsky » Fri Jun 24, 2016 2:03 pm

Bonjour,

m.big-net wrote:Je souhaite apporter mon témoignage car un de mes amis possède une paire de S-30 qui ne fonctionnaient pas correctement dans sa salle d'écoute (acoustique difficile dont les dimensions ne sont pas adaptés à la taille des enceintes). De nombreux essais ont été fait en terme d'amplis Accuphase, Pass, Goldmund, Denon …
Le propriétaire de ces belles enceintes étaient bien gêné de ces résultats et nous avons longuement discuté ensemble. L'alternative coulait sous le sens un ampli Klinger Favre Précision. A partir de ce moment là son système Hifi apporte tant de qualités que l'on se pose plus de question sur ce choix.
Attention toutefois les 40w ne sont rien à comparer de la capacité en courant de cet amplificateur dont le choix des composants laisse plutôt croire à un ampli de 250W car un des atouts de cet ampli est de posséder une réserve en courant inébranlable !
Le prix certes n'est pas léger mais à bien considérer l'achat et la revente de nombreux appareils un gaspillage financier sera vite évité.


Intéressant témoignage, d'un retour d'expérience qui va dans le sens du choix préconisé par le maître de céans...
Je raye donc les marques Luxury High End citées de ma liste de pistes à explorer (ouf pour ce qui reste de mon compte en banque), liste qui tend fortement à se restreindre, faute de concurrence avérée, au choix le plus naturel et le moins risqué ;) à défaut d'être pittoresque :roll: ...

Amitiés
Orlofsky
 
Posts: 11
Joined: Wed Jun 01, 2016 8:34 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby m.big-net » Fri Jun 24, 2016 4:15 pm

Je souhaiterai ajouter que le côté luxueux est plus apparent à l'intérieur de l'appareil ou chaque élément, chaque composant même mécanique ont fait lieu d'un tri à l'écoute toujours en suivant une charte de contrôles propre à la marque.
Cet ampli incorpore un ensemble de choix techniques rarement vu sur un seul et même appareil. Petite anecdote, Monsieur Jean Jacques Baquet a eu l'immense gentilles de me montrer les entrailles de son nouvel amplificateur le Master qui me fait rêver dans ses choix techniques et surtout d'une écoute qui a balayé dans mon esprit toutes mes références toutes technologies confondues.
Les amplis Klinger Favre possède tous une alimentation stabilisée (les amplis à tubes ou à transistors ne sont pas courant à utiliser ce type d'alimentation en fait ils se compte sur les doigts d'une main) qui fait je pense à juste titre toute la différence en terme de tenue dans le grave et surtout cette totale liberté d'expression sans aucune coloration avec une neutralité exemplaire voire inébranlable !
Les mots ne resteront que des mots.
Mais l'écoute demeure pour moi le plus beau souvenir , car la musique enregistrée talonnait de très près la musique vivante.

Bien cordialement,
m.big-net
 
Posts: 39
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby tron_ic » Tue Jun 28, 2016 7:46 am

Bonjour,

Comme très probablement bons nombres de lecteurs j’avais via différentes sources entendu parler de Klinger-Favre et de l’artisan manufacturier à sa tête Jean-Jacques Bacquet !

Par la suite, j’ai voulu en savoir un peu plus et comme beaucoup je pense j'ai lu des commentaires et visionné les vidéos disponibles sur le net. Vidéo 1 Vidéo 2 Vidéo 3 Arrivé à ce stade, il est normal je pense que je me sois forgé une toute petite idée de ce qu'était la démarche ou même la philosophie de ce monsieur. Dès lors, je m’étais dit que tôt ou tard nous allions finir par nous rencontrer, c’est bien sûr ce que je souhaitais….mais je ne savais pas quand ?

Et bien il se trouve que depuis ce Dimanche c’est chose faite, j’ai eu le plaisir de le rencontrer, d’échanger et de partager du temps avec lui, chez lui dans son antre à St-Dié des Vosges !

11.jpg

Dès lors et puisque c’est le sujet principal ici j’apporte mon témoignage et partage avec vous ma rencontre avec JJB et par là même occasion ma première visite chez Klinger-Favre !

Nous, car je n’étais pas venu seul avons été cordialement accueilli par le maître des lieux ! D’emblée et sans que je ne sache vraiment pour quelles raisons j’ai ressentit une certaine atmosphère et un je ne sais quoi très plaisant en sa compagnie. Bref, je me suis senti à l’aise et mes amis également !

Nous avons ensuite pris place dans une chambre avec devant nous du Klinger-Favre partout ! Bon je ne vous cache pas qu’à ce stade j’étais déjà très excité car auto conditionné ou pas je me suis dit que j’allais probablement découvrir quelque chose…

Par où commencer ? Il y à tellement de choses à dire et à montrer à propos de ces produits, de leurs fabrications et de l’artisan que je ne pourrais pas le faire sans m’étendre et rentrer un tant soit peu dans les détails. Mais aucun doutes tous ces détails ne servent qu’un seul objectif : aller loin, aller très loin dans les résultats procurés !

Aussi et avant d’y revenir probablement plus longuement et plus précisément à travers un article dédié sur mon blogg je ne peux que vous conseiller d’aller sur place vivre le moment en écoutant ses produits car très honnêtement si vous ne le faites pas vous ne pourrez pas vous rendre compte jusqu’où est allé ce monsieur et les résultats que procurent l’ensemble de ces produits à l’écoute !

Bref, si je devais résumer en une seule phrase mon sentiment je reprendrai la célèbre expression de Jules César : Veni, vidi, quod est vere bonum !

Bref, vous l’aurez compris ce fut un véritable plaisir de rencontrer ce Monsieur d’écouter, de voir et surtout d’apprécier les résultats procurés par ces produits ! On est clairement à un autre niveau…un tout autre niveau !

Ceci dit, que vous m’accordiez du crédit ou pas n’est finalement pas très important, ce n’est après tout que mon avis. Pour avoir le votre, c’est encore une fois vraiment très simple il vous suffit de lui rendre visite et d’écouter n’importe lequel de ces produits pour vous forger votre propre opinion !

Il n’y à pas à dire chacune des enceintes que j’ai écoutées m’à procuré une réelle émotion avec un réalisme et une extrême précision. De plus les impacts et la dynamique sont absolument incroyables sans compter que le niveau d’écoute peut sans aucun problème être extrêmement élevé sans que l'on ressente une quelconque gêne ou une limitation provenant des enceintes bien au contraire on en redemande et j’aI été servi !

A un moment donné nous étions dans l’auditorium en bas et sur la D56, Jean-Jacques fait jouer un morceau avec un registre grave assez consistant et ces petites qui n’en sont d’ailleurs vraiment pas envoient du lourd ! Je me suis dit…mamma mia, c’est dingue ça, comment est ce possible que ce boomer rikiki de 17 cm envoie une telle patate à ce niveau et avec cette qualité ?

33.jpg

Bref, vous l’aurez compris c’était vraiment très bon point barre ! Je dirais même que toutes catégories et performances confondue elles font désormais parties des meilleurs écoutes que j’ai eu l’occasion de vivre et je vais plus que certainement y retourner ne serais-ce que pour y redécouvrir mes références musicales et bien sûr pour revoir, discuter avec Jean-Jacques Bacquet.

J’ai écouté la D36, D56, la S17, S20 et la S30 !

Quelques constantes reviennent sur toutes les enceintes de la gamme : timbres, précision et homogénéité ! La gamme supérieure autrement dit la référence « S » ou Studio m’à offert tout autant mais avec un registre grave beaucoup plus étoffé et ceci dans un volume très nettement plus grand !

La D36, minuscule mais avec de grandes qualités et des performances surprenantes !

La D56, Whaa bluffant ! Une grande petite enceinte, on se demande comment est-ce possible, d’où provient cette énergie et ce niveau de grave ?

La S17, Oups, poussez-vous la S17 envoie la patate et bouscule ses grandes sœurs dans un volume d’écoute très conséquent !

La S20 Whaou, mais sur quelle belle planète elle m’à amené !

La S30 Glupps ! Stratosphérique, il ne reste qu’à faire un auditorium ou un cinéma autour !

Très sincèrement c’était une journée extraordinaire qui c’est malheureusement terminée trop vite ! Toutefois, j’ai beaucoup de chance car je ne suis qu’à 3h30 de route !

A bientôt

Meilleures salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1194
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby Orlofsky » Mon Aug 15, 2016 11:38 pm

Bonsoir,

Voici un petit point d'étape, histoire de faire un retour aux forumeurs qui ont pris la peine de répondre à mon post initial, et pour relancer le débat, s'il y a lieu...
Ca y est, les S30 sont en place - encore améliorées par le Speaker Wizard par rapport à celles qui m'avaient déjà laissé sur le Q en démo à St-Dié, c'est dire l'enchantement...
Avec le JH60, c'est pas mauvais certes, mais par rapport au Précision Studio aimablement prêté par M. Bacquet, c'est un poil mou en bas, et bouché en haut...
Avec le Précision, même si c'est déjà d'un niveau de qualité inouï chez moi, il reste toutefois un petit côté mat et descendant qui fait qu'on a envie, en quelque sorte, de lâcher la bride à la compression - étonnant, car pas retrouvé à l'auditorium KF, et sans doute lié à mon système, à mon local et à mes câbles, un essai en cours avec des câbles HP DIY Francis style semblant déjà éclaircir pas mal les choses.
Toujours est-il que le meilleur set-up que j'ai trouvé, inspiré par le chapitre correspondant de notre ouvrage de chevet à tous, c'est une bi-amp passive avec le JH60 en medium-aigu (-> sortie 8 ohm) et le Précision en grave-médium - ce qui a notamment l'avantage de pouvoir doser finement l'équilibre entre les 2 voies, le Précision ayant le bon goût d'avoir un gain supérieur et un potentiomètre de volume...
Je m'oriente donc, à terme, vers la pérennisation de cette config en bi-amp, qui règle aussi le problème évoqué par Francis de l'impédance inconstante des enceintes et ouvre les possibilités d'associations.
Tout avis bienvenu, autorisé ou non !

Amitiés
Orlofsky
 
Posts: 11
Joined: Wed Jun 01, 2016 8:34 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby quebec » Tue Aug 16, 2016 6:10 pm

Orlofsky wrote:Bonsoir,

Voici un petit point d'étape, histoire de faire un retour aux forumeurs qui ont pris la peine de répondre à mon post initial, et pour relancer le débat, s'il y a lieu...
Ca y est, les S30 sont en place - encore améliorées par le Speaker Wizard..... c'est un logiciel qui nous aide à trouver le meilleur endroit dans un local pour les HP ? par rapport à celles qui m'avaient déjà laissé sur le Q en démo à St-Dié, c'est dire l'enchantement...
Avec le JH60, c'est pas mauvais certes, mais par rapport au Précision Studio aimablement prêté par M. Bacquet, c'est un poil mou en bas, et bouché en haut...
Avec le Précision, même si c'est déjà d'un niveau de qualité inouï chez moi, il reste toutefois un petit côté mat et descendant qui fait qu'on a envie, en quelque sorte, de lâcher la bride à la compression - étonnant, car pas retrouvé à l'auditorium KF, et sans doute lié à mon système, à mon local et à mes câbles, un essai en cours avec des câbles HP DIY Francis style semblant déjà éclaircir pas mal les choses.
Toujours est-il que le meilleur set-up que j'ai trouvé, inspiré par le chapitre correspondant de notre ouvrage de chevet à tous, c'est une bi-amp passive .... oui , c'est déjà mieux , l'ampli des hautes n'est pas déranger par l'appel de courant des basses , mais , pour moi , le filtrage en software est supérieur ( pas de condensateur , pas de self qui freine ( un peu ) la spontanéité et probablement meilleur marché que des filtres avec des Murdoff Silver Gold oil , mais c'est vrai que vous les avez déjà ;) avec le JH60 en medium-aigu (-> sortie 8 ohm) et le Précision en grave-médium - ce qui a notamment l'avantage de pouvoir doser finement l'équilibre entre les 2 voies, le Précision ayant le bon goût d'avoir un gain supérieur et un potentiomètre de volume...
Je m'oriente donc, à terme, vers la pérennisation de cette config en bi-amp, qui règle aussi le problème évoqué par Francis de l'impédance inconstante des enceintes et ouvre les possibilités d'associations.
Tout avis bienvenu, autorisé ou non !

Amitiés


Avez-vous remarquer que si vous bouger en hauteur votre tête moindrement ( 10 , 20 cm ) le son est différent que celui qu'on a quand on est exactement au centre verticalement ..... l'effet peigne , moi tout les essais que j'ai fait avec 2 HP et une chambre au centre , mon donner cette effet là .... ça va si on a pas la bougeotte ! :D .... mais pas libre . Je crois que c'est d'autant plus vrai , cet effet là , que l'ampli à un grand pouvoir de résolution et que les murs latéral sont éloignés , laissant l'écoute des sons directs surtout .
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 577
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby tron_ic » Tue Aug 16, 2016 7:40 pm

Bonsoir quebec,

quebec wrote:Avez-vous remarquer que si vous bouger en hauteur votre tête moindrement ( 10 , 20 cm ) le son est différent que celui qu'on a quand on est exactement au centre verticalement ..... l'effet peigne ,

Je n'ai pas constaté cet effet à l'écoute !

quebec wrote:moi tout les essais que j'ai fait avec 2 HP et une chambre au centre , mon donner cette effet là

Ah bon ! C'est bizarre car à mon sens cet arrangement devrait l'éviter !

quebec wrote:.... ça va si on a pas la bougeotte ! :D .... mais pas libre . Je crois que c'est d'autant plus vrai , cet effet là ,

En fait avec ce genre d'enceintes on n'a qu'une envie c'est d'écouter et réécouter sa musique ! ;)

Salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1194
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby Orlofsky » Tue Aug 16, 2016 8:17 pm

quebec wrote:
Orlofsky wrote:Bonsoir,

[...}encore améliorées par le Speaker Wizard..... c'est un logiciel qui nous aide à trouver le meilleur endroit dans un local pour les HP ?


Non non, c'est une allusion à ceci :

Image

.... oui , c'est déjà mieux , l'ampli des hautes n'est pas déranger par l'appel de courant des basses , mais , pour moi , le filtrage en software est supérieur ( pas de condensateur , pas de self qui freine ( un peu ) la spontanéité et probablement meilleur marché que des filtres avec des Murdoff Silver Gold oil , mais c'est vrai que vous les avez déjà ;)

Avez-vous remarquer que si vous bouger en hauteur votre tête moindrement ( 10 , 20 cm ) le son est différent que celui qu'on a quand on est exactement au centre verticalement ..... l'effet peigne , moi tout les essais que j'ai fait avec 2 HP et une chambre au centre , mon donner cette effet là .... ça va si on a pas la bougeotte ! :D .... mais pas libre . Je crois que c'est d'autant plus vrai , cet effet là , que l'ampli à un grand pouvoir de résolution et que les murs latéral sont éloignés , laissant l'écoute des sons directs surtout .


Pas d'effet peigne vertical notable chez moi ; assez sensible, en revanche, au positionnement horizontal... à quelques cm près à G ou à Dte, et en prêtant l'oreille, on entend des harmoniques différentes - dû peut-être, en effet, à la prépondérance du rayonnement direct perçu par rapport au réfléchi ?
Sinon la voie du filtrage tout numérique jusqu'à un dac + ampli par HP c'est séduisant sur le papier, mais un peu trop geeky pour moi en l'état actuel de mes compétences !
Orlofsky
 
Posts: 11
Joined: Wed Jun 01, 2016 8:34 am

Re: rencontre de Klinger Favre

Postby quebec » Tue Aug 16, 2016 8:55 pm

tron_ic wrote:Bonsoir quebec,

quebec wrote:Avez-vous remarquer que si vous bouger en hauteur votre tête moindrement ( 10 , 20 cm ) le son est différent que celui qu'on a quand on est exactement au centre verticalement ..... l'effet peigne ,

Je n'ai pas constaté cet effet à l'écoute !

quebec wrote:moi tout les essais que j'ai fait avec 2 HP et une chambre au centre , mon donner cette effet là

Ah bon ! C'est bizarre car à mon sens cet arrangement devrait l'éviter !

Je voie mal comment ..... si il y a deux HP qui émet le même signal et avec une certaine distance entre eux , le chemin entre ces deux HP et notre oreille n'a pas la même distance a parcourir si on n'est pas exactement au centre verticale .... en d'autres mots les sommets des ondes de celui d'en haut n'arrivent pas en même temps que celui du bas , il y a addition ou soustraction
================================================
en y repensant c'est plutot que l'onde est déformé ( un peu ) ... pas vraiement un effet de peigne .... sorry
c'est vraie aussi que la plupart de mes essais était à l'extérieur et donc pas beaucoup de réflexion presque toute du son direct , pas de mur pour mélanger tout cela . Mon filtre était seulement de premier ordre à 1 Khz .
================================================
de ces ondes pour tout point autre que le centre exact . ..... moi , je le perçoit assez facilement , en tout cas


quebec wrote:.... ça va si on a pas la bougeotte ! :D .... mais pas libre . Je crois que c'est d'autant plus vrai , cet effet là ,

En fait avec ce genre d'enceintes on n'a qu'une envie c'est d'écouter et réécouter sa musique ! ;)

Ah ça , je peut très bien comprendre ..... c'est la même chose avec mes Full Range , on s'en lasse pas !

Salutations. Tony
Last edited by quebec on Fri Aug 19, 2016 10:40 am, edited 2 times in total.
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 577
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

PreviousNext

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest