Attention ! Fermeture imminente du forum d’Elektor (pour en savoir plus, cliquer ici). À partir du vendredi 15er mars il ne sera plus possible de s’identifier sur ce forum, mais son contenu restera disponible en lecture seule jusqu’à la fin du mois. Le 1er avril, il sera fermé définitivement.

Photos de mon système

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Postby javell » Sat Dec 05, 2009 12:00 am

Cet excellent ampli me rappelle bien des souvenirs...
javell
 
Posts: 1
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:55 am

Re: Photos de mon système

Postby francis ibre » Mon Apr 07, 2014 7:39 am

Bonjour à tous,

déterrage de ce sujet, juste pour le remettre accessible à des fins de mise à jour des images...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4983
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Photos de mon système

Postby jef » Mon Apr 07, 2014 4:58 pm

Bonsoir à tous !

Bonne idée !
A propos, Francis as-tu avancé sur la piste d'un préampli sans compromis sur la base du triode SE à transfo de sortie ?
As-tu testé d'autres tubes que ceux évoqués sur le forum et dans "bien entendu" ?

Ben ouais... suis curieux des fois :D :D :D
Jef
jef
 
Posts: 856
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:57 am

Re: Photos de mon système

Postby djdactylo » Wed May 14, 2014 8:52 am

Bonjour Francis,

J'ai relu l'ensemble de ton topic concernant la partie DAC et étage I/V. Grosso modo, j'ai bien compris l'ensemble. Par contre puis-je te poser quelques questions .

1 - Alimentations :

Je suis parti sur un principe tout indépendant très similaire à ta réalisation à l'exception du fait que je ne vais pas utiliser des piles. Si je soigne l'arrivée avant les stabilisateurs, pense-tu que le fait de ne pas employer des batteries soit pénalisant ? Si j'ai compris tes écrits, c'est un point un peu sensible car il faut aussi très bien maîtriser leur décharge et le gain ne semble pas si fondamental à tes yeux par rapport à la complexité de mise en oeuvre ? Corrige-moi si je dis une bétise.

2 - Entrée numérique :

Vous parlez d'un circuit anti-jitter et mise en forme du signal. Est-il possible d'avoir des détails sur ce circuit ? D'autre part, en entrée, on se retrouve de plus en plus avec des modules qui font du Sample Rate Conversion (SRC). Notament, j'ai vu le composant TI Burr-Brown SRC4382. Bien que votre chaîne n'en dispose pas pour l'instant, avez-vous déjà expérimenté ce genre de composant ? Quel niveau de dégradation peut-on s'attendre notament avec une conversion du 16 bits/44,1 kHz vers le 24bits/96 kHz. Si on regarde les datasheets, l'influence semble totalement négigeable mais il me reste un certain doute..

3 - Conversion :

Vous avez utilisé à l'époque un DAC PCM avec oversampling 8X. (Je ne reviens pas sur l'oversampling qui m'est bien connu et quasi standard dans tous les chipsets). Ce DAC n'est plus produit aujourd'hui et les technologies ont fortement évolué dans le domaine. Actuellement, cinq puces se font la "guerre" : ESS9018, AK4490EQ, PCM1794A, WM8741 et AD1955. Je dois avouer un faible pour le PCM1794A qui semble offrir de bonnes performances alliées avec une doc très bien faites ainsi qu'une grande facilité de mise en oeuvre. A l'époque, avez-vous comparé différentes puces pour faire votre choix ? De ce que j'entends (et est quasiment convaincu), la mise en oeuvre (notament via l'étage I/V) pèse bien plus lourd que le choix de puce : vous confirmez ce fait ?

4 - Etage I/V :

Là, c'est la jungle.. Je retiens trois grands types : les étages doubles à OPA, les modèles Pass Labs (NTD1 OPC) et les modèles à transformateurs. De ce que je vois, vous avez opté pour la version à transformateur. Je suis étonné de voir que la solution par ampli opérationel est rejetée avec force par beaucoup d'audiophiles. J'ai déjà eu quelques expériences étonnantes où ces composants pouvaient faire des merveilles et chambouler nos idées préconçues. Est-il possible de savoir si vous avez testé d'autres types d'étages et vos conclusions sur leur influence sonore vs la technologie choisie ?

Excusez-moi si cela fait pas mal de questions.. :oops: Il est certain que je vais passer par une grosse phase d'expérimentation mais je voudrais débroussailler le terrain afin de limiter le nombre de combinaisons à tester et donc, éviter d'exploser le budget composants & PCB de test. Par défaut, j'aime relier des sensations aux notions plus théoriques. Cependant, je ne ferme aucune porte à aucune technologie à cause de suputations purement théoriques. Un bel exemple sont les OPA Burson adorés par certains et déclarés comme fumisterie par d'autres.

Merci d'avance !
djdactylo
 
Posts: 13
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:18 am

Re:

Postby quebec » Wed May 14, 2014 9:53 am

francis ibre wrote:Bonjour Epidemik,epidemik ...la distance entre ampli et enceintes n'est donc pas la même pour les voies droite et gauche. Mon intuition me dit que tu utilise la même longueur de câble pour chaque voie, peux tu confirmer ? Et bien ton intuition te trompes !j'ai environ 2,50 m à gauche contre 4,50 m à droite !Après comparaisons en aveugle, il s'avère qu'avec mes cordons la différence de longueur ne s'entend pas !c'est intellectuellement assez gênant, et je n'ai pas d'explication, mais c'est comme ça......A bientôtFrancis



Mais pourtant Francis la raison est très simple , la vitesse de l'influ électrique dans un fil est presque la vitesse de la lumière , alors les quelques mètres de différence ne changeront pas grand chose !

.............

juste en pasant :)
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 652
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Re:

Postby francis ibre » Wed May 14, 2014 4:02 pm

Bonjour Québec, bonjour Djdactylo,

Québec : la longueur du câble joue directement sur sa capacité parasite, son inductance, sa résistance...
Ce qui influe directement sur la réponse en fréquence et sa régularité. attention, des accidents de réponse en fréquence, situés très haut en HF, vont avoir un impact sur le comportement BF (détection d'enveloppe).

Et la vitesse de transfert dans tout ça, on s'en fout complètement...


Djdactylo :

1 - Alimentations : les batteries ne sont pas simples à gérer en effet, mais leur apport est indéniable !
Il se situe au niveau du bruit de fond, qui influe directement sur les arrières-plans : lorsque le bruit de fond est **lisse**, sans le moindre résidu de dent de scie, sans la moindre induction parasite rayonnée par transfo et diodes, alors les arrières-plans prennent une profondeur de **noir d'encre** (merci Frank).

Les alims à batterie, quel que soit l'appareil alimenté, apportent cette qualité de silence.



2 - Entrée numérique :

le circuit anti-jitter consiste a reformer le signal S/P-DIF une fois qu'il a été remis au niveau logique +5V.
On constate en effet que le rapport cyclique du signal n'est en général pas de 50% exactement... et du coup la PLL qui se verrouille dessus va **détecter** deux fréquences différentes, selon qu'on a des créneaux haut ou bas : l'analyseur de spectre montre bien deux raies de fréquence d'horloge très proches...

C'est en couplant le signal avec un circuit R-D, introduisant une diode en série, que je suis parvenu à régler précisément le rapport cyclique, jusqu'à obtenir une belle raie de fréquence fixe pour l'horloge démodulée par la PLL.

Bien sûr aujourd'hui, plus de 20 ans après, les circutis DIR font ça très bien tout seuls...

Sample-Rate-Converter : j'ai cessé d'essayer des trucs et des machins... j'avais comparé mon DAC avec les meilleurs de l'époque, et même après... et j'ai conservé le mien... Le seul qui fait mieux est le Klinger-Favre.



3 - Conversion :

A l'époque il y avait des AD, j'en ai essayé quelques-uns... je sortais d'un DAc avec Philips TDA1541, les AD faisaient certes un peu mieux mais bof...



4 - Etage I/V :

J'avais au départ une conversion par AOP monté en masse virtuelle. J'ai comparé une vingtaines d'AOP... pour n'en laisser aucun.
A l'origine, le filtre de sortie était d'ordre 3, parce qu'on m'avait expliqué que... puis il est devenu d'ordre 1, puis 2... puis rien du tout...
et finalement le transfo filtre quand même, passivement ;-)

Ma conversion I/U se fait par résistance et non par transfo.
Le transfo sert seulement à amplifier la tension sans ajouter de bruit ni distorsion. Il filtre aussi.
Et le Burson en sortie est en buffer, sans gain...
Pas logique ? je m'en fous, c'est musicalement optimal... après comparaisons...

Les Burson : adorés par ceux qui les ont essayés, déclarés fumisterie par ceux qui ne les ont PAS essayé !

L'étage de conversion I/U et celui de sortie analogique sont en effet prépondérant, et leur alimentation encore plus !

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4983
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Re:

Postby quebec » Thu May 15, 2014 10:45 am

francis ibre wrote:
francis ibre wrote:Bonjour Québec, bonjour Djdactylo,

Québec : la longueur du câble joue directement sur sa capacité parasite, son inductance, sa résistance...
Ce qui influe directement sur la réponse en fréquence et sa régularité. attention, des accidents de réponse en fréquence, situés très haut en HF, vont avoir un impact sur le comportement BF (détection d'enveloppe).

Et la vitesse de transfert dans tout ça, on s'en fout complètement...

Francis


C'est vrai qu'il y a d'autres variables que le temps . Mais , pour le commun des mortels , l'idée d'avoir les deux cables égaux était que les deux signaux arrivent en même temps aux HP .... pour être en phase , si on peut dire ..... en tout cas , dans notre tête d'amateur ( ce que je pensais dans le temps aussi ) . Mais vu la résolution de l'oreille , quelque msec , ça laisse une marge confortable ...... ça aurait été différent si la vitesse de l'influ électrique aurait été celle du son , là il y aurait eu un problème . ( vous en n'auriez pas foutté ! )

capacité parasite , inductance , résistance ............. j'ai pas assez de connaissance pour savoir leurs influences sur le signal , surtout avec l'ordre de grandeur de la variation de leur valeur avec une différence de 2 M de cables ( la variation de la résistance sur un cable d'argent de 2 M doit pas être énorme ! ) ............... en tout cas vous n'en n'avez pas vu ( au figuré ) aucune .

juste une exemple ; mettons une différence de 0.1 ohm ( je suis généreux :D ) ........... donc 7.9 ohm au lieu de 8 ohm , maintenant son effet quel sera t'il ? .... quand on sait que 1 db de différence ne s'entend même pas ( sauf exception si il y a ) ! ( 3 db c'est le double de la puissance ) ............ pour les accidents de réponse en fréquence , il faut relativé , quand on sait l'effet de l'acoustique d'un local qui n'est pas toujours sysmétique pour les mûrs gauche / droit .

=================================

Dans cette histoire , le facteur le plus limitant ( le maillon le plus faible ) est bel et bien notre oreille . Mais ça nous permet de relativer bien des choses ......... une chance ! , on n'a pas à se casser la tête avec des variations infantisimalles . ;)
Wagner ..... La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots
quebec
 
Posts: 652
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Photos de mon système

Postby djdactylo » Fri May 16, 2014 12:51 pm

Merci Francis pour ces réponses.

Pour l'alimentation, je vais déjà essayer de faire les circuits tels que décrit dans votre livre. Les batteries étant plus complexe, je vais garder çà pour plus tard.

Le DAC Klinger Favre, je confirme. J'ai eu plusieurs fois l'occasion de rencontrer JJ Bacquet et c'est chaque fois une grande leçon musicale. J'adore ses réalisations.

Pour l'étage I/U, il y a un endroit où l'on peut trouver un schéma de principe pour voir sa structure ? Pas forcément le schéma tout détaillé mais juste le cheminement électrique entre les différents éléments. Vous me confortez dans l'idée de soigner cette partie ainsi que l'alimentation.

DJ
djdactylo
 
Posts: 13
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:18 am

Re: Photos de mon système

Postby djdactylo » Fri May 16, 2014 1:00 pm

Quebec,

Il me semble qu vous faites une soupe un peu avec tout.

La remarque de Francis est tout à fait pertinente. LEs caractéristiques d'un cable HP, même sur de courtes longueurs peut fortement influencer le rendu. Son étonnement sur le fait de ne pas avoir de différence avec des longueurs inégales est justifié. Il y a fort à croire que la qualité du câble est suffisament éléevée pour se prémunir de ce genre de problème.

Le simple paramètre de résistance n'explique pas tout. Dire que l'acoustique va masquer ces différences car pas assez fortes en dB est absurde. Dans ce cas, tout le monde brancherait ses HP avec du câble de téléphone..

DJ
djdactylo
 
Posts: 13
Joined: Thu Mar 13, 2014 10:18 am

Re: Re:

Postby vgg » Fri May 16, 2014 2:05 pm

quebec wrote: .

=================================

Dans cette histoire , le facteur le plus limitant ( le maillon le plus faible ) est bel et bien notre oreille . Mais ça nous permet de relativer bien des choses ......... une chance ! , on n'a pas à se casser la tête avec des variations infantisimalles . ;)

Bonjour.
Ah Ah!!!! sommes nous à l'aube d'une énorme évolution (révolution), qui consistera à améliorer , modifier le fonctionnement de notre oreille??????
L'oreille bionique, numérique???? Programmable avec filtres ayant des dizaines et des dizaines de pentes de coupure....ou chacun tout à loisir demandera à ce que des violons sonnent comme des saxos....j 'en passe et des meilleures!!!!
vgg ggv
"Au royaume des aveugles , les borgnes sont rois"
Jean de la Fontaine
vgg
 
Posts: 645
Joined: Thu May 08, 2014 11:20 pm

PreviousNext

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests