Réseaux de courbes Pentode

Le <a href="http://www.elektor.fr/bienentendu" target=_blank><U>livre</U></a> de Francis Ibre

Réseaux de courbes Pentode

Postby hornikart » Wed Sep 12, 2018 6:56 am

Bonjour Françis,

Les réseaux de courbes Ip=f(Vpk) pour une pentode (ou une tétrode) sont donnés pour 1 (parfois 2) valeur de la tension de grille G2.
Comment peut-on extrapoler ces courbes pour d'autres valeurs de Vg2 ?

Exemple concret: sur le classique schéma SE300B, fig.278 page 296 dans BE,
- pour faire l'analyse du fonctionnement du tube WE310A et tracer sa droite de charge comment obtenir le réseau de courbes à Vg2=102V ?
- réciproque de la question: lors de la synthèse, comment le concepteur a-t-il déterminé cette valeur Vg2=102V ?

Bernard.
hornikart
 
Posts: 16
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am

Re: Réseaux de courbes Pentode

Postby francis ibre » Wed Sep 12, 2018 4:15 pm

Bonjour Bernard,

que voilà une excellente question !

Extrapoler : euh... non, vaut mieux pas : extrapoler, c'est imaginer les valeurs "au-delà" donc en dehors de l'intervalle, c'est très risqué !

Interpoler : Oui, déduire ce qui est "entre", donc si on a deux réseaux de courbes (par exemple pour Ug2 = 250 et 360 V pour une EL34) on peut essayer d'interpoler entre ces deux valeurs, pour voir ce que donnerait un réseau pour Ug2 = 300 V par exemple...

Problèmes :
- le phénomène qui lie Ia à Ug2 n'est pas du tout linéaire, il n'y a aucune proportionnalité, donc si on fait une interpolation linéaire on est dans les choux...

- l'évolution du réseau quand Ug2 augmente est assez particulière : les courbes sont toutes décalées vers le haut certes, mais elles sont également tassées !
Autrement dit, les courbes du bas sont fortement "remontées" alors que celles du haut le sont beaucoup moins : la pente du tube est donc diminuée quand Ug2 augmente...

Exemple avec une EL34, donc voici les réseaux, pour Ug2 = 250 V et 360 V :
UaIa-EL34-250.jpg

UaIa-EL34-360.jpg


Avec Ug2 = 250 V, sur la première figure, on voit par exemple qu'avec polarisation grille de Ugk = -20 V on a un débit anode Ia = 30 mA environ, très peu variable avec Ua...
Pour une polarisation de 0 V et Ua = 100 V on a un débit de 250 mA...

Maintenant, sur la seconde figure, on constate que la polarisation à -20 V amène un débit de l'ordre de 120 à 150 mA : le débit à donc été multiplié par 4 à 5, simplement en montant Ug2 de 250 à 360 V !!!!
Les courbes "du bas" ont donc fortement monté !
Mais pour polarisation à 0 V et Ua = 100 V, on voit que le débit est passé à 410 mA, il était de 250 mA avant : il n'a même pas doublé...
Les courbes du haut sont montées, mais pas beaucoup...

Le réseau s'est donc tassé vers le haut.
Il me semble qu'il est très difficile de prévoir, par interpolation ou calcul, le réseau qu'on aura avec Ug2 = 300 V...
Je crois beaucoup plus sain et sûr de monter une maquette et de mesurer "in situ", je pense que c'est ce que le concepteur a fait pour aboutir à ces 102 V sur l'écran de la 310A... ;)

Je vais quand même jeter un oeil dans le bouquin de R. Moers, voir ce qu'il en dit.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4618
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Réseaux de courbes Pentode

Postby hornikart » Fri Sep 14, 2018 1:37 pm

Bonsoir Francis et merci pour ta réponse.

En feuilletant T.A. j'avais déjà regardé les courbes du tube EL34. Mes observations convergeaient avec les tiennes.
J'en concluais qu'en agissant sur la polarisation de G2 on pouvait accroître considérablement les possibilités de réglage d'un tube mais que les variations des différents paramètres était très difficile à prévoir ...

Pour en revenir au SE300B, les adeptes de ce montage mettent en avant la compensation des harmoniques obtenue par l'association pentode-triode.
Je pense (intuitivement) que cette compensation doit être optimale qu'après un choix très précis du point de fonctionnement et un réglage fin du WE310A. Mais ceci est difficile à réaliser sans courbes ...

A défaut de réseaux de courbes la maquette est une solution. Néanmoins son pré-dimensionnement me semble difficile et sa mise au point délicate compte tenu de l'interdépendance et du grand champ de variation des paramètres.
Un peu la situation du professeur Mortimer dans le chronoscaphe de Miloch !

Si tu trouves quelque chose chez R. Moers, je suis intéressé.

Enfin "extrapolation" était mal choisi j'en conviens. Que penses-tu de "anamorphose" ?

Bernard.
hornikart
 
Posts: 16
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:58 am


Return to Bien Entendu - itinéraire d'un audiophile

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 5 guests