Controle de volume multivoie

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Postby jice78 » Fri Apr 23, 2010 12:00 am

bonjour,

J'ouvre un nouveau fil suite à la question de GG14.

Dans le même genre de configuration avec un BSS366T, je souhaiterai gagner 2 conversions.Une N/A dans le lecteur CD et une A/N à l'entrée du BSS et alors où placer la commande de volume de façon à ne pas perdre le bénéfice de la première action.

Le BSS s'accommode d'un préampli analogique amont et fonctionne sans bruit ni ronfle même la tête dans le pavillon en étant câblé en asymétrique.

Merci pour vos avis

Gérard


Ma petite expérience m'a montré que la dernière conversion conditionne la qualité du signal et que tout aller-retour A/N/A ne fait qu'abimer le signal. Si on filtre en numérique, il faut une chaine numérique. A ce moment le contrôle de volume doit être en entrée de chaque ampli, il faut donc un système multivoie.

Solution 1 : Potar multi étage motorisé ou non. Problème de linéarité entre piste, encrassement... introuvable si on travaille en symétrique: il faut un 12 pistes pour un tri-amplification. En asymétrique il y a le kit sélectronic pour le DCX

bonne description ici
http://www.dcx2496.fr/configuration.php

Solution 2: Les commutateurs de résistance de précision. En qualité et linéarité cest mieux. exemple les commut DACT... problème 24 pas c'est pas assez fin comme réglage à mon gout et pas de télécommande.

Solution 3: Les solutions à Circuit intégrés style PGA2310 PGA2311 (il y a des kits chez audiophonics) ... j'ai souffert avec ce type de circuit, le microcontroleur me renvoyait du bruit sur la masse analogique de mon préampli Sonic Frontier...

Solution 4: les relais sur une échelle de résistances appairées, linéarité nickel, nombre de pas élevé possible (99), possibilité d'avoir un buffer en sortie en discret type Burson...

C'est vers la solution 4 que j'ai regardé en priorité, mais si possible, je voulais éviter les boites en plus... (c'est pas toujours possible), l'idée est donc d'avoir un boitier de contrôle qui drive les atténuateurs dans chaque ampli via un câble de commande.
Ceci, pour si possible éviter l'influence supplémentaire d'un câble audio.

Je viens de finir le prototype à base de module Audio-GD:
Contrôle un micro qui drive des opto-coupleurs qui eux commutent du 5V pour alimenter les bobines des relais. La commande se fait par un bus sur connecteur DB9.

Voir photos.

Carte micro
Alim 5V Micro
Alim 5V Relais
4 Sorties DB9 (bi-amp dans mon cas)
La carte relais double échelle de 10Kohm au total

A suivre...'
Attachments
IMG-1652.JPG
IMG-1658.JPG
IMG-1656.JPG
jice78
 
Posts: 147
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby jice78 » Fri Apr 23, 2010 12:00 am

(suite)

Pour la partie analogique j'ai utilisé le module "M12" qui permet de sortir un courant modulé qui attaque l'échelle de résistance de valeur variable. La tension variable crée est bufferisée en discret par un étage classe A. Rapport signal/bruit d'enfer !



Pour un XLR il faut 2 x modules !!!

un petit boitier hifi2000 et voila les protos !

Je pilote 4 cartes relais avec une seule zapette, c'est plus mieux WAF

Le filtre travaille sur les 120dB des 24 bits d'entrée avec l'entrée AES (en entrée analogique les vu-mêtre sont déjà à -96dB sans signal... )

Le filtre travaille en numérique à -9dB pour garder une marge dynamique dans le cas de CD surcompressé et modulé a donf et pour ne pas avoir à y toucher (la face avant est verouillée: "sécurité enfant des copains")

La montée de micro-information dans cette config est spectaculaire et presque dérangeante au début, on entend les bulles de salive dans la bouche des chanteurs, la moindre respiration est là, ... une redécouverte des CD...

Par contre le preneur de son qui joue avec le panpot de sa console est pris sur le fait du premier coup !

à suivre...'
Attachments
IMG-1661.JPG
IMG-1668.JPG
jice78
 
Posts: 147
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby jice78 » Fri Apr 23, 2010 12:00 am

(suite)

Les protos sont finis et complètement fonctionnels.
Pour bien faire il faut que je fasse un PCB pour avoir une intégration plus compacte pour rentrer dans le boitier des Hexos. Pour l'instant, le concept est validé.

J'ai rajouté des 1µ 63V MKP sur tout les chimiques de découplage histoire de fignoler.

Dans ton cas Gérard, si ton drive sort en SPDIF 75ohm il te faudra un transfo pour utiliser l'entrée AES du BSS (110ohm)... il y a du boulot mais ca vaut le coup.

une dernière photo: la mise en place sur les étagères.

Cordialement
Jean-Claude
Attachments
IMG-1677.jpg
jice78
 
Posts: 147
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Postby gg14 » Fri Apr 23, 2010 12:00 am

Merci Jean Claude pour la réponse. Je suis épaté par ce que tu as mis en oeuvre et qui dépasse largement mes maigres compétences en électronique numérique.
Mais je vais y réfléchir.
J'ai vu le 6voies Sélectronic mais ça fait rajouter des étages.
Le BSS est assez transparent et me donne une bonne image sonore sur le couple tl1601B et TD 4001. Alimenté par des MOSFETS schéma JmPlantefeve en bas et PP300B en haut Schéma YMahe à la mode Francis dont des transfo double C amorphe, le tout à la sauce BE y compris les caisses, la définition et la dynamique sans agressivité est au rendez vous. Les amplis malgré leur technologie différente fusionnent bien.Je sais ce que veux dire Francis quand il parle de réalité sonore. Un 2ème 38 aurait été le bienvenu mais manque de place et local trop petit.
Le filtrage que j'ai retenu est le NTM 36. J'ai essayé le LR24 et le JMLC. Le premier me donne une image sonore proche de mes DAVIS KRISTEL que j'ai pris en référence et dont le 20TK8 est peu filtré.
Le JMLC dans mon local a tendance a creuser le son au raccordement. Ma mise en oeuvre est peut être mal faite.

Gérard
gg14
 
Posts: 1048
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am


Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests