nettoyage de vieilles électroniques

Questions générales... en particulier !

Postby tramontane » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

Bonjour,

Je viens vous solliciter pour quelques retours d'expérience.

Mon vieil ampli-tuner émettant parfois une légère odeur, qui n'est pas une odeur de "chaud", je me suis décidé à l'ouvrir, prêt pour la traque aux condos à l'ESR hors-norme, ou à d'éventuelles autres défaillances en cours.

Je voulais juste changer ce qu'il y a à changer, mais je me vois mal remettre des composants neufs et laisser cette couche poussiéreuse et grasse qui recouvre toute la platine alim/ampli.

Sur le net on trouve de tout dans les techniques de nettoyage, même l'immersion et le brossage de la platine dans un bac à vaisselle avec quelques gouttes de produit (gag ?)

J'ai retenu que l'alcool isopropylique ou les bombinettes spécialisées du magasin d'électronique fonctionnent bien.

Cependant :

- nettoyer la platine avec ses composants dessus expose-t-il au risque de laisser par capillarité des résidus de nettoyage entre deux composants proches ou entre composants et circuit imprimé ?

- quelle sera la neutralité à long terme de ce nettoyage ou de ces résidus sur les composants, y'a-t-il des composants qu'il vaut mieux éviter de nettoyer ?

Voilà quelques petites questions que je me pose avant de me lancer

Un extrait d'une photo de la platine :
Attachments
P1030871-800x600.jpg
tramontane
 
Posts: 102
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:06 am

Postby fablab » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

quelquesoit le produit que tu utilisera il y aura des residus.
je te conseillerai un nettoyage purement mecanique a l'aide d'un simple pinceau.
fab
fablab
 
Posts: 179
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:42 pm

Postby obdh » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

Le plus efficace serait de tremper la carte dans un solvant spécial, (marque ULS) ou à défaut dans l'alcool, puis rinçage à l'eau, séchage par soufflage et éventuellement étuvage léger. Mais quelques composants ne supportent pas le lavage (certains switchs et relais non étanches), et il faut démonter la carte. Quand on n'est pas sûr, le mieux peut être l'ennemi du bien.
obdh
 
Posts: 487
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:39 pm

Postby treels » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

Pinceau, brosse à dents, coton tiges et ... Beaucoup de patience.
Un poil d'air comprimé, ça aide aussi.
Qui ne supporte la critique ne progressera point.
User avatar
treels
 
Posts: 807
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby jean exp mesure » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

Suite à mon expérience professionnelle et sur les conseils de notre service chimique, ce qui fonctionne très bien est un mélange de 50% d'alcool dénaturé et 50% d'acétone. L'application peut se faire au pinceau.
Bien à vous.
jean exp mesure
 
Posts: 2
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:06 am

Postby pinou29 » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

Bonsoir.
Normalement l'alcool isopropylique ne doit laisser aucun résidu et s'évapore très vite, j'en ai utilisé dans des montages qui demandaient des valeurs d'isolement de 10 000 mégohms sur des connecteurs dont les broches étaient très proches.
Quand au mélange de 50% d'alcool dénaturé et 50% d'acétone proposé par "Jean Exp Mesure", je ne connais pas mais je ferai un essai sur un endroit que ne risque pas grand-chose, l'acétone risque d'attaquer le plastique.
Bonnes bricoles.
Bernard.
pinou29
 
Posts: 398
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:34 pm

Postby obdh » Sun Jan 05, 2014 12:00 am

L'acétone me fait aussi un peu peur ! L'alcool ne permet pas d'enlever correctement le flux de soudure, mais ce n'est pas le problème ici. Le solvant ULS fonctionne très bien, je n'ai jamais eu de problème avec même en oubliant des cartes dedans. Mais il vaut plus cher que l'alcool et il est certainement un peu plus nocif, à utiliser dans de bonnes conditions. Pour en revenir au cas présent, l'alcool me semble idéal. Le nettoyage à sec risque d'être difficile et imparfait, mais à voir en fonction de l'état initial et du but.
obdh
 
Posts: 487
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:39 pm

Postby tramontane » Mon Jan 06, 2014 12:00 am

Merci de vos réponses.

Au sujet de l'alcool, il faut éviter l'alcool ménager ? je crois bien m'en être servi une fois pour enlever une courroie caoutchoutée devenue collante sur un disque de métal, il pourrait attaquer les matériaux des composants ?

Le démontage de la platine sera obligatoire pour le contrôle et le dessoudage des composants, donc on peut envisager un bain d'ULS. Par contre je ne sais pas que faire d'un produit si spécifique après usage.

Le gag du produit à vaisselle et de la brosse n'est peut-être pas si idiot, le produit est connu, il dégraisse bien, il n'attaque ni le métal, ni les plastiques courants, et il n'y a pas d'émanations à éviter de respirer. Reste à savoir si le produit sera efficace sur le "gras" électronique, et si le circuit imprimé appréciera le trempage dans l'eau (porosité ?). Avant toute chose, démontage des composants réputés non étanches.

En fait de "gras" électronique, il n'y a que cette platine qui est atteinte, parce que placée entre les grilles d'aération, les autres circuits sont clairs. La saleté est donc d'origine atmosphérique. A moins qu'il s'agisse du résultat des émanations volatiles d'un condo vieilli ?

En bombe KF, chez mon fournisseur favori, il y a le 1004 sitosec 500 mL à 13€50 et le 1153 sitosec ultra à 27€. Sacrée différence de prix, le 1004 est inflammable, et le 1153 ne l'est pas et peut être utilisé sous tension, si j'en crois la notice.

Je réfléchis encore quelques jours avant de m'armer de patience.

A+
tramontane
 
Posts: 102
Joined: Mon Jan 20, 2014 8:06 am


Return to Électronique générale.

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest