Attention ! Fermeture imminente du forum d’Elektor (pour en savoir plus, cliquer ici). À partir du vendredi 15er mars il ne sera plus possible de s’identifier sur ce forum, mais son contenu restera disponible en lecture seule jusqu’à la fin du mois. Le 1er avril, il sera fermé définitivement.

Témoignage d'un débutant heureux ...

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Postby philben » Wed May 18, 2011 12:00 am

Bonjour à tous

Voilà maintenant trois mois que je profite de vos précieux conseils.

Parti d'un embryon d'installation dématérialisée peu satisfaisant j'ai peu à peu fait évoluer les choses.

Couplage et placement des enceintes, qualité de la source (dématérialisé) et surtout un ampli tube SE Aurexx Chrystal accompagné d'un câblage modulation et HP Supr
Le tout relié à des SAMPAN 311 de 1980.

Dernière évolution en date, j'ai fabriqué un nouveau meuble pour poser tout ça, des pieds d'enceinte que j'ai alourdi aujourd'hui.

Je me sens donc prêt à partager avec vous le résultats à cette étape et surtout l'évolution de mon regard sur la musique et le bonheur qu'elle peut représenter lorsque sa reproduction est agréable à nos oreilles.

Voici en quelques ligne un résumé d'un parcours personnel en devenir.

Temps 1 : l'ignorance
Amateur de divers styles, classique, jazz, rock 70, pop, j'ai pendant longtemps (15 ans environ) écouté la musique sur une combinaison CD pionneer (milieu de gamme) - yamaha AX590 natural sound - enceintes audio référence DC36. Installation que je traitais avec le plus grand dédain et sans y consacrer la moindre réflexion, ni attention. Ceci m'a conduit à écouter la musique n'importe comment (à l'emporte pièce quoi) ==> d'où de moins en moins de plaisir et donc de moins en moins d'écoutes.

Complètement inculte en la matière, j'avais la certitude qu'appuyer sur le bouton et pousser à fond les réglages de l'ampli, suffisait à garantir le meilleur son.

A la lecture de différents forum spécialisé j'ai 'abord découvert que ma première paire d'enceintes trouvée d'occasion il y'a quelques années (audio référence DC36) méritait d'être positionné correctement (distance du mur), sur-élevée et surtout pas trop écarté l'une de l'autre pour éviter un "vide" dans la reproduction stéréophonique.
Peu à peu sur ce premier matériel après découplage des enceintes sur pieds et placement correct, changement de cables de modulation j'ai repris goût à des écoutes prolongées et découvert la stéréo et la notion de scène sonore ...

Cependant tel un gourmand devant un pot de confiture j'ai vite souhaité allé plus loin.

C'est la dématérialisation qui m'y a peu à peu poussé.
J'utilisais déjà un Mac mini (apple) comme média center (vidéo), je l'ai aussi destiné à des fichiers apple lossless (fichiers haute qualité audio)

J'ai d'abord choisi de changer l'ampli. Mais je ne souhaitais pas mettre un prix trop élevé dans du nouveau matériel (400 à 600 €) tout en étant tenté par le passage aux tubes. Un peu paradoxal selon mes premières lectures ...


Temps 2 : La révélation
J'ai donc exploré les offre, critiques de matériel à tube jusqu'à tomber sur l'Aurexx Chrystal
Il s'agit d'un petit Single-Ended, de 2x3.5W, à base d'une seule Ecc83 et d'une El84 par canal, donc en "classe A" au sens strict du terme.
Il a été réalisé par la société Aurexx, à la demande du magazine néerlandais RB Electronica, qui pour son 70eme anniversaire, souhaitait concevoir un ampli en s'inspirant de publications des années 50/60, afin de choisir un montage ayant fait ses preuves, et de proposer une qualité de restitution remarquable à un prix défiant toute concurrence.

Incapable de monter cet ampli vendu en Kit, je me suis tourné vers un de ses revendeur qui m'a proposé d'y apporté en plus quelques modifications :
- Découplage des condos d'alimentation
- Remplacement condensateur 22vf 450v + découplage (K42 PIO russes)
- Soudures supports tubes
- Cablage interne par du CuAg PTFE d'origine militaire

Me posez pas de questions là dessus, je ne fais que répéter ce qui m'a été expliqué.

C'est un ampli très simple : Une seule entrée + un volume + une sortie enceinte.
Cette simplicité fait sa qualité.

Question sonorité, il est comme son nom l'indique très pur dans les aiguës et médium avec une grande précision dans la définition de la scène sonore.
Concernant les grave, il propose une attaque et une précision que je trouve tout à fait remarquable et parvient a driver les deux boomer de 30 cm des Sampan 311.

Sa simplicité laisse donc selon moi la part belle aux tubes que l'on choisi pour l'habiller et à leurs caractéristiques sonores.

L'amélioration : l'achat des SAMPAN 311 et d'un V-Dac
Malgré une qualité en très nette amélioration avec ce nouvel ampli sur les Audio Référence, il manquait quelques chose dans la profondeur, la définition et la justesse des timbres. Une frustration aussi à cause de grave sec mais sans matière.
J'ai donc commencé à farfouillé sur le net à la recherche d'une nouvelle paire d'enceintes en appliquant le même principe : un budget définit de 500 à 600 €.
J'ai lu de nombreuses critiques élogieuses sur les Sampan Lourd et eu la chance d'en découvrir une paire en bon état chez un broc de mon coin.
Après un essais à la maison, impossible de les rendre :mrgreen: C'était bien le son que je cherchais à ce moment là. Le prix était plus que correct 450 €.

Pour "soutenir" le transfert numérique / analogique, j'ai aussi investit dans un V-Dac. Celui-ci offre une sonorité très propre et beaucoup de précision.

Sur la qualité sonore :
Sur le Jazz et le rock 70 (pink floyd, Led Zep, ...), c'est que du bonheur.
Sur le classique c'est en fonction des enregistrements. Globalement les aigües et médium sont très purs et les voix et timbres plus que bien rendus. J'ai pas mal travaillé le placement et j'obtiens aujourd'hui un grand réalisme dans la scène sonore (mais pas encore d'effet 3D - enfin peut être sur certains enregistrement ùais j'ai du mal à me rendre compte, je n'ai pas de références).

J'ai également fabriqué et alourdi deux pieds pour les SAMPAN. L'ensemble enceintes + pieds fait environ 50 kilo et le sablage a apporté de la fermeté aux grave (ça traine moins).

Depuis, je continu à améliorer tout ça notamment à partir du choix des tubes (merci Francis et tous les autres pour votre aide et vos témoignages)

Je suis donc à ce jour très satisfait du résultat mais je pense que d'autres amélioration sont encore possibles.


En perspective

La pièce d'écoute
Ma pièce d'écoute est assez grande puisqu'elle fait une peu plus de 47 m2 (6 x 7).
Elle est coupée par un bar en longueur et un escalier occupe un des murs vers un étage.
Malgré sa faible puissance (2 x 3,5 watts) avec le rendement des sampan (95 db), le volume sonore satisfait mon besoin.

Je n'ai pas encore pris le temps d'en faire une évaluation stricte, je digère la partie optimisation de l'ouvrage de Francis.
Je pense que quelques réverbérations et résonances sont présentes.
A voir donc ...

Sur l'amplificateur :
Concernant l'amplificateur, je souhaite y apporter quelques modifications : régulation du chauffage des tubes car la tension du filament ne dépasse par 5,8 V avec un secteur stable à 227 V.
J'ai eu la possibilité d'entendre l'ampli lors d'une période où la tension secteur était plus forte (333V) et le chauffage filament à 6,1V (le hasard d'une prise de mesure). Le résultat est sans appel. Meilleure articulation des différents registres.

Je veux également poser une temporisation pour protéger les tubes sur lesquels j'investi de plus en plus en NOS donc également en euros . Je remercie par avance Escartefigue (membre du forum) qui a accepté de me "donner la main" pour ces modifications car je suis tout à fait ignorant en électricité et électronique.


Et les sous dans tous ça ...
Il ne sagit pas ici de faire un concours du c'est moi qui ai / est ...
Mon objectif est plutôt de témoigner qu'avec un budget que j'estime pour ma part et mes moyens, raisonnable, on peu s'équiper d'un matériel tout à fait satisfaisant (au regard de mon matériel antérieur).
Il s'agit aussi de dire qu'un ampli à tube n'est pas forcément cher et qu'il peut être de qualité (réputation de "chèreté" fort répandue sur beaucoup de forums à ce que j'ai pu lire)

A titre indicatif pour le moment :
Aurex : 400 €
Sampan : 450 €
Cables modul et HP : environ 130 €
V Dac : 150 € avec cable optique (25 €)

Pour le moment ce sont les lampes qui pèsent le plus dans le budget (quelques erreurs d'achats de débutant mais aussi des envies de tester certaines configurations). Mais je commence à cibler mon choix sur quelques tubes qui me vont bien et j'ai calmé la dépense ...

Je n'ai pas compté le mac mini, je l'avais déjà.

Soit un total de 1 200 € environ pour un ensemble qui est de bonne qualité sonore je pense. Je n'ai que peu l'expérience d'autres matériels mais des références de concerts (2 à 3 par mois) en situation proche des musiciens et en définitive, je trouve que mon installation sonne assez naturel.

A ce sujet vous êtes bienvenu pour une écoute (je suis vers Bordeaux)
Je serais très curieux d'avoir des avis d'oreilles autres que les miennes.

J'ai été un peu long mais je souhaitais témoigner de ma démarche avec précision.

Au fur et à mesure des prochaines évolutions, j'enrichirais le post si ça intéresse ...
Je le ferais avec le regard et le vocabulaire du "naïf" qui grandit un peu à chaque étape ... c'est ce que je suis, c'est ce qui se passe ...

Cordialement

Philippe'
Attachments
IMG-0085.JPG
IMG-0083.jpg
IMG-0084.jpg
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Postby luxman forever » Wed May 18, 2011 12:00 am

Bonjour Philippe,

C'est une belle histoire.................une histoire d'amour qui quand tu laisse le temps de grandir va devenir constructif.......... entre-temps amuse toi......................ne suivez pas le conseil qui défigure le long des routes Wallonnes ......."Forcer L'avenir" ......mais prends ton temps pour laisser mûrir....................Mr Yamamoto disait: " Le progrès se fait avec des petits pas....!!"

Cordialement

Frank
luxman forever
 
Posts: 4487
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby philben » Fri Jul 01, 2011 12:00 am

Bonsoir à tous ...

Deuxième post de témoignage de l'évolution de mon installation et de moi même aussi devrais je dire, car je n'entends plus la musique comme avant (au sens propre et figuré et elle a repris une grande place dans ma vie ...

Les infos dorigine étant éparpillées un peu partout je fais ici un petit résumé ...

L'aventure continue ...

A partir des nombreuses lectures de post sur ce forum et de l'aide de Francis je suis arrivé tant ben que mal à apprendre à mesurer mes tubes en direct sur l'ampli ...

Premier apport, avoir enfin la capacité de tester mes achats ...

Deuxième éléments, je remarque que le chauffage filament de mon ampli n'est pas au mieux - 5,7 à 5,8 en moyenne au lieu des 6,3 attendu.

Je questionne sur ce phénomène : est-ce grave docteur ???

La réponse en image ici (mais aussi dans bien d'autres messages sur le forum) : http://www.elektor.fr/forum/forum/realisations-publiees-par-elektor/tubes-audio/chauffe-marcel-!.1800022.lynkx

Enfin, désireux de protéger au mieux mes achats je lorgne vers la possibilité de poser une temporisation sur lampli ...

Eclairage de la necessité ici : http://www.elektor.fr/forum/forum/realisations-publiees-par-elektor/tubes-audio/qu-est-ce-qui-tue-les-tubes.360545.lynkx?highlight=temporisation


Problème, je suis un ignare complet en électronique et électricité ...



Première étape : "puisque personne ne le fait cest que ce n'est pas utile !!!"

Je contacte deux vendeurs réputés de mon coin, outillé des informations des membres sur les possibilités de modifs pour le chauffage et la tempo. Prêt à dégainer mon portefeuille ...

Tous les deux refusent, par principe, de toucher au transfo (ajouter des tours). Une des solutions proposée par Francis.
Je peux comprendre, mais ils ne me proposent aucune solution de rechange et se contentent de m'expliquer que :

Le sous chauffage des filaments n'est pas un soucis, que c'est mieux pour les lampes. L'un affirme qu'il existe une tolérance de +-10% sur le chauffage pour me démontrer que 5,8 V c'était idéal. Curieuse manière de reconstruire la réalité, surtout lorsque j'apprends ici que la tolérance max est de +- 5% (au pire) et celle conseillée de 2 à 3 % (risque surchauffe filament)

la temporisation n'est pas utile sur un petit single end et argumente, pour démontrer son propos, qu'aucun fabricant actuel ne pose de tempo sur les SE... donc cela valait pour chose acquise et irréfutable.

"Bon ben si personne ne le fait c'est que ce n'est pas utile hein ... !!!"

Enfin j'étais à la fois un peu dépité et déçu.


Deuxième étape : "puisque personne ne veux le faire je vais te donner un coup de main"

Je me tourne donc vers les membres du forum pour trouver celui qui voudra bien m'aider a faire et expérimenter mes modifs ...

Je contactes alors Monsieur Escartefigues33 pour un coup de main ...

L'affaire est réglée en une matinée. Merci Gérard.

J'en profite également pour découvrir les TQWT qu'il construit (mais j'y reviendrai plus tard). Dans tous les cas je souhaite le remercier chaleureusement pour son aide et cette belle rencontre.

Au delà de la pose d'un interrupteur sur la HT pour la tempo, le chauffage filament est réglé par l'ajout d'un torique connecté au secteur ampli avec quelques spires en secondaire pour "rajouter" les quelques pouillimètre de volts manquant.

Résultat d'écoute : du bonheur ... Meilleure articulation, aération, émotion, dynamique, ...

Test concluant : le chauffage filament, ça déchire ...


Troisième étape étape : "faudrait voir à apprendre un peu"

Voir travailler Gérard sur ces modifs me rassure sur le fait qu'avec le matériel adapté et en étant vigilant, intervenir dans cet ampli pour des modifications simples est à ma portée ... (on va en reparler )

Lamélioration sonore avec le chauffage filament au nominal me conduit naturellement à chercher une solution stabilisée à base d'un régulateur de tension ...

Je me suis donc mis en quête d'un boitier de régulation à 6,3V
Une fois le bestiaux acheté, restait à trouver un moyen de le faire entrer dans l'Aurexx, chose impossible sans modifier le boitier.

J'ai donc fabriqué un support bois pour l'ampli, permettant à la fois de disposer de place pour le boitier de chauffage et pour d'éventuels condos supplémentaires.

Première configuration de test donc : boitier de chauffage dans l'ampli.
Résultat très mitigé : j'avais perdu pour partie les apports de la première modif du chauffage des filaments. Ce n'était pas rédhibitoire la base étant bonne mais un peu frustrant relativement au son que je recherchais, obtenue avant le passage des tubes à 6,3 V avec le transfo torique (premier montage) - Vous suivez toujours ???

Quand on y a gouté hein ...!!!


Là le résultat donnait

Aigu brouillon : moins clairs et articulé quavant
scène sonore opaque : Un petit peu en arrière - comme un léger voile - surtout au centre ...
manque douverture et d'aération, mise en espace bonne mais moins péchue ...
Grave un peu trainant et moins de dynamique ...

En fait javais perdu ça --> La qualité des attaques qui passaient mieux avant : moins de compression.

Pas de ronflette en + ou en -.

Autre problème la dissipation de boitier chauffait lampli beaucoup plus qu'en config d'origine ...

Un peu déçu et circonspect, jétais prêt à repasser au transfo torique et a mesurer régulièrement ma tension secteur

Sur les conseils de Francis jajoutais des condo antiparasites de classe X2 - 250V - 0,1 uF (0,22 uF possible également) directement au cul du support de chaque tube entre les bornes filament mais aussi en sortie du boitier de chauffage sur les bornes 6,3V et de l'éloigner de l'ampli pour voir si son rayonnement ne perturbait pas le son (effet de l'alim à découpage du boitier).

Je vous passe le sketch et les questions sur la soudure des condos. Modifications simples hein !!!

Merci Francis pour ta patience ...

Donc, ... ajout de condos antiparasite en 0,1 uF et fabrication dun petit boitier bois pour le bloc de chauffage ...


Deuxième configuration de test : boitier de chauffage à 60 cm de l'ampli et condos antiparasite.

C'était mieux ... mais pas encore ça
Une meilleure articulation de nouveau
mais des basses toujours trainantes
:evil: Un niveau de dynamique et dattaque qui n'était pas à la hauteur du premier montage de chauffage des tubes (transfo torique)
Une scène sonore un peu en arrière entre les deux enceintes avec comme un manque de puissance.

Je testais également léloignement / rapprochement du boitier de chauffage de l'ampli, sans remarquer de dégradation / amélioration sonore ...


Peut-être les condos antiparasite avaient ils besoin d'être "rodés" ... mais je suis un impatient ...


Je me suis alors souvenu d'une modif faite par un utilisateur d'aurexx par un découplage avec ajout de condos MKP en direct sur le cul des tubes.
Rien à perdre, je teste avec les condos ...
J'ai choisi des MKP Audiophiler de valeur 2,2uf. Ils sont placés entre G1 de la première EL84 et a2 de l'ECC83 et G1 de la deuxième EL84 et a1 de l'ECC83.
Ce ne sont pas les plus chers, ni certainement les plus performants, mais c'était pour le test ...


Troisième configuration de test : boitier de chauffage à 60 cm de l'ampli et condos antiparasite.



Jai retrouvé la dynamique et la qualité des attaques de la première modif de chauffage (avec le transfo torique) mais avec un avantage en plus, j'avais une espèce de saturation sur les fréquences autour de 1000 Hz ... disparue.

La scène sonore est bien en place, tout est plus détaillé, une musique plus vivante et naturelle.

Pour le moment j'ai surtout tester de manière attentive avec des albums jazz : la longueur de note, la vibration de la caisse des instruments, le bruit des clefs des cuivres, la vibration des cordes sur le manche, la batterie précise et puissante quand il faut, les cymbale, le timbre des voix ... Tout est là. On a la sensation de l’acoustique du lieu d'enregistrement et de son volume ... la musique existe en dehors des enceintes de nouveau.
Enfin c'est chouette quoi ...

Et avec le rodage des Condos, peut-être encore des améliorations en perspective ... ...

Mais surtout, l'écoute se fait tout autant avec les oreilles qu'avec le corps ... même à volume raisonnable, la vibration de la musique est là, pas de boum boum, mais une sensation de plénitude, des émotions, tout est à sa place, c'est beau quoi ... comme une vérité révélé, une chose que l'on a toujours su et que l'on découvre enfin ...

Désolé d'être aussi dithyrambique mais c'est comme une évidence, difficile à exprimer ...

Je suis donc bien satisfait et je vais garder cette config un petit moment avant de tester avec du 0,22 uF en antiparasite et pourquoi pas de meilleurs MKP.
Mes autres condos sont des pio russes papier huilés donc déjà très musicaux.


Bilan : La différence d'écoute est tout à fait perceptible entre sous chauffage tube et chauffage tube au nominal avec un tassement dynamique et une sonorité plus chaude sur la tension basse, et une sonorité plus claire et dynamique à la tension nominale.
La tenue du son est mieux maitrisée en tension élevée, il est plus droit et moins rond, mais du côté du rendu des timbres, les deux tensions donnent deux écoutes différentes de qualité, comme passer d'un ampli chaud et posé à un ampli neutre et dynamique et c'est ce dernier son que j'aime ...


Bilan des modifs :
Chauffage OK ... Adaptation de la qualité sonore à mes goûts +++
Que du bonheur ...

Quelques photos pour finir ...

Lampli avec son support bois - On aime ou pas, moi je trouve que ça lui fait une bonne tête ... et puis de la place pour d'autres modifs si besoin ...




Le boitier de chauffage ... placé 2 étagères plus bas ...




La vue générale des modifs : interrupteur sur la HT pour la temporisation manuelle allumage et extinction, le cablage du boitier de chauffage et les condos au cul des tubes ...




Vue de détail des condos ...

On aperçoit aussi à droite, que j'ai retiré le fusible du circuit de chauffage et que je l'ai remplacé par une soudure directe. C'est un choix issu de la première modification sur conseil de Gérard et Francis.




Autre éléments, après plus de 200 hrs d'utilisation depuis la tempo, le jeu de tube neuf que j'utilise n'a pas bougé d'un yota ... . Cest peu être un peu court pour observer une différence mais c'est encourageant ...


Je tiens enfin à préciser qu'étant un ignare complet en électronique et électricité, je me suis fait accompagné à distance pendant tout le travail. Mais je termine avec un peu plus de connaissances qu'au démarrage ... c'est cool ...
Et surtout j'ai osé intervenir dans l'ampli ...



Les prochaines étapes ... (j'en vois déjà qui tremblent en pensant aux merveilleuses questions que je vais avoir à poser ... )

Ecouter les TQWT de Gérard sur ces amplis et laurexx pour pourquoi pas en fabriquer une paire ... ou tester des baffles plan ...
L'envie de tester un plus haut rendement me titille (mes sampan sont en 95 db)

Je lorgne aussi vers le filtrage secteur ou la fabrication de cables de modulation selon les conseils dispo dans BE.

Voir aussi la pièce d'écoute, mais cela me semble pas trop mal au naturel, et j'écoute assez prêt des enceintes (environ 2,5 m)

De quoi s'occuper quoi ...

L'aventure continue ...

Merci à tous pour votre aide

Bonne soirée

Philippe'
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Postby escartefigue33 » Mon Jul 04, 2011 12:00 am

Bonjour Philippe,
Bravo pour tes expériences, je constate que tu avances très vite dans l'apprentissage du DY.
De mon côté et sur ton exemple, j'avance vers la dématérialisation.
Ma carte son externe TERRATEC DMX6 Fire commence à donner de bons résultats, les CD exportée en Wav et lus depuis la mémoire du PC donnent incontestablement un meilleur son que mon vieux lecteur SONY qui en plus, devient microphonique, la vieillesse !!!
Je suis moins emballé par le transfert des vinyles qui manque résolument de pêche, même pour les quelques gravure directe que je possède.
La différence de dynamique par rapport au CD semble constituer un gouffre impossible à combler.
J'ai quelque part un expanseur +8/12dB qui dort, je vais essayer ça...

J'espère bien essayer l'Aurexx sur les TQWT, mais j'aimerais faire celà quand j'aurai fini mon ampli à tubes et le classe A Mosfet, c'est à dire vers la fin du mois, je te contacterai à ce moment là.

Amicalement,

GéGé
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby philben » Mon Jul 04, 2011 12:00 am

Bonjour Gérard et autres ...

Je suis également des aventures avec les TQWT sur le fil dédié ...

Bravo pour tes expériences,


Merci ...

je constate que tu avances très vite dans l'apprentissage du DY.


Voui ... si on veut ... J'expérimente, c'est la seule manière que je connais pour apprendre ...

Par contre toujours aussi inculte en électricité et électro ... Je cherche un ouvrage de base parce qu'il faut bien que je maîtrise à minima afin de mieux comprendre les apports des uns et des autres ...

Si vous avez quelques idées type pour les débutants ... je prends ...


De mon côté et sur ton exemple, j'avance vers la dématérialisation.
Ma carte son externe TERRATEC DMX6 Fire commence à donner de bons résultats, les CD exportée en Wav et lus depuis la mémoire du PC donnent incontestablement un meilleur son que mon vieux lecteur SONY qui en plus, devient microphonique, la vieillesse !!!
Je suis moins emballé par le transfert des vinyles qui manque résolument de pêche, même pour les quelques gravure directe que je possède.
La différence de dynamique par rapport au CD semble constituer un gouffre impossible à combler.
J'ai quelque part un expanseur +8/12dB qui dort, je vais essayer ça...


Je pense qu'il existe des solutions logicielles et matérielles adaptées. Mais j'ai jamais pratiqué, notamment avec système windows.
La chaine de captation du son vinyl doit aussi être importante ...



J'espère bien essayer l'Aurexx sur les TQWT, mais j'aimerais faire celà quand j'aurai fini mon ampli à tubes et le classe A Mosfet, c'est à dire vers la fin du mois, je te contacterai à ce moment là.


C'est parfait. Je veux un peu peaufiner l'aurexx d'ici là (qualité cablage alim en 6,3 et certainement changement des deux condos de filtarge HT).
Cela nous donnera aussi l'occasion d'écouter plusieurs amplis, c'est génial ...
Je devrais être dispo à partir de début août ...
Au mieux dès le 25 juillet ...

A très vite donc ...

Bonne soirée

Philippe
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Postby philben » Wed Jul 06, 2011 12:00 am

Bonsoir

Après deux jours de test et quelques réflexions et lectures j'ai décidé de supprimer les deux gros condos rouges au cul des tubes et de prendre les chose dans un ordre différent à partir du filtrage.

De manière surprenante je n'ai pas eu de modification sonore flagrante alors que lors de leur ajout ils ont eu un effet ...
Peut être le rodage des anti parasites entre temps.

J'ai aussi retravaillé le cablage du boitier de chauffage pour l'éloigner encore de l'ampli.

L'aventure continue

Bonne nuit
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Postby philben » Wed Jul 06, 2011 12:00 am

-
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Postby philben » Sun Sep 04, 2011 12:00 am

Bonsoir à tous,

Voici la suite de mes aventures audiophiles ...

D'autres modifications de l'ampli, recablage des enceintes, fabrication câble secteur et câbles modulation ...


Du mal à imprimer ..... le circuit :
Après les premières modifs à l'intérieur de la machine et les améliorations constatée j'étais bien décidé à poursuivre ...

Un peu obsessionnel le gars .

Francis est venu à mon aide en me proposant des modifications ultime car touchant au CI : séparation des alimentations droite et gauche sur les tubes, changement de condos et divers découplages, ...

Cest ici que ça se passe : http://www.elektor.fr/forum/forum/publications-d-elektor/tubes-audio/alimentation-condensateurs-et-decouplage.1879478.lynkx

Un vrai défit pour moi, mais aussi un énorme plaisir de bidouiller avec le fer à souder ...

Quelques suées plus tard, les résultats furent à la hauteur : articulation, dynamique, scène sonore, ...

Merci ...



Cablages en tous genre :

Maintenant sûr des capacités de ce petit SE, je décidais de lui offrir des partenaires de jeux plus en conformité avec son potentiel.

Recablage des enceintes (cabasse Sampan 311). Je dois dire que ces enceintes trouvées chez un broc, il ya un peu plus de 6 mois font mon bonheur. Sans avoir un catalogue de comparaison immense, je les trouves particulièrement précises et musicales. Je suis d'ailleurs très étonnées des critiques parfois lu et qui les compare à des "caisses à musique" ou insistent sur leur aiguës criards ...

Le mariage avec l'aurexx est une réussite, les médium et les aiguës sont de toute beauté. Cela monte haut. Dans les grave, charge close oblige, cela ne décent pas outre mesure mais donne une sonorité riche, détaillée, sèche et chantante ... les contrebasses sont magnifiques, la batterie bien rendue, ...

Malgré ce bon départ, j'ai décidé de les recäbler Façon Francis. Bien m'en a prix car j'ai gagné en profondeur de scène sonore et en naturel ...

C'est ici :
http://www.elektor.fr/forum/forum/publications-d-elektor/bien-entendu-itineraire-d-un-audiophile/sante-et-changement-condensateur-filtre-enceintes.1895891.lynkx


Les doigts dans la prise
Ce sont les dernières modifications. Un cable secteur et une paire de cable de modulation.
Ce sont les modifications sur lesquelles jétais le plus interrogatif, surtout sur le câble secteur.

Pour ce cable, j'ai acheté les prise et un morceau de câble tout prêt, en référence à certains montages DIY (prise or cuivre et cable de bonne facture). J'ai d'ailleurs été très surpris par son diamètre (27 mm). J'avais pas bien réalisé sur photo lors de l'achat sur le net ...
Il est installé depuis 5 jours et dès son branchement des différences sont apparues. Rien de spectaculaire en soi, mais une impression générale d'équilibre et d'élargissement de la scène sonore. Un son un peu projeté également dans les aiguës.

Pour les cables de modulation, j'ai suivi les nombreux post sur ce sujet et choisi de réaliser les modèles présentés par Francis.
Un gros boulot pour mois. 8 heures de taf pour une paire de 1,2.
Contrairement à d'autres, les torsades n'ont pas posé de soucis. Par contre pour les extrémités, ce fut une autre paire de manche. Pas tant les soudures mais l'installation des prises RCA, because le diamètre du câble et mon inexpérience. J'ai repris à 2 fois le premier câble avant d'obtenir un résultat propre qui me satisfasse.

J'attendais beaucoup de ces câbles. Équipé jusque là de Supra que je trouvais plutôt bon au, je les ai donc branché avec gourmandise entre le DAC et l'ampli, prêt à patienter, comme indiqué, le temps de rodage pour en profiter.
Bonne surprise, sur mon installation, la sonorité immédiate était déjà bien ouverte. Au niveau des supra en tout cas, avec un niveau de précision dans le détails plus important.

Voilà maintenant deux jours qu'ils sont installés et il me semble percevoir des changements : renforcement de l'équilibre général de la scène sonore, maintien du niveau de détail et une dynamique renforcée dans les graves. La projection des aiguës à disparue.

Je trouve qu'il parachève le travail réalisé sur l'ampli et les enceintes en leur donnant toute leur capacité d'expression ...


Pour terminer, je souhaitais vous adresser pleins de remerciements pour vos aides directes et vos contributions qui me permettent aujourd'hui de profiter d'un matériel, certes modeste, mais qui exprime tout son potentiel et ses qualités.

Après huit mois, la musique à retrouver toute sa place dans mon quotidien et je la regarde de nouveau comme un art et pas un simple produit de consommation ...


L'aventure continue ...


Bonne soirée ...'
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Postby luxman forever » Sun Sep 04, 2011 12:00 am

Bonsoir Philippe,.........................si ça ce n'est pas une belle voiture que tu conduit..............t'as remarqué que sur cette Rolls il n'y as pas de marche arrière possible................ conçu que pour ceux qui vont de l'avant.............

Bonne nuit.

Cordialement

Frank
luxman forever
 
Posts: 4487
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby philben » Sun Dec 23, 2012 12:00 am

Bonsoir à tous

La famille d'agrandit.


Je viens d'acheter un Marantz 7T, premier pre ampli à transistor de la marque.
Je le trouve impressionnant tant du point de vue de la construction que du résultat sonore.

Je l'utilise avec mon leak ST 20.

Il est sans commune mesure avec le préampli historique du Leak (varislope), que j'aime bien mais qui est beaucoup moins transparent (utilisation occasionnelle).

Jusque là j'utilisais le Leak avec un potar à résistance commuté. C'était déjà très bien. Avec le marantz 7T j'atteints un palier supplémentaire dans la précision, la longueur des notes et leur harmonique, plus la précision dans les plan sonores.

J'ai cependant eu un petit soucis à régler : un souffle audible sur les enceintes (niveau tweeter et médium) que je n'avais pas avec le potard commuté.
Ce souffle n'était pas une ronflette. Pluttôt un "psssssccchhhhhhh".
Pas de variation avec la position du potard de volume, ni avec le sélecteur de source.
Equivalent sur l'enceinte droite et gauche.
Assez fort car je l'entendais de ma position d'écoute.
Absent lors d'une écoute depuis la sortie casque.

En fait après quelques lecture, j'ai trouvé la solution ici : http://www.elektor.fr/forum/forum/publications-d-elektor/tubes-audio/leak-stereo20.740769.lynkx

Comme dhab dirais-je ...

Voici quelques photos envoyées par lancien propriétaire (c'était également le vendeur de mon leak). Je n'ai pas eu le temps d'en faire ... je l'écoute









Ce soir je teste quelques tubes pour trouver la meilleure combinaison avec le preampli.

Bonne soirée à tous et merci pour le fil sur le Leak. Il m'a beaucoup aidé.

Bonne fin de soirée.

Philippe'
Filtre secteur DIY F Ibre - Mac Mini iTunes + PureMusic / HiFace / V-DAC Tweaké avec sortie analogique sur transfo / Modulation DIY F Ibre / AL2 Cochet /Cable Hp DIY F Ibre / KLIPSCH KLF30.
User avatar
philben
 
Posts: 768
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Vers Bordeaux

Next

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest