Recâblage de la liaison interne préampli-ampli

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Postby vac230 » Sun Jun 20, 2010 12:00 am

Bonjour à tous,

Afin d’améliorer mon ampli JLH 80W à transistors MOSFET, je désire remplacer le câble de liaison interne blindé préampli-ampli (cuivré, multibrins), qui mesure environ 27 cm de longueur, par une solution dans l’esprit que propose Francis dans son livre.

Je pars avec les contraintes suivantes (c’est le matériel que je possède):

-fil argent monobrin de 0.4mm sous gaine teflon.
-au maximum 4 brins pour la voie gauche et 4 brins pour la voie droite.

Puis-je faire un câble décent avec cela, sans avoir besoin de racheter du câble ?

Comment tresser chaque voie ?

Merci pour votre aide.

Nicola
vac230
 
Posts: 320
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby francis ibre » Sun Jun 20, 2010 12:00 am

Bonjour Nicolas,

bienvenue sur le forum.

je ne suis pas certain que cette liaison serve uniquement au transport du signal !
Si la tresse de masse est connectée aux deux bouts, elle est sans doute la seule liaison de masse entre préampli et ampli, et il est probable que le retour des courants d'alimentation se fasse par ce chemin...

S'il y a une autre liaison de masse pour les alims, alors cette liaison par fil blindé ne transporte que le signal, et son blindage devrait être connecté à un seul bout sinon il y a boucle de masse...

Ton problème se résume donc à analyser la gestion des masses dans cet appareil. je ne peux pas décider comment câbler avant d'en savoir plus !

cordialement
Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Postby vac230 » Sun Jun 20, 2010 12:00 am

Salut Francis,

Aïe, nous arrivons en plein dans la masse, sujet oh combien difficile pour moi...

Je vais essayer d'y voir plus clair, mais j'ai besoin de ton aide!

Ce que je vois, c'est que pour chaque voie, il y a un seul fil (pour le point chaud) et la tresse de masse est utilisée pour le point froid). Il n'y a pas deux fils (un pour le plus et un pour le moins) PLUS tresse de masse, mais un seul fil (pour le plus) et la tresse pour le moins.

Donc, la tresse de masse est connectée aux deux bouts.

Est-ce que cela permet d'avancer?

Nicola
vac230
 
Posts: 320
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby francis ibre » Mon Jun 21, 2010 12:00 am

Bonjour Nicola,

Oui, on avance : la tresse de masse relie donc les deux cartes.

Question suivante : comment sont alimentées ces cartes ?

Pourquoi cette question ? parce que je crains que cette tresse de masse ne serve pas seulement au retour signal, mais qu'elle serve aussi de retour pour les courants d'alimentation...

Si tu as les schémas des parties préampli et ampli, peux-tu mes mettre en ligne ici ?

A bientôt
Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Postby vac230 » Mon Jun 21, 2010 12:00 am

Hello,

Je crains de m'être mal exprimé: en effet, quand je parle de liaison préampli-ampli, il s'agit en fait du câble qui amène le signal depuis les 2 cinch d'entrée de l'ampli aux deux cartes voie gauche et droite de l'ampli proprement-dit. Le préampli lui-même est extérieur, et il s'agit du B1 de Nelson Pass.

Nicola
Attachments
ETI5-89.gif
vac230
 
Posts: 320
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby vac230 » Tue Jun 22, 2010 12:00 am

Merci Francis pour ces détails de fabrication: c'est très précis. Je cours, de ce pas (5mm)..., les fabriquer!

Nicola
vac230
 
Posts: 320
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby francis ibre » Tue Jun 22, 2010 12:00 am

Bonjour Nicola,

ah bon !
Je retenais de ton premier message :

**...je désire remplacer le câble de liaison interne blindé préampli-ampli (cuivré, multibrins), qui mesure environ 27 cm de longueur...**

Mais s'il s'agit d'un câble externe c'est autre chose !

Dans ce cas, tu peux faire une paire torsadée, blindée ou non selon que tu disposes de tresse ou pas.

Conducteur signal : deux fils torsadés dans un sens, au pas de 5 mm environ. Ceux que tu as, en argent isolé téflon, iront très bien.

Conducteur masse : deux fils torsadés dans l'autre sens.

Le tout torsadé au pas de 15 mm environ.

Pour faire mieux :
- glisser chaque paire de fil dans une gaine téflon thermorétractable
- mettre l'ensemble torsadé dans une gaine plus grosse, téflon également.

Blindage :
- tresse cuivre que tu peux récupérer sur un coaxial pas cher
- tresse warth en cupronickel
- raccorder le blindage à la masse d'un seul côté

Protéger l'ensemble par une gaine extensible nylon.

A+
Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Postby vac230 » Mon Jun 28, 2010 12:00 am

Bonjour Francis,

J’ai fabriqué le câble selon tes données, sans toutefois mettre de gaine teflon sur chaque torsade, car je n’ai pas cela sous la main. J’ai profité de cette opération pour remplacer les deux connecteurs Cinch de qualité plutôt basique par des connecteurs de meilleure qualité et j’ai fait de même pour les deux fiches qui se branchent sur les cartes de l’amplificateur. Il est probable que le changement des connecteurs influence également le résultat final.

L’étape précédente de mes améliorations avait consisté à remplacer le condensateur C7 du schéma, un MKP de relativement bas de gamme, par un Auricap Audience. J’avais obtenu un saut qualitatif très important, pour un prix encore non prohibitif. D’autres améliorations avaient été apportées auparavant sur le reste du système, et avaient en quelque sorte préparé le chemin à venir.

Pour en revenir à ces câbles, leur fabrication exige une certaine patience, et cela d’autant plus que les câbles monobrin que j’ai utilisés, assez fins, se cassent plutôt facilement à leurs extrémités à cause des manipulations lors du montage. Le plus embêtant est que les câbles finissent par se raccourcir après les ajustements successifs : il faut donc prévoir à l’achat des longueurs en excès pour compenser ces pertes…

J’ai attendu un rodage adéquat, soit ici plusieurs jours, avant d’émettre un avis sur le résultat, ce que j’essaie de faire systématiquement dans la mesure du possible après tout changement dans mon système. Cela permet de garder un peu de recul dans mon appréciation.

Le résultat sonore est vraiment exceptionnel, et je pèse mes mots, d’autant qu’après vérification de l’ancien câble lors de son démontage, j’ai remarqué qu’il s’agissait en réalité d’un câble argent monobrin (de qualité inconnue) contrairement à ce que je pensais précédemment, d’environ 1mm de diamètre, avec blindage. Cela augmente d’autant ma surprise. Je rappelle aussi que ce câble fait moins de 30 centimètres de longueur, ce qui donne encore plus de poids aux améliorations obtenues. Le changement des connecteurs, je le répète ici, peut aussi jouer un rôle.

Voici un petit CR d’écoute, enfin:

-De nouveaux détails sont révélés et le voile qui rendait la musique confuse et pauvre, ce qui me gênait beaucoup, a pour ainsi dire disparu. Meilleure intelligibilité des notes dans le medium et bas-medium. Meilleure articulation du medium.
-Les attaques de notes sont plus nettes, plus rapides. Leur extinction devient audible et subtile.
-Plus grande propreté sur l’ensemble du spectre.
-Le suivi de la mélodie est plus aisé et l’émotion est mieux transmise. L’intention de l’interprète est nettement plus perceptible.
-L’image stéréo est plus piquée.
-Les masses orchestrales ont plus d’ampleur. Les basses sont plus limpides, leur impact est plus puissant, bien perceptible, plus rapide aussi.
-Le grain des instruments devient vraiment perceptible. Certains instruments, dont je n’étais pas encore satisfait du rendu, commencent à ressembler à ce qu’ils sont. C’est le cas du piano par exemple. Les timbres des instruments sont plus riches, dévoilant ainsi leur caractère propre.

Tout cela rend la musique enfin vivante et belle : il faut l’entendre pour le croire…

Le mélomane que je suis commence à être satisfait... et l’audiophile cherche déjà à aller plus loin. Il est difficile de rester à ce niveau de qualité, car il y a quand même beaucoup de détails musicaux qu’il reste à améliorer : sensation d’espace, transparence, rendu des notes aigues, intelligibilité du medium, etc.

Voici les pistes que je désire explorer maintenant:

1. La première est le remplacement des… câbles de sortie HP internes qui relient les deux cartes d’amplification aux prises HP. Ces câbles sont eux de gros fils de câblage électrique en multibrins de cuivre terminés à un bout par des prises Faston et mesurent environ 16 centimètres pour le plus long. Peut-on attendre de leur remplacement des résultat aussi spectaculaires que pour le câble d’entrée, malgré leur longueur moindre ?

2. La deuxième est éventuellement la suppression du trimmer de 10K (preset) du circuit de balance, qui consiste à atténuer, à ce que j’ai compris, le gain de sortie de l’amplificateur. Je précise que dans la version de la carte que j’ai montée, la résistance R9 a été supprimée. RV3 est le potentiomètre de balance de 10K externe, qui n’est pas représenté sur le schéma, et que je n’ai pas monté, puisque je ne l’utilise pas. RV5 est un preset de 10K. Est-ce que la suppression de ce trimmer est possible, et est-ce que cela peut améliorer la qualité du son ?

3. La troisième est de m’atteler à la suppression du léger souffle sur la voie de gauche, qui ressemble à un bruit de boucle de masse, la voie de droite étant à peu près silencieuse. Cela sera plus difficile, car je n’ai pas vraiment les connaissances pour cela.

4. La quatrième est… Aurais-tu une idée, Francis ?

Merci à toi pour l’idée de ce beau câble.

Nicola
vac230
 
Posts: 320
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby francis ibre » Mon Jun 28, 2010 12:00 am

Bonsoir Nicola,

un voile est enlevé, c'est super !


vac230 L’étape précédente de mes améliorations avait consisté à remplacer le condensateur C7 du schéma...


Et pas le C1, en entrée ?

Le C7 je me demande même si on ne pourrait pas carrément le supprimer...
Il fait baisser le gain dans l'extrême-grave, je n'en vois pas l'intérêt vu qu'on a déjà une coupure basse en entrée avec C1...

Voies d'amélioration :

1 - oui, tu peux changer les câbles de sortie, mais là il te faudra une forte section, par exemple deux conducteurs AWG16 (1,25 mm²) ce qui te fera du 2,5 mm² ceci pour chaque fil.
Donc en tout 4 conducteurs, si possible en deux couleurs, torsadés deux à deux, puis le tout torsadé comme précédemment

Et tant quon y est, tu peux utiliser ce câblage entre ampli et enceinte, et même à l'intérieur de l'enceinte entre filtre et HP.

Et pourquoi ne pas bi-câbler, si ce n'est déjà fait ?


2 - RV3 : oui, ce trimmer permet d'ajuster le gain, au cas où un canal en aurait plus que l'autre, ce qui est possible si le potar de balance n'est pas bien apparié...

Tant que tu y es, essaye aussi de supprimer C7 : si l'ampli reste stable et sans offset en l'absence de C7, alors tant mieux !


3. Une boucle de masse est une antenne basse impédnace, qui récolte les champs magnétiques environnants, lesquels sont à 50 Hz et harmoniques impaires. Donc une boucle de masse ronfle, mais ne souffle pas...
Eventuellement, si le spectre rayonné est riche, le ronflement est crépitant, grésillant, comme tu veux, mais pas soufflant.

c'est du RRRRR, crrrr, brzzz, brrrrr, shrrrrr, mais pas ffff ni chhhh

Un souffle vient plutôt d'un semi-conducteur, ou parfois d'une résistance de mauvaise qualité.


4 - Une idée ? La salle, bien entendu !

A bientôt
Francis'
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4963
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Postby vac230 » Wed Jun 30, 2010 12:00 am

Salut Francis,

Voilà, j’ai supprimé le trimmer de balance. En fait, lors de cette opération j’avais oublié de relier C7 à la masse. Du coup, je n’avais plus de basses, c’était mou et je devais augmenter beaucoup le volume pour avoir un peu de son. Après m’être aperçu de mon erreur, tout est rentré dans l’ordre… avec l’amélioration suivante :

Les basses descendent un poil plus bas, et du coup la contrebasse ressemble davantage à ce qu’elle est, plutôt qu’à un violoncelle. Ouf ! On perçoit un peu plus de détails dans cette zone, mais si la lisibilité de cette contrebasse pouvait être améliorée, cela serait bien. Eh, oui, plus on avance plus on en veut : l’impossible devient possible ! Les basses ont aussi plus d’ampleur. Le bas-medium est un peu plus lisible, plus articulé.

Mon erreur de montage signifie-t-elle que C7 a tout de même son importance ? C’est vrai que je rechigne à le supprimer. Pour ce condensateur, de valeur 10uF, à défaut de l'enlever, est-il intéressant de le découpler par un teflon de très petite valeur, du genre 0,03uF ?

Pour C1, de valeur 0.47uF : non, je n’y avais pas pensé… Quel est son rôle ? Le condensateur actuel est un polycarbonate. Quelle technologie utiliser ? Je pensais éventuellement à un MKP du genre Audyn Plus, pour changer un peu par rapport à l’Auricap Audience que j’ai déjà installé pour C7, mais je n’en possède pas. Autrement, je pourrais essayer du teflon russe, que j’ai sous la main.

Dans la foulée, est-il utile de remplacer C6, qui est de même valeur ?

Pour les condensateurs électrolytiques de 470uF (220uF sur le schéma), j’aurais voulu les remplacer par des Elna Silmic II, mais je n’ai malheureusement pas la place en hauteur pour les caser. Je devrais pour cela fabriquer une boîte sur mesure…

Pour le câblage interne HP, je vais prendre mon temps, afin de réaliser quelque chose de très bonne qualité. Comme je n'ai pas accès à rscomponents, il va falloir trouver une autre source.

Pour le vrai-faux souffle, qui est, comme tu me le fais aimablement remarquer, un ronflement (un bzzz dans ta nomenclature!): de fait, j'en ai dans les deux enceintes, un peu plus audible dans celle de gauche. Ce ronflement est très énervant, surtout quand on sait que certains arrivent à supprimer ce genre de désagrément. Il me fait perdre, je crois, quelques détails sonores.

Enfin, les points sonores à améliorer, hormis la salle à laquelle il va bien falloir penser, comme tu le dis, sont les suivants, afin que le mélomane soit satisfait : lisibilité de l’extrême basse, articulation du medium et suppression d’une sensation de dureté, de compacité, de manque d’ouverture dans cette région, qui gâche un peu mon plaisir depuis le début, et peut-être davantage de légèreté des notes aigues. Ce problème de medium un peu dur, me chicane. Arf.

Cordialement,

Nicola
vac230
 
Posts: 320
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Next

Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest