Lampes "économiques"

Postby domlas » Wed Aug 20, 2008 12:00 am

Que pensez vous des lampes dites "économiques" ? Ces lampes basées sur des mini-tubes fluos pouvant remplacer les lampes incandescences classiques ?
Pour la 3me fois une de ces lampes a rendu l'ame chez moi. Elle servait comme lampe de chevet dans ma chambre. Elle marche environ 4 à 5 heures par jour, je lis beaucoup le soir. Elektor entre-autres.
Hier soir je l'ai retrouvée éteinte avec fait plus inquiètant une odeur de "cramé" bien présente et des traces évidentes de brulé.
C'est la 3me qui me fait ce genre de "fin de vie".
D'un coup j'ai repensé à l'incendie grave de cet été ou deux fillettes ont été brulées vives suite à l'incendie d'une "veilleuse" électrique. Etait ce ce type de lampe ?
Pour ma part je suis assez déçu de ces lampes. La qualité de lumière n'y est pas. Une simple ampoule classique donne une lumière bien plus belle. Sans parler des halogènes.
Jusqu'alors la durée de vie n'a jamais été au rendez-vous.
Mes 3 lampes n'ont jamais dépassé 18 mois de fonctionnement. Hors à raison de 5 à 8 heures continues par jour durant 500 jours environ (18 mois) on atteint àu mieux 4 000 heures. Très loin des 8 000 (et parfois 12 000) heures promises.
L'allumage n'est pas instantanné et la pleine puissance met une bonne minute à être obtenue. Et encore seulement quand elles sont encore "jeunes".
Le prix est nettement plus élevé
Je n'ai jamais remarqué de variation vraiment notable sur ma facture EDF. Ce qui d'ailleurs est compréhensible, le poste "éclairage" n'étant pas le plus gros consommateur en électricité dans une habitation
Ces lampes sont "injetables" à écouter les écolos.
Je ne les crois pas écologiquement bénéfiques. Si on s'en tient aux watts consommés ca peut se défendre, mais elles engendrent du courant "déwatté" ou puissance réactive, terreur des électriciens et très nocif. Vis-à-vis des gros consommateurs industriels EDF facture (très cher) ce courant "déwatté" sous la forme kVAR. L'argument "gaz à effet de serre" n'a pas raison d'être puisqu'en France la production d'électricité ne produit que très peu de CO2

Par contre leur fabrication nécessite beaucoup de matériaux "douteux" comme la vapeur de mercure, des poudres fluorescentes souvent nocives et bien d'autres choses encore et qui plus est, sont quasiment impossibles à traiter en "récupération".

Personnellement je n'en achèterai plus. J'attends de voir ce que donneront les ampoules à leds. Et encore (chat échaudé...) je ferais des essais assez poussés avant de m'en équiper complètement.
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Postby ymasquel » Wed Aug 20, 2008 12:00 am

Bonjour "domlas",

Excellente analyse d'un produit qui ne dit rien de ce qu'il est vraiment :
- une aberration écologique avec ses composants dangereux;
- une aberration économique avec un prix d'achat qui compense tout juste les économies sur la facture car la durée de vie est effectivement inférieure au tiers de ce qui est annoncé en utilisation domestique (les allumages/extinctions sont très préjudiciables à leur longévité).
- une aberration de confort avec une luminosité qui varie en fonction du temps plus fortement que sur les ampoules classiques. Seul avantage, dans une chambre on n'est pas ébloui à l'allumage puisqu'il est assez progressif.
- une aberration dans une économie qui vante le recyclage car les matériaux employés rendent tout recyclage hors de prix.

Comme toi j'estime m'être "fait piéger" par une pub mensongère mais sa dimension nationale et même internationale rend illusoire tout recours.

J'attends simplement que ces produits rendent l'âme pour les remplacer par plus rationnel.

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3392
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby domlas » Wed Aug 20, 2008 12:00 am

En fait je pense avoir été piégé.
Installateur électricien de profession j'ai vu apparaitre ces lampes il y a bien 20 ou 25 ans.

Les premières s'appelaient "Fée" de chez Philips et avaient une grosse verrine en verre décoré par des prismes.

Elles valaient de l'ordre de 150FF de l'époque.
J'en avais achetée une que j'avais installée sur ma lampe de bureau car elle restait allumée 6 à 8 heures par jour.
Cette lampe m'a fait une bonne douzaine d'années avant que je déménage et elle est alors devenue ma lampe de chevet.
Qui a encore fait 2 bonnes années.
Plus d'une douzaine d'années (3600 jours au moins) à au moins 6h/J. On atteint allégrement les 20 000 heures.

Alors j'en avais racheté par boite de 12 (en tant que pro).
Mais sans jamais retrouver les qualités de la première.

Néanmoins je dois reconnaitre que les modèles dits "compacts" c'est à dire sans électronique et auxquelles il faut un ballast séparé et souvent ferro-magnétique, tiennent beaucoup mieux. Il est vrai aussi qu'elles ont un usage plus "pro" : éclairage de magasins ou luminaires extérieurs.
A ce dernier poste j'ai été suffoqué par la marque Beka qui a mis au point un ensemble de bornes de jardin et de projecteurs utilisant ces lampes.
Et plus particulièrement des projecteurs carrés avec deux lampes 26W de ce type qui remplacent très honorablement des projos à lampes quartz 300W..
Le défaut de ces projos est la mauvaise tenue dans le temps de leur couleur noire qui passe et devient gris/bleuasse.

A noter que déja on assiste à une disparition "en douceur" de plusieurs modèles de lampes tungstène surtout dans la gamme "fantaisie".
Et il a été annoncé leur disparition complète vers 2010 ou 2012.

On a des soucis à se faire.! ! !

Parce que si les leds semblent avoir des avantages, la aussi la couleur de lumière n'est pas des plus agréables.
Pour l'instant, bien sur.
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Postby blacktigris » Sat Aug 23, 2008 12:00 am

Bonjour,

En ce qui me concerne j'utilise quelques lampes "économiques" dans les pièces souvent éclairées et j'en suis globalement déçu. J'ai commencé par acheter ces lampes dans le bas de gamme, elles sont toutes mortes au bout de quelques semaines. J'ai persévéré et acheté 4 lampes "haut de gamme" (pour le prix au moins !), et là, plus de problème de fiabilité, elles fonctionnent depuis 5 ou 6 ans à raison de 6-8h par jour. Par contre le rendu des couleurs est minable, l'intensité lumineuse ne semble pas avoir baissé mais elle est assez faible et, contrairement à ce qu'annonce le fabricant, ce modèle de 9W ne remplace pas avantageusement une lampe classique de 60W. Bref, comme vous, j'attend qu'elles lachent pour les remplacer par de vraies lampes.
J'ai testé depuis quelques semaines, les lampes à leds blanches de 3,2W. L'intensité lumineuse est encore plus faible, de plus elles sont trés directives et il faut en installer beaucoup pour avoir une bonne répartition de la lumière. La lumière blanche donne un bon rendu des couleurs mais certains les trouvent froides. Je n'ai pas eu de problèmes avec les modéles basse tension (12V) par contre, depuis 2 mois, j'ai déja 2 lampes en 230V HS, elles sont moulées et impossibles à démonter.
Bref toujours pas de révolution technologique et si ça continu comme ça, je vais me rabattre sur les bonnes vieilles lampes à filament pour quelques dizaines de centimes.
A bientôt
Ludo
blacktigris
 
Posts: 211
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:41 am

Postby gege2008 » Fri Aug 29, 2008 12:00 am

J'ai peur au vu d'un article récent de science et avenir qui indique que les lampes à filament seront interdites de fabrication d'ici quelques années. Encore un lobby qui nous prend en otage. J'aimerais bien qu'une empreinte écologique de ces lampes basse consommation soit comparée une fois pour toutes avec celle des lampes classiques.
Entre l'énergie dépensée pour la fabrication de chacun de leurs composants, les diverses résines, produits chimiques, revètement interne des tubes, gaz de remplissage, surement rien à voir avec les quelques bouts de métal et de verre des lampes à filament.
Même l'impact de l'échauffement excessif des lampes classiques doit être relativisé puisque pendant toute la période de chauffage elles contribuent comme tout radiateur électrique à chauffer l'habitation. Et comme en été elles marchent moins souvent, cet impact est bien moindre. Ensuite, la question du recyclage se pose pour tous les composants, surtout les condensateurs électrochimiques et la poudre du tube; tout ça va se retrouver dans la nature.
Je suis d'accord si l'on retourne à l'ancien modèle avec ballast intégré (fer,cuivre) et à la durée de vie bien plus importante (5 ans en éclairage extérieur en région assez bien foudroyée).
Les quelques lampes basse consommation que j'ai chez moi (de marque ou non) ne durent pas bien plus longtemps que les lampes classiques, sont longues à atteindre leur luminosité optimale et vieillissent discrètement en perdant de leur luminosité.
gege2008
 
Posts: 3
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:43 pm

Postby jjmk » Mon Sep 29, 2008 12:00 am

L'idée de ces lampes est excellente, mais la réalisation pratique n'est pas sans problèmes... J'ai moi-même eu des déboires avec les modèles 5 W vendus chez IKEA.

Il faut savoir que ces lampes intègrent dans leur culot une électronique assez complexe qui leur permet de fonctionner. La rentabilité (et le profit...) impose l'utilisation de composants de qualité médiocre (en particulier les condensateurs). Dans ce cas, le concepteur aura encore tendance à sous-dimensionner les composants, le département commercial des firmes l'encourageant fortement dans ce sens. Il ne faut donc pas s'étonner de voir ces lampes rendre l'âme après quelques dizaines d'heures d'utilisation. De meilleures (?) marques seraient à tester... Le danger lié à la défection de ces lampes devrait aussi être examiné: un incendie serait-il possible en cas de surchauffe de certains composants, ou si la lampe est mal ventilée?

Ces lampes contiennent du mercure et il n'est pas non plus question de les jeter à la poubelle lorsqu'elles sont défectueuses. Le recyclage est raisonnablement bien organisé et ne pose en principe guère de problème.
jjmk
 
Posts: 5
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Postby domlas » Tue Sep 30, 2008 12:00 am

Personnellement et en temps qu'ancien professionnel électricien j'en suis arrivé à la conclusion que ces lampes sont l'exemple parfait de la "fausse bonne idée", et du parfait piège à gogo.

Moi aussi j'ai été très déçu par Ikéa, certaines n'ont pas fait 10h.

Quand on voit la complexité de ces lampes, mini-tubes fluos remplis de vapeur de mercure, enduits de poudres fluorescentes extrèmement nocives, plusieurs éléments de plastiques de qualités diverses, circuits imprimés, composants électroniques de toutes sortes, on se demande vraiment si le jeu en vaut la chandelle.

Sans parler de ce qu'elles éxigent au niveau fabrication.

Contrairement à ce que l'on laisse croire au bon peuple elles sont pratiquement impossibles à "recycler" : trop de minuscules composants trop divers et sans valeur de récupération, trop de contraintes des utilisateurs pour leur évacuation (moi, le premier je les fous au vide-ordures car je ne me vois pas faire 10, 20Km pour essayer de trouver le recycleur qui les reprendra... Peut être... et gratuitement (bien sur ?).

Et pour quel bilan en fait ?

Avez vous bien comptabiliser quel était le VRAI rapport des consommations de lampes classiques par rapport à la production totale d'énergie ?

Parce que (ce que tout le monde passe sous silence) toutes les rues de ville, toutes les illuminations de batiments, tout l'éclairage des bureaux et usines, sans parler des stades n'utilisent plus de lampes incandescences depuis au moins 40 ans !

On se sert en majorité de lampes à décharges, comme les vapeurs de sodium qui sont les plus performantes mais éclairent en jaune ou leurs dérivées les iodures métalliques qui éclairent si bien les stades en lumière blanche.

Alors ou sont-elles en fait nos pauvres lampes incandescence ?

Dans nos habitations bien sur mais faites le calcul : votre ampoule de 60W qui vous éclaire, elle pèse quoi par rapport à la rue ou vous habitez ou chaque réverbère possède une sodium de 125 ou 160W ?

Que gagnerez vous vraiment en "baisse" de consommation ? Le dizième, le cinquantième d'une tranche, petite partie de centrale nucléaire ?

A quoi bon comparé à la lourdeur écologique imposée par les composants des lampes dites "écologiques" ?

D'autant que la France qui a fait un excellent choix ne produit quasiment pas de CO2 pour produire l'électricité, donc ces lampes ne changent en rien le "bilan carbone".

N'empèche que les gugusses européanistes de Bruxelles qui n'ont jamais entendus parler de la Loi d'ohm, ont décrétés la mort définitive des lampes incandescences dans 4 ou 5 ans.

Quel magnifique "cauter sur jambe de bois" pour nous faire croire qu'on est de criminels, comme quand on roule en auto, pourtant notre petite auto, comparée aux défilés incessant de camions, aux avions de plus en plus nombreux, ce n'est pas elle et très loin de là la plus nocive. D'autant que dans ma cambrousse je risque d'attendre encore quelques siècles en bas de chez moi, l'arrivée d'un hypothétique tramway électrique qui est bon, lui, (et pas les lampes ?) pour le bilan carbone.

Parce que financièrement, compte tenu du cout d'achat de ces lampes, de mon impossibilité de constater une quelconque baisse de ma consommation significative et sans parler du "recyclage" que je n'ai pas payé, elles m'ont couté très cher, bien plus cher que les lampes "normales" auxquelles je suis revenu.

Et je ne parle pas de la différence de beauté de lumière.

Réfléchissez un peu : l'ampoule dans vos WC, vous y gagnez quoi en dépensant 20 euros par rapport aux rares minutes par jour de fonctionnement. Avez vous déja calculé combien de temps cette ampoule de WC mettra à vous consommer 1KW ? Pour mémoire une ampoule de 60W devra restée allumée environ 18h pour bouffer 1KW. Ca en fait quand même pas mal de Km de colombins !

Je l'ai constaté chez moi, mais aussi sur bon nombres de chantiers que j'ai pu effectuer. Elles n'ont en fait d'intéret que si elles sont de très bonne qualité, donc chères (20 à 25€ pièce) et utilisées que dans des conditions très particulières comme les éclairages de très grandes zones durant de très longue durée avec très peu d'allumages.

La on y gagne en puissance installé, en réduction d'usure par échauffement des luminaires et en réduction d'intervention de remplacement de lampes. Mais au niveau rapport consommation/prix de la lampe, en gros et au mieux c'est coup nul.

Cela ne condamne pas les tubes fluos (dits néons) classiques ou les lampes compactes à ballast séparés. Ces modèles sont économiques bien maitrisés et réellement de longue durée. Leur recyclage, même si il est délicat est réalisable car ces lampes possèdent peu de matériaux différents, pas de plastiques, pas de composants.

Bonne soirée et n'en faites pas de gros cauchemars.
domlas
 
Posts: 462
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:01 am

Postby ymasquel » Wed Oct 01, 2008 12:00 am

Bonjour "FIRE FOX",

Tu as répondu à la question en te positionnant contre ce type d'éclairage. Tu n'as pas apporté d'information nouvelle car sur d'autres sujets de ce forum les phénomènes dont tu parles avaient déjà été évoqués avec beaucoup de précisions.
Tes affirmations sur le cumul des courants harmoniques supérieur au courant consommé par une ampoule à incandescence de luminosité identique sont sans données chiffrées et il en est de même pour la comparaison de rendement avec j'espère des tubes fluorescents (et pas des tubes néon) classiques.
Finalement tu affirmes encore sans démonstration que certaines fabrications sont dangereuses pour l'utilisateur sous prétexte qu'elles proviennent de Chine mais si ces produits se trouvent sur le marché c'est soit qu'ils respectent les normes en vigueur chez nous, soit que des escrocs nationaux se les procurent où bon leur semble et les distribuent illégalement.

Le véritable danger pour l'homme vient en fait :
- de la présence de mercure et des composés fluorescents de ces tubes qui risquent de s'échapper sous forme de vapeurs en cas de bris à chaud ou par contact en cas de bris à froid.
- du coût énergétique de fabrication donc de production de CO².
- du coût du recyclage de l'ensemble des composants et de la dé-pollution des matières dangereuses qui les composent.

Les quelques ridicules économies réalisées par les particuliers à l'utilisation de ces lampes seront largement dépensées dans leur remplacement trop fréquent parce que mal utilisés (allumages et extinctions trop fréquents). Il est plus raisonnable d'investir quelques cents pour équiper chaque support de lampe d'un système d'allumage au passage par zéro et conserver ses ampoules à incandescence pendant plusieurs dizaines d'années (probabilité, pas certitude) grâce à ce montage ce qui permettra d'attendre une véritable révolution dans l'éclairage (pourquoi pas les LEDs qui semblent promettre).

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3392
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Postby fire fox » Wed Oct 01, 2008 12:00 am

Bonjour Ymasquel

Pour répondre à ta question sur les ampoules basse consommation, je suis contre et je pensais que le phénomène était connu de beaucoup de gens (apparament pas) Si on met un analyseur de réseau sur une installation à lampes éco, on voit que le courant sur l'harmonique fondamentale est faible mais que sur les harmoniques multiples paires et impaires de la fondamentale, le courant est dirons-nous répartit. Cela fait que le courant de la fondamentale + le courant des harmoniques = un courant total qui dépasse le courant d'une ampoule à filament à puissance égale évidament.
de plus ces armoniques mettent en péril l'installation électrique en surchargeant cette dernière. En industrie on met des condensateurs de compensation pour remettre le courant et la tension en phase afin que toute la puissance absorbé le soit par les consommateurs et non par l'installation.
Avec les ampoules éco on fait tout simplement l'inverse. De plus ces ampoules fonctionnent avec des hautes fréquences de découpage qui n'ont que faire d'un boitier en plastique et se propage dans les alentours immédiats en onde radio et sur les fils d'alimentation. Des conflits existent avec d'autres appareils ( perturbations, échauffements) tel que ordinateurs, horloges, radios etc...
On viens avec un éclairage soit disant révolutionnaire, mais qu'est-ce qu'une ampoule éco en fin de compte ? Un mini néon qui fonctionne avec un rendement plus catastrophique qu'un simple néon et des problèmes électriques suplémentaires.
Quand à leurs durées de vie, c'est comme les piles rechargeables qui soit disant se rechargent 1000x et qui au bout de 25x sont bonne pour la "poubelle" (mille excuses, je voulai dire pour le recyclage).
Et si on rajoute que maintenant ces ampoules sont made in China sous prétexte qu'elles sont moins chères quand elles sont fabriquées là bas, je ne suis pas étonné que certaines fabrications soient de véritables dangers pour l'utilisateur
Voilà, je pense avoir répondu à ta question...
fire fox
 
Posts: 8
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:04 am

Postby ymasquel » Wed Oct 01, 2008 12:00 am

Bonjour "FIRE FOX",

Un coup de gueule sans arguments c'est la même chose qu'une pub télé, ça n'apprend rien tellement c'est creux, ça pollue le cerveau et ça ne peut qu'alimenter les polémiques.

Et là je n'ai même pas compris si tu es favorable ou non à ces ampoules.

Amicalement, Yves.
Amicalement,
Yves.
ymasquel
Site Admin
 
Posts: 3392
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:44 am
Location: Oise (60)

Next

Return to Pour tous les thèmes hors électronique

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest