Test condensateur chimique

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Test condensateur chimique

Postby Philmore » Thu Nov 08, 2018 6:47 pm

Bonjour à tous,

J ai bien saisi la différence que Francis explique sur les condensateurs de têtes et les condensateurs de filtre sur nos alimentations.Ils ne sont pas sollicités de la même manière.
Mais est il possible de les tester pour estimer leur espérance de vie? (Surtout pour les condos qui sont juste après les redresseurs)
Est ce qu’en dessouder un, le mettre en charge et mesurer le temps qu’il met à baisser serait significatif?
Est ce qu’en faisant une mesure de la capacité une fois le condensateur dessoudé serait il mieux?
Et autre question, est ce qu un chimique non utilisé perd de sa durée de vie?

En vous remerciant
Philippe
Philmore
 
Posts: 28
Joined: Fri Mar 21, 2014 5:38 am

Re: Test condensateur chimique

Postby francis ibre » Thu Nov 08, 2018 11:12 pm

Bonsoir Philippe,

pour estimer la durée de vie restante d'un condensateur, il faudrait connaitre les caractéristiques qu'il avait lorsqu'il était neuf : sa capacité, son impédance, son courant de fuite.
A partir de là, il faut savoir que ces trois caractéristiques évoluent avec l'usure :
- la capacité diminue
- l'impédance augmente
- le courant de fuite augmente

Sachant que les tolérances sont en général de +/-20% (mais ça peut être -20/+50%...), tu comprends que d'effectuer une mesure sur un condensateur ancien ne te dira RIEN :
- si par exemple sa capacité mesurée est à 5% au-dessus du nominal, ça ne prouve pas que le condo est bon : peut-être était-il à +20% quand il était neuf !!!... Et par conséquent il est déjà bien entamé...
- de la même façon, un condo mesuré à -10% du nominal peut très bien être parfaitement neuf...

Bilan : il eut fallu que tu mesures tes condos AVANT de les mettre en service, pour qu'une mesure faite aujourd'hui soit sensée !

Mais malgré cela tes mesures ne suffiront pas : même si tu sais exactement où le condo en est en capacité, impédance et fuite, il te faudrait connaitre précisément le courant pulsé efficace qui va traverser le condo - car c'est ce courant qui conditionne le vieillissement - ainsi que la température de surface du condo, pour prétendre prévoir le temps qu'il lui reste à vivre...

Le meilleur indicateur de vieillissement reste la mesure de l'impédance du condo, en supposant bien sûr que tu avais mesuré la valeur d'impédance du condo neuf.
certains appareil de contrôle te donnent la résistance série ESR, ou le facteur de pertes : ça revient au même.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4851
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Test condensateur chimique

Postby Philmore » Fri Nov 09, 2018 1:47 pm

Merci Francis,
Et les chimiques qui sont depuis des années dans les tiroirs en attendant leur tour! Est ce qu’il vieillissent ?

Philippe
Philmore
 
Posts: 28
Joined: Fri Mar 21, 2014 5:38 am

Re: Test condensateur chimique

Postby francis ibre » Fri Nov 09, 2018 2:02 pm

Bonjour Philippe,

oui ils vieillissent, et encore plus s'ils sont antérieurs à 1985 : le diélectrique utilisé à cette époque - en plus d'être à base d'huile contenant des PCB toxiques - pose des problèmes de tenue dans le temps.
Ces condensateurs nécessitaient d'être mis sous tension à intervalles réguliers pour conserver leurs caractéristiques.

Un technicien de chez Fachot-électronique à Metz m'avait montré à l'époque les bancs de remise en forme des condensateurs chimiques, ainsi que l'évolution du courant de fuite, vraiment impressionnant au début, après stockage prolongé !

Avec les condensateurs modernes, cet effet est moins sensible, toutefois il faut s'attendre à un comportement dégradé pendant les premières heures après sortie de stockage.
La bonne pratique est de "reformer" le condensateur en lui appliquant une tension continue pendant quelques heures, en commençant avec une tension de la moitié de la tension nominale pendant au moins 1/4 h.
Après cela seulement le condo pourra supporter un courant redressé pulsé.
Mais si tu appliques directement un courant pulsé sur un condo sorti de stockage, il risque de dissiper énormément et de s'échauffer, et j'en ai même vu qui faisaient directement sauter le fusible...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4851
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am


Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest