Essais comparatifs de vieux engins.

Essais comparatifs de vieux engins.

Postby pier1234 » Tue Dec 05, 2017 4:25 pm

Bonjour à tous,
Dans le temps, j'étais pier123.
Comme je ne suis pas arrivé à me remettre sur le forum avec ce pseudo, j'en ai profondément changé ... pier1234

Avec l'aide de nombreuses personnes du site, je suis arrivé, il y a quelques années à monter de nombreux amplis, préamplis, enceintes.
J'en ai revendu quelques-uns, dont certains que je regrette comme par exemple le "Zenotron" de Monsieur Plantefève.
D'autres que je ne regrette pas du tout comme un "the discret" d'Elektor ou un préampli passif ou encore un essai d’enceintes "Large bande"

A l'occasion d'une panne sur l'un de mes engins, je me suis amusé à faire un comparatif sur ce que j'avais encore en stock et sur ce que j’avais eu l’occasion d’écouter ailleurs.

En source :
Une platine Denon DP-47F de laquelle j’ai sorti le transfo qui vibrait dans le coffret.
Une cellule Shure N97XE
Un lecteur CD sony X707 ES qui me fait juste des misères pour avaler automatiquement le CD.
Un vieil ordinateur portable sous XP relié à un disque dur externe pour du Mp3, Flac et autres.
J’ai essayé de comparer un « mini-Crescendo » d’Elektor, un « Fet-Amp » d’Elektor, un « Fredy 408 » de LED un « Douglas Self » à base de 2 X 32 amplis OP NE5532 et un kit « Velleman 4040 » à tubes
Avec un Préampli « the Complet » d’Elektor puis ensuite avec un préampli « Douglas Self 2012 »

Une paire d’enceintes en kit revisité « Visaton »
Un caisson de basses d’imagination personnelle et un module ampli dédié « de chez Audiophonics » pour les basses ont été utilisés.

Le tout a été essayé sur plusieurs jours avec prises de notes sur papier.

Il ressort de mes écoutes que l’ampli à base de NE 5532 est extraordinairement silencieux en bruit propre et extraordinairement fade à l’écoute.
Le Fet-Amp a obligatoirement besoin d’un caisson de basses pour donner un rendu sonore potable.
Le mini-Crescendo me semble plus « criard » que le Fredy
Ma palme va donc au Fredy pour les amplis à transistors.
Par contre le kit Velleman l’emporte sur le Fredy, et cela certainement à cause d’une coloration sonore qui me convient parfaitement.

En ce qui concerne les préamplis, The Complet est parfait sur l’ensemble de ses fonctionnalités Mais le préamp 2012 bien que moins riche en connectique, dispose d’un module pour les vinyles qui est vraiment supérieur.

Pour l’écoute au casque, je dispose toujours d’un ampli Elektor qui date de 1984 me semble-t-il. Et qui est parfait.

J’ai écouté d’autres choses à l’extérieur : Des petits modules chinois. La cata ! quant à ceux à tubes de la même provenance la cata ++.

Je me demande si en matière de « son domestique » il y a eu une réelle avancée ces dernières années ... En miniaturisation et en technologie c’est sûr mais pour quel résultat « objectif » sur l’amélioration de la reproduction sonore dans une pièce normale d'un petit pavillon .
Pierre.
pier1234
 
Posts: 31
Joined: Wed Nov 01, 2017 3:04 pm

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby francis ibre » Tue Dec 05, 2017 6:41 pm

Bonsoir Pierre,

c'est une expérience très intéressante, et même édifiante, que j'ai mené de nombreuses fois, chaque fois que je répare un appareil ancien !

Par exemple, le "vieux" Scott d'un pote, avec ses Ditton 44 : excellent !
Des "vieilles" 3A avec un Marantz, sur un CD85 Marantz : magnifique...

Le progrès technique ? il a surtout pris place dans la conception, assistée par ordinateur, et qui a permis par exemple d'optimiser les formes et dimensions des caisses, afin de diminuer les chutes (!) et de faciliter la fabrication... également d'optimiser l'accord de l'enceinte du premier coup, sans être obligé de faire 36 prototypes, d'où un gain de temps considérable en conception !

Conséquence : la paire d'enceinte actuelle revient 10 fois moins chères qu'il y a 30 ans... mais elle est vendue toujours aussi chère : la marge est donc plus... confortable !
Grevée cependant par le coût du transport des caisses depuis la chine... (quasiment plus un seul constructeur européen ne fait se caisses, sauf Klinger-Favre).

Même constat sur l'électronique : les progrès ont permis de concevoir à coût réduit, de minimiser les coûts de production, de standardiser les composants, d'intégrer le maximum de fonction dans des puces dédiées.
Mais les transfo / diodes / condos qui fournissent le courant n'ont pas progressé !
Aucun constructeur d'ampli aujourd'hui, ne fait des alims de structure CRC (filtrage en Pi) avec des condos de valeur "normales" : on est encore sur le simple filtrage par UN condo (par polarité) de 4700 µF...

Donc pour moi il n'y a pas eu de progrès technique quant aux performances subjectives : le rendu des produits actuels est du même niveau qu'il y a 30 ans, c'est à dire globalement très moyen pour la très grosse majorité des appareils.
En bas de gamme, la qualité globale semble avoir progressé quand même...
En très haut de gamme, peut-être un peu aussi grâce à des composants plus proches de l'idéal, et grâce aussi à des moyens de mesure plus performants, plus fiables et surtout plus rapides !

Je crois qu'aujourd'hui, on "saurait" mieux faire (largement) mais le prix de revient serait toujours trop élevé par rapport aux parts de marché visées...
Donc on continue de faire de l'économique, du rentable, du "grand public" permettant d'accéder à une qualité correcte pour un prix accessible !

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4476
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby jaja75 » Tue Dec 05, 2017 7:14 pm

Bonsoir

Alors là, Francis, je partage totalement ton analyse

Jean
jaja75
 
Posts: 746
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby trappeur » Tue Dec 05, 2017 7:50 pm

Et voilà j'en étais sûr !!
Vous avez encore oublié la Cdiff, c'est pas nouveau , d'accord , mais comme ça n'avait jamais été utilisé c'est quand même un progrès qui saute aux oreilles !!!

allez , je ne vous en veux pas , mais dites vous bien que tant que vous n'aurez pas essayé vous ratez quelque chose de surprenant.
A+
trappeur
 
Posts: 200
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:56 am

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby pier1234 » Tue Dec 05, 2017 8:40 pm

Bonsoir à tous,

Monsieur Francis Ibre toujours présent, cela fait plaisir !
Il est vrai pour ma part que je ne rencontre plus d'alimentations et de filtrages "à "l'ancienne" dans de nombreux appareils récents. Loin d'être passéiste, je pensais que c'était une évolution ...
Je m'étonnais et je m'étonne toujours de voir certains amplificateurs actuels aussi légers qu'une plume, capables de délivrer des puissances incroyables ... Sur les publicités.
Principalement quand je les compare avec le poids de mes alimentations d'amplificateurs obsolètes et obèses qui ne délivrent qu'une puissance parcimonieuse.
j'ai "entendu" des choses chinoises à très bas prix : "ça gueule" mais cela n'essaie pas de reproduire du son. Par contre le look est superbe. (L'habit ne fait pas ...)

Trappeur,
je me suis empressé de chercher ce qu'était le CDIFF ... je suis un vieux naïf.

Pierre.
pier1234
 
Posts: 31
Joined: Wed Nov 01, 2017 3:04 pm

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby jaja75 » Tue Dec 05, 2017 8:55 pm

trappeur wrote:Et voilà j'en étais sûr !!
Vous avez encore oublié la Cdiff, c'est pas nouveau , d'accord , mais comme ça n'avait jamais été utilisé c'est quand même un progrès qui saute aux oreilles !!!

allez , je ne vous en veux pas , mais dites vous bien que tant que vous n'aurez pas essayé vous ratez quelque chose de surprenant.
A+


Trappeur, tu as oublié que j'ai fait de la CR normale, de la CDiff et de la Hawsford (voir mes nombreux posts sur le sujet) et pas mal d'essais et de simus sur ces sujets. Il y a des plus mais aussi des moins !

Et ce n'est un progrès que pour quelques DIYers. Or là, Pierre évoquait l'évolution des matériels du commerce.
Jean
jaja75
 
Posts: 746
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby jaja75 » Tue Dec 05, 2017 8:57 pm

Pierre,

CDiff = contre-réaction différentielle
jaja75
 
Posts: 746
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby pier1234 » Wed Dec 06, 2017 8:19 am

Bonjour à tous,

Merci beaucoup jaja75 d'avoir orienté plus avant ma recherche Internet.
J'ai lu un article en PDF. Je n'ai rien compris ...
Je ne suis pas du tout électronicien !

trappeur,
Je pense, d'après ce que vous écrivez, que je passe à côté de quelque chose d'important dans l'amélioration du matériel sonore. Mais cela dépasse de très loin mon niveau de compétence.
Mille excuses de ne pas avoir porté de crédit à votre affirmation lors de votre précédent message.
Pierre.
pier1234
 
Posts: 31
Joined: Wed Nov 01, 2017 3:04 pm

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby jaja75 » Wed Dec 06, 2017 8:45 am

Bonjour à tous

Pierre, c'est une façon particulière d'appliquer une contre-réaction à un ampli de puissance, qui n'est pas toujours facile à faire et qui ne donne pas systèmatiquement un meilleur résultat audible. Ce n'est pas que la CR qui fait la sonorité de l'ampli.

Elle nécéssite l'emploi d'un étage d'amplification différentiel supplémentaire par rapport au même ampli en CR classique.

Jean
jaja75
 
Posts: 746
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: Essais comparatifs de vieux engins.

Postby guy2 » Wed Dec 06, 2017 10:00 am

Je m'étonnais et je m'étonne toujours de voir certains amplificateurs actuels aussi légers qu'une plume, capables de délivrer des puissances incroyables ...

Ce qui permet de réduire le poids est essentiellement dans les alimentations.
Les alims classiques linéaires pèsent très lourd, notamment à cause du (ou des) transfo(s).
Les alims modernes à découpage, à résonance notamment, permettent de réduire drastiquement ce poids, avec d’excellentes performances.
J’en ai fait récemment l’expérience sur un ampli (à transistors) qui à ainsi perdu une bonne dizaine de kilos, et qui fonctionne aussi bien (et aussi fort).


Ce n'est pas que la CR qui fait la sonorité de l'ampli.

Elle y contribue quand même pas mal.

L’inconvénient de la CR classique est qu’elle le « bride » quelque part en comprimant son gain, de façon non homogène.

L’avantage de la Correction différentielle, c’est qu’elle n’intervient que pour corriger les écarts entre le signal d’entrée et le signal de sortie, rendant ainsi l’ampli plus transparent.

Pour ceux pour qui la transparence est primordiale, c’est un élément intéressant.

Pour ceux qui préfèrent "entendre" les composants il vaut mieux éviter toute CR ou correction ;)

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1846
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Next

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest