Régnez avec le SCEPTRE !

Postby rédaction » Thu Aug 12, 2010 12:00 am

Bonjour Henri,

le problème pourrait être dû à une mauvaise soudure (sèche peut-être). Le fait d'avoir appuyé sur certaines pattes avec la sonde de l'oscilloscope/multimètre a pu rétablir temporairement le contact, puis la corrosion a repris le dessus après quelques jours.

Retouchez toutes les soudures de l'oscillateur, je ne vois pas trop quelles autres broches pourraient planter le micro. Si vous avez une loupe, regardez bien l'aspect des soudures, il faut que ça brille (un peu).

Bonne chance,
Clemens
rédaction
 
Posts: 118
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:37 am

Postby abiz » Wed Sep 01, 2010 12:00 am

Je pense comme FabLab que plus d'information faciliterai grandement la prise en main du Sceptre et de la programmation "32b" pour ceux qui débarquent du monde des 8b !
Pourquoi ne pas proposer dans Elektor quelques petits projets (simples et didactiques...) pour guider le néophite dans ses 1ers programmes avec le LPC 2148, comme ça déjà été fait avec des processeurs 8b (ATM18 et autres...)?

A noter dans le 2ème article concernant le Sceptre (avril 2010 N° 382, page 50...) : d'après mes essais avec Preload, le positionnement indiqué pour JP4 et JP5 est inversé.
1-2 -> clé USB
2-3 -> dialogue terminal
abiz
 
Posts: 44
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:41 pm

Postby abiz » Thu Sep 09, 2010 12:00 am

Elektor propose un nouveau livre "ARM Microcontroller Interfacing" qui est la continuation du "C Programming for Embedded Microcontrollers" , basé sur :
ARM : AT91SAM7S
Développement logiciel : Yagarto et Eclipse

Question : quelle est la pertinance de ce livre pour du développement LPC2148/Sceptre ?

Votre avis ?
abiz
 
Posts: 44
Joined: Fri Jan 17, 2014 4:41 pm

Postby rédaction » Fri Sep 10, 2010 12:00 am

Bonjour Abiz,

le LPC2148 du Sceptre et le AT91SAM7S256 utilisé dans ce livre sont basé sur le même cœur, c.-à-d. un ARM7-TDMI et ils utilisent donc les mêmes instructions. Les périphériques par contre ne sont pas standardisés et ils sont différents. Non seulement en fonctionnement peut-il y avoir de petites différences, mais surtout les noms des et le nombre de registres sont différents, tout comme les fonctions de leurs bits. Cela dit, SPI c’est SPI (p. ex.) sur les deux processeurs, même s’ils se programment différemment.

Les principes décrits dans ce livre sont valables pour tous les microcontrôleurs, peu importe la taille de leurs registres. Les techniques d’interfaçage sont traitées : comment dimensionner (avec calculs) un circuit de sortie pour piloter un transistor MOSFET de puissance, un moteur pas-à-pas ou encore un photocoupleur ; comment lire un clavier matriciel, une carte SD, etc. J'estime que plus de 75 % du livre est indépendant du AT91SAM7S256 et beaucoup des parties spéciales AT91SAM7S256 sont facilement portables sur le Sceptre. Installer l’environnement de programmation (Yagarto + Eclipse) par exemple.

Le livre ne montre pas beaucoup de code, mais explique les principes. Tous les exemples sont à télécharger et à étudier à part. Ils sont écrits en C pour le AT91SAM7S256, ce qui veut dire que seulement la couche qui interagit directement avec les périphériques du processeur est spécifique au processeur. Par exemple (on reste dans le SPI), écrire un octet sur le port SPI :

LPC2148 :

void SPIWriteByte(unsigned char data)
{
S0SPDR = data; /* envoie octet */
while (!(S0SPSR & 0x00000080)); /* attend la fin du transfert */
}

AT91SAM7S256 :

void SPIWriteByte(unsigned char data)
{
SPI_TDR = data; /* envoie octet */
while (!(SPI_SR & 0x00000002)); /* attend la fin du transfert */
}

Cherchez les différences.

Bien sûr, tout dépend du périphérique. L’USB va être un peu plus difficile à porter…

Les exemples sont ici (téléchargement gratuit) :
http://www.elektor.com/products/books/microcontrollers/arm-microcontroller-interfacing-%28subscribers%29.1465656.lynkx

Bon weekend,
Clemens
rédaction
 
Posts: 118
Joined: Thu Jan 02, 2014 10:37 am

Postby nico595 » Fri Jan 06, 2012 12:00 am

Bonjour,

Je relance le post ARM AT91sam7

Après quelques déboires la majorité des problèmes que j ai rencontré sont résolus cependant il me reste un souci avec l interface SPI. Vous avez peut être déjà rencontré ce problème ...

L interface SPI est donc connectée a un lecteur carte SD. La lecture fonctionne parfaitement lorsque je lance une interruption TMRO toute les 100us environs. Cela a pour effet de ralentir le proc.

Cependant en fonctionnement normal, mon interruption est envoyé toutes les ms, et la plus de lecture de carte.

J en déduit que l interface SPI tourne trop vite pour lire ma carte, mais même en réduisant sa vitesse la lecture ne fonctionne pas.

Une idée ?

Merci pour vos remarques.
nico595
 
Posts: 1
Joined: Mon Jan 20, 2014 7:53 am

Previous

Return to SCEPTRE (03-2010)

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest