De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby guy2 » Wed Nov 21, 2018 3:49 pm

Bonjour à tous,

Pour ceux que ça intéresse, suite à discussions sur une autre rubrique du forum, auxquelles ont participé activement Jimbee, Jean, Trappeur et Francis, j’ai réalisé quelques essais complémentaires visant à améliorer la stabilité du dispositif de Cdiff Hawksford externe (Oxford) déjà traité ici.

Voir ici, et éventuellement en amont pour plus de précisions :
viewtopic.php?f=223119&t=2717070&p=2750138#p2750134

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 2050
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby iriaax » Thu Nov 22, 2018 9:50 am

Tout automobiliste pratique la correction différentielle quand il conduit : il appuie d’avantage quand ça monte et relâche l’accélérateur quand ça descend.
Il ne lui viendrait pas à l’idée d’appliquer une contre-réaction (CR), qui consisterait à poser une brique sur l’accélérateur et à réguler la vitesse avec le frein ! C’est pourtant ce qui se passe dans la plupart de nos chers amplis !

A lire moult articles depuis des décennies, il se dégage ce constat bien connu : plus la CR globale est forte, plus la scène sonore perd de précision.
Une des hypothèses est celle-ci : le coefficient d’amplification global en boucle ouverte est obligatoirement supérieur au taux de CR global (plus de 60dB dans certains modèles à semi-conducteurs) car le taux de CR atténue d’autant le signal à amplifier dès l’étage d’entrée ; donc les micro-signaux sont atténués d’autant et se retrouvent noyés dans le bruit et instabilités internes. Autrement dit : on atténue via la CR globale pour ré-amplifier ensuite, au détriment des micro-infos noyés dès l’étage d’entrée.
Rien de tout cela en correction différentielle : le gain reste maximal en ouvrant la boucle corrective ; l’étage d’entrée est superflu.

Un test vite mené :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=170&start=200#p5388

Les adeptes des amplis sans contre-réaction auront fait ce constat depuis longtemps, mais sont souvent obligés de les réserver à la voie médium pour limiter quelques défauts en bout de spectre et au manque d’amortissement.

En correction différentielle l’étage d’entrée disparaît comme ici sur ce Mac Intoch basculé en corr.diff. :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=308&start=100#p8616
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=308&start=200#p8802

Je m’arrête là (je suis très bavard sur ce sujet), d’autres explications figurent ici :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=531
Arnaud
User avatar
iriaax
 
Posts: 18
Joined: Sat Oct 13, 2018 12:16 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby iriaax » Thu Nov 22, 2018 9:57 am

Bonjour !
Tout automobiliste pratique la correction différentielle quand il conduit : il appuie d’avantage quand ça monte et relâche l’accélérateur quand ça descend.
Il ne lui viendrait pas à l’idée d’appliquer une contre-réaction (CR), qui consisterait à poser une brique sur l’accélérateur et à réguler la vitesse avec le frein ! C’est pourtant ce qui se passe dans la plupart de nos chers amplis !

A lire moult articles depuis des décennies, il se dégage un constat bien connu : plus la CR globale est forte, plus la scène sonore perd de précision.
Une des hypothèses est celle-ci : le coefficient d’amplification global en boucle ouverte est obligatoirement supérieur au taux de CR global (plus de 60dB dans certains modèles à semi-conducteurs) car le taux de CR atténue d’autant le signal à amplifier dès l’étage d’entrée ; donc les micro-signaux sont atténués d’autant et se retrouvent noyés dans le bruit et instabilités internes. Autrement dit : on atténue via la CR globale pour ré-amplifier ensuite, au détriment des micro-infos noyés dès l’étage d’entrée.
Rien de tout cela en correction différentielle : le gain reste maximal en ouvrant la boucle corrective ; l’étage d’entrée est superflu.

Un test vite mené :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=170&start=200#p5388

Les adeptes des amplis sans contre-réaction auront fait ce constat depuis longtemps, mais sont souvent obligés de les réserver à la voie médium pour limiter quelques défauts en bout de spectre et au manque d’amortissement.

En correction différentielle l’étage d’entrée disparaît comme ici sur ce Mac Intoch basculé en corr.diff. :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=308&start=100#p8616
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=308&start=200#p8802

Je m’arrête là (je suis très bavard sur ce sujet), d’autres explications figurent ici :
http://6bm8-lab.fr/phpBB/viewtopic.php?f=3&t=531
Arnaud
User avatar
iriaax
 
Posts: 18
Joined: Sat Oct 13, 2018 12:16 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby guy2 » Fri Nov 23, 2018 7:44 am

Bonjour,

Merci Arnaud pour ce recadrage concernant l’intérêt de la correction différentielle par rapport à une CR classique.

C’est la lecture de tes travaux qui m’a donné envie de m’intéresser à cette technique.
Bravo et merci d’avoir déterré et mis au point cette technique performante, sur des amplis à tubes.

La technique que tu emploies, Bell/Bolen, est particulièrement bien adaptée à un Push-Pull, qui dispose, en général, d’un différentiel par son inverseur de phase.

Mon besoin concernait un SE sans CR, ne disposant pas de ce différentiel d’entrée.
Dans ce cas la solution Hawksford (merci Jimbee) est à la fois plus simple à mettre en œuvre (AOP), ne nécessite pas de modification de l’ampli à traiter, et est encore plus efficace (possibilité de correction à quasiment 100%).
La seule contrainte est que l’ampli à traiter ne soit pas inverseur, ce qui est en général le cas pour conserver la phase absolue.

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 2050
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Previous

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests