Page 5 of 7

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Fri Jul 28, 2017 11:27 am
by guy2
Hello,

Le point milieu du transfo n'est pas nécessaire.

PS.png

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Fri Jul 28, 2017 12:33 pm
by jimbee
guy2 wrote:Hello,

Le point milieu du transfo n'est pas nécessaire.


Bonjour,

Il me semble que, par exemple sur un ampli classe AB, il y a un courant fort entre le point milieu du transfo et la masse.
J'vais essayer de vérifier, mesurer concrètement...

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Fri Jul 28, 2017 3:13 pm
by trappeur
Salut à tous ,
la question est bien là où Jimbee la pose :
Si il y a un courant fort consommé via la masse et l'une ou l'autre (ou les deux) des alims V+ et/ou V- , alors la connexion du point milieu du secondaire est indispensable , et un secondaire sans point milieu ne fera pas l'affaire pour une alim symétrique.
Dans le cas contraire on peut effectivement se passer d'un point milieu au secondaire.
question subsidiaire : à partir de combien de kA est on en présence d'un courant fort ?? Dans le cas d'un classe AB , ça reste un courant de signal , autrement dit , est ce que les capas sont suffisantes ?? , ça se calcule, mais pas avec la formule habituelle de la F-3db....
Ou encore : si tous les courants consommés le sont via la masse , quid du point milieu du secondaire ??
Et pour finir , dans le doute ne pas s'abstenir de connecter le point milieu...
A+

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Fri Jul 28, 2017 4:18 pm
by guy2
Hello,

Ce sont les condensateurs qui fournissent les courants modulés, en A ou en AB.
Ceux-ci se referment par la "masse" des condos.
Le transfo se contente de recharger les condos à chaque demi-alternance, et ne voit, à priori, que les pics de courant correspondant à cette recharge, avec ou sans point milieu, me semble-t-il.

Ce qui peux poser question c’est effectivement ce qu’il se passe si on a un fort déséquilibre de décharge des condos sur forts appels de courants en AB.
Dans ce cas on a sans doute intéret à utiliser le 2ème montage, avec ponts de diodes séparés.

Mais ici on parle d’un préampli, qui, à priori, fonctionne en classe A, avec des conso faibles.

Guy

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Fri Jul 28, 2017 4:34 pm
by jaja75
Bonsoir tout le monde

J'ai le même raisonnement que Guy.

Et j'ai utilisé ce principe pour faire avec un seul enroulement au secondaire d'un transfo une alim positive (HT de 250V) et une alim négative (-30V) pour alimenter un générateur de courant constant pour un étage différentiel. Le point milieu des condos étant relié à la masse (0V électrique) du circuit alimenté.

Ca marche parfaitement.

Il faut simplement faire attention que si ce genre d'alim n'est pas chargée, ce sont les résistances de fuites des condos qui font l'équilibrage en tension. Or comme il y a un très forte dispersion sur ce paramètre, il n'y a aucun équilibrage à vide. On peut donc avoir 0V d'un côté et 2V de l'autre.

Jean

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Fri Jul 28, 2017 4:45 pm
by guy2
ce sont les résistances de fuites des condos qui font l'équilibrage en tension

Bonsoir Jean,

C'est la raison pour laquelle j'ai mis des R d'équilibrage sur mon schéma ;)

Guy

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Sat Jul 29, 2017 7:41 am
by trappeur
Salut à tous ,
guy2 wrote:Hello,
Ce sont les condensateurs qui fournissent les courants modulés, en A ou en AB.
Ceux-ci se referment par la "masse" des condos.
Le transfo se contente de recharger les condos à chaque demi-alternance, et ne voit, à priori, que les pics de courant correspondant à cette recharge, avec ou sans point milieu, me semble-t-il.
Guy

On est bien d'accord ,tant qu'on ne parle que de courants modulés, les condos (bien dimensionnés) doivent suffire.
Mais il n'y a pas que les courants de signaux dans la vie d'un montage , et s'il s'agit d'un préampli dans le cas présent, il y a aussi d'autres contextes où des courants très importants et dissymétriques imposent la présence d'une connexion d'un point milieu de secondaire de transfo pour assurer une recharge plus importantes d'un des condos. (c'est pas la meilleure topologie dans ce cas on est bien d'accord, mais ça se trouve dans le commerce)
A noter aussi que la connexion du point milieu secondaire impose de fait l'équilibrage de tension des condos..

A+

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Sat Jul 29, 2017 8:09 am
by guy2
Mais il n'y a pas que les courants de signaux dans la vie d'un montage

Salut,

Tu peux préciser quels seraient les "autres" courants.

Dans une alim de ce type ce sont également les capas qui fournissent le courant continu nécessaire au fonctionnement de l’ampli.
C’est leur premier objectif.
Ce courant est (quasi) constant en l’absence de modulation.

Ensuite, en présence de modulation, il faut que les capas soient dimensionnées pour conserver une charge suffisante malgré les courants induits par la modulation, notamment en classe AB : la décharge doit rester compatible de la charge à 100Hz, y compris sur les modulations extrèmes.

A+

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Sat Jul 29, 2017 10:30 am
by jimbee
Bonjour,

Test avec un ampli Hafler hd220: étage de sortie double pp de mosfets, courant de repos 300 ma par voie.
Insertion d'une R = 0,47 ohms entre point milieu du transfo et masse pour mesurer.
Courant crête dans R au repos, sans modulation = 0,8 A, 4 A à la mise sous tension.

cdt

Re: Préamplificateur THDG

PostPosted: Sat Jul 29, 2017 11:31 am
by guy2
Bonjour Jimbee,

OK pour la mesure (même si on est un peu loin du préampli).

Est-ce ce que ça fonctionne sans la connexion au point milieu ?

A+