Incidence du choix de sortie:4 ohms ou 8 ohms

Re: Incidence du choix de sortie:4 ohms ou 8 ohms

Postby jimbee » Wed Nov 07, 2018 12:18 pm

tron_ic wrote:Bonjour à tous

on peut raisonnablement conclure que les ingés de la BBC savaient parfaitement ce qu'il faisaient et que la seule chose qui compte est bien ce que l'on entend.

Oui mais de là à conclure qu'il faudrait comme les ingés BBC faire des enceintes avec des variations d'impédances aussi grandes il y à de la marge non ?

Salutations. Tony


Rien d'extraordinaire dans ces variations d'impédance, exemple chez B&W , de 3,5 à 25 environ:
802D:
Image
Spendor SP100r2
Image

ect ect
jimbee
 
Posts: 962
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:55 am

Re: Incidence du choix de sortie:4 ohms ou 8 ohms

Postby Jean Lobit » Wed Nov 07, 2018 2:27 pm

Bonjour à tous
Je commence à y voir légèrement plus clair....D'où il ressort que l'application de la Loi d'Ohms n'aboutit à une diminution de la puissance de 50% dans le cas du passage de 8 ohms à 4 ohms que lorsque les impédances de l'ampli et des enceintes ne varient pas,ce qui semble n'être jamais le cas....
Il semblerait donc que le seul choix d'une impédance doive se faire à l'oreille et je rejoins là Yves sur le conseil de qui j'avais un peu facilement ironisé.Il avait court circuité le raisonnement de Trappeur en sautant directement à sa conclusion.Mea culpa donc.
Le problème reste que,et tout à fait paradoxalement,le choix de 4 ohms au lieu de 8 ne semble pas aboutir à une diminution de puissance ,au contraire,mais à une meilleure précision et à un meilleur relief(l'écoute des Partitas pour violon de Bach par Julia Fisher est un excellent test).
A moins que mon oreille ne me trompe (mais des commutations répétées d'une position à l'autre me donnent toujours la même impression )l'amélioration est nette.
La question est de savoir pourquoi....
Toutes les suggestions sont bien sûr les bienvenues.
Jean Lobit
 
Posts: 84
Joined: Thu Dec 22, 2016 6:55 pm

Re: Incidence du choix de sortie:4 ohms ou 8 ohms

Postby francis ibre » Wed Nov 07, 2018 5:07 pm

Bonjour Jean,

la finalité du système étant l'écoute, seule l'écoute permet de choisir !

Après, savoir pourquoi telle solution donne un résultat supérieur, ça n'a pas beaucoup d'intérêt à mon sens, puisque de toutes façons ce ne sera pas transposable à un autre cas...

Un point à creuser : en branchant l'enceinte sur la prise 4 ohms au lieu de la 8, on présente aux tubes de sortie une charge (réfléchie par le transfo) deux fois plus forte.
Est-on ainsi plus près de l'optimal ? vaste débat !
Ce qui est sûr - et ne dépend pas du circuit - c'est que l'étage de puissance voit son gain en tension augmenter...

Et par conséquent, le gain global étant fixé par la contre-réaction, on n'a - peut-être - en fait augmenté que le taux de contre-réaction !
(tout dépend comment la CR est prise au secondaire du transfo)
L'impédance de sortie s'en trouve diminuée, l'amortissement du grave est donc amélioré, l'influence des variations d'impédance est diminuée aussi : rien que du bon.

Second effet : le courant modulé par les tubes de puissance est plus faible, l'alimentation est donc moins sollicitée.

Mais tous ces beaux raisonnements supposent une "droite" de charge... Alors qu'en réalité la charge vue par le push-pull de sortie est une ellipse dont la taille, la forme, l'inclinaison, varie sans cesse avec la fréquence, sans oublier le sens de parcours qui s'inverse aussi !!!
Voir l'exemple ci-dessous :
4-8-ohms.jpg


Le tube 6550 est au repos à Ua = 400 V et Ia = 80 mA.
La droite de charge rouge correspond à 1600 ohms, la verte à 3200 ohms, sur charges purement résistive dans les deux cas...
En réalité, le point de fonctionnement ne suivra jamais l'une de ces droites, sauf peut-être à UNE fréquence précise pour laquelle l'impédance de l'enceinte est résistive (zone horizontale de la courbe d'impédance) et égale à 8 ohms... par exemple à 10 Hz ou 185 Hz...

Mais à 400 Hz par exemple, le module de l'impédance passe à 16 ohms, et la courbe montante indique que l'impédance est inductive, la variation de courant est donc en retard sur la tension, et le point de fonctionnement suit alors une ellipse dans le sens horaire : ellipse marron.
Quand l'impédance descend avec la fréquence, c'est l'inverse, elle est capacitive et le point suit alors une ellipse dans le sens anti-horaire...

Comme le réseau des courbes du tube est tout sauf régulier, l'effet des variations d'impédance est impossible à prévoir !
Et même si ces effets étaient calculables, les résultats calculés ne nous diraient pas comment ça va sonner... alors ?
Alors on essaye...

Francis
La véritable musique est le silence et toutes les notes ne font qu'encadrer ce silence (Miles Davis)
Essayons d'appréhender objectivement nos perceptions subjectives
viewtopic.php?f=156010&t=161328
francis ibre
 
Posts: 4851
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:36 am

Re: Incidence du choix de sortie:4 ohms ou 8 ohms

Postby Jean Lobit » Thu Nov 08, 2018 3:38 pm

Bonjour Francis
Et merci de ta contribition.
Si les voies du Seigneur sont impénétrables,celles de l'électronique le sont parfois aussi....On aurait pu croire que le passage de 8 ohms à 4 ohms entrainerait une perte de puissance.La présence de paramètres inconnus font qu'il n'en est rien et c'est même subjectivement tout le contraire.
C'est un peu frustrant pour un esprit qui se voudrait cartésien mais la réalité est là.Alors nous en revenons au point de départ,qui est aussi le point d'arrivée,et que tu as parfaitement résumé :"La finalité du système étant l'écoute,seule l'écoute permet de choisir"
Encore merci.
Jean
Jean Lobit
 
Posts: 84
Joined: Thu Dec 22, 2016 6:55 pm

Previous

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests