alimentation ampli symétrique à 2 transfos

alimentation ampli symétrique à 2 transfos

Postby gaël » Fri Nov 17, 2017 8:38 am

Bonjour,

Je voudrais soumettre une idée : En récupérant deux transformateur simple sortie 40V, je me suis dit "mince, je vais devoir les mettre en série si je veux les utiliser pour faire un ampli à tension d'alim symétrique"
Et puis je me suis dit qu'il y avait peut-être un avantage à faire ainsi. Je m'explique : si on prend un transfo à deux enroulements de sortie, on partage le même circuit magnétique.
Mis à part le courant de repos qui utilise les deux rails, un ampli classe AB tire l'essentiel du courant tantôt d'un rail puis de l'autre. Est-ce que ça pourrait finalement être un plus que de construire une alim symétrique à deux transfors simple sortie, ne partageant ainsi pas le même circuit magnétique. Ca immuniserait pas un rail par rapport à l'autre par l'absence de rebouclage du courant modulé par le circuit magnétique ?

Pour avis

Bonne journée

Gaël
gaël
 
Posts: 207
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: alimentation ampli symétrique à 2 transfos

Postby francis ibre » Fri Nov 17, 2017 9:32 am

Bonjour Gaël,

le transformateur d'alimentation est un "système à flux forcé" : il travaille avec une tension primaire constante en valeur efficace (230 V) et par conséquent le flux (induction) dans le noyau est constant !
Cela parait surprenant au premier abord...
La consommation de courant au secondaire ne fait pas augmenter le flux : toute consommation au secondaire se traduit par une consommation "équivalente" au primaire (selon le rapport du transfo) et les flux des courants primaire et secondaire s'annulent !
Le courant primaire comporte - en plus du courant consommé par la charge - un courant de magnétisation : c'est celui que le transfo consomme "à vide" et qui permet de créer le flux magnétique.

La formule de Boucherot relie la tension U aux bornes du primaire, et l'induction B : U = 4,44 BFNS
Avec F fréquence du réseau, 50 Hz chez nous, N le nombre de spires, S la section du noyau.

En général, les transfos habituels sont prévus pour fonctionner avec induction de l'ordre de 1 à 1,2 T... en valeur efficace bien sûr.
En crête, on sera à 1,414 x 1,2 = 1,7 T... alors que la saturation des tôles fer-silicium intervient vers 1,8 à 2,2 T selon la qualité et le % de Si.

Si on souhaite diminuer le bruit (vibrations des tôles par magnétostriction) on peut calculer le transfo pour une induction de 0,9 T, voire 0,7 T chez Lundahl par exemple...

Dans ton cas, que tu utilises un seul transfo à deux enroulements, ou deux transfos distincts, le flux dans le ou les noyaux sera rigoureusement le même, puisqu'ils seront connectés au même secteur 230 V.

La seule différence que tu constateras sera celle du "taux de régulation" : plus un transfo est "gros" et meilleur est ce taux, la tension secondaire varie moins avec la consommation.
Donc pour moi, dans le cas d'une alimentation symétrique, mieux vaut un seul gros transfo double plutôt que deux petits simples.

En revanche, pour un appareil stéréo, mieux vaut faire deux alimentations séparées, y-compris les transfos.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4685
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am


Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest