un préampli est- il vraiment utile ??

Re: un préampli est- il vraiment utile ??

Postby francis ibre » Sun Dec 24, 2017 11:16 am

Bonjour à tous,

il est vrai que lorsqu'on écoute de la musique, on a naturellement tendance à écouter... la musique !
C'est à dire la mélodie, l'harmonie, les timbres... mais ces éléments-là sont reproduits même sur une petite radio !!!

Au contraire, si on s'intéresse à "autre chose", on perçoit les sons de manière totalement différente.
Pour cela il suffit d'être attentif à :
- espace
- matière
- mouvement

Un son, c'est le résultat d'un mouvement de "quelque chose qui se déplace, ici".
L'ouïe est faite pour repérer et identifier immédiatement la source d'un bruit, surtout lorsqu'elle est invisible (hors champ ou dans le noir), c'est un sens de survie, qui pour cela ne "dort" jamais : un bruit réveille, une image non...

Il faudrait donc parvenir à écouter la musique sans l'écouter elle-même : oublier ce qu'elle exprime artistiquement, oublier qu'on connait le morceau, oublier le style du compositeur, du chef, des exécutants, oublier qu'on sait qu'il s'agit d'un piano...
Et tenter de percevoir l'espace : la salle, ses dimensions, sa réverbération (tout ça est "derrière" les sons)...
Tenter de percevoir la matière sonore : un piano c'est 400 kg de bois qui vibre : si on n'a pas l'impression du poids de l'instrument, c'est raté...
Percevoir le mouvement : frappe des cordes, résonance de la table, et même les gestes de l'instrumentiste.

En procédant ainsi, on a très vite une impression de son réaliste... ou pas...
Très souvent... pas !
Très souvent, la guitare est réaliste, la voix l'est presque... le piano assez peu, la batterie pas du tout.

Cela revient à écouter comme le ferait un papou qui n'a jamais entendu notre musique, et se demande avec quoi et comment on arrive à produire ces sons.
Il s'agit donc d'accueillir des perceptions, sans chercher à les décoder : malheureusement c'est un automatisme, dont il faudrait se défaire, et ça demande un peu d'entrainement...

Essayez et vous verrez ! (entendrez)
Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4685
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: un préampli est- il vraiment utile ??

Postby guytou » Sun Dec 24, 2017 5:44 pm

Bonsoir Francis ,

" Il s'agit donc d'accueillir des perceptions, sans chercher à les décoder : malheureusement c'est un automatisme, dont il faudrait se défaire, et ça demande un peu d'entrainement... "

En fait l'automatisme dont tu parles est culturel et assez récent dans l'histoire de l'homme , l'automatisme animal , vital , de survie est toujours là , pret à etre utilisé . Exemple : nous sommes nous aussi équipés d'un système d'écholocation ( comme les chauve-souris ) . Il suffit d'avoir à évoluer dans une maison inconnue dans le noir total pour s'en rendre compte : à tatons je trouve une porte , je l'ouvre , qu'y a t'il derrière ? y a t'il un sol ou le vide ? ( ça c'est vital ) . Rien que les réflexions du bruit de ma respiration , si la pièce est petite , me donnent la plupart des infos utiles : volume de la pièce , matière des murs , hauteur de plafond , présence d'un sol ou non . En cas de doute ou si la pièce est grande , je peux lancer un petit bruit pour aller plus loin . Et tout ça juste avec le bruit de ma respiration , si faible que je ne l'entends pas en temps normal . Donc à mon avis les informations auditives remontées dépendent beaucoup de la configuration de son état de veille ( urgence vitale ou pas ? digestion ? repos ? ), parce qu'elles sont triées en amont , en dehors de la conscience , et d'ailleurs ça fait le bonheur des gars du marketing .


" Il faudrait donc parvenir à écouter la musique sans l'écouter elle-même : oublier ce qu'elle exprime artistiquement, oublier qu'on connait le morceau, oublier le style du compositeur, du chef, des exécutants, oublier qu'on sait qu'il s'agit d'un piano... " Justement , il me semble que c'est beaucoup plus facile avec des sons non musicaux : dans le disque Staccato , il y a un passage de train de marchandises , les roues d'un wagon de quarante tonnes passant sur les joints de rail , ça produit un son particulier qu'on connait tous , s'il est bien reproduit ( il faut du bon grave ), le train est là , on fait un pas en arrière . Pareil avec le passage d'hélico , les pales qui tapent , si c'est mal reproduit , l'hélico est juste pas là . Souvent j'écoute baies vitrées ouvertes , et j'ai des oiseaux qui chantent à quelques dizaines de mètres . Sur certains disques avec des chants d'oiseaux en fond , quand ça marche bien , je n'arrive pas du tout à savoir si ça vient du disque ou si c'est dehors , c'est un sentiment trés particulier , et vraiment déstabilisant . Pareil sur la piste d'un orage enregistré, la dernière fois que je l'ai écouté , j"ai chopé une bronchite ... ( non je galège , en tout cas j'ai eu froid d'un coup , mon cerveau avait créé la brise de pluie ) . Donc quand je suis déstabilisé , que mon cerveau est trompé , là ça marche bien .

Enfin ce qui caractérise pour moi le son musical , c'est sa connexion culturelle à l'émotionnel ( il y a d'autres types de connexions culturelles à l'émotionnel dans d'autres parties du monde ) , ce qui colle à ton analyse , il me semble . D'ou vient que la façon la plus aisée de se déconnecter de l'émotionnel , c'est de choisir un son autre que musical .


.... Et pour finir , joyeux Noel à tous ! Que Papa Noel vous apporte tout ce dont vous revez , le quartet de 300B Western Electric , les Duelund série spéciale au véritable cérumen de chef d'orchestre , et tout et tout .... :P
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1188
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: un préampli est- il vraiment utile ??

Postby guytou » Mon Jan 22, 2018 9:20 pm

Bonsoir à tous , je me permets de recopier ici une réponse de Francis tirée d'un autre topic , concernant la liaison source/ampli , j'espère qu'il ne m'en voudra pas ( ..pas l'ampli , mais Francis ) :


" Il suffit de comparer des préamplis dont les impédances de sorties sont très basses ou au contraire assez élevées, pour percevoir immédiatement ce qu'apporte l'impédance basse.
Attaquer une liaison audio, par câbles, ne doit pas être fait sous impédance supérieure à... disons 500 ohms... pour moi 1 kO c'est déjà trop élevé, et en passant à 100 ou 150 ohms on entendra une belle différence d'ouverture, d'aération, de présence !

C'est la ligne qui pose problème, et pas ce qu'il y a au bout : que l'impédance d'entrée de l'ampli soit de 30 kO ou de 50 kO ou même 100 ne change pas grand-chose, pour ne pas dire rien...
mais effectivement au-dessus de 250 kO en gros, on risque de ramener le bruit thermique de cette impédance, directement sur la grille du premier tube !

Rapport : oui, une liaison basse fréquence et petits signaux doit être effectuée avec désadaptation totale des impédances, et pour moi ce n'est pas un rapport de 10 qui convient, mais plutôt de 100 à 1000 !!!
Avec 100 ohms attaquant 100 kO je suis rassuré ;) "

.. ça peut faire avancer le shimili du préampli ou pas préampli , surtout tenant compte que la plupart des sources numériques sortent sous impédance faible ( bien moins qu'un kO ... ) .
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1188
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Re: un préampli est- il vraiment utile ??

Postby françois h-d » Fri Jan 26, 2018 9:56 am

Bonjour et bonne année à tous (il est encore temps!),

je rebondis, avec retard, sur le post ci-dessus de Francis : c'est pour les motifs qu'il évoque que je préfère personnellement commencer mes écoutes critiques sur des sons de la vie courante (cloches de village,bruits de la rue, vagues sur la plage, etc...) bien connus de mon cerveau (par l'intermédiaire de mes oreilles) et dépourvus de connotation émotionnelle. La voix parlée (présentateurs France Musique ou contes) est également un excellent repère. La musique vient après, du piano seul à l'opéra (jamais de musique Pop, rock ou variétés, "travaillées" électroniquement, même en concert).

Cordialement,
François
françois h-d
 
Posts: 401
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: un préampli est- il vraiment utile ??

Postby guytou » Fri Jan 26, 2018 11:15 am

Salut François , oui je trouve aussi que les voix parlées c'est un bon repère .
On a le droit d'etre mauvais , mais on a le devoir de s'améliorer ( Guytou , 1990 aprés JC ) .
Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort ( Gandhi )
guytou
 
Posts: 1188
Joined: Thu Sep 03, 2015 6:00 pm

Previous

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest