Préamplificateur passif

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Préamplificateur passif

Postby Cérumen » Thu Jul 24, 2014 7:07 pm

Bonjour, bonsoir,

Cette semaine, pas plus tard qu'hier même, mon système a connu l'arrivée d'un préamplifcateur passif. En fait, c'est un ami à moi qui me l'a prêté le temps de remettre en état ce qui cloche dans le phono de mon ARC SP-10. Cela dit, j'en suis venu à me questionner quant à la préamplification passive. En fait, si je comprends bien, le petit boîtier qu'il m'a remis ne contient qu'un sélecteur de source et un potentiomètre. Peut-on dire dans ce cas-ci que "Less is more"? Est-ce que ce type d'amplification est la voie du salut? :?:

Au fait, pourquoi n'utilise-t-on pas toujours des préamplicateurs passifs? Ça paraît si simple. Ou bien, posons la question autrement, pourquoi utilise-t-on des préamplicateurs actifs? En ce sens, le but recherché en démarrant ce sujet c'est de démystifier les avantages et désavantages de ces deux types de préamplification. J'aimerais en apprendre davantage à ce sujet.

Au plaisir de vous lire,

Sébastien
Audio is engineering; music is art.

-Anonyme
User avatar
Cérumen
 
Posts: 163
Joined: Wed Mar 19, 2014 6:27 pm
Location: Montréal, Québec

Re: Préamplificateur passif

Postby jef » Fri Jul 25, 2014 7:34 am

Bonjour à tous

Sébastien, de quel salut tu parles ?!?!
Ce passif t'apporte le même résultat que ta partie ligne du AR ??

Il y a beaucoup de fils au sujet des "passifs" sur ce forum !!

Par raccourci, j'en garde quelques grandes pistes et la première au sujet du préampli "actif" c'est qu'on a pas /ou peu besoin de gain avec les sources genre CD. Pas utile les gains importants des schémas anciens. Un gain unitaire peut faire l'affaire.
D'autre part le préampli "passif" dans la plupart des schémas ne présente pas de gain également. On pourrait conclure que les 2 se rejoignent sur ce plan :D

La différence (évoquée souvent par Francis par le terme buffer) c'est l'adaptation d'impédance jouée par la solution "actif" (avec un circuit bien pensé bien sûr !!)
La solution "passif" est plus aléatoire dans ce domaine !!

Ma première expérience relative à cette adaptation d'impédance a été la mise en place d'un buffer Burson... j'avoue avoir été surpris en bien par les apports et considéré ensuite cette adaptation comme une chose importante mais pas facile à appréhender.
J'ai également essayé à la place le sélecteur "passif" avec volume par commutation de relais télécommandés... mais ma solution était moins bonne et assez vite mise au placard !!

J'en suis donc toujours au Burson, le temps de construire enfin mon buffer à tube http://forum.elektor.com//viewtopic.php?f=223119&t=2701810

Je doute pas que d'autres t'apportent des avis pour compléter ta question :D

Bien à toi
Jef
jef
 
Posts: 839
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Re: Préamplificateur passif

Postby francis ibre » Fri Jul 25, 2014 9:04 am

Bonjour à tous,

j'écrivais, le 06 septembre 2011, sur le sujet **tango, hashimoto ou tamura...**, ici : viewtopic.php?f=223119&t=1936987

C'est à la page 4, et je ne changerai rien à ce que je disais alors :

Bonjour Gérard,

pendant des années, j'ai cru dur comme fer qu'un préampli ne pourrait jamais être meilleur que pas de préampli...

Et ben c'est faux !

Il est indispensable que la liaison soit attaquée sous faible impédance, pour des tas de raisons, de bruit, de dynamique, d'amortissement, de bande passante, etc...

Des préamplis passifs, j'en ai eu... j'en ai fait... toujours avec cette croyance bien ancrée que **pas de préampli, c'est mieux**.
Jusqu'au jour où ... juste pour voir, parce que Gérard insistait : **mais si, tu vas voir, ça prend 1 heure pour faire l'essai, allez...**

Et ben oui, Gérard avait raison (comme pour les pavillons) : le simple fait d'ajouter un étage ligne sans gain, adaptateur d'impédance, apporte incontestablement une amélioration, en terme de présence, d'aération, d'ouverture de la scène, de réalisme.
Tout est plus vivant, plus présent, plus vrai.

Un seul exemple : pièce de violoncelle de Bach par Janos Starker.
Avec préampli passif, le résultat est très agréable : moelleux, velouté, scène ample et profonde, très beaux timbres... vraiment, on ne voit pas ce qui manque !

Et avec préampli actif, on découvre tout à coup que le bruit d'archet est râpeux, que les bruits d'exécution sont présents, comme les reprises de souffle, les glissés de doigts : un voile est tombé !
Et les timbres sont toujours là, la scène aussi, toujours aussi profonde, sauf que les premiers plans sont plus proches, c'est net !

Mais... certains préfèrent le moelleux, le doux, calme et velouté, sans dureté ni projection, sans brillance ni métallisation... mais ce n'est pas réaliste !


Alors ?
Maintenant j'ai des Burson pour tous les étages de sortie, que ce soit le préampli, le CNA, le filtre actif, tous montés en buffer de gain unitaire, mais le projet actuel est clairement défini : étage SE triode sortie sur transfo.
C'est pour moi incontournable

Parce que jai pu constater maintes fois que :

- il ne faut pas transmettre du mode commun

- il faut ouvrir les boucles de masse

- il faut sortir à basse impédance

- le gain doit être réduit, zéro à -6 dB pour un étage ligne

- il y a bien assez de condos sur le chemin du signal sans en rajouter un (deux ?)

Et qu'un transfo fait tout ça naturellement... et qu'il suffit d'une triode pour attaquer le transfo...

C'est sans doute avec ces manips de préampli que j'ai le plus appris, que j'ai le plus abandonné de croyances (le mental), remplacées par des convictions (les faits).



Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Préamplificateur passif

Postby Cérumen » Fri Jul 25, 2014 10:11 am

Bonjour jef, Francis et tout le monde,

En fait, ma prémice était la même que celle de Francis: "...un préampli ne pourrait jamais être meilleur que pas de préampli..." Si je vous comprends bien, c'était avant de considérer l'adaptation d'impédance que peut fournir un buffer.

Dans mon cas, je suis passé cette semaine à environ 26 dB de gain (!) avec l'étage ligne du ARC SP-10 à un préampli passif qu'un ami m'a prêté le temps de réparer la partie phono du SP-10. Cela dit, j'ai comparé les deux et je n'ai pas vu une si grande différence sonore, mais je ne prendrais pas ça pour du "cash" comme on dit au Québec, car mes comparaisons se faisaient avec un nouveau préamp phono qu'un ami m'a prêté...

Enfin, je vais me renseigner davantage sur ces buffers. Je trouve aussi que mon SP-10 fournit beaucoup trop de gain pour mes besoins actuels. 30 années plus tard... les temps changent.

Dans l'absurde, je terminerai avec cette citation: "No pain, no gain."

Bonne journée,

Sébastien
Audio is engineering; music is art.

-Anonyme
User avatar
Cérumen
 
Posts: 163
Joined: Wed Mar 19, 2014 6:27 pm
Location: Montréal, Québec

Re: Préamplificateur passif

Postby ecossais » Fri Jul 25, 2014 11:02 pm

Bonsoir a tous,
Suite a la question de Sebastien, je me demandais s'il y avait un rapport a respecter entre l'impedance de sortie d'un préampli et l'impedance d'entrée de l'ampli en deça duquel il n'y a pas d'amelioration ou bien si la règle est: plus l'impedance de sortie du préampli est basse et mieux c'est?

A bientot
Jean-Noel
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1177
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Préamplificateur passif

Postby vgg » Sat Jul 26, 2014 8:26 am

Bonjour.
Ce foutu logiciel, est anti ergonomique au possible, je viens de passer pas loin d'une heure à écrire un post auquel j'ai voulu adjoindre des photos, et puis Pftt tout est perdu dans la nature....
Quelqu 'un un jour fera t'il l'effort d'écrire les consignes par exemple d'envoi de photos EN FRANCAIS .....je ne suis pas ANGLAIS ...MARRE ET MARRE DE LA LANGUE ANGLAISE!!!!
vgg/ggv[/quote]
"Au royaume des aveugles , les borgnes sont rois"
Jean de la Fontaine
vgg
 
Posts: 645
Joined: Thu May 08, 2014 11:20 pm

Re: Préamplificateur passif

Postby ecossais » Sat Jul 26, 2014 9:08 am

Bonjour Vgg (ou ggv?)
J'ai eu plusieurs fois le même problème. Il semble que quand on passe trop de temps a ecrire un message ou aussi quand on a plusieures fenêtres ouvertes en même temps, l'ecran se réinitialise et tout est perdu ce qui est très énervant :( :!:

Pour éviter cela, maintenant quand j'ai un texte long a ecrire, je le prepare sur l'éditeur texte de mon ordinateur ("note" sur mon IPad ou "world" sur mon ordinateur) et ensuite je selectionne l'ensemble du texte et je fais un copier-collé entre mon editeur de texte et la page "post a reply" du forum. Comme ca rien de perdu si ce fichut logiciel decide d'effacer ce que j'écris.

Bon week end
Jean-Noël
My audio life is to make emotional shadows from sounds (Susumu Sakuma)
La Platine (Verdier), pré phono Pacific, amplis monotriodes PX25 et 2A3 RCA monoplaque, Petite Onken
User avatar
ecossais
 
Posts: 1177
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am
Location: Bonnie Scotland

Re: Préamplificateur passif

Postby guy2 » Sat Jul 26, 2014 11:12 am

francis ibre wrote:Et qu'un transfo fait tout ça naturellement... et qu'il suffit d'une triode pour attaquer le transfo...


On peut sans doute même se passer de la triode, et ne garder que le transfo ... ;)
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 2048
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: Préamplificateur passif

Postby vgg » Sun Jul 27, 2014 7:05 am

Bonjour.
Cette solution de préampli passif uniquement avec des transfos existe depuis longtemps...voici un de mes préamplis ligne, réplique du P3P de feu HP Systemes avec des transfos CHRETIEN 10K/600ohms,monté dans un chassis en alu massif de ma conception, usiné et anodisé en noir....de mémoire j'ai dû le monter il y a 12 ans à peu près.
A+.
vgg ggv
Attachments
DSC00716.JPG
DSC00752.JPG
"Au royaume des aveugles , les borgnes sont rois"
Jean de la Fontaine
vgg
 
Posts: 645
Joined: Thu May 08, 2014 11:20 pm

Re: Préamplificateur passif

Postby vgg » Sun Jul 27, 2014 7:43 am

Préamplis passifs (suite).
En page 7, du catalogue 2000, de feu "HP Systèmes", le préampli ligne P3P original dont je me suis inspiré , dans les 2 cas les transfos 10K/600 Ohms sont les mêmes et de marque CHRETIEN comme déjà dit
A+.
vgg ggv
Attachments
HPS Catalogue 2000.PDF
(1.38 MiB) Downloaded 143 times
"Au royaume des aveugles , les borgnes sont rois"
Jean de la Fontaine
vgg
 
Posts: 645
Joined: Thu May 08, 2014 11:20 pm

Next

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests