Page 1 of 6

PostPosted: Sat Sep 29, 2012 12:00 am
by iso14000
Après avoir acheté pour une bouchée de pain un valeureux stobo FACOM je me suis mis en tête d'en faire un truc un peu plus universel qu'il ne l'était.

Déjà il fonctionne encore ... admirons au passage de l'électronique robuste et fiable qui est passée dans les pognes de mécaniciens pas forcément réputés pour leur tendresse sur les outils de la même marque.

En revanche il faut brancher la prise sur la HT du faisceau d'allumage en direct pour qu'il y ait des éclats... pas terrible de nos jours car les têtes de bougies sont soit couvertes par les bobine-crayon soit couvertes intégralement par un cabochon.

premier job : construire un circuit de déclenchement plus versatile....

On y va : première étape faire une bobine haute tension pour l'amorçage, c'est l'objet de la photo

PostPosted: Sat Sep 29, 2012 12:00 am
by escartefigue33
Bonjour,
Tu peux trouver une bobine d'amorçage toute faite dans la plupart des appareils photos jetables.

La capture de la décharge peut être effectuée de façon capacitive sur un câble de bougie, ou à l'aide d'un bobinage, par induction.

Cdlt,
gérard

PostPosted: Sat Sep 29, 2012 12:00 am
by iso14000
En fait pour faire la bobine d'amorçage j'ai tout simplement attrapé une self sur ferrite qui trainait sur une respectable carte d'alimentation de TV LCD récupéré à la déchèterie (mon nouveau magasin d'électronique).
Ensuite j'ai bobiné un primaire dessus avec du fil isolé relativement fin.
Un condensateur de 470nF 400V que l'on charge avec une résistance au 400V du condensateur principal et hop! un ti court jus furtif à la masse et ça gaze.

On peut voir la bobine artisanale en haut à gauche à coté du tube à éclat.

prochaine étape ... faire une interface pour déclencher un éclat sur une impulsion 0 3V .....

en attendant il faut que je trouve un triac..... voyons voir.... dans un variateur de lumière peut être?

A++

PostPosted: Sat Sep 29, 2012 12:00 am
by escartefigue33
Une bobine de flash d'appareil jetable t'aurait fait gagner du temps.
Tu n'as pas besoin d'un triac, mais d'un thyristor, un BRY55 en TO92 fait l'affaire.
Si tu as le N° de juillet/août 2006, regarde l'article "recyclage de flashes" page 117, ça devrait t'inspirer.
Le BRY55 est très sensible, une simple bobine sur un circuit magnétique ouvrant comme capteur inductif devrait suffire à le déclencher.

Cdlt,
gérard

PostPosted: Sat Sep 29, 2012 12:00 am
by iso14000
j'ai trouvé un MOS burné sur la même carte de TV LCD , un 6N60....
bon voyons ... une résistance pour rappeler la grille à la masse... bon le Vds Max de 600V est confortable, allons y...

bon ben... ça marche,

continuons.....


faire la bobine m'a pris 30s montre en main , et je n'ai pas d'appareil jetable à proximité

A++

PostPosted: Sat Sep 29, 2012 12:00 am
by treels
J'aime bien.

C'est concret, et efficace.

Et, là, les câbles ne mémorisent rien (Hé hé ...).

Bon, je sors.

PostPosted: Sun Sep 30, 2012 12:00 am
by iso14000
j'ai pas tout compris sur la mémoire des cables.... un truc d'idoiphile?

PostPosted: Sun Sep 30, 2012 12:00 am
by ymasquel
Bonjour "treels" et Florent,

S'il vous plaît, n'ajoutez pas un fil de discussion parasitable, je suis déjà en train de me demander sérieusement si les messages du forum "Haute-Fidélité" ne vont pas passer directement à la corbeille comme ceux de "Tubes Audio" et "Bien Entendu" car je reçois copie de tous les messages.

Amicalement, Yves.

PostPosted: Sun Sep 30, 2012 12:00 am
by treels
Hello, Yves.

J'aime assez vos post's, souvent pleins de logique et de bon sens.

Mettez donc à la poubelle ce que vous souhaitez y mettre.

Mais ... Connaissez-vous le dicton "Fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais" ?

Allez, petite citation (si, si, c'est bien vous !)

Bonjour,

dans mon précédent logement les résultats que j'obtenais de mon ensemble de restitution sonore ne correspondaient pas à mes attentes même après une dizaine d'années de rôdage. Mes nombreuses recherches ont finalement abouti. J'ai déménagé et je crois avoir atteint un plaisir d'écoute sans faille, une finesse dans le détail, de la profondeur d'espace sonore sans commune mesure avec le passé.

La raison à cela est que mon ancienne demeure était située au-dessus d'une rivière souterraine et d'une ligne de force tellurique négative.

D'ailleurs tous les studios d'enregistrement sérieux, après avoir réalisé des enquêtes dans la population locale implantée de longue date, font appel à des sourciers et des druides avant de décider une construction nouvelle.

Ceci est aussi la raison pour laquelle l'opéra de Paris a réalisé un autre espace de concerts car la Grange Batelière, sans effet notable sur l'acoustique (il semble qu'on ne réalisait que peu d'enregistrements à l'époque de sa construction), provoquait des désastres lorsque les enregistrements ont été tentés.

La proximité d'une des entrées de la partie souterraine du canal Saint Martin produirait par contre des effets bénéfiques pour l'opéra Bastille.

Amicalement, Yves.


Donc ...

Très cordialement.
Georges.

PS: Vous en penserez ce que vous voudrez, mais répandre des âneries telles que "mémoire des câbles" sur un forum censé être technique, et un poil cultivé, vraiment, ça mérite un peu de dérision, si l'on veut continuer d'avoir la correction de ne pas incendier purement et simplement les auteurs.

Quant à la rubrique "tubes audios" et sa collatérale, il y a belle lurette que je n'y mets plus les pieds (enfin les yeux, plutôt).

PostPosted: Sun Sep 30, 2012 12:00 am
by ymasquel
Pour georges (treels) :

ton adresse courriel pour "mail privé" ne permet pas de te joindre, c'est pas bien.

Amicalement, Yves.