Solution pour dépose facile de la crème à braser

Postby jelectronique » Wed May 30, 2007 12:00 am

Bonjour à tous,

Ceux qui utilisent un four à refusion ont sûrement remarqué que déposer la quantité exacte de crème à braser n'est pas évident.
Donc j’ai essayé de réaliser des pochoirs comme dans l’industrie et les premiers résultats sont très concluants :
http://wiki.jelectronique.com/souder_des_cms#realisation_de_pochoirs_pour_la_depose_de_la_creme_a_braser

Si vous avez des idées, des remarques, n’hésitez pas.
a+
JP
jelectronique
 
Posts: 9
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:37 pm

Postby ymasquel » Wed May 30, 2007 12:00 am

Bonjour JP,
Excellente idée pour éviter les ponts par excès (ou parfois par manque) de matière. Les résultats sont intéressants. Le TSOP32 semble toutefois être copieusement chargé. Il est par contre nécessaire de disposer du logiciel permettant la création du masque.
Tu as travaillé avec lu laiton 2/10ème, as-tu essyaé d'autres épaisseurs ? Les masques industriels semblent plus minces. Il est vrai que le 1/10ème ne soit disponible qu'en maillechort mais est-ce un problème ?
Dernière question : a-t-il fallu faire des retouches manuelles ?
Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3390
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby jelectronique » Wed May 30, 2007 12:00 am

Bonjour Yves,

« Tu as travaillé avec lu laiton 2/10ème, as-tu essyaé d'autres épaisseurs ? »
Pas pour l’instant. Comme c’était un 1er test je n’ai acheté qu’une plaque.

« Les masques industriels semblent plus minces. »
Ils sont généralement d’une épaisseur comprise entre 100 et 300 microns donc 200 c’est parfait.

« Il est vrai que le 1/10ème ne soit disponible qu'en maillechort mais est-ce un problème ? »
Je n’ai pas encore essayé mais ça ne devrait tarder.
Mais à première vue le maillechort contient du nickel plus résistant à la corrosion donc la gravure risque d’être plus lente et moins précise.

« Dernière question : a-t-il fallu faire des retouches manuelles ? »
Au premier test, oui, j’ai eu un court circuit entre 2 pattes d’un CI mais c’était parce que je n’avais pas mis de marge de sécurité comme expliquée sur le Wiki.
Au 2eme test, c’était parfait.

a+
JP
jelectronique
 
Posts: 9
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:37 pm

Postby escartefigue33 » Sun Oct 26, 2008 12:00 am

Bonjour,

Le masque en laiton ou inox est intéressant pour les petites séries.

Pour les circuits unitaires j'utilise une doseuse pneumatique maison facile à réaliser.

Bien sûr, il faut disposer d'un compresseur, mais vu le faible débit demandé, un compresseur de frigo avec une petite cuve et un pressostat réglé vers 5 Bar est suffisant.

Ensuite il faut un détendeur réglable de 0.5 à 2 Bar, une électrovanne et une tempo réglable de 0.1 à 3 secondes environ, plus une position marche continue.

Le déclenchement de la tempo est assuré par une pédale.

On peut acheter des seringues 10ml (suffisant) ou 30ml avec le bouchon quart de tour, les aiguilles 0.2 à 1mm et le tuyau d'air chez Radiospares.

Le dépôt obtenu est extrêmement répétitif si on utilise de la crème à braser en pot, qu'on peut diluer avec 1 ou 2% de flux.

La crème en pot contient bien plus de métal que celle qui est vendue en seringue.

Le dépôt est très rapide avec un peu d'habitude, pour les pattes très rapprochées on peut tracer un trait continu avec l'aiguille de 0.2mm, les retouches après soudure sont rares.

Cordialement,

GéGé
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm


Return to Four à refusion pour CMS (01-2006)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest