De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby Julien591 » Wed Oct 10, 2018 6:17 am

Bonjour,

merci pour vos réponses, cela répond bien à mes interrogations. ça ne semble pas si facile de faire fonctionner correctement cette Cdiff, mais le jeu en vaut certainement la chandelle, au moins pour la culture !

Merci jean pour le document. Le gain de l'étage précédent l'étage de puissance doit-il forcément être constant ? Etant donné que mon contrôleur de volume se situe entre les étages, je peux peut-être utiliser une cdiff "oxford" qui englobe l'intégralité de l'ampli.

Concernant la philosophie des tubes, je ne suis pas pro tubes à 100%. Je vais bientôt avoir un HP de grave actif à base d'un ampli à transistor. Une Cdiff à AOP ne me gène pas, tant que ça sonne bien :)


Par contre j'ai toujours une interrogation à propos de la capa transverse et Cdiff. J'ai l'impression que ces deux principes sont vraiment des doublons. La capa transverse permet d'améliorer la réponse dans les graves et diminuer, voire supprimer, le bruit de l'alimentation.

La correction différentielle permet déjà cela, et ajoute d'autres nombreux effets positifs. Qu'en pensez vous ?
Julien591
 
Posts: 284
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby jaja75 » Wed Oct 10, 2018 6:31 am

Bonjour

Julien591 wrote:.... Le gain de l'étage précédent l'étage de puissance doit-il forcément être constant ? Etant donné que mon contrôleur de volume se situe entre les étages, je peux peut-être utiliser une cdiff "oxford" qui englobe l'intégralité de l'ampli.


oui, quelque soit le type de CR, le gain (en tension) de l'ensemble des étages compris dans la boucle doit rester constant.

Julien591 wrote:.... Par contre j'ai toujours une interrogation à propos de la capa transverse et Cdiff. J'ai l'impression que ces deux principes sont vraiment des doublons. La capa transverse permet d'améliorer la réponse dans les graves et diminuer, voire supprimer, le bruit de l'alimentation.

La correction différentielle permet déjà cela, et ajoute d'autres nombreux effets positifs. Qu'en pensez vous ?


Non, la capa transverse a un effet sur l'étage de puissance SE seul alors que la CR, qu'elle soit classique ou différentielle ou Hawksford comme l'emploie Guy, s'applique à la chaine d'amplification prise dans la boucle, qui comprend en général les étages amonts, que l'étage de puissance soit SE ou PP.

Jean
jaja75
 
Posts: 749
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby Julien591 » Wed Oct 10, 2018 6:51 am

jaja75 wrote:Bonjour

Julien591 wrote:.... Le gain de l'étage précédent l'étage de puissance doit-il forcément être constant ? Etant donné que mon contrôleur de volume se situe entre les étages, je peux peut-être utiliser une cdiff "oxford" qui englobe l'intégralité de l'ampli.


oui, quelque soit le type de CR, le gain (en tension) de l'ensemble des étages compris dans la boucle doit rester constant.



Arf, c'est bien triste ça ! J'avais envie de placer le contrôleur de volume juste avant l'étage de puissance pour améliorer le SNR. C'est une liaison par transfo avec 33 points au secondaire, plus je diminue le volume, plus l'impédance de sortie baisse et donc la fréquence de coupure augmente. Je trouvais ça intelligent :lol:

Mais la Cdiff permet une amélioration globale du système, ce qui semble encore "plus mieux" !
Julien591
 
Posts: 284
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby vapkse » Wed Oct 10, 2018 7:06 am

Attention, si tu as des liaisons inter étages par transfos, et vu la coupure des transfos quasi impossible à compenser avec des circuits RC, il te sera très très difficile de mette au point la cdiff.

J'ai essayé d'en mettre une sur un SPUD avec un LL1681 dans la boucle, et je n'y suis jamais arrivé. Mais ça ne veut pas dire que c'est impossible. Par contre, pour une première expérience cdiff, je ne te conseille pas.
User avatar
vapkse
 
Posts: 749
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:54 am
Location: Suisse

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby jaja75 » Wed Oct 10, 2018 7:16 am

Dans un ampli de puissance le niveau de signal utile est largement supérieur aux bruits propres des composants.

Il n'y a donc pas de problème de SNR, étant entendu que le câblage des masses (électriques, mécaniques et mise à la terre) soit fait selon les règles de l'art.

Tu peux donc placer le réglage de volume en entrée, avant la boucle de CR.

Et il n'est pas interdit d'employer à la fois un condo transverse et une CR globale, classique, différentielle ou Hawksfordienne comme Guy l'a fait.

Jean
jaja75
 
Posts: 749
Joined: Wed Feb 11, 2015 8:57 pm
Location: Paris

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby guy2 » Wed Oct 10, 2018 8:38 am

Bonjour,

Beaucoup de réponses pertinentes ont déjà été données.

La Cdiff vise à priori plutot les amplis à large bandes.
Mais rien n’empèche de l’utiliser autrement.

Personnellement je préfère la version Hawksford, plus facile à mettre en œuvre si on accepte d’utiliser des AOP, et qui permet de traiter la totalité de l’ampli (et pas seulement l’étage de puissance), sans modification de cet ampli.
Seul bémol : l’ampli ne doit pas être inverseur et le potar de volume ne doit pas être dans la boucle de correction, donc il doit être situé en amont de l’ensemble corrigé.

L’impact sur le grave d’un SE est spectaculaire. On le voit clairement sur les carrés en TBF.
Mais c’est vrai que cela sollicite plus le tube et son alim qui doit fournir le signal de correction et donc le courant complémentaire au transfo, pour compenser ce qu’il a du mal à passer.

Les autres impacts ont déjà été indiqués
-Bande passante élargie en bas et en haut
-SNR amélioré
-diaphonie éliminée
-Facteur d’amortissement nettement augmenté (Zout diminuée pour les puristes)
-linéarité améliorée (un ampli à triodes sans CR n’est pas linéaire de par la caractéristique même des triodes, mais on a le droit d'aimer ça ;) ).

Comme indiqué par Jean, il n’y a rien de miraculeux dans tout cela.

Est-ce que ça améliore le rendu sonore ? Là on rentre dans le subjectif, et c’est à chacun de se faire sa propre opinion sur son système, (avant de décider à priori si c’est utile ou non).

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1913
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby trappeur » Wed Oct 10, 2018 9:01 am

Salut à tous , ....y avait longtemps ...

Bravo à Julien pour avoir lu les 47 pages !!
guy2 wrote:Beaucoup de réponses pertinentes ont déjà été données.

+1
J'ajoute simplement que ce fil a réuni deux réalisations exemplaires , celle de Jean avec une documentation qui sert de référence , et la réalisation de Guy pour la version Hawksford (avec l'option "GLOBAL" , qui est un peu plus chère mais qui corrige tout l'ampli sans la moindre modif et que je copierai certainement un de ces jours).

Et pour reprendre une inquiétude de Julien , je continue de penser que c'est encore mieux sur un petit ampli , car ça le transforme en ampli haut de gamme !! (si si )

En attendant j'écoute mon dernier ampli à liaison directe et Cdiff , que je viens d'équiper en KT66 , j'ai abandonné les comparaisons pour l'écoute de la musique à l'état pur .... :D

A+
trappeur
 
Posts: 221
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:56 am

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby guy2 » Wed Oct 10, 2018 9:18 am

trappeur wrote:pour la version Hawksford (avec l'option "GLOBAL" , qui est un peu plus chère mais qui corrige tout l'ampli sans la moindre modif et que je copierai certainement un de ces jours).

Salut Trappeur
Pourquoi plus chère ?
2 AOP à quelques Euros, une petite alim, un petit coffret, un peu de cablage et aucune modif sur l'ampli à traiter ...
Rien de cher là dedans. ;)

A+
Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1913
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby Julien591 » Wed Oct 10, 2018 11:40 am

Merci à vous tous pour les réponses. Je pense avoir bien compris la Cdiff et son interêt. Je verrai si je peux la mettre en pratique si je décide de supprimer ce fameux control de volume placé avant la 300B :)

Mais de toute façon, je veux un transfo inter-étage dans ma réalisation, donc je doute fortement pouvoir faire fonctionner cette cdiff. Peut-être pour un autre projet :)

Aussi, allant avoir un HP grave actif, et des enceintes à très haut rendement, j'aurais que peu de disto et pas forcément besoin d'un facteur d'amortissement très élevé. Mais la suppression de la diaphonie et l'augmentation du SNR est top !

Aussi, concernant le facteur d'amortissement, il faut que je retrouve un exposé, mais je me rappel d'un calcul exponentiel qui montre qu'au dessus de 5, il n'y a plus de différence audible dans le control des HP de grave. Mais.. à vérifier.


guy2 wrote:
trappeur wrote:pour la version Hawksford (avec l'option "GLOBAL" , qui est un peu plus chère mais qui corrige tout l'ampli sans la moindre modif et que je copierai certainement un de ces jours).

Salut Trappeur
Pourquoi plus chère ?
2 AOP à quelques Euros, une petite alim, un petit coffret, un peu de cablage et aucune modif sur l'ampli à traiter ...
Rien de cher là dedans. ;)

A+
Guy



Je suppose qu'il peut y avoir des courants de masse aussi avec les deux AOP, il faut y faire attention et il faut un stabilisateur et condensateurs pour chaque AOP si on suit les recommandations de Francis (Du moins pour des AOP dans un usage de préampli ou DAC..)

Et des AOP Burson, c'est cher :lol:
Julien591
 
Posts: 284
Joined: Sat Nov 18, 2017 3:44 pm

Re: De l'évaluation de la Correction différentielle ou Cdiff

Postby guy2 » Wed Oct 10, 2018 12:40 pm

Julien591 wrote:Mais de toute façon, je veux un transfo inter-étage dans ma réalisation, donc je doute fortement pouvoir faire fonctionner cette cdiff. Peut-être pour un autre projet :)

La Cdiff Hawksford globale, dosée correctement, ne présente pas de problème d'instabilité.
Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas avec un transfo inter-étage.

Julien591 wrote:Et des AOP Burson, c'est cher :lol:

Aucun intéret de mettre des Burson pour la Cdiff.
Des différentiels, genre SSM2141 conviennent bien.

Guy
Audio, ergo sum - le sujet prime toujours sur l'objet
... l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ... (V.H.)
User avatar
guy2
 
Posts: 1913
Joined: Thu Jan 02, 2014 3:40 pm

Previous

Return to Haute-fidélité

Who is online

Users browsing this forum: google [bot] and 2 guests

cron