ripper un CD

Re: ripper un CD

Postby francis ibre » Wed Mar 08, 2017 11:05 am

Bonjour à tous,

la gravure sur un CD audio contient deux infos :
- les données numériques : comparaison bit à bit qui prouve qu'il n'y a pas de différence
- la fréquence d'horloge de bit (BCLOCK) : la comparaison montre une fréquence d'horloge dont le spectre peut différer d'un CD à l'autre, d'un logiciel à l'autre, et même d'un PC à l'autre ou entre graveurs et/ou lecteurs.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4799
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: ripper un CD

Postby vapkse » Wed Mar 08, 2017 11:15 am

Salut Francis

On parle de Ripper, pas de lire, lire, c'est encore une autre histoire.

Le résultat du rip étant le fichier, si il n'y a pas de différences bit à bit, c'est qu'il n'y aura pas de différences entre les deux fichiers sur le même lecteur de la même machine.
User avatar
vapkse
 
Posts: 749
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Suisse

Re: ripper un CD

Postby francis ibre » Wed Mar 08, 2017 3:03 pm

Serge,

les alvéoles gravées dans le CD produisent les transitions haut/bas, avec des fronts plus ou moins abrupts, et des positions affectées d'une dispersion.
Or ce sont ces fronts qui font basculer la PLL qui se verrouille pour fournir la fréquence d'horloge, démodulée à partir des données.
Donc même si les "plateaux" sont bons (pas d'erreur de donnée en 0 et 1) les fronts eux peuvent être plus ou moins irréguliers (inclinés, en escalier, etc), et fournir dans le meilleur des cas une fréquence d'horloge bien constante, et dans le pire des cas une horloge hésitant entre deux (parfois plus) fréquences légèrement différentes.

Il m'est arrivé de constater ce jitter sur des CD gravés, avec pour la fréquence d'horloge des raies spectrales différentes selon la marque du CD, mais aussi selon le modèle de graveur. Sur un même graveur/lecteur, selon le CD utilisé (réinscriptible ou non, spécial audio ou non) la qualité obtenue est différent, pourtant il n'y a en aucun cas des erreurs numériques.

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4799
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: ripper un CD

Postby vapkse » Wed Mar 08, 2017 4:41 pm

Francis, le résultat est le même bit a bit. A partir de ce moment la, quelque soit l'état du CD ou du lecteur utilisé pour le rip, ça ne change plus rien, il n'y a plus aucune différence entre les logiciels utilisés. Après je veux bien que ça puisse varier d'une machine à l'autre, mais je doute.

Il y a une grande différence entre lire et ripper un CD.
Dans le premier cas, lire, l'appareil doit le faire en temps réel, de plus, la faiblesse des processeurs et de la mémoire embarqués dans les lecteurs cd ne leur permet très peu de marge de manœuvre. Donc la moindre poussière, le moindre défaut mécanique aura un impacte sur le résultat.

Dans le cas du rip, le lecteur peut s'y reprendre à plusieurs fois, il n'a pas de contrainte de temps, de plus le processeur pour traiter les données est celui de l'ordinateur, donc d'une puissance démesurée comparer à un simple lecteur CD. A la lecture, pareil, si l'ordinateur ne fais rien d'autre, et que sa latence est suffisamment basse, surtout pour du flac, ou la décompression est simple comparaison à du MP3, il n'aura aucun soucis à assurer le flux sans pertes.

Et pour finir, avec un DAC asynchrone, on est assuré du contenu, donc toute défaillance de lecture se traduit par une coupure de son, et non par une dégradation du son ou du Jitter. Bref, ça s'entend immédiatement.

Tu me parles de graveur, mais je crois pas que le sujet parle ripper pour graver derrière. On parle bien il me semble de lire le fichier ripper depuis un disque dur à travers un DAC connecté au PC.
User avatar
vapkse
 
Posts: 749
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Suisse

Re: ripper un CD

Postby yves07 » Wed Mar 08, 2017 5:46 pm

Salut Serge et Francis,

Les UN et les ZERO (les niveaux "digitaux") n'existent que dans les circuits digitaux.
Quand il doivent voyager ou être stockés ce ne sont plus que des différences de niveaux plus ou moins "floues".
Il existe toujours un circuit analogique qui décide en fonction du niveau si il doit être interprété comme un UN ou un ZERO, et c'est là que ça coince !

Voir ici par exemple : http://colloquegeii.gesi.asso.fr/colloq ... Angers.pdf

Yves.
yves07
 
Posts: 976
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Ardèche

Re: ripper un CD

Postby francis ibre » Thu Mar 09, 2017 6:39 am

Bonjour Serge,

pourquoi ai-je compris "copier" au lieu de riper ??? des fois...

Bien sûr, tu as raison : le fichier obtenu n'a plus besoin de l'horloge de bit, il ne sera pas démodulé comme l'est le flux de donnée lu sur un CD !

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4799
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: ripper un CD

Postby gege34570 » Thu Mar 09, 2017 9:47 am

vapkse wrote:
Tu me parles de graveur, mais je crois pas que le sujet parle ripper pour graver derrière. On parle bien il me semble de lire le fichier ripper depuis un disque dur à travers un DAC connecté au PC.


bonjour,

il s'agit bien de ça : ripper pour lire a partir du PC en passant par un DAC.

bien cordialement

Gérard
gege34570
 
Posts: 269
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:55 am

Re: ripper un CD

Postby idnv » Sat Apr 01, 2017 5:02 pm

Bonjour,
Pour du MP3 qualité CD (peut-être pas lossless mais lossinaudible) J'utilise CDex qui utilise LAME je choisi un bitrate à 256 et max 320 kbits/s et j'en suis très satisfait.
J'avais fait l'erreur d'utiliser EAC et d'encoder en FLAC .....sauf que ça ne me sert à rien et surtout pas à écouter sur un appareil nomade car le son est pourri, c'est normal les portables Samsung et autres ne lisent pas bien le FLAC.
Après si quelqu'un veut ripper en FLAC et que ça lui sert à quelque chose...il peut.
Pour ripper un 33ttrs j'utilise un RIAA de chez Pro-Ject et Audacity et soit j'en fais un CD que je grave avec CDBurner ou j'en fais un MP3 (mais pas de FLAC)
attention le résultat est parfait exactement le son du 33trs mais souvent différent du son CD de la même bande master car les maisons de disque ne gravent pas les cd et les 33trs de la même oeuvre de la même manière ce qui explique que certains continuent à préférer le 33trs.

Sur une prise numérique TELarc le son par contre sera le même ( enfin presque car la cellule de la platine jouera un rôle minime )
Denis,
idnv
 
Posts: 185
Joined: Wed Mar 19, 2014 6:18 am

Previous

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest