Lampes "économiques"

Postby domlas » Sat Nov 20, 2010 12:00 am

Ce soir, samedi 20 novembre 2010, un court reportage au JT de 20h de FR2 revient sur le sujet.

Il annonce texto "les ampoules à filament définitivement disparues en 2012 seront remplacées par leurs homologues de type halogènes. Pourtant il a été procédé à un envahissement de lampes des types disparates toutes affublées du termes "économiques" qui posent de sérieux problèmes aux utilisateurs".

La vérité commencerait-elle à se faire entendre ?

Pour ma part et cela depuis un an au moins j'ai banni les lampes dites "éco" basées sur du fluo-compact et je remplace les vieilles ampoules classiques par leurs versions halogènes au fur et à mesure de leur mort naturelle.

Je vous rappellerai lors de la mort de ma dernière "fluo-compact" mise en service il y a 8 mois (pour finir mon stock) qui sera remplacée par une 70W halogène. Cela ne devrait pas tarder !

Bonne soirée à tous.
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Postby ymasquel » Sun Nov 21, 2010 12:00 am

Bonjour Johnny,

En ce qui concerne les éclairages à base de LEDs une alerte a été lancée par l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) mais le rapport fait simplement ressortir qu'il est dangereux de regarder directement un éclairage de signalisation à base de LEDs.

Comme toutes les sources lumineuses ponctuelles il y a effectivement un risque à les regarder directement.

Voir l'article de Vincent Alzieu sur le sujet.

Peut-être y a-t-il des intérêts financiers placés sur les usines de production de lampes fluocompactes ?

Amicalement, Yves.'
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3392
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby on4cpi » Sun Nov 21, 2010 12:00 am

Bonjour, vous ne connaisser peut être pas la technologie d'éclairage à cathode froide, moi et notre équipe nous importons pour l'europe cette nouvelle technologie vous pouvez consulté le site(www.aussmak.com);(www.eagleled.com) nous sommes situés à bruxelles. (technologie identique au rétro-éclairage des dalles de TV LCD. Pour plus informations.
camille@aussmak.com

(Nous venons de terminer le salon mapic à Cannes.)
on4cpi
 
Posts: 4
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:08 am

Postby domlas » Sun Nov 21, 2010 12:00 am

Effectivement on ne peut pas encore vraiment considérer l'éclairage à leds comme "adulte". Son principal handicap vient de sa production ponctuelle de lumière qui rend très difficile la production d'une lumière aussi diffuse qu'une simple ampoule classique. Pourtant un certain nombre de tentatives diverses existent et j'ai vu, par hasard, des ampoules parfaitement identiques aux bonnes vieilles lampes classiques mais avec 3 ou 4 petits circuits imprimés tapissés de led placés en triangle à l'intérieur de l'ampoule. Donn"es pour 30W je n'ai pas trouvé leur "équivalence" aux anciennes lampes. La encore il a été annoncé que la puissance en Watts de la lampe devra peu à peu disparaitre au profit de sa luminance. Donc se souvenir qu'une ampoule filament classique donnait environ 1200lm/100W (12lm/W) A comparer avec les modèles halogènes 230V qui ont un meilleur rendement de 16 à 18lm/W ce qui vous permet de remplacer une vieille 100W par une 70W halogène. Les halogènes BT (12V) atteignent 20 à 25lm/W.

Autre avantage des halogène elles durent 2 à 3000 heures et même 4 000 pour certains modèles contre seulement 1 000 pour les classiques.

Autre avantage encore la qualité de lumière plus "brillante" qui peut atteindre 3200, voire 3400°K contre 2800 pour les classiques.

A mon avis les halogènes montées dans des ampoules standards réunissent le meilleur rapport qualité/prix/économie à l'heure actuelle.
Bien plus belle lumière que les fluo-compacts (équivalentes aux classiques)
Pas de variation de flux lumineux durant le fonctionnement.
Pas problèmes de rayonnement RF
Allumage instantané comme les classiques.
Très tolérantes aux allumages répétés comme les classiques.
Formes, poids et culots identiques aux classiques d'ou aucun problème d'adaptation aux luminaires existants.
Durée de vie au moins doublée par rapport aux classiques.
Prix seulement 2 à 2.5 fois plus cher.
Aucun composant nocif ou notoirement polluant.
Aucune nécessité de circuit de recyclage compliqué, couteux et probablement peu efficace.

Par ailleurs la recherche exclusive de la moindre consommation ne se justifie absolument pas en France du fait de la filière de production électrique très peu polluante.

Enfin la part de l'éclairage "à filament" est extrêmement minime dans la consommation électrique. Ces lampes n'existent que dans peu de cas d'éclairage individuel, la plus grand partie de l'éclairage industriel, de bureaux, des rues, des illuminations étant déjà réalisé depuis des décennies par des sources lumineuses d'un rendement bien plus supérieur à celui des lampes fluo-compacts dites "économiques".
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Postby escartefigue33 » Sun Nov 21, 2010 12:00 am

Bonjour à tous,

Le marché de l'éclairage constitue un enjeu pour les industriels, surtout lorsqu'on en est au virage crucial d'un choix de technologie.

La première notion à prendre en compte est évidemment celui de l'économie, mais remarquez au passage que PERSONNE n'évoque la réduction des éclairages là où ils sont inutiles, comme par exemple sur une autoroute ou la vitrine d'un magasin à deux heures du matin.
En tout cas, nos lampes à incandescence doivent disparaître, c'est le jugement sans appel prononcé par les industriels qui ont appliqué sur tous les gouvernements les pressions nécessaires à ce virage sous le sacro-saint prétexte de la sauvegarde de la planète (dont les multinationales se foutent).

Il convient de noter que cet argument est bidon pour un local d'habitation au moins l'hiver, puisque les lampes participent au chauffage et soulagent d'autant les radiateurs.
Leur rayonnement calorifique, n'est donc pas toujours émis en pure perte.

Que nous propose t'on ?

- Les fluocompactes
A un prix au moins cinq fois plus élevé qu'une lampe à incandescence, avec une mise en route pas vraiment instantanée, un recyclage compliqué et un rayonnement électromagnétique très mesurable.
De plus, ces produits contiennent de l'électronique, et particulièrement des condensateurs électrochimiques à durée de vie limitée, laquelle dépend directement de leur qualité, donc éviter les fluocompactes à vil prix.
- Les halogènes
Pas terrible en ce qui concerne les économies d'énergie, un rendement supérieur aux lampes à incandescence, mais plusieurs fois inférieurs aux fluos.
A noter que, par la chaleur importante qu'elles émettent, elles participent également au chauffage d'un local l'hiver, mais en été celà devient un inconvénient.

- Les Leds
En cours de développement, encore chères, un rendement aujourdhui supérieur à 100Lm au W soit plus de 4 fois meilleur que les halogènes.
Déjà parfaitement adapté aux petites sources lumineuses (les plus nombreuses).
Inconvénient : se pilote en courant et basse tension, ce qui nécessite un peu d'électronique, produit de la chaleur et nécessite un dissipateur pour éviter un vieillissement prématuré.
A noter que cette solution qui commence à prendre de l'envergure vient dêtre attaquée récemment, on lui reproche de provoquer des altérations de la rétine à cause de l'émission d'une longuer d'onde proche de l'UV.
Personne n'a rien dit en ce qui concerne les phares au xénon (petite remarque au passsage).
Les fluocompactes, comme tout tube fluo, fonctionnent sur le même principe, c'est le revêtement interne qui convertit les UV en lumière visible, .
Les leds sont dangereuses par la concentration extrême de leur source qui produit une lumière extrêmement vive, mais un simple diffuseur règle le problème.
Il faut encore attendre mais les leds constituent sans doute la solution d'avenir.

On constate que la première alternative semble apporter plus de problèmes que de solutions, la seconde semble être pour le moment la solution adoptée face aux inconvénients des fluocompactes mais relègue les économies d'énergie au second plan.
La troisième en est au stade du développement, pour les fortes puissances mais les rendements ne cessent de s'améliorer et les prix baissent.

En ce qui me concerne, j'ai encore un bon stock de lampes à incandescence, les tentatives pour les remplacer par les fluocompactes ayant produit plus d'inconvénients que d'avantages, j'attends que les leds soient vraiment au point.
J'ai trouvé chez RS des leds alimentées directement en 220, quatre produisent un éclairage très suffisant pour le plan de travail d'une cuisine, mais un dissipateur est indispensable.
J'ai déjà équipé mon camping-car de leds Cree ce qui a fait passer la puissance de l'éclairage embarqué qui était de l'ordre de 90W (quand tout était allumé) à seulement 24W pour un éclairage identique et avec la même température de couleur (3200K).
L'autonomie de la batterie cellule s'en est trouvée pas mal allongée.

Cordialement,

GéGé
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby domlas » Mon Nov 22, 2010 12:00 am

Entièrement d'accord avec toi, Gégé. Tu commences ta réponse par, je cite "le marché...", tout est déjà dit, le "gros mot" est lancé.

Ces margoulins nous manipulent à l'infini.

J'ai remarqué que depuis l'annonce de la suppression des incandescences il y a un peu plus d'un an, on ne s'est mis à ne plus trouver dans les rayons que des fluo-compactes...

Et puis depuis deux ou trois mois, bizarrement, le rayon fluo-compact commence à laisser la place, de plus en plus de place, aux halogènes "standards".

Au point que dans certains points de vente on retrouvent des ampoules standards de 60W qui avaient complètement disparues il y a 3 ou 4 mois !
Stocks restés sur les bras ?

Et les gens foncent... Tête baissée dans le premier mur qui se présente...

J'ai un copain qui ne crève pas de faim, loin de là, qui a donc remplacé une vingtaine de "vieilles" ampoules par des fluo-compacts car "la télé a dit que..." il y a de cà à peu près un an. Il fallait l'entendre... La planète, le CO2, les petits oiseaux, les gros nuages, Nicolas Hulot et j'en passe.

Aujourd'hui il râle comme un putois : il laisse sa cuisine (4 fluo-compacts de 18W) allumée de matin au soir car il ne supporte pas à chaque allumage de devoir attendre 10mn avant d'avoir un peu de lumière.
Il râle parce que dans ses 4 WC ca fait au moins trois fois qu'il remplace ses lampes.
Il râle parce que son séjour à un teint blafard.
Il râle parce qu'il n'a pas vu sa facture EDF baisser d'un yota. Faut dire que les trois pompes à chaleur, la filtration de la piscine, les 5 ou 6 ordis qui tournent jour et nuit, les deux machines à laver, les trois sèche-linge et 3 ou 4 TV allumés en permanence il a enfin compris que le poste éclairage était infime sur sa consommation.

Et il râle surtout parce qu'il a jeté les vieilles ampoules qui étaient encore bonnes et qu'il aurait bien voulu les remettre en place.

Si la course aux économies consiste à rechercher un marteau-pilon pour écraser une fourmi, ca devient franchement inquiétant.

Mais alors, et la encore je suis d'accord avec toi Gégé, est-il réellement utile d'éclairer à jiorno, le moindre chemin alors que la quasi totalité des gens qui l'empruntent ne le font que dans des autos équipées de puissants phares ?

A t-on réellement besoin de bien plus illuminer la petite mairie en parpaings de Trifouillis les quatre oies que le château de Versailles ?

Mon maire dans mon patelain a prévenu sur sa feuille de chou locale : cette année il n'allumera les guirlandes de Noël que du 20 décembre au 2 janvier pour être "respectueux" de la planète.

Mais pourquoi, alors dépenser depuis deux ans et cette année encore, plusieurs dizaines de milliers d'euros pour l'achat de guirlandes "écolos" ? Moi j'aurais tout simplement tiré un trait sur le poste "décos de Noël".

La on aurait vu de vraies économies...

Du coup cette année, pour raison "d'économies écologiques" je ne décorerai pas mon balcon, je vais gagner dans les 2 ou 3 euros quand même ! Je ferai un loto à la place.

Dans le même ordre d'idée il y a les autos... On vous presse de jeter (ca c'est écolo) votre vieille auto presque neuve qui pourrait encore faire 150 ou 200 000Km en "polluant" seulement quelques grammes en plus de CO2, pour en acheter une neuve qui, promis juré, ne pollue plus... au moins jusqu'à la prochaine campagne publicitaire.
On ne vous dira pas que l'énergie consommée pour construire une voiture équivaut à ce qu'elle consommera en 150 000Km, et autant pour la "recycler".
D'autant que j'ai remarqué depuis 40 ans de conduite que toutes les autos que j'ai pu avoir, grosses et petites, ont toutes eu une consommation d'environ 7.5 à 8.5L/100Km ! Donc toutes ont eu un production quasi identique de CO2. Rien de véritablement changé sous le soleil !

Personne n'a jamais parlé de la pollution engendrée par le sacro-saint "marché" et pourtant c'est certainement le plus gros générateur de toutes les pollutions possibles et imaginables...
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Postby escartefigue33 » Mon Nov 22, 2010 12:00 am

Bonjour,
Nous sommes d'accord, le monde fonctionne à la caisse enregistreuse, on nous oblige à y passer le plus souvent possible et sous tous les prétextes y compris celui de la sauvegarde de la planète.

J'ai lu récemment un article sur l'obsolescence programmée, les fabricants calculent soigneusement les composants de leurs produits pour que leur durée de vie soit la plus courte possible, c'est à dire juste au delà de la garantie.
Pire encore, une pièce est PREVUE pour casser après un certain temps ou nombre de cycles de fonctionnement, les Allemands lui ont donné un nom qui signifie littéralement "ce qui doit lâcher".

Il devient de plus en plus difficile de se procurer des pièces détachées et le prix des réparations devient dissuasif.

Finie la machine à laver de grand-mère qui avait rendue l'âme après 20 ans de bons et loyaux services.

A côté de celà, on nous rabat les oreilles avec les économies d'énergie et la sauvegarde de la planète alors que les déchetteries traitent des volumes de plus en plus importants d'appareils ménagers ou de composants d'informatique qu'on commence à peine à recycler.

L'écologie part d'un bons sentiment, hélas, les multinationales ont compris qu'on pouvait faire du fric avec !!!

Cordialemnt,

GéGé
escartefigue33
 
Posts: 2764
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby hb9vco » Fri Oct 21, 2011 12:00 am

domlasQue pensez vous des lampes dites "économiques" ? Ces lampes basées sur des mini-tubes fluos pouvant remplacer les lampes incandescences classiques ?
Pour la 3me fois une de ces lampes a rendu l'ame chez moi. Elle servait comme lampe de chevet dans ma chambre. Elle marche environ 4 à 5 heures par jour, je lis beaucoup le soir. Elektor entre-autres.
Hier soir je l'ai retrouvée éteinte avec fait plus inquiètant une odeur de "cramé" bien présente et des traces évidentes de brulé.
C'est la 3me qui me fait ce genre de "fin de vie".
D'un coup j'ai repensé à l'incendie grave de cet été ou deux fillettes ont été brulées vives suite à l'incendie d'une "veilleuse" électrique. Etait ce ce type de lampe ?
Pour ma part je suis assez déçu de ces lampes. La qualité de lumière n'y est pas. Une simple ampoule classique donne une lumière bien plus belle. Sans parler des halogènes.
Jusqu'alors la durée de vie n'a jamais été au rendez-vous.
Mes 3 lampes n'ont jamais dépassé 18 mois de fonctionnement. Hors à raison de 5 à 8 heures continues par jour durant 500 jours environ (18 mois) on atteint àu mieux 4 000 heures. Très loin des 8 000 (et parfois 12 000) heures promises.
L'allumage n'est pas instantanné et la pleine puissance met une bonne minute à être obtenue. Et encore seulement quand elles sont encore "jeunes".
Le prix est nettement plus élevé
Je n'ai jamais remarqué de variation vraiment notable sur ma facture EDF. Ce qui d'ailleurs est compréhensible, le poste "éclairage" n'étant pas le plus gros consommateur en électricité dans une habitation
Ces lampes sont "injetables" à écouter les écolos.
Je ne les crois pas écologiquement bénéfiques. Si on s'en tient aux watts consommés ca peut se défendre, mais elles engendrent du courant "déwatté" ou puissance réactive, terreur des électriciens et très nocif. Vis-à-vis des gros consommateurs industriels EDF facture (très cher) ce courant "déwatté" sous la forme kVAR. L'argument "gaz à effet de serre" n'a pas raison d'être puisqu'en France la production d'électricité ne produit que très peu de CO2

Par contre leur fabrication nécessite beaucoup de matériaux "douteux" comme la vapeur de mercure, des poudres fluorescentes souvent nocives et bien d'autres choses encore et qui plus est, sont quasiment impossibles à traiter en "récupération".

Personnellement je n'en achèterai plus. J'attends de voir ce que donneront les ampoules à leds. Et encore (chat échaudé...) je ferais des essais assez poussés avant de m'en équiper complètement.


Bonjour à tous,
Des lampes économiques ! peut-être va t'on bientôt voir sur le marché des nouvelles ampoules basé sur un vieux système, le bon vieux canon à électron du bon vieux téléviseur. La société américaine VU1 Corp ( www.vu1corporation.com ) va bientôt commencer la fabrication des ces ampoules. Je m'intéresse à cette société et j'ai encore de sacré gros doutes mais enfin, on peut toujours croire aux miracles ! Cette ampoule devrait avoir les mêmes qualités que celles dites "incandescentes" en consommant presque rien.
Cela amusera plus d'un de découvrir cette nouvelle "révolution" ! Quant aux autres sortes d'ampoules "économiques", pour ma part, il n'y a pas encore assez de recul pour déterminer laquelle est la meilleure.
hb9vco
 
Posts: 2
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:05 am

Postby jope004bis » Fri Oct 21, 2011 12:00 am

HB9VCO

Bonjour à tous,
Des lampes économiques ! peut-être va t'on bientôt voir sur le marché des nouvelles ampoules basé sur un vieux système, le bon vieux canon à électron du bon vieux téléviseur. La société américaine VU1 Corp ( www.vu1corporation.com ) va bientôt commencer la fabrication des ces ampoules. Je m'intéresse à cette société et j'ai encore de sacré gros doutes mais enfin, on peut toujours croire aux miracles ! Cette ampoule devrait avoir les mêmes qualités que celles dites "incandescentes" en consommant presque rien.
Cela amusera plus d'un de découvrir cette nouvelle "révolution" ! Quant aux autres sortes d'ampoules "économiques", pour ma part, il n'y a pas encore assez de recul pour déterminer laquelle est la meilleure.


On était arrivé à une technique d'éclairage à incandescence plébiscitée par le plus grand nombre. Pour le moment je n'ai trouvé aucune autre forme d'éclairage aussi bien faite !
Le canon à électrons est très proche du tube néon dans son principe, sauf que la très haute tension utilisée produit des rayons X nocifs !

Par ailleurs, comme je l'avais indiqué dans mon premier message, j'ai construit un premier luminaire à tube fluo et ballast électronique. J'ai choisi le tube de 21W dans la série "haute efficacité" de Philips pour bien faire, et de couleur 3000K pour être agréable.
Hélas, la mise en route a été décevante : les 2100lm n'étaient pas au rendez-vous, loin de là ! Il n'éclairait pas vraiment plus qu'une ampoule à filament de 40W !
En consultant la documentation technique sur le site Philips, je me suis aperçu que les 2100lm étaient obtenus à 35°C. A 25°C, la puissance tombe à 1920lm et reste inconnue à la température usuelle d'un logement de 18 à 20°C.
Qui a dit publicité mensongère ?
jope004bis
 
Posts: 15
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:03 am

Postby domlas » Sat Oct 22, 2011 12:00 am

Moi aussi je reste sur mes positions à savoir l'abandon total des fluo-compacts. Pour l'instant les leds ne me semblent pas encore "à la hauteur" et surtout incomparablement très chères. Les couleurs restent "étranges" pas très identiques d'un modèle à un autre et j'ai l'impression que les constructeurs se "cherchent" encore.

Je reste donc fidèle d'une part à mon stock de "vieilles" incandescences (en temps qu'installateur à la retraite j'avais de quoi faire) et surtout je me rabats vers les modèles "standards" halogènes. Elles ont une bonne durée de vie (toujours plus de 2000h) une très belle couleur (plus belle encore que les incandescences classiques), la même facilité d'utilisation, elles remplacent sans aucun problème les anciens modèles, elles restent d'un prix raisonnable et elles consomment un peu moins, point que je considère très secondaire vu comme déjà expliqué que la part des lampes classiques dans la consommation d'un foyer courant est minime. Pour exemple ma plus forte consommation, constatée sur plus de 10 ans, est sur les deux mois d'été (50% de plus qu'en hiver) alors que j'éclaire beaucoup moins (travaillant beaucoup de nuit j'ai environ 6h de lumière l'été contre 11 à 12 l'hiver). Pas de chauffage électrique, juste une rotissoire MAL et chauffe-eau, tout ca d'utilisation équivalente été comme hiver, la différence vient d'un grand frigo duo, plus un petit frigo top et un congélateur. Donc les KWh "traitres" sont bien générés ailleurs que des lampes. A l'époque ou j'avais testé les fluo-compacts sur une bonne moitié de mes luminaires je n'ai pas ressenti de changement sur la facture EDF !
Question sources lumineuses on peut aussi cité un type d'ampoules à induction qui existent réellement. Le principe est tout "bête" : lorsqu'une ampoule fluo est placée dans un champ electro-magnétique puissant elle s'illumine. Comme les petits barreaux néon clipsés sur les lignes à haute tension dont le néon s'illumine du simple fait du puissant champ électrique présent à quelques cm du câble. C'est un moyen très simple pour signaler la présence de ces lignes.

Dans lampes de ce principe ont été développées à base de vapeur de mercure ou autre. Elles ne possèdent aucune électrode et n'ont donc aucun contact externe. Les avantages sont indéniables : plus d'électrodes qui fatiguent font que la lampe dépasse allégrement les 50 000h de vie. Elles peuvent donc être enfermées dans des luminaires étanches aux poussières car il suffit de créer un champ d'induction à proximité provenant d'une bobine totalement inerte et alimentée par un appareillage distant. Le rendement est excellent mais le prix est aussi à la hauteur.
Néanmoins elles sont utilisées dans des endroits difficiles ou problématiques d'accès comme par exemple les "salles blanches" exemptes de poussières ou le remplacement des lampes apporterait obligatoirement des poussières obligeant ensuite à une longue décontamination très coûteuse. Elles commencent aussi à équiper des luminaires de rue, la grande durée de vie de l'ampoule permettant de réduire considérablement les chères interventions de remplacement. La partie "fragile" le générateur d'induction est lui placé à un endroit aisé.
Mais ce n'est pas encore pour tout de suite chez nous.

J'ai remarqué un petit point assez parlant. Dans les rayons des magasins, la part des fluo-compacts s'est réduite et celle des halogènes a augmenté. De plus le rayon des halogènes présente souvent des "manques" alors que du côté fluo-compacts les rayons sont toujours pleins. Serait ce le "bon sens populaire" ?

En tout cas autour de moi j'entends toujours les mêmes refrains : les fluo-compacts ne durent pas, l'intensité lumineuse baisse très vite, l'allumage n'est pas instantané quand il ne présente pas une sorte de "préchauffage", elles sont chères, la couleur est moche et puis question "pollution grave" c'est quand même de la vapeur de mercure qu'il y a dedans (et pleins d'autres "bonnes" choses). Quand au recyclage... simplement déposées dans un carton, croyez vous vraiment qu'elles arrivent non cassées chez le "dé-contaminateur" ?
Allons réfléchissons un peu plus avec notre cervelle et un peu moins avec les slogans TV !
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

PreviousNext

Return to Pour tous les thèmes hors électronique

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests