Révision bloc de puissance Nad S200

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby guy2 » Tue Oct 17, 2017 8:16 pm

Jean-marc

Tu (me) réponds volontairement à côté, sans argument étayé, avec une condescendance de prof et une indélicatesse plus que désobligente.

Très déçu de ce comportement obtus.
Je te pensais plus ouvert d’esprit.

OK, tu me prends pour un con, ça va peut-être devenir réciproque, malgré l'estime que j'avais, à-priori.

:evil:
Last edited by guy2 on Tue Oct 17, 2017 8:55 pm, edited 1 time in total.
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1483
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby karim » Tue Oct 17, 2017 8:43 pm

Comme si une chute de tension de 2 V pouvait avoir une incidence sur la restitution ! La résistance qui va « ramollir » le son, fallait la trouver celle-là !
Sur la documentation de l’appareil, il est clairement écrit que la tension d’alimentation aux bornes de l’étage de puissance varie de 72 à 76 V. (tension secteur fluctuante, et évidement, elle fluctue aussi en fonction de la puissance débitée dans les transistors de puissance).
Le schéma ne démontre rien. Jean-Marc PLANTEFEVE vient pourrir le post. Je partage le point de vue de Guy concernant l’attitude déplorable de PLANTEFEVE.
Dommage pour Francky !
karim
 
Posts: 36
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby jean-marc plantefève » Tue Oct 17, 2017 8:49 pm

Francis,

et ce bruit apparait bien moins "chahuté" avec les R !
Si j'affiche de 0 à 100ms, ce n'est pas pour se borner de 50 à 80ms. Mais pour intégrer les transitoires de l'enveloppe.

Elle a un rôle, c'est certain, et ça s'entend. Essaye ! (la résistance du CRC)
J'ai essayé, et pratique encore. Oui, un rôle positif à certaines conditions. Mais pas à tout va.
jean-marc plantefève
 
Posts: 779
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby jean-marc plantefève » Tue Oct 17, 2017 8:54 pm

Guy,

OK, tu me prends pour un con, ça va peut-être devenir réciproque
Pourquoi cette agressivité !?

une condescendance de prof
Heureusement, il y a de bons profs, sans condescendance. Bravo Francis.
jean-marc plantefève
 
Posts: 779
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby jean-marc plantefève » Tue Oct 17, 2017 8:58 pm

Karim,

Comme si une chute de tension de 2 V pouvait avoir une incidence sur la restitution ! La résistance qui va « ramollir » le son, fallait la trouver celle-là !

Avec cette échelle, tu peux démonter 100% des conseils de Francis.

Dommage pour Francky !
...
jean-marc plantefève
 
Posts: 779
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby guy2 » Tue Oct 17, 2017 9:04 pm

Pourquoi cette agressivité !?

L’hopital qui se moque de la charité ... :roll:

L’agressivité, elle était dans mes questions, ou dans tes réponses ?

Tu ne serais pas prof de politique aussi ?

Heureusement, il y a de bons profs, sans condescendance

Apparemment tu n'en fais pas partie !
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1483
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby jean-marc plantefève » Tue Oct 17, 2017 9:07 pm

Je crois qu'il est temps de se souhaiter une bonne nuit.
jean-marc plantefève
 
Posts: 779
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby karim » Tue Oct 17, 2017 9:17 pm

Tu fais semblant de ne pas comprendre. Une évidente mauvaise foi !
La chute de tension provoquée par la résistance n’a pas d’incidence. Que l’ampli soit alimenté en 72 au lieu de 74 V, cela ne provoquera pas une mollesse à l’écoute. L’ampli fonctionnera normalement. Tu veux nous faire croire que la résistance apporte de la mollesse à l’écoute. C’est aberrant !
Il vaut mieux te coucher, en effet…
karim
 
Posts: 36
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby tron_ic » Tue Oct 17, 2017 10:27 pm

Bonsoir Jean-Marc

jean-marc plantefève wrote:Oui, un rôle positif à certaines conditions. Mais pas à tout va.

Pour mon information quels seraient selon toi ces conditions ?

Sur cet appareil d'une puissance conséquente il n'y a pas non plus de découplage canal G/D ! Qu'en penses-tu ?

Plus généralement, Est-ce une voie à suivre pour améliorer les perfs et/ou les résultats sonores d'un amplificateur de puissance stéréo ?

Objectivement la simulation réalisée ne reflète pas exactement ce qui est conseillé dans la discussion ici ! Pour illustrer exactement je suggèrerai donc si tu le veux bien une nouvelle simulation avec un condo de lissage de 4’700uF suivi de la R et ensuite un ballast de 14’100uF par branche !

D'avance je te remercie.

Meilleures salutations. Tony
Imagine ce que tu désires, souhaite ce que tu imagines et tu finiras par créer ce que tu veux !
User avatar
tron_ic
 
Posts: 1228
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm
Location: Switzerland

Re: Révision bloc de puissance Nad S200

Postby guy2 » Wed Oct 18, 2017 9:21 am

Jean-Marc,

Maintenant que le calme est revenu, après une bonne nuit de sommeil, on va essayer de clarifier un peu.

Je vais reprendre mes questions, en espérant avoir de vraies réponses.

Curieux quand même la différence de temps de montée
(la phrase initiale se termine par : quelle est la R série du transfo ? cette partie a volontairement été « oubliée »)
Je ne suis pas convaincu que le temps de montée soit allongé à ce point avec la R de 1 Ohm.
Croire ou modéliser finement ? Nous sommes en 2017...


Je parlais surtout de la différence entre les 2 oscillogrammes. J’exprimais ici, poliment, mon doute sur la pertinence de la simulation (pourtant fine), qui montre un temps de montée quasi nul dans la version sans la R, comme si le R série du transfo était quasi nulle, ce qui, même en 2017, n’est pas réaliste (j’espère que le fusible est bien dimensionné pour supporter les pics de courant au démarrage !).


Quelle est la classe de fonctionnement de cet ampli ?
Pour conseiller Francky, mieux vaut maîtriser la réponse.


Je n’ai pas prétendu aider Franky. J’ai simplement rappelé l’intérêt du filtrage en PI, que tu contestes (ou ignores ?)
Je n’ai pas la prétention de connaître le fonctionnement détaillé de tous les amplis.
Si j’ai posé la question c’est que je ne connais pas la réponse.
Ta réponse est une non-réponse, agressive, dont le but est d’humilier celui qui l’a posée.
(Mais peut-être n’as-tu pas la réponse non plus ?)


La R permet justement d’éviter que la capa de tête ait à la fois à traiter/refermer les courants pulsés de charge et les courants modulés par l’ampli...
As-tu une idée de la proportion des courants pulsés avant R et après R si filtrage CRC à 1 Ohm ?


Plutot que de poser la question ainsi, à la manière d’un prof devant un élève stupide, il te suffisait de donner l’information, si tu la connais, ou la montrer sur ta simulation, en précisant les hypothèses.
L’amplitude des courants pulsés de la capa de tête est directement liée au courant de repos de l’ampli (et accessoirement également à la R série du transfo)
Et dans un filtre en PI les courants pulsés sont essentiellement confinés dans la capa de tête, à plus de 90% ici.
(Il faudrait d’ailleurs augmenter la valeur de la R pour améliorer encore la séparation des courants).
JMP.PNG


Si on reprend tes oscillogrammes, on constate effectivement que la tension sur les rails s’établit un peu plus lentement avec la R que sans. C’est la simple conséquence logique de la constante de temps introduite par la R.
Mais lorsque la tension sur les rails est établie, on constate, comme le faisait remarquer Francis, qu’elle reste stable, (et moins bruitée puisqu’on filtre mieux) lorsqu'on injecte un signal de forte amplitude.
Où est la mollesse dans tout ça ? Dans les 50 premières millisecondes ? aucun intérêt.

Et encore une fois ne s’intéresser qu’à la tension ne reflète qu’une partie de la réalité.
C’est la qualité des condos de filtrage (derrière la R) qui sera prépondérante pour un fonctionnement optimal sur les courants modulés.

Guy



.
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1483
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

PreviousNext

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: bing [bot] and 2 guests