Astuces du NAD 3020e

Astuces du NAD 3020e

Postby gaël » Wed Nov 08, 2017 1:39 pm

Bonjour à tous,

Après avoir écouté plusieurs amplis que j'ai tweakés, un ami m'a amené son NAD 3020E pour que je lui fasse subir le même sort.
En examinant le schéma de l'appareil, j'ai constaté pas mal de choses que je n' m'attendais pas à voir.

Tout d'abord, pas de différentiel en entrée, c'était pourtant déjà présent dans ces années là. Mon bon, pourquoi pas.
Ensuite, on remarque la partie alimentation : non seulement NAD régule la partie préampli, mais aussi la partie puissance. Sur un ampli de ce prix, je ne m'y attendais absolument pas.
Et si je me goure pas, sur la partie puissance, la régulation est étonnante : l'entrée régulateur reçoit directement la tension redressée par la pont de diodes, et ce n'est qu'à sa sortie qu'on trouve le condensateur réservoir de 4700 µF. C'est vraiment une idée astucieuse parce qu'un régulateur sait parfaitement supprimer l'ondulation 100 Hz donc ça fait mieux que d'énormes condos de filtrage après le pont de diodes et limite la taille de celui de sortie. Je me demande pourquoi ça ne se fait pas plus parce que ça doit être bien efficace et en même temps très économique.

A+

Gaël
Attachments
nad_3020e_3220pe_sm-2.pdf
(1.2 MiB) Downloaded 55 times
gaël
 
Posts: 207
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Astuces du NAD 3020e

Postby francis ibre » Wed Nov 08, 2017 2:32 pm

Bonjour Gaël,

un régulateur ne peux fonctionner que si, sur son entrée, la tension est à tout instant supérieure à celle qu'il doit donner en sortie (sauf s'il s'agit d'un convertisseur DC-DC élévateur, bien sûr).

Il supporte donc une "petite" ondulation en entrée : par exemple, un régulateur prévu pour fournir 40 V en sortie va pouvoir fonctionner avec une tension d'entrée ondulant entre 42 et 45, même si cette ondulation est en dents de scie à 100 Hz ou 50 Hz...
Mais si jamais la tension d'entrée - dans les creux de l'ondulation - tombe en dessous de 42 V, le régulateur "décroche" et ne régule plus rien : on retrouve les ondulations en sortie, et la tension de sortie n'est évidemment plus correcte !

Dans le cas du NAD3020, il fut bien regarder le schéma :
- il y a DEUX pont de diodes : l'un est pris sur les extrémités du secondaire du transfo, l'autre sur des prises intermédiaires (donc tension plus basse, forcément)

- ce deuxième pont de diode attaque directement les condos de 4700 µF, c'est lui qui les charge : jusque là c'est une alim normale...

- l'autre pont de diodes fournit une tension plus élevée, mais le courant fournit passe par une PTC : "positive temperature coefficient" en anglais, donc résistance CTP en français.
Son rôle est simple : si on demande une forte puissance à l'ampli sur une charge de faible impédance, la tension en sortie d'alim diminue !

- voilà comment on a obtenu le fameux soft clipping ;)
En gros, c'est une alim qui "baisse" volontairement dès qu'on la sollicite un peu...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4476
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Astuces du NAD 3020e

Postby gaël » Thu Nov 09, 2017 8:34 am

Bonjour Francis,

Je crois que je me suis fait emporter un peu rapidement par mon enthousiasme, il est bien sûr évident qu'un régulateur linéaire doit toujours avoir Vin > Vout + sa tension de déchet.
Ceci dit, je ne partage pas ton analyse :

Prenons la partie haute (rail +40,8V) :

- le pont formé par D505/6/7/8 prend bien en intermédiaire, donc tension plus haute et il alimente effectivement directement C508.

- le pont formé par D501/2/3/4 fournit bien une tension inférieure à R501. Mais ceci sans filtrage efficace puisque seule C504 est présente et elle ne fait que 47 µF.

- R501 semble bien une résistance de sense en raison de sa valeur de seulement 0.22 Ohm, et elle commande la conduction de Q501, qui lui même commande Q503 et Q505. Ces 3 transistors forment-ils un régulateur ? On remarque aussi que Q505 peut soit laisser passer du courant dans la PTC en série avec R501, soit la shunter. Pour moi, on dirait plutôt que l'ampli est en réalité alimenté par deux chemins différents qui se rejoignent sur C508

Par ailleurs, je ne comprends pas bien comment le soft clipping fonctionnerait dans l'alimentation : si la PTC fait baisser la tension quand le courant demandé augmente (trop), la tension s'écroule et l'ampli va juste écrêter plus tôt, mais il écrêtera quand même avec la même violence, rien de soft la dedans.

Le soft clipping ne semble donc pas fait ainsi mais plutôt par les FET Q309 et Q310 dans le trajet du signal, dont la conduction est commandée par R503 / D503, qui scrute justement la tension d'alimentation.
Si le rail 40.8V chute trop, Q309 et 310 voient leur résistance augmenter et baisse ainsi le niveau.

Bonne journée

Gaël
gaël
 
Posts: 207
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Astuces du NAD 3020e

Postby gaël » Thu Nov 09, 2017 10:50 am

Je viens de me rendre compte qu'on regarde le schéma du 3220PE (page 5 du pdf), pas celui du 3020E qui n'a pas cette partie "régulation" objet des discussions (page 7)
Néanmoins, je suis intéressé à continuer la discussion malgré tout sur le 3220PE :)
Quelle idée de mettre le schéma de 2 appareils à la référence commerciale différente dans la même doc...
gaël
 
Posts: 207
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am


Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests