Choix Platine vinyle pour débuter

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby francis ibre » Sun Dec 17, 2017 11:42 am

Mon cher Guy,

le silence, ça n'existe pas !

C'est comme le vide parfait...
Un silence est forcément relatif.
Il faudrait descendre au zéro absolu, pour que tout mouvement atomique ou moléculaire cesse, et là on pourrait avoir une pression acoustique nulle, le vrai silence, absence totale d'énergie...
Sans cela on a au minimum le bruit thermique.

Donc pour moi il n'y a pas de silence : il y a seulement un bruit de fond... très bas...
Trop bas il perd sa signification. En le réhaussant on y gagne (ça me fait penser au dithering).

Le silence, c'est comme le feuille blanche de l'écrivain : ce n'est pas "rien"...
ce n'est pas "l'absence de mot", c'est au contraire le support des mots à venir.
De la même façon, le silence est le fond (noir, bien sûr, pas blanc) sur lequel le son va s'inscrire.

Avec un fond noir parfait, il manque un... support...
En ajoutant un bruit blanc, le "rien" devient matière, support.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4613
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby guy2 » Sun Dec 17, 2017 12:13 pm

Un silence est forcément relatif.
Il faudrait descendre au zéro absolu, pour que tout mouvement atomique ou moléculaire cesse, et là on pourrait avoir une pression acoustique nulle, le vrai silence, absence totale d'énergie...
Sans cela on a au minimum le bruit thermique.

On est d'accord.

Pour le vinyl, la source ne fournit que quelques millivolts. Il faut donc un gain de l’ordre de 1000 (60dB) pour attaquer les HP.
Le bruit thermique d’entrée du préampli (et ce qu’il y a éventuellement en amont) est amplifié du même facteur.

En numérique, l’amplitude fournie est de l’ordre du volt. Le facteur d’amplification nécessaire n’est donc que de quelques unités (3 à 6dB).
Le bruit thermique sera, relativement, 1000 fois moindre, et sera (quasi) imperceptible en sortie d’ampli.

Dithering, oui, c’est la technique utilisée dans la plupart des systèmes numériques modernes pour «décorréler» le bruit de quantification dont tu parlais plus haut.

Et si on code en 24 bits (voire 32) le niveau impacté est d'autant plus bas.

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1880
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby ecossais » Sun Dec 17, 2017 6:39 pm

Bonjour à tous,
Quelques remarques sur ce qui s'est dit:

Dans les années 2000 j'ai participé à de nombreuses réunions d'audiophiles ce qui m'a permi à mon étonnement de m'apercevoir qu'il y avait de nombreuses façons d'écouter et que souvent dans un groupe de 5 personnes personne n'écoutait de la même facon. Ça explique sûrement les raisons qui font que certains préfèrent le numérique et d'autres l'analogique.

Les bruits:
-il y a bien sur les bruits liés à la reproduction dont vous avez parlé, souffle, craquements,.. mais sur un bon système de lecture analogique ces bruits sont reproduits sur un autre plan (dans l'espace) que la musique, souvent au dessus des enceintes ou dans un plan plus en retrait que la musique. Un peu comme le bruit des oiseaux qui chantent dans le jardin quand on écoute de la musique. Donc ils ne sont pas gênant.

-il y a surtout les bruits existant lors de l'enregistrement: bruit de salle, respiration, bruit de page tournée, ..qui sont beaucoup plus important pour une reproduction réaliste.

Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1102
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby pprabi » Wed Dec 20, 2017 7:02 pm

Bonsoir Jean-Noël et à tous,
le bruit blanc a du bon parfois...
Resized_20171216_090538.jpg


Bon je sors mais bien couvert! ;)

Eric.
"Tous les mecs qui croient en Dieu, croient que c’est le seul. C’est même de là que vient l’erreur." Coluche
"Si un jour j'entends ce que je voulais entendre, la réalité sera moins belle que l'imagination..." Trad. BB King
pprabi
 
Posts: 1532
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby tboll » Wed Dec 20, 2017 7:53 pm

Bonsoir à tous.

Je confirme. J'ai autant de neige qu'Eric et dans ces conditions, on a vraiment une impression de silence et du coup, il me semble que mes écoutes sont plus agréables.

C'est peut être complètement subjectif.

Thierry
VOT-HP 416-8B GPA Altec Lansing Alnico - Pavillon Iwata-compression ALTEC 909-8A - Tweeter Fostex T925 - CD Marantz 6002 - préamplificateur 76/6SN7 (Sound Practices)-2 blocs 300B- schéma-Audiophile -
SE 845 en projet
User avatar
tboll
 
Posts: 1806
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:55 am
Location: Chartreuse

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby ecossais » Wed Dec 20, 2017 10:53 pm

Bonsoir les montagnards, ça faisait longtemps.
La neige vous fait descendre sur le forum ;)
Un "white Christmas" (Noel blanc), c'est le rêve de tous ici dans nos "lowlands" mais ça n'arrive pas souvent.
Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1102
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby francis ibre » Thu Dec 21, 2017 8:02 am

Bonjour à tous,

non le silence de la neige n'est pas subjectif !
La couche de neige fraiche (non damée) ne réfléchit pratiquement pas les sons, et supprime donc toute réflexion au sol.
Ainsi la plupart des sources sonores extérieures sont perçues avec moitié moins d'intensité...

D'autre part ces sources sont moins bruyantes par temps de neige :
- circulation plus lente
- bruit des pas atténué
- moins de monde dehors
- les oiseaux ne chantent presque pas

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4613
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby guy2 » Thu Dec 21, 2017 8:24 am

Une ambiance idéale donc pour écouter le « silence » des vinyls … ;)
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1880
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby pprabi » Thu Dec 21, 2017 12:17 pm

Bonjour à tous,

en effet cette atmosphère feutrée est propice à l'écoute, quoiqu'en tendant l'oreille on perçois le doux ronronnement du poêle à bois ;)

A+
Eric.
"Tous les mecs qui croient en Dieu, croient que c’est le seul. C’est même de là que vient l’erreur." Coluche
"Si un jour j'entends ce que je voulais entendre, la réalité sera moins belle que l'imagination..." Trad. BB King
pprabi
 
Posts: 1532
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Choix Platine vinyle pour débuter

Postby francis ibre » Thu Dec 21, 2017 12:47 pm

Le poêle à bois... et la caravane passe...

OK je sors
Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4613
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

PreviousNext

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 6 guests